Liens commerciaux
Derniers sujets
» Croisé Rott et catégorie ?
par Yayane Aujourd'hui à 20:58

» Carlin : Journal de ma Billie ♡
par Zeilles Aujourd'hui à 20:44

» chiens mâles non castrés
par Loub' Aujourd'hui à 20:16

» Et si je vous présentais Misha...
par liwana Aujourd'hui à 20:06

» Lumaziis, heureuse maman de deux chiens
par lumaziis Aujourd'hui à 19:34

» Janeiro du Clos de la Chevardière, le grisou
par liwana Aujourd'hui à 19:29

» Des enfants et des chiens...
par simunora Aujourd'hui à 19:23

» Janeze, nouvelle venue avec bientôt trois animaux
par janeze Aujourd'hui à 19:10

» Arrow le petit loup
par jenn-yf Aujourd'hui à 18:35

» Jamais sans mon chien!!!
par Huriel Aujourd'hui à 18:35

» chihuahua bêtises
par Manouche Aujourd'hui à 18:13

» Neil et Zoé
par falbala Aujourd'hui à 18:12

Statistiques
Nous avons 25197 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est lumaziis

Nos membres ont posté un total de 1406759 messages dans 57018 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Dowrine
 
Chabada
 
Educalins
 
Gibelotte
 
Geene
 
tam
 

Publicités

Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  Smellycoco le Sam 04 Oct 2014, 11:52

On se comprend Ble Wink certains mots me chatouillent désagréablement rien que de les voir!


Smellycoco
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 7198
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 32
Localisation : Indre
Mon chien : Malcolm dogue allemand, Athos lhassa apso et Oscar le sangliours, et 3 greffiers Rajah, Willow et Poppy
Sport canin ou activité : Apprendre à se comprendre et c'est déjà pas mal


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  Dgedg le Sam 04 Oct 2014, 12:59

Ble-09 a écrit: Et sinon, Klaire, la différence entre "abattage" et "euthanasie" me fait rire (jaune) : c'est la différence de valeur accordée à la vie d'un animal "de rente", qu'on va bouffer et qu'il est acceptable de tuer et la vie d'un animal de compagnie, qu'on va choyer (et qu'on rend acceptable de tuer en certaines circonstances, justifiées ou non, avec le doux terme "euthanasie").

Perso j'y mets pas ce distinguo rente/compagnie. L'euthanasie, c'est la mise à mort pour abréger des souffrances, dues à une maladie, un accident, ou un comportement dangereux qu'on ne peut pas solutionner autrement (parce que je ne peux pas m'empêcher de penser que l'animal en souffre au moins autant que son maître). Un geste qu'on fait dans l'intérêt de l'animal. L'abattage, c'est pour tous les autres cas.
On peut euthanasier un poulet et abattre un chien.

Dgedg
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 9736
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Mayenne
Mon chien : des loutres
Sport canin ou activité : Sauter dans les flaques pour la faire raler, bousiller ses godasses et se marrer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  N1C0LAS le Lun 13 Oct 2014, 21:17

Bonjour, c'est en recherchant le billet dont il est question dans le premier post que je suis tombé ici.
Programmer la mort d'un sujet qui exprime ses intérêts à vivre et qui ne souffre pas de façon intolérable ce n'est pas de l'euthanasie, c'est un assassinat, que ce soit un chien, un porc un humain un singe ou n'importe qu'elle personne, humaine ou non.

"maman", "papa", ....Je pense que c'est plus de anthropomorphisme pour ma part
Ma relation avec mes chiens est plus celle d'un parents envers ses enfants que celle d'un tuteur u d'un ami ou d'un gardien. Il y a à la fois la responsabilité légale, l'autorité, la bienveillance et l'éducation qui transparaissent dans le terme papa ou maman. Gardien, tuteur, responsable légale ne tiennent comte qu'une d'une partie de la relation que l'on a avec notre chien. Maman et papa me g^enent mais ils semblent pourtant les plus adaptés pour qualifier notre relation à notre chien.

N1C0LAS
Membre
Membre

Masculin Vierge
Messages postés : 14
Date d'inscription : 08/10/2014
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  liwana le Lun 13 Oct 2014, 22:47

Comme beaucoup mon chien c'est un peu mon bébé (c'est mon premier en plus ) même si je ne me considère pas comme sa maman , par contre au club canin il y a une fille qui appelle son chien "mon fils" genre "bah oui mon fils c'est bien t'es un bon fils à maman ) heu là ça me fait carrément bizarre à chaque fois

liwana
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 2179
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 26
Localisation : Finistère/Bretagne
Mon chien : Malinois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  Bringée le Lun 13 Oct 2014, 23:03

J'ai pas tout lu, mais je suis bien d'accord que l'euthanasie est un terme qui est très mal employé concernant les animaux. Les chiens et chats piqués à cause de la surpopulation des refuges ou parce qu'on pense qu'ils ne seront pas adoptés ne sont pas euthanasiés, ils sont tout simplement abattus.
D'ailleurs même quand il s'agit de personnes, ce terme permet de sortir avec les mains propres de situations plus que sordides. Quelqu'un dans ma famille était dame de compagnie pour des vieilles dames riches et isolées, ce qu'elle racontait avait de quoi vous faire dresser les cheveux sur la tête. Certaines de ces personnes avaient une soi-disant "belle mort", qui en fait était un abattage, malheureusement très difficile à prouver quand le reste de l'entourage est complice (famille, domestiques, médecin)

Bringée
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 1147
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  liwana le Lun 13 Oct 2014, 23:43

Concernant l'euthanasie je vois régulièrement le problème inverse, je suis aide soignante auprès des personnes âgées qui subissent un acharnement thérapeutique car les médecins appréhendent les familles de plus en plus procédurières et considère la mort comme un échec . A un moment donné ne pas vouloir laisser les gens partir c'est leur refuser une fin de vie dans la dignité (surtout quand les personnes en question expriment clairement leurs souffrances et leur lassitude de vivre ) . Pour les animaux c'est encore plus complexes car ils ne peuvent pas formuler clairement leur souhait , à nous de savoir observer mais garder à un animal le plus longtemps possible en dépit de ses souffrances car on est pas prêt à le perdre c'est également égoïste, c'est mon avis

liwana
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 2179
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 26
Localisation : Finistère/Bretagne
Mon chien : Malinois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  Ble-09 le Mar 14 Oct 2014, 00:40

C'est clair que la possibilité d'euthanasier les animaux est un "avantage", car pas d'acharnement thérapeutique. Malheureusement, il y a des dérives... Car pas encadré.


Ble-09
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 1312
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 21
Localisation : Ardèche méridionale
Mon chien : Dana, lab' de huit ans / Ikka, aussie tout jeune / feu-Sky

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  adramalech le Mar 14 Oct 2014, 08:47

je trouve l'existence de tels débats linguistiques vraiment intéressants, du point de vue sociologique.

Il y aurait à dire, et surtout à étudier, sur la question, qui n'est finalement ni plus ni moins que celle des relations entre Homme et Animal, ou comme disait Ashra plus haut : de la place de l'humain dans le monde.

Dichotomie entre une histoire millénaire d'exploitation de l'Animal en tant que matière première, mais aussi de tissage de liens individuels. D'un côté, nous avions, et avons, besoin d'autres espèces, pour nous nourrir, pour travailler à nos côtés, pour nous apporter des produits de première nécessité. De l'autre, nous sommes touchés par la personnalité de certains animaux avec lesquels nous entretenons des rapports plus proches, des animaux que nous av(i)ons l'habitude de côtoyer.

Aussi fou que cela puisse nous paraître aujourd'hui, dans un monde qui n'admet plus la mort que comme un échec médical, et qui la considère comme la plus grande abomination, comme un tabou, nourrir à la fois l'idée que les animaux sont une ressource, et qu'ils sont des êtres vivants sensibles avec lesquels on peut avoir une sorte de relation amicale, n'est pas antinomique. Ou ne le fut pas. Aujourd'hui, pour un certain nombre de gens cela devient réellement problématique.

Nous traversons une époque de mise en question de nos relations avec notre environnement, notre planète, nos "coloca-terres". Nous nous posons, de plus en plus, la question de notre légitimité à agir, parce que nous mesurons de mieux en mieux nos propres conséquences à toutes les échelles. A-t-on le droit de polluer, de détruire l'habitat de milliers d'espèces qui nous ont précédées sur Terre ? A-t-on le droit de chasser alors que notre chasse est désormais de loisir, ou de gestion écosystémique, parce que nous avons nous-même déréglé nos écosystèmes ? A-t-on le droit d'élever des animaux pour les abattre et les consommer ? Sous quelles conditions pouvons-nous accepter la domestication ? Si chaque être vivant doit être libre et égal aux autres, comment considérer, de façon à ce que cela soit moralement acceptable, le fait d'acheter ou adopter un animal, de s"en déclarer responsable, durant toute sa vie, de lui retirer son libre arbitre, de le plier à nos us et coutumes, bref, le faire vivre selon nos conditions, et non selon les siennes, alors que lui n'a rien demandé ?

Nous trouvons tous avec plus ou moins de bonheur nos petites combines pour répondre à ces questions, et accorder nos consciences d'humains à nos actes. Notre vocabulaire en fait partie, parce qu'il est l'expression de ces cheminements.

adramalech
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 6017
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Yvelines (78)
Mon chien : Jack, croisé Setter irlandais / Asticot
Sport canin ou activité : Education, balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  N1C0LAS le Mar 14 Oct 2014, 11:56

Bringée a écrit:J'ai pas tout lu, mais je suis bien d'accord que l'euthanasie est un terme qui est très mal employé concernant les animaux
Mais l'homme est un animal. Ici on devine que vous excluez l'homme du groupe des animaux. Le changement de notre rapport aux autres animaux commencera vraiment, je pense, par l'intégration dans notre langage de l'évidence scientifique selon laquelle les humains sont des animaux.
Ainsi votre phrase peut avantageusement devenir "L'euthanasie est très mal employé concernant les autres animaux"

Adramalech, vous dites que nous avons besoin des autres animaux pour nous nourrir. C'est faux, nous aimons les manger et nous en avons l'habitude mais cela n'est pas une nécessité c'est un simple plaisir. Mais c'est ce que nous fait croire cette propagande de pyramide alimentaire à l'école qui montre elle, la nécessité de manger des animaux et cela au grand mépris de la bienveillance inné des enfants envers les animaux. Sans parler de la pub et de nos médecins généralistes français qui ne bénéficient presque pas de cours de nutrition (Une demi journée à une journée de formation dans leur cursus...) et encore moins en alimentation végétalienne.
Vous dites qu'on a besoin des animaux pour des produits de première nécessité. Vous pensez certainement à l'expérimentation animale. Vaste sujet. Mais même dans ce sujet épineux, pourquoi accepte t'on d'asservir et de faire souffrir les autres animaux d'une manière qui est serait jugée criminelle si elle était exercée sur un humain ? Une souffrance est une souffrance, qu'elle soit celle d'un blanc, noir, juif, souris, chimpanzé, truie...

Pour le reste de votre commentaire je suis plutôt en accord avec les interrogations que l'on devrait se poser, y compris envers nos animaux domestiques. Mais les 2 questions ci dessus, ne sont plus des questions. Ce sont des choix que l'on fait en dépit de l'évident avis éthique défavorable qu'il y a a manger des animaux sensibles et les faire souffrir puis mourir pour tester une nouvelle molécule d'aspirine ou une nouvelle variété de tabac ou un nouveau débouche plomberie un nouveau rouge à lèvre etc.

N1C0LAS
Membre
Membre

Masculin Vierge
Messages postés : 14
Date d'inscription : 08/10/2014
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  adramalech le Mar 14 Oct 2014, 14:48

Nicolas, s'il te plaît, tutoyons nous ! Smile

quand je parlais de l'animal comme ressource et ressource nécessaire : je parlais de ce que l'animal a été dans le passé de l'humain, et de ce qu'il est encore dans certaines régions du globe.

Je pense de plus que, si théoriquement, nous n'avons pas un besoin vital de consommer de la viande pour vivre et bien vivre, du moins nous, occidentaux qui ne souffrons pas, en majorité, de sous nutrition, en pratique, la consommation de viande est si bien intégrée dans les us et coutumes de la majorité des humains qu'elle devient culturellement indispensable. On peut ensuite entrer dans des discussions interminables sur le bien-fondé de cette hypothèse, voire de ce fait, comment il faudrait ou non gérer la chose, etc. Mais ce n'est ni mon propos ni mon objectif. Je pense que chacun fait d'abord comme il peut, et ensuite, comme il veut en matière d'alimentation.

Pareil pour l'antispécisme... J'ai personnellement des problèmes avec ça, tellement le rapport Homme / Animal est déséquilibré. On peut toujours, en théorie, affirmer que nous sommes tous égaux. En pratique c'est faux, nous ne sommes pas égaux, ni socialement, ni physiquement, ni intellectuellement. On peut tout à fait trouver cela injuste, vouloir se battre pour que cet état de fait change, moi je préfère que l'humain réfléchisse à comment assumer mieux la responsabilité qu'il s'est donnée en faisant siens tous les territoires.

Nous avons toujours été territoriaux et colonisateurs, eh bien soit, c'est dans notre nature, et c'est une caractéristique forte de notre espèce. La conscience réflexive, l'empathie, la capacité d'analyse, en sont aussi, et il est donc tout autant dans notre nature d'humains de prendre les autres espèces en compte, de leur laisser une place, de chercher à ne pas détruire ; l'Homme peut partager, individuellement ; nous devrions pouvoir être capables d'une sagesse comparable à l'échelle des sociétés.

Voilà un point de vue un peu plus personnel sur la question.

adramalech
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 6017
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Yvelines (78)
Mon chien : Jack, croisé Setter irlandais / Asticot
Sport canin ou activité : Education, balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  Ble-09 le Mar 14 Oct 2014, 14:58

adramalech a écrit:En pratique c'est faux, nous ne sommes pas égaux, ni socialement, ni physiquement, ni intellectuellement. On peut tout à fait trouver cela injuste, vouloir se battre pour que cet état de fait change, moi je préfère que l'humain réfléchisse à comment assumer mieux la responsabilité qu'il s'est donnée en faisant siens tous les territoires.

Nous avons toujours été territoriaux et colonisateurs, eh bien soit, c'est dans notre nature, et c'est une caractéristique forte de notre espèce. La conscience réflexive, l'empathie, la capacité d'analyse, en sont aussi, et il est donc tout autant dans notre nature d'humains de prendre les autres espèces en compte, de leur laisser une place, de chercher à ne pas détruire ; l'Homme peut partager, individuellement ; nous devrions pouvoir être capables d'une sagesse comparable à l'échelle des sociétés.

+1

Pour moi, l'humain a le devoir de laisser une place aux autres animaux, et il leur doit le respect, justement parce qu'il les contrôle et a une force supérieure à eux. Malheureusement, à l'échelle de la planète, bah c'est pas le cas. Mais je suis archi-positive et espère que dans quelques générations, cela aura changé.

Ble-09
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 1312
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 21
Localisation : Ardèche méridionale
Mon chien : Dana, lab' de huit ans / Ikka, aussie tout jeune / feu-Sky

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  Bringée le Mar 14 Oct 2014, 21:03

N1C0LAS a écrit:
Bringée a écrit:J'ai pas tout lu, mais je suis bien d'accord que l'euthanasie est un terme qui est très mal employé concernant les animaux
Mais l'homme est un animal. .
Non, enfin, il n'est pas qu'un animal
N1C0LAS a écrit:Ici on devine que vous excluez l'homme du groupe des animaux..
Tout à fait

N1C0LAS a écrit:Le changement de notre rapport aux autres animaux commencera vraiment, je pense, par l'intégration dans notre langage de l'évidence scientifique selon laquelle les humains sont des animaux.
.
Surtout évidence dans votre système et vos croyances,
Le fait que j'ai 45% d'ADN commun avec la banane est aussi un fait scientifique

Bringée
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 1147
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  opercut le Mer 15 Oct 2014, 13:11

Notre société à la manie de masquer ce qui la gêne en en changeant le nom... Politique de l'autruche ? Mode ? Un peu des deux ?

Fut un temps ou le garçon d'écurie voulu qu'on le nomme palefrenier. Puis il jugea que c'était dévalorisant et réclama le nom de lad. À présent, il faut l'appeller palefrenier-soigneur...

L'euthanasie est avant tout un geste médical.
D'ailleurs, il y a 20 ans, on disait qu'on "faisait piquer" l'animal.

Utiliser le terme adopter, n'est-ce pas juste un moyen de se donner bonne conscience ? D'essayer d'oublier le chèque que l'on a signé ?

Mes chiens de refuges sont des "récupérés", ou des "ex-taulards".
Je n'ai pas de honte dire que j'ai acheté un chien.
Sa valeur marchande n'empêche pas les sentiments que je lui porte.
Sa valeur marchande, c'est juste une récompense à l'éleveur pour son travail.

Je suis handicapée, et franchement, être appelée personne à mobilité réduite me gonfle.
Est-ce que je dis des valides qu'ils sont des personnes à mobilité non réduite ???

Bref, ça confine à la masturbation neuronnale, tout ça... Mdr

opercut
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 4670
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 46
Localisation : Nice
Mon chien : Enzo(hollandais), Fangorn (reisenschnauzer) et Pixie (porte-clefs... Pardon, Chihuahua)
Sport canin ou activité : obr, attelage (neige), recherche substances, mordant intervention et un peu de tout...


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  luc73 le Mer 15 Oct 2014, 13:58

J'"achète" un chien et je suis son "propriétaire",çà ne me pose aucun problème,çà ne m'empêche pas d'aimer mes chiens et de les considérer comme essentiels à ma vie.
Par contre je ne suis pas leur "papa",ce sont des chiens,je suis un humain.

Quand à l'euthanasie,face à mon chagrin quand je perd un compagnon,le terme employé m'est bien égal.

L'euthanasie d'animaux en bonne santé ne vaut-elle mieux pas,dans certains cas qu'une vie de misère ou des années en cage dans un refuge? Je ne sais pas mais je me pose parfois la question de ce que je désirerais pour mes chiens après ma mort ? N'y pensez vous jamais ?

luc73
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 415
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  Dgedg le Mer 15 Oct 2014, 14:05

Si, j'y pense souvent. D'ailleurs, si je finis écrasée par un bus, il y a des volontaires pour accueillir deux loutres (intenables) irréprochables?

Dgedg
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 9736
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Mayenne
Mon chien : des loutres
Sport canin ou activité : Sauter dans les flaques pour la faire raler, bousiller ses godasses et se marrer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  sd77 le Mer 15 Oct 2014, 16:40

Je t'inquiètes pas Dgedg je pense que je me dévouerai, au moins le temps de leur trouver une famille apte (et cinglée mdr) ^^

Non pas par charité hein, mais surtout parce que je suis globalement habituée aux comportement animaliers anormaux, donc je me sens investie d'une mission Laughing

sd77
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 2546
Date d'inscription : 23/11/2012
Age : 26
Localisation : Seine et Marne
Mon chien : Hina (Cane Corso X Dogue de Bordeaux)
Sport canin ou activité : Canicross, baignade et machouillage en tout genre!


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  Hooch le Mer 15 Oct 2014, 16:41

Ici les gens disent "put down"...ça a le mérite d'être clair. Mais bon, ils disent aussi "pet parent" et "fur baby"...

Hooch
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 142
Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 30
Localisation : Yukon, Canada
Mon chien : 33 alaskan huskies et pointer cross, 2 montagne des Pyrénées, 1 croisé border collie/lévrier, 1 croisée labrador
Sport canin ou activité : traineau


http://intothewildadventures.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  zoubeille le Mer 15 Oct 2014, 17:15

Débat assez intéressant !

Je suis d'accord avec la plupart au final les mots ne sont que des mots, qui on des sens différents pour chacun, selon comment on a été élevé, le ton employé notre propre perception !

Ensuite pour moi le mot "euthanasier" devrait s'employer dans le cas ou l'on soulage un humain ou un autre animal, de ces souffrances, d'une maladie que l'on saura fatale, qui fera souffrir ... pour le reste abattage ? Meurtre ? Pour moi c'est du pareil au même !
après j'ai du faire euthanasier mon chien y a plus d'une année (cancer) bah finalement le mot que j'utilise change pas le fait qu'il soit plus là Sad !
Ensuite pour moi un chien qu'on tue parce qu'il a mordu, au final on est qui nous humain pour décider (sauf en cas de maladie) de tuer au final le chien, juste pour nous protéger nous humain qui se mettons au dessus de tout autre espèce alors qu'au final aussi on est des animaux, l'espèce humaine devrait apprendre, à moins ce prendre pour "dieux" à consommer plus juste (tout autre débat)

Pour le mot "propriétaire" me choc moins que "maman, papa, mon fils, ma fille" pour moi mon chien est mon chien, pas mon enfant (pourtant contrairement à ce que souligne une autre membre j'ai pas non plus d'enfants mais ça me viendrait pas à l'idée de l'appeler "mon fils") ensuite ici en Suisse on a plutôt tendance à dire "je vais prendre un chien" que adopter, acheter ... ou on dit adopter quand on va au refuge ... (comme quoi selon les pays également) même si au final je mets pas l'espèce humaine au dessus mais ça reste pas mon enfant !

zoubeille
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 2956
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 24
Localisation : perdu dans le froid !
Mon chien : Draft-Border Collie
Sport canin ou activité : Flair-Agility


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  adramalech le Mer 15 Oct 2014, 17:35

N'importe quel animal se protège et protège sa famille en priorité. Pourquoi, parce que nous sommes humains, n'aurions nous pas le droit de faire de même ? Un chien, ou n'importe quel animal, qui est trop instable et dangereux et met en péril la vie d'autrui, animaux comme êtres humains, dans la mesure où aucune solution alternative n'existe pour le placer en toute sécurité, il est normal de le tuer. ça peut faire gueuler, surtout ceux qui n'ont jamais vu leur propre chien tuer ou tenter de tuer. Mais c'est une question de sécurité publique. De même qu'on ne laisse pas (ou on est pas sensé le faire) un meurtrier en liberté.

adramalech
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 6017
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Yvelines (78)
Mon chien : Jack, croisé Setter irlandais / Asticot
Sport canin ou activité : Education, balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  zoubeille le Mer 15 Oct 2014, 17:56

je suis d'accord sur le principe, le jour ou mon chien me passe à côté et me saute dessus, récidive ben je le fais euthanasier, je dis ça dans le sens ou on se mets vachement au dessus des autres escpèces tout de même, un chien que tue un chat, on le fera pas euthansier (dans la plupart des cas) alors qu'il pourrait autant récidiver qu'un chien qui à mordu un humain une fois, alors pourquoi pas protéger les chats également ?

Bref je dis ça dans le sens ou l'être humain se mets au dessus de toutes les espèces animale, alors qu'au final on est des animaux qu'on détruit tout, polluons et on cherche juste à nous protéger nous, à nous prolonger l’existance jusqu'à en peux plus pouvoir, et au final on arrive juste à la surpopulation et a "tuer" petit à petit tout ce qui nous entoure ! tout ceci est un autre débat ...

zoubeille
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 2956
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 24
Localisation : perdu dans le froid !
Mon chien : Draft-Border Collie
Sport canin ou activité : Flair-Agility


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  adramalech le Mer 15 Oct 2014, 19:10

Je trouve au contraire qu'il s'agit du même débat.

Oui, nous avons ces comportements, qui sont les tendances naturelles de environ n'importe quelle espèce sur cette planète. Trouve moi une espèce qui ne lutte pas par tous les moyens pour sa survie ? L'humanité serait même une des moins soumises à ces tendances, choisissant individuellement, ou à l'échelle d'une société de limiter les naissances, voire de ne pas se reproduire, choisissant parfois le suicide -bon, il s'agit je suppose surtout des conséquences de maladies, donc mettons ça entre parenthèses-.

Pourquoi ne tuons nous pas aussi facilement un chien ayant mangé un chat qu'un chien ayant mangé un humain ? Parce que le meurtre est plus condamné au sein de l'espèce humaine qu'au sein des autres espèces. Oui, d'une part, aux yeux d'un humain, un chat a souvent moins de valeur qu'un autre humain, parce qu'un chat n'a pas d'intérêt en soi pour l'espèce humaine, il ne produit rien, ni ressources, ni enfants, ni pensée, qui soit exploitable pour l'humain, à l'exception peut-être d'un service de dératisation.

De plus, les animaux se tuent parfois entre eux ; c'est communément admis, c'est considéré souvent comme, sinon normal, du moins admissible, qu'il s'agisse d'accidents (oui, un chien ça peut être bien plus puissant qu'un chat et donc faire du dégât par mégarde) ou d'intention réelle de blesser voire de tuer. Si civilisation canine il y a, provoquer la mort n'y est pas considéré comme ultimement mauvais, il existe des cas où cet acte se justifie. On ne juge pas encore avec des lois humaines ce qui relève des "lois" d'autres espèces, et c'est tant mieux.

Enfin, c'est facile, ou possible, de faire vivre un chien sans le mettre en présence de chats. ça se trouve, ça se voit ! Mais faire vivre un chien sans le mettre en présence des hommes... C'est un peu plus délicat. Ce n'est pas une espèce qu'on peut relâcher dnas la nature, alors quoi ? Le faire vivre enfermé, sans interactions ? Quelle vie ?

adramalech
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 6017
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Yvelines (78)
Mon chien : Jack, croisé Setter irlandais / Asticot
Sport canin ou activité : Education, balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  chloé83 le Mer 15 Oct 2014, 20:01

perso j'ai mis fin à la vie de ma chienne le 30 juin, euthanasie, faire piquer, on peut appeler ça comme on veut...je préfère dire que j'ai abrégé ses souffrances, bien que j'ai toujours son dernier regard qui me hante, et la culpabilité de l'avoir délibérément mise dans la voiture pour son dernier voyage...c'est pas comme si elle était partie naturellement... mais je n'avais pas le choix, c'est ce que je me dis

chloé83
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1696
Date d'inscription : 07/12/2008
Age : 56
Localisation : mons var 83
Mon chien : chloé, théo argos idyllle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  zoubeille le Mer 15 Oct 2014, 20:46

Je reste sur le fait qu'on s'éloinge du sujet de départ m'enfin Wink

Ok de faire survivre l'espèce humaine, je dis pas non plus qu'il faut nous éradiquer hein Mdr je vais essayé de m'expliquer clairement sans me faire passer pour une folle Laughing quand je dis qu'on rallonge nos vies jusqu'à en peux plus pouvoir, alors ou c'est beau, j'ai une vieille tante de passé 90 ans que j'adore, mais franchement sans être méchante parfois elle aurait mieux le temps de décédée, elle a plus de force, elle arrive à peine mangée, sourde comme un pot, sénile, les animaux eux pour la plupart des espèces vont pas tout faire pour garder en vies ces individus là mais vont plutôt s'occuper des jeunes, ceux qui justement vont pouvoir encore faire perdurer leur espèce, ça peut paraître cru dit comme cela, mais à quoi bon, vouloir absolument garder en vie, des individus vieux et malade, alors qu'il y a déjà trop de monde sur cette planète ? Qu'on étouffe de tout les côtés ! A un moment donner c'est bien beau de prolonger la vie mais à un moment donner faudrait peut être devenir raisonnable ... et se dire stop sinon on va littéralement faire exploser cette planète (vais vraiment passer pour une folle à lier moi)
Les animaux font tout pour perdurer leur espèces ok mais avec leurs armes, qui sont de loin pas aussi inégale que ce que l'on peut posséder, nous on fait tout en grand, les animaux pour chasser et survivre utilisent leur sens de survie, leur vues, odorat, leurs apptitude, surtout et pour la plupart du temps quand ils ont une proie il la mange, pas de gaspillage pour personnes, un lion tue une gazelle, il restera plus rien ou presque, puis ce qu'il a pas voulu les hyènes, chacals etc vont venir manger les restes, pas de gaspillage, au final le tout s'équilibre sauf avec nous humains ... qui partons à la chasse avec un fusil, quelle est la chance pour un chevreuil de s'en sortir, pratiquement aucune ! Puis combien de kg de nourriture gachée ? que se soit légume ou viande ? à nouveau je suis de loin pas végétarienne j'aime trop la viande pour l'être, mais faudrait peut être revoir notre façon de consommer, de vendre, que les grandes chaines arrêtent tout ce gaspillage, une étude a été faite y a pas si longtemps ou l'humaine à consommer en 7 mois près d'une fois et demi les ressources de la planète, y a pas un problème ? A un moment donner ça va plus être possible !

C'était ma minute écolo du jour Mdr (je te le dis on s'éloigne)



zoubeille
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 2956
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 24
Localisation : perdu dans le froid !
Mon chien : Draft-Border Collie
Sport canin ou activité : Flair-Agility


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repenser le sens des mots euthanasie et propriétaire

Message  liwana le Mer 15 Oct 2014, 21:04

J'ai eu une formation sur le deuil récemment et les thérapeutes n'ont jamais connu autant de deuil pathologique que ces 10 dernières années , à force de cacher la mort et de promettre jeunesse et longévité les gens n'acceptent plus du tout la mort comme avant , ils en veulent toujours plus, toujours plus longtemps. La loi Leonetti malheureusement n'empêche pas l'obstination de notre société à vouloir "sauver" envers et contre tout ,j'espère que l'euthanasie encadrée, réglementée bien sûr permettra aux gens de partir décemment . Par contre en effet quand on parle de tuer des animaux en "pleine santé" c'est pas de l'euthanasie , ce n'est pas un accompagnement et une accélération de la fin de vie puisqu'il n'y a pas de "perspective " de fin de vie justement , pour moi là on parle d'abattre des animaux ni plus ni moins .

liwana
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 2179
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 26
Localisation : Finistère/Bretagne
Mon chien : Malinois

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum