Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25190 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est cedrine

Nos membres ont posté un total de 1406519 messages dans 57001 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
suerte
 
Jackson
 
Enitit
 
Chabada
 
Dowrine
 
Geene
 
Lilie
 
Educalins
 
Daerka11
 

Publicités

L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Mer 18 Sep 2013, 02:28

Voilà... Dans l'écurie que j'ai connu, et où j'ai eu mes deux chevaux, il y avait peu de boxes (seulement pour les proprios réticents au troupeau h24, pour une jument aveugle et sourde par exemple qu'ils préféraient garder sécurisée, ou alors comme infirmerie). Le reste était en pâture été comme hiver, tous ensemble, d'un côté les hongres et de l'autre les juments. Il n'y avait pas tellement de changements de pré, et pourtant ils avaient toujours de quoi brouter. Effectivement, au printemps, c'était progressif entre le pré d'hiver et d'été, pour éviter les coliques et les fourbures.

Le foin, la paille, tout ça ils le faisaient soit eux-mêmes, soit ils avaient des "plans" avec d'autres agriculteurs. Au final ça se stocke chaque année et pour toute l'année, avec des années plus ou moins bonnes.

Les +: maladies, soins de temps en temps (pour des chevaux de sauvetage en général pas de ferrure, un dentiste de temps en temps, peut-être un suivi ostéo pour certains), soins réguliers: vaccins pas forcément chaque année, vermifuges rigoureux. Le grain aussi pour des chevaux nécessiteux.

Évidemment ça coûte un peu plus cher surtout si intervention véto (plusieurs milliers d'€ pour une névrectomie en 2005) et demande du gros matériel, mais une fois que les bases sont là, il n'y a plus qu'à... Les agri sont aussi OK pour donner un coup de main, et il y a les subventions, les dons. Le grain, ça reste des céréales moulues maison, pas des sacs de croquettes avec de la viande...

De mon expérience, mes chevaux étaient plus faciles à gérer que mon chien Laughing

Et je ne parlais pas de 10 chiens mais des SPA... Nuisances sonores, odeurs, devoir les sortir tous les jours car ils sont dans un tout petit chenil, les troubles du comportement plus fréquents chez le chien que chez le cheval, chiens de catégorie impossibles à placer, euthanasies, castrations, portées...

Je ne connais pas la SPA chats/chiens de l'intérieur, ça doit être pour ça que ça me paraît compliqué à gérer Smile

ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  tam le Mer 18 Sep 2013, 08:27

c'est aussi un monde que je connais plus que bien et même expliqué comme ça je reste persuadé que les chiens sont plus facile à gerer que les chevaux, et beaucoup moins couteux. mes 4 chevaux me coutent largement plus cher que me 4 chiens !!!

J'habite en pleine campagne et y'a pas moyen de trouver un près correct pour mes chevaux ... et y'a pas que chez moi que c'est comme ça. Après si vous avez la chance d'habiter une région qui s'y prete vous avez bien de la chance !!!

si c'était si facile à gerer il y aurait beaucoup plus d'assoc de sauvetage, même si il y en a déjà pas mal.

tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4933
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  luth le Mer 18 Sep 2013, 20:13

c'était du côté de Strasbourg ? je suis du Nord de Strasbourg, 20 km à peu près ... j'aime bien quand tu écris ILS LE FAISAIENT soit eux-même, soit ... donc tu avais tes chevaux en pension et tu étalais le prix de ta pension et tu voyais de temps en temps les chevaux changer de parc ... c'est loin de connaître la réalité des choses, çà

eux, ils avaient des chevaux en pension, ils rentraient du fric et avait sans doute du matériel agricole, quoique souvent ils achètent aux paysans qui les livrent

si tes propriétaire et que tu as tes chevaux chez toi et que tu fais tout l'entretien, tu galères plus que çà : les engins agricoles, tu les as pas à moins d'être très riche, alors tu galères pour trouver des prés à faire faucher car les prés que tu possèdes, ben t'as tes chevaux qui tournent dessus, tu galères ensuite pour trouver celui qui va faucher, celui qui va faire les ballots, celui qui va les ramener ... et toi, tu vas aider à les monter sur la remorque, une fois chez toi à les décharger et les remonter sur le lieu de stockage ... tu multiplies par 2 : une fois le foin, une fois la paille

les chevaux en Alsace, ils ont un abri ou une stabulation couverte quand ils restent dehors tout l'hiver, tu laisses pas tes chevaux comme çà sans abri. Bien sur, s'il pleut, ton cheval va pas morfler, s'il reste 15 jours ou plus sous la pluie, il appréciera d'avoir un toit ou se réfugier

les assos de protection pour chevaux rencontrent tous ces problèmes-là car pour la plupart, elles ne disposent pas de matériels agricoles et n'ont pas de prés à eux, soit les prés sont loués à un agriculteur, mais ces prés-là ne suffisent pas à nourrir les chevaux ... donc achat de paille et de foin ... plus une stabulation pour les animaux qui restent dehors tout l'hiver ... c'est très rare en plaine d'Alsace

les chevaux dehors en hiver ont besoin de boire, quand c'est gelé, tu vas y aller tous les jours, matin et soir, casser la glace ou ramener de l'eau avec une tonne...

etc, etc....

quand je dis que détenir des chevaux est plus cher que détenir des chiens, c'est autant en argent qu'en temps et en force physique
donc quand tu dis que tu connais, tu montes ou montais à cheval, t'as peut-être participé un peu à quelques travaux ... mais t'as rien vu de tout ce qui se passe en réalité pour l'entretien régulier des chevaux et des patures

ce qui m'étonne dans la pension dont tu parles, c'est qu'ils séparaient les hongres des juments, je vois pas l'intérêt ??? tu sais pourquoi ??

luth
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 641
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Mer 18 Sep 2013, 20:17

Je ne m'étalerai pas plus sur le sujet face à tes attaques, c'était une petite pension où j'y passais mes vacances, c'était ma famille, on aidait tous à tous les travaux que l'on pouvait faire de nos mains, donc je ne payais pas ma pension et j'allais prout-prouter comme une bourgeoise. Je ne faisais même pas de cours, c'était randonnées et préparation d'un spectacle une fois par an.

C'était dans le 68.

ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  tam le Mer 18 Sep 2013, 20:55

je suis 100% d'accord avec Luth.

Zzgliss, ce qui est "énervant" quand on te lit c'est qu'on a vraiment l'impression que posséder des chevaux c'est pas une galère et que c'est simple.
En as-tu eu chez toi à gérer au quotidien ??? (c'est pas une attaque, juste une question hein)
Et bein moi j'en ai et franchement c'est galère !!!! j'adore ça et je ne vivrais pas sans mais qu'est ce que j'étais plus tranquille quand ils étaient en pension et que je n'y allais que pour les monter !


tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4933
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  zangra le Mer 18 Sep 2013, 22:07

posseder des chevaux n est pas une galere ????

faut peut etre ouvrir les yeux

ce forum m a sauvée ma jument, cette jument que j ai re^placée grace à l association d aline et qui me manque toujours

à l heure actuelle je suis proprio de 2 ha plats cloturés qui entourent ma maison , ideal pour des chevaux
pourtant à l heure actuelle je n en veux pas
parce que je n aurai pas les reins assez solides pour sauver un cheval s il tombait malade
parce que je veux avoir la place pour accueilllir duc et chana si un jour leurs adoptants n en voulaient plus
pour l instant mes 2ha servent à des gens qui ont des diffuckltes
chez moi on ne paye rien on m aide à entretenir près et haies
donc faut arreter de dire que 50 chevaux ou 50 chiens c est la meme choses
les premiers c est 50 ha minimum , les seconds , 5000 m2 carrés

zangra
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 20269
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Mer 18 Sep 2013, 22:13

Ben oui alors mangeons-les, puisqu'il n'y a que ça... Et mangeons aussi les chiens au lieu de les euthanasier...

Ça ne tient pas la route pour moi, un cheval ne se mange pas, c'est tout pour moi... C'est un cri du cœur...

Si la boucherie empêche des chevaux de pourrir dans leurs prés, alors pourquoi la PA s'évertue à engraisser les maquignons et les bouchers, c'est une vraie question...

ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  tam le Mer 18 Sep 2013, 22:21

pourquoi tu ne réponds pas aux questions ????
as tu déjà eu des chevaux à gerer chez toi avant d'affirmer que c'est "facile" à entretenir ??????????????


tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4933
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Mer 18 Sep 2013, 22:25

Parce qu'on est pas là pour faire un procès!

Non je n'ai pas eu de chevaux chez moi!

Ça va sans dire qu'une asso avec une écurie entière à gérer, c'est avec des bénévoles ou des employés via contrats spéciaux! Pas juste un mec tout seul avec 50 chevaux!!!


ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Mer 18 Sep 2013, 22:37

Ce que je trouve dingue c'est cette espèce d'ambiance "les choses sont comme ça pour une raison, c'est trop dur de faire ci ou ça", avec autant de motivation et d'optimisme, c'est clair que ce genre de trucs ne va pas bouger...

Parfois j'ai l'impression qu'il n'y a que le non LOF et l'eutha des chiens en refuge ou l'eutha de convenance qui vous choquent...

Une eutha de convenance ou en refuge, ça me choque autant qu'un cheval de selle qui va en boucherie...

On vit vraiment dans une société barbare et en retard... Faut pas être vegan, faut sauver les chevaux par le couteau...


ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  Invité le Mer 18 Sep 2013, 22:43

Je n'avais pas envie de rentrer dans le débat puisque j'ai dit ce que j'avais à dire dans le poste végé/omni...

Non il n'y a pas que ce que tu dis qui nous choque, mais je suis plus choquée par un poney qui est retrouvé abandonné dans un carré d'herbe avec des pieds tellement long qu'il ne peut pas marché que par un cheval qui part pour la viande.
Je suis plus choquée par des gens qui prennent des chevaux parce qu'ils ont du terrain et que ceux ci se reproduisent n'importe comment, que les gens sont dépassés et les chevaux crèvent à tour de rôle dans des souffrances atroces...


Dernière édition par Elo & ses cabots le Mer 18 Sep 2013, 22:57, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Mer 18 Sep 2013, 22:47

Je n'ai pas bien compris ta dernière phrase, mais en tout cas des chevaux qui se reproduisent n'importe quoi, sur le temps, ça fait moins de dégâts que des chiens qui se reproduisent de manière anarchique...

Boucherie ou pas, il y a toujours des chevaux dans les prés avec des babouches jusqu'au pif... Même en pension il y en a, si il le proprio de la-dite pension ne rappelle pas au proprio qu'il a encore un cheval...

Boucherie ou pas, les maltraités, abandonnés, agonisants, il y en aura toujours

ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  Invité le Mer 18 Sep 2013, 22:58

J'ai édité j'ai mis gens au lieu de terrain.

Pour le reste, moi j'en reste la...
Je ne mange pas de cheval, mais que d'autre en mange ne me dérange pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  tam le Mer 18 Sep 2013, 23:14

tu n'as donc jamais eu de cheval ou chevaux à gerer de A à Z donc n'affirme pas que c'est moins chiant que les chiens !

Trouver des familles d'accueil c'est déjà bien galère pour les assoc qui s'occupent des chiens alors pour des chevaux ... et déjà juste ça, ça coute de l'argent. Généralement les chiens sont donnés pour placement aux assoc, un cheval ne sera jamais donné puisqu'il peut être vendu à la bouchérie !
donc déjà là faut avoir une assoc qui a des fonds pour racheter les chevaux, prix de la boucherie = 600 euros environs, les poulains c'est 300 euros.
Donc déjà si tu veux sauver un lot de 10 chevaux bein faut débourser 6 000 euros ! tu connais beaucoup d'assoc qui ont les moyens ???
Parceque le vrai soucis de tout ça c'est quand même l'argent.
Si ça coutait vraiment rien d'entretenir un cheval, les clubs les garderaient, et les mauvais propriétaires aussi !

Et je ne vois pas ou on a dit qu'il fallait que les chevaux aillent à la boucherie absolument, on dit juste que ça leur évite certaines souffrances que des mauvais propriétaires leur font subir.

Quand aux chevaux qui se reproduisent à tout va, quand tu dis que ça fait moins de dégats euh j'en suis pas sur !
Si les gens les laissent se reproduire c'est qu'ils ne gèrent pas leur troupeau, tu as déjà vu l'état d'une jument qui pouline tous les ans sans soins ? tu as déjà vu l'état des chevaux quand plusieurs entiers se retrouvent dans un troupeau ???
les dégats sont considérables malheureusement !

tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4933
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Mer 18 Sep 2013, 23:21

Des entiers cohabitent sans souci très souvent.

Je ne dis pas que ça fait plus de dégât sur une chienne que sur une jument. Mais niveau nombre de petits, c'est là que ça fait mal... Plus de petits plus souvent...

C'est le raisonnement boucherie = "salut" qui me gêne...

Ca me gêne moins de dire eutha = "salut" selon le cas du chien... Mais c'est plus difficile à avouer...


ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  tam le Mer 18 Sep 2013, 23:27

oui ils cohabitent dans un troupeau assez grand et avec assez de terrain sinon ...

une euthanasie de convenance ça ne se fait pas chez les chevaux, enfin très peu, justement parcequ'il y a d'autres solutions comme la boucherie.
et que une euthanasie sur un cheval ça coute un bras ! donc pour ceux qui n'ont pas de scrupule le calcul est vite fait !


tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4933
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Mer 18 Sep 2013, 23:35

Et oui c'est clair, comme ce mec de l'Amour est dans le Pré qui a laissé un de ses chevaux agoniser sous une bâche le temps d'un tournage à Paris...

Et en plus l’équarrissage peut aussi prendre du temps et coûte son argent, j'ai eu de la chance, lorsque j'y ai eu recours ils sont venus le jour-même mais sinon...

C'est effectivement compliqué comme situation, par contre je ne dirai jamais que la boucherie est une solution... Il n'y a, encore une fois, que des proprios à la con (pour rester polie)...

ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  tam le Mer 18 Sep 2013, 23:58

le mec de l'amour est dans le près a bien entendu démenti ce qui a été dit, mais il a aussi dit qu'il n'était pas pour l'euthanasie et qu'il savait quand il est parti à Paris (pour une réunion, pas pour un tournage) que le poulain allait mourir ...
mais ça c'est une autre histoire ...

tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4933
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Jeu 19 Sep 2013, 00:04

Justement, le mec est contre l'eutha et soit-disant amoureux des chevaux, et le poulain il l'a laissé agoniser et attendre sa mort...

ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  tam le Jeu 19 Sep 2013, 00:19

c'est exactement ce qu'on dit quand on dit que la boucherie c'est un "mal pour un bien".
Bon là le poulain était malade donc de toute façon il ne l'aurait pas pris, mais dans un cas similaire, à choisir entre la boucherie ou le laisser agoniser bein la boucherie me parait la solution la moins pire.

tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4933
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Jeu 19 Sep 2013, 00:29

Ouais mais le souci c'est comme dans tout, c'est des c*nnards de propriétaires...

ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Jeu 19 Sep 2013, 00:39

L'autre problème aussi c'est que la plupart du temps, les chevaux à placer sont "non montables", et je ne comprends pas pourquoi... Il y a très peu de gens prêts à adopter un cheval juste pour le regarder au pré...

Par exemple sur le site de la CHEM, ils précisent direct qu'il est interdit de les monter...

ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  tam le Jeu 19 Sep 2013, 08:20

bah tout simplement parceque si les chevaux se retrouvent au CHEM c'est les 3/4 du temps parcequ'ils sont boiteux ou vieux ou malade donc impossible à monter, ou montable mais bon ils ont fait leur temps et mérite une bonne retraite.
Et des personnes qui se pense bienveillantes en adoptant un cheval alors qu'ils n'y connaissent rien y'en a un paquet aussi et qui leur font du coup plus de mal que de bien !
Et pour l'avoir vécu, tu ne peux pas faire confiance aux gens même si tu les connais bien.

tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4933
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hippophagie ou les travers de cette consommation

Message  ZZgliss le Jeu 19 Sep 2013, 11:35

Oui mais les chevaux en bonne santé et d'âge, si ils étaient OK pour être débourrés par l'asso, seraient aussi plus vites placés Smile Avec un suivi derrière, il n'y a pas de raison.

ZZgliss
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3586
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 26
Localisation : Paris et Strasbourg/Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum