Derniers sujets
» vos pages face-book
par suerte Aujourd'hui à 10:56

» Education participative ?
par suerte Aujourd'hui à 10:53

» Abandon des croquettes pour une ration ménagère
par Manouche Aujourd'hui à 10:47

» Santé de mes loustics...
par Savana&edjy Aujourd'hui à 09:51

» Présentation Kvothe et Olga
par Kvothe Aujourd'hui à 09:33

» Ash le chien loup
par Alou Hier à 21:12

» Empêcher un chien de devenir gardien, possible ?
par Manouche Hier à 16:34

» Un bonjour... et 2 shetlands
par Christine11 Hier à 14:58

» OREO (Yorkshire terrier )
par Savana&edjy Dim 21 Oct 2018, 19:54

» ECLIPSE de la Douayerie, Ma Rescapée ( Berger allemand)
par Savana&edjy Dim 21 Oct 2018, 16:23

» Bonjour à tous et à toutes!
par Huriel Dim 21 Oct 2018, 15:10

» Enzo, le plus beau des frisés
par MyriamG Sam 20 Oct 2018, 20:10

Statistiques
Nous avons 26521 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est June2013

Nos membres ont posté un total de 1445002 messages dans 58979 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
suerte
 
Lou d'Arabie
 
Christine11
 
Manouche
 
Stéphen
 
Kha-Love
 
Savana&edjy
 
Alexiel
 
Alou
 
Minosh
 


Mon printemps sans chien fut un printemps chagrin

Aller en bas

Mon printemps sans chien fut un printemps chagrin

Message  Florian Rochat le Mar 20 Aoû 2013, 14:35

"Un printemps sans chien", récit. Disponible en versions numérique et imprimée [url=http:

Avoir un chien, ça ne remplit pas toute une vie. Mais que de joies, de bonheur, d’agréments cela peut y apporter ! Et quelle complicité, quel amour parfois, souvent, entre l’être humain et l’animal. Alors, quand ce chien – ce compagnon - meurt, quel vide dans l’existence de son maître, qui était aussi le compagnon de l’animal disparu !

Un jour d’hiver, l’auteur a perdu Droopy, son flatcoated retriever de treize ans, et a passé un printemps sans chien. Un printemps chagrin. Puis est arrivée Kidou, un chiot de la même race. Le soleil est revenu, la déprime a disparu.

Ce livre est un récit, une chronique de souvenirs, d’expériences et de réflexions, parfois à la lumière de ce qu’ont exprimé des écrivains de l’Ouest américain tels que Jim Harrisson, Jim Fergus et Rick Bass au sujet de leurs propres relations avec un des meilleurs amis de l’homme. Le chien comme présence, comme moteur, comme lien surtout avec la nature et la vie en général. Et qui, grâce à ces qualités, nous amène souvent à appréhender les choses de la vie de manière différente.


Dernière édition par baratt73 le Mar 20 Aoû 2013, 14:40, édité 1 fois (Raison : Lien non conforme au règlement .. Merci de le lire)

Florian Rochat
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Taureau
Messages postés : 7
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum