Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25198 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Cindymartin2611

Nos membres ont posté un total de 1406763 messages dans 57019 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Dowrine
 
Chabada
 
Educalins
 
Gibelotte
 
Geene
 
tam
 

Publicités

Chaleurs, Saillie et Gestation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaleurs, Saillie et Gestation

Message  rallou le Jeu 12 Avr 2007, 16:08

LES CHALEURS

C'est la période propice à la reproduction.
Les premières chaleurs, c'est-à-dire la puberté, surviennent vers l'âge de 6 à 7 mois chez les chiennes de petit format, et jusqu'à 18 mois pour les chiennes de race géante.
Les chiennes sont en chaleur environ deux fois par an.
Certaines races, comme le Basenji, ne présentent qu'une période de chaleur annuelle, alors que d'autres peuvent en présenter trois.
Les périodes de chaleur surviennent généralement vers le printemps et l'automne, bien que les chiennes puissent entrer en chaleur à n'importe quelle période de l'année.

La période de chaleur correspond à 2 étapes physiologiques bien distinctes :
• Etape 1/ Le pro-oestrus
C'est la période durant laquelle la vulve est gonflée et on observe des pertes de sang; la chienne attire déjà les mâles, mais refuse généralement la saillie.
Cette période dure en moyenne neuf jours, mais est très variable d'une chienne à l'autre (entre 2 et 25 jours).
• Etape 2/ L'oestrus
C'est la vraie période de chaleurs qui dure 3 à 21 jours environ (9 jours en moyenne).
Durant cette phase, la chienne accepte le mâle.
L'ovulation survient environ 2 jours après le début de l'oestrus.
Certaines chiennes continuent à avoir des pertes durant cette période.

Ces explications mettent en évidence la grande variabilité des durées de chaleurs chez la chienne, accentuée par des réactions comportementales (acceptation du mâle, chevauchement...) très variables d'un individu à l'autre.

C'est pourquoi il est parfois difficile de définir exactement le moment opportun pour la saillie.
LA SAILLIE

Une fois le mâle choisi, il convient de déterminer le moment propice de l'accouplement.
On ne peut pas laisser les deux chiens ensemble en permanence sous peine d'épuiser le mâle ou de risquer qu'il se blesse (fracture du pénis suite à des tentatives de saillies brutales; le pénis du chien contient en effet un os).

Si le mâle est très disponible, on pourra les laisser ensemble entre le 11ème et le 13ème jours après le début des chaleurs.
La saillie doit en effet se faire environ 48 heures après l'ovulation. Cette période correspond à la date moyenne idéale des chiennes.
Toutefois, comme on l'a vu ci-dessus, il existe de grandes variations et le fait que la chienne accepte la saillie n'est pas forcément un signe de réussite.

L'idéal est donc de faire suivre les chaleurs de votre chienne par un vétérinaire, surtout si vous n'avez pas la possibilité de faire plusieurs saillies (si le mâle est loin) et si cette saillie vous coûte cher.
Le suivi consiste à faire des frottis vaginaux et des dosages sanguins hormonaux (de progestérone), afin de connaître précisément le moment de l'ovulation.

Il est toujours préférable de déplacer la femelle plutôt que le mâle pour la saillie, afin que ce dernier soit en pleine possession de ces moyens.
L'accouplement se déroule après une période de parade plus ou moins longue (mais généralement courte: le chien se contente de renifler la vulve de la femelle).

Le chien chevauche la femelle, la pénètre, et commence à faire des mouvements de va-et-vient (10 à 20). Puis, il passe une patte au dessus du dos de la chienne et se retourne: les chiens sont alors " collés " fesses contre fesses. C'est à ce moment que des mâles peu expérimentés peuvent se blesser (fracture du pénis): faux mouvement, femelle qui cherche à s'asseoir... Il est important par ailleurs de ne pas intervenir pendant cette phase sous peine de blesser les animaux.

L'accouplement dure généralement une vingtaine de minutes. Mais certains chiens sont plus rapides, sans que cela n'influe sur leur performance de reproducteur.
Après la saillie, une petite quantité de liquide peut couler de la vulve de la femelle.

Sachez enfin que certains vétérinaires sont habilités à pratiquer l'insémination artificielle. Elle permet de faire reproduire la chienne si la saillie n'a pas pu être réalisée ou d'utiliser de la semence congelée d'un mâle indisponible.
LA GESTATION

Elle a une durée très constante chez la chienne: 63 jours (+ ou -1 jour) après l'ovulation.

Le diagnostic de gestation peut être fait précocement par une échographie dès le 25ème jour environ.

Il n'existe pas de dosages hormonaux chez la chienne (type test de grossesse chez la femme) car le profil hormonal est très variable d'une chienne à l'autre et est très proche que la chienne soit gestante ou non.

La radiographie ne peut être effectuée qu'à partir de 45 jours de gestation.

Il est toutefois prudent d'attendre 50 jours pour être sûr de bien voir tous les foetus et d'évaluer leur taille par rapport à celle du bassin de la mère, pour savoir si les chiots seront susceptibles de rester coincés lors de l'accouchement (ce qui reste très rare chez le chien).

Les mamelles commencent à se développer dans la deuxième moitié de gestation et le lait est présent une semaine avant la mise-bas (deux à trois jours seulement lors de la première portée).
L'alimentation de la chienne pendant la gestation

La future maman devra être nourrie avec un aliment équilibré, riche et digeste.
Une alimentation industrielle sous forme de croquettes est la solution idéale et la moins coûteuse; si vous choisissez un aliment de bonne qualité, aucun complément minéral ou vitaminé n'est nécessaire.
Toutefois, il faut choisir un aliment riche car l'alimentation doit apporter les éléments essentiels à la mère mais aussi à ses chiots.
De plus, durant la deuxième moitié de gestation, il faut préparer la montée de lait, qui demande également beaucoup d'énergie et de sels minéraux.
Il convient toujours de faire une transition alimentaire lorsqu'on modifie l'alimentation, pour éviter de déclencher une diarrhée. Il suffit d'introduire le nouvel aliment dans l'ancien régime, en augmentant progressivement la dose et en diminuant celle de l'ancien aliment sur trois ou quatre jours.
L'état de santé de la mère

La période de mi-gestation est idéale pour pratiquer les rappels de vaccination, s'ils n'ont pas été effectués récemment.
En effet, la mère pourra ainsi transmettre à ses chiots, via le premier lait (appelé colostrum), une grande quantité d'anticorps (qui permettent au chiot de se défendre contre les maladies).
Certains vaccins peuvent se faire pendant la gestation, demandez conseil à votre vétérinaire.

C'est également la période idéale pour commencer un programme de vermifugation.
La mère transmet à ses petits, dans l'utérus puis lors de la lactation, des vers qu'elle possède dans son corps (des ascaris en "attente" dans les muscles de la mère). Il faut donc vermifuger les mères pendant la gestation, ainsi que une semaine avant la mise-bas, puis une semaine après la mise-bas.

Il sera bon également de se débarrasser de tous les parasites externes (puces principalement) de la mère en la traitant, avec des produits adaptés, une semaine avant la mise-bas environ.

La chienne pourra, durant la gestation, conserver une activité physique, pourvu qu'on évite les efforts violents et le surmenage en fin de gestation.

Demandez conseil à votre vétérinaire pour la vermifugation de la chienne gestante et pour l'utilisation de tout autre médicament, certains pouvant être néfastes pour le foetus
Les problèmes liés à la gestation

Toute variation de l'état de santé, de l'appétit, ou tout écoulement anormal au niveau de la vulve doit conduire à une visite chez le vétérinaire.

Les problèmes rencontrés sont:
• Les avortements
Ils sont dûs soit à des microbes (bactéries, virus), à des parasites, ou à une maladie générale de la chienne (hypothyroïdie, diabète, insuffisance lutéale...).
De manière générale, toute variation de l'état de santé de la chienne en gestation peut entraîner un avortement. Si les chiots ne sont pas expulsés, la chienne risque de faire une infection de l'utérus (métrite), parfois très grave.
• Les hypocalcémies
Il s'agit d'un déficit en calcium, dont les besoins augmentent avec la montée de lait.
Elles sont rares durant la gestation et surviennent plutôt quelques jours après la mise-bas, notamment chez les chiennes de petit format.
On peut les éviter avec une bonne alimentation, ou des compléments minéraux si on donne une alimentation ménagère.
Il ne faut toutefois pas abuser de ces compléments durant la gestation car il peuvent faire plus de mal que de bien, demandez conseil à votre vétérinaire.

rallou
Membre
Membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 347
Date d'inscription : 09/04/2007
Age : 34
Localisation : tunisie
Mon chien : Jazz un pit bull

Revenir en haut Aller en bas

comment choisir son mal

Message  luvic le Ven 13 Avr 2007, 10:45

lorsque l'on se prepare a faire porter sa chienne, se pose le probleme de choisir le male.
tout d'abbord, meme race, a savoir que les parents doivent etre confirmés s'il sagit de chiens de races, le certificat de naissance ne suffi pas a donner un statue aux chiots avenir.
et puis se meffier, pour les chien de travail, des titres de travail, un chien qui a un brevet ring ou meme un ring 1, s'il lui a fallu 6 ans pour y arrivé et passer le concours 20 fois pour chaque echelons pour n'avoir que 1 ou 2 exellent, oui il a bien le niveau mais bon, avoir avec attention.
ne pas se laisser aller a la facilité, le chien du voisin par exemple, ce peut etre tres bien, mais il peut ne pas correspondre a vos besoins.
etre bien concient des petits " defauts " de sa chienne, par exemple, une femelle BA tres claire en pigmentation, mieux vaut lui trouver un male tres foncé, avec une ligné derriere lui tres foncé, pour augmenter les chances des chiots sur ce probleme.
rechercher les problemes comme la displasie, tare oculaires, cardiaque.
et surtout ne pas oublier qu'une saillie n'est pas une science exacte, que la nature a son mot a dire, meme si on met toutes les chances de son cotes, on est parfois un peu dessus du resultat.
il faut des années a un eleveur pour arriver a obtenir le " type " de son elevage, alors avec une portée pour se faire plaisir avec sa chienne c'est encore plus dur.
le principal, c'est de prendre soin de tout ce petit monde pour avoir le meilleur resultat possible.
luvic hello

luvic
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 8875
Date d'inscription : 10/04/2007
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaleurs, Saillie et Gestation

Message  stellaetmatt le Mar 24 Avr 2007, 23:20

Je rajouterai egalement qu'il ne faut pas utiliser un defaut pour corriger un autre defaut, je m'explique : prenons comme exemple un boxer ayant un museau trop long, ne pas le reproduire avec un boxer ayant un museau trop court ! mais au contraire prendre celui qui a la gueule parfaite ! Les defauts ne peuvent être améliorés par d'autres ! J'espere que je me suis bien fait comprendre study

stellaetmatt
Membre
Membre

Féminin Vierge
Messages postés : 102
Date d'inscription : 23/04/2007
Age : 31
Localisation : 31
Mon chien : 5 Boxers
Sport canin ou activité : RCI


http://lesboxersduchenefeuillu.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaleurs, Saillie et Gestation

Message  doudoune le Mer 25 Avr 2007, 04:18

Quelles sont les risques pr une femlle si on ne veut pas lui faire faire une portée? Que pensez vous de la stérilisation et des risques encourus?
Merci hello

doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 44
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaleurs, Saillie et Gestation

Message  ulkette731 le Mer 25 Avr 2007, 09:58

hello voilà ce que j'ai trouvé si cela peu t'aider
L’ovario-hystérectomie présente de nombreux avantages

L’ovario-hystérectomie désigne l’ablation chirurgicale de tout le système reproducteur de la femelle, y compris l’utérus et les ovaires. (Le terme « stérilisation » s’applique aux deux sexes et désigne autant l’ovario-hystérectomie chez les femelles que la castration chez les mâles.)

La stérilisation des femelles élimine de nombreux problèmes liés à la gestation. Elle demeure la seule méthode sûre et fiable pour limiter les naissances chez les chiens et les chats. Les sociétés d’assistance aux animaux et les refuges sont envahis par les animaux abandonnés; l’ovario-hystérectomie est donc un bon moyen pour les propriétaires responsables de ne pas contribuer à la surpopulation animale.

La stérilisation des femelles élimine les problèmes associés au cycle des chaleurs. Ainsi, les pertes sanguines des chiennes peuvent durer entre deux et trois semaines pendant la période des chaleurs et laisser des taches un peu partout dans la maison. Le problème se complique du fait qu’il faut garder la chienne à l’intérieur ou la surveiller de près quand elle va à l’extérieur, pour éviter les contacts indésirables avec des mâles. Chez les chats, les plaintes excessives et le comportement associés aux chaleurs sont aussi évités si les chattes sont stérilisées. Les chiennes qui ne sont pas accouplées peuvent aussi présenter une «fausse gestation ou gestation nerveuse »; elles se comportent alors comme si elles étaient gestantes, avec les gémissements, l’agitation et la lactation qui s’ensuivent.

Les chiennes non stérilisées risquent aussi de souffrir d’affections mortelles plus tard. Ainsi, les risques d’infections utérines sont extrêmement élevés chez les femelles âgées. Ces infections sont souvent dangereuses et, dans de nombreux cas, le traitement recommandé consiste à pratiquer l’ablation de l’utérus.

La stérilisation d’une chienne avant ses premières chaleurs réduit aussi le risque de carcinomes mammaires (cancer des glandes mammaires). Des études ont démontré que les risques de carcinomes mammaires chez les chiennes augmentent considérablement après chaque période de chaleurs, jusqu’à ce que l’animal ait atteint deux ans. La stérilisation après cet âge n’a pas vraiment d’influence sur l’incidence des carcinomes mammaires, mais il y a encore bien d’autres avantages liés à la stérilisation. Voilà de bonnes raisons pour lesquelles votre chienne n’a pas besoin d’une portée ou de chaleurs pour « développer » sa personnalité!

Certaines croyances liées à la stérilisation relèvent du mythe. Ainsi, elle n’entraîne pas de paresse ni d’obésité, qui est seulement une conséquence de la surconsommation d’aliments et du manque d’exercice. La stérilisation n’améliore ni ne détériore la personnalité et le tempérament d’un animal.

L’ovario-hystérectomie est une intervention chirurgicale sans danger. Beaucoup de propriétaires repoussent l’échéance parce qu’ils craignent les conséquences pour leur animal (comme les complications liées à l’anesthésie et à la chirurgie). Le vétérinaire peut les aider à dissiper ces craintes.

ulkette731
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 5163
Date d'inscription : 03/04/2007
Age : 46
Localisation : savoie
Mon chien : ulk et velcom berger allemand,malinois chabal du clair vaillant
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum