Forum du chien CaniForum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Il semblerait qu’il y ait un souci pour poster?
par Educalins Jeu 29 Nov 2018, 09:19

» anthropomorphisme , vos avis ?
par suerte Sam 24 Nov 2018, 10:46

» bétises de vos chiens ,
par Lou d'Arabie Ven 23 Nov 2018, 23:57

» Hécatombe d'une partie de chasse!
par Lou d'Arabie Ven 23 Nov 2018, 23:52

» Amateur de Patou
par Manouche Ven 23 Nov 2018, 23:23

» les grimaceries de vos chiens
par amiedesbêtes Ven 23 Nov 2018, 20:30

» problème plaie chirurgicale
par Manouche Ven 23 Nov 2018, 17:56

» dur dur d"etre un chien
par essenssis Ven 23 Nov 2018, 13:45

» Les gilets jaunes
par Puck2006 Jeu 22 Nov 2018, 21:58

» Ash le chien loup
par Puck2006 Jeu 22 Nov 2018, 21:44

» Présentation.
par ancien Jeu 22 Nov 2018, 21:14

» Garde chiot.
par CherryLou Jeu 22 Nov 2018, 16:23

Statistiques
Nous avons 26536 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Loutarie

Nos membres ont posté un total de 1445876 messages dans 59018 sujets
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Aucun utilisateur

Le Deal du moment : -30%
Maillot de Football de l’Équipe de France
Voir le deal
63 €

lettre du 4c

Aller en bas

lettre du 4c Empty lettre du 4c

Message  doudoune Jeu 11 Oct 2007, 05:57

Je transmet

"Bonsoir à tous La newsletter reprend pour la rentrée avec, vous l'avez certainement constaté une actualité importante.

1 - Vous vous en rappelez peut être, la loi du 5 mars 2007 ajoutait au Code Rural un article L.211-14-1 instituant une évaluation comportementale d'un chien pouvant être demandée par le maire.

Le décret qui devait fixer les modalités de cette évaluation comportementale vient d'être publié au Journal Officiel.

Vous le constaterez à sa lecture, il n'apporte pas d'information déterminante si ce n'est de dire que "l'évaluation comportementale ... a pour objet d'apprécier le danger potentiel que peut représenter un chien".Lire la suite ici :

http://against-bsl.eu/decret_20071318.htm

2 - Un cas de morsure grave s'est produit à BOULOGNE SUR MER le 5 septembre 2007. Bien qu'intervenu pendant un meeting de Bertrand DELANOE (c'est-à-dire couvert largement par la presse), ce cas n'a été rapporté que par un seul média, régional qui plus est. Vous vous demandez pourquoi ? Lire la suite ici :

http://against-bsl.eu/france_veille_presse.htm

3 - Quel est le nombre réel de morsures mortelles en France :"Quel est le jeu des médias ?" :

vous avez certainement entendu cette phrase au moins à plusieurs reprises ces deux derniers jours : "depuis 1989, 28 cas d'agressions mortelles occasionnés par des chiens dangereux"...

Les médias martèlent cette phrase. Cette assertion laisse à penser que les chiens catégorisés ont été à l'origine de 28 décès depuis 20 ans !

Ces propos sont même repris et servent de justification aux arguments des uns et des autres : le maire d'EPERNAY a même repris ces chiffres !

Cette situation est inadmissible car c'est de la désinformation caractérisée et de la manipulation de l'opinion publique.

A cette occasion, Emmanuel TASSE, membre du collectif, rétablit la réalité sur la base d'éléments recoupés, vérifiés et vérifiables.Vous voulez connaître les vrais chiffres : à lire la suite ici :

http://against-bsl.eu/combien%20de%20morsures.htm

Le collectif invite par ailleurs tous les lecteurs de cet article à le faire suivre aux médias locaux et nationaux en leur rappelant leur devoir d'information juste, vérifiée et impartiale !

4 - L'accident d'EPERNAY :Un nouvel incident est intervenu le 19 août 2007, à EPERNAY. Il impliquerait un american staffordshire terrier. Lire la suite ici :

http://against-bsl.eu/france_veille_presse.htm

Le 26 août 2007, Emmanuel TASSE, président du C.F.A.B.A.S. a fait le communiqué suivant :

"Il y a une semaine, un terrible accident par morsure de chien est intervenu : une petite fille de 18 mois a été mordue par un american staffordshire terrier.

Cette petite fille est décédée le 25 août 2007.Les circonstances de l'accident sont connues et, hélas, conformes aux statistiques existantes : à la maison, dans le cercle privée, concernant un enfant, par un chien connu de la victime.

On ne peut que constater que ce tragique accident n'a pas pu être empêché par la loi de 1999 sur les chiens dits "dangereux".

Preuve en est que le dispositif législatif existant est inefficace.

Malgré cela, il est particulièrement à craindre que le Gouvernement prenne des décisionsradicales à l'encontre des chiens catégorisés sous le coup de l'émotion.

La pire est à craindre : l'interdiction de notre amstaff tant chéri en France !!!

La situation est donc particulièrement grave et préoccupante. La Ministre de l'Intérieur a décidé de convoquer une réunion le lundi 27 août 2007 afin "d'évaluer l'application de la législation" et "d'envisager les mesures nécessaires pour prévenir de tels drame".

L'on ne peut craindre comme je l'ai dit plus haut, des décisions gravissimes pour nos chiens.

Le Premier Ministre, lors du JT de 20 heures de TF1 du 26 août 2007, a tenu des propos ence sens particulièrement alarmants vis-à-vis de nos races.

C'est pourquoi le C.F.A.B.A.S. a décidé de faire parvenir au Premier Ministre et à la Ministre de l'Intérieur un dossier complet tendant à défendre nos chiens et à démontrer que les mesures existantes et celles à craindre ne constitueraient en aucune façon une solution à la problématique des morsures de chiens en France.

Ce dossier leur parviendra par fax dès avant la réunion prévue.

Par ailleurs, Emmanuel TASSE, président du C.F.A.B.A.S. et membre du Groupe de Travail sur les Chiens Dangereux mis en place par le Gouvernement à l'été 2006, profite de cette transmission pour solliciter une entrevue avec le Premier Ministre et la Ministre de l'Intérieur.

Ce sera l'occasion de présenter les seules solutions envisageables, basées sur la prévention.

Il est grand temps que TOUS les propriétaires ou amateurs des chiens se sentent concernés par les législations sur les chiens dits "dangereux" et les risques d'évolutions actuels : l'amstaff risque aujourd'hui le pire mais AUCUNE RACE N'EST A L'ABRI de prises de décisions sous le coup de l'émotion, sans fondement statistique ni scientifique.

Deux solutions s'offrent à vous aujourd'hui : croire que vous ne risquez rien ou que le pire sera évité ou vous mobiliser !!!

Pour cela, une première démarche simple est à votre disposition : signez la pétition du CFABAS disponible sur le site www.cfabas.fr

Par ailleurs, diffusez le présent communiqué très largement autour de vous ; informez.

Le dossier transmis au Premier Ministre et à la Ministre de l'Intérieur sera prochainement en ligne sur le site du C.F.A.B.A.S. : faites le suivre à votre Maire, à votre Député, à votre Sénateur, à la presse.

BOUGEZ VOUS AVEC NOUS SI VOUS VOULEZ POUVOIR GARDER CE CHIEN QUE VOUS AIMEZ TANT.

Emmanuel TASSE, UTAM et RIPLEY."


Le 28 août, suite aux mesures annoncées par la Ministre, un 2ème communiqué du président du C.F.A.B.A.S. :

« Nous vous informions hier que devais se tenir ce jour, au Ministère de l’Intérieur, une réunion ministérielle destinée à faire le point sur l’efficacité de la législation actuelle sur les chiens dangereux et à envisager les mesures possibles afin d’éviter un drame tel que le décès de la petite fille à EPERNAY il y a une semaine.

Comme indiqué dans ce précédent communiqué, le C.F.A.B.A.S. a transmis par fax dès ce matin 9 heures un dossier argumentaire complet aux directeurs de cabinets de la Ministre de l’Intérieur et du Premier Ministre.Vous pouvez consulter ce dossier (15 pages) ici :

http://against-bsl.eu/40_2007_08_26_ALLIOT%20MARIE_demande%20entrevue.pdf

Il présentait tout d’abord les défauts de la législation actuelle sur les chiens dangereux (sans fondements scientifique et statistique, discutable, inefficace, contre-productive) et les causes identifiées des risques liés aux chiens agressifs et mordeurs (mauvaise conditions d’élevage, mauvaise socialisation, mauvaise conditions de détention, mauvaise information des maîtres, etc.).

Enfin, ce dossier présentait un certain nombre de solutions envisageables afin d’apporter une solution pérenne et efficace à la problématique des morsures de chiens. * * *

La réunion s’est tenue ce midi.

D’après les informations dont nous disposons à l’heure actuelle, les mesures envisagées seraient les suivantes :

- Mme Alliot-Marie a décidé de "l'interdiction de procéder à certains croisements de chiens, qui par eux-mêmes ne sont pas dangereux", mais qui le deviennent par croisement, comme par exemple le croisement entre le labrador et le boxer.

"Cette interdiction s'adresse aussi aux particuliers", a-t-elle souligné. -

Les maîtres de chiens de catégorie 1 (chiens dits d'attaque, les plus dangereux) et 2 (chiens de garde et de défense) devront se soumettre à "une obligation de formation", dont le gouvernement doit fixer "le contenu", a ajouté la locataire de la place Beauvau.

"Cela permettra de leur apprendre le comportement à avoir avec ces chiens, et attirer leur attention sur les risques et les précautions" à prendre, "y compris dans le cadre familial".-

"Réglementairement, il sera également prévu un contrôle plus important de l'importation des animaux domestiques" provenant en particulier d'Europe de l'Est, a-t-elle indiqué.

Dans le cadre de cette "amélioration du commerce des chiens", un vétérinaire interviendra pour "la vente de chiens de catégorie 2" en vérifiant leur origine et leur "comportement".

Ces mesures seront "mises en oeuvre dans les jours qui viennent".

- D'autre part, la ministre de l'Intérieur a demandé "un bilan extrêmement précis de la mise en oeuvre de chacune" des trois lois relatives aux chiens dangereux (1999, 2001 et 2007), même si elles avaient "pour but essentiellement de prévenir les incidents sur la voie publique".

Il s'agit de voir s'il y a "des lacunes dans l'application de la législation et pourquoi", ou "s'il y a un certain nombre d'erreurs", a-t-elle expliqué. -

De plus, "une circulaire sera adressée dès (mardi) aux préfets pour qu'ils veillent à l'application stricte de la loi, qu'ils intensifient les contrôles sur la voie publique", a-t-elle ajouté.

Cette circulaire vise également à leur rappeler "la nécessité d'intervenir" si les municipalités n'appliquent pas la loi.

Evoquant les derniers incidents ayant impliqué des chiens d'attaque, notamment les trois personnes hospitalisées à Cambrai (Nord) après avoir été mordues par leur rottweiler, la ministre a observé que "la loi peut créer le meilleur contexte possible", même si "rien ne vaut une vigilance des propriétaires et des parents". * * *


Il est en l’état difficile de tirer des conclusions définitives.

Certaines dispositions (meilleure information des maîtres, meilleur contrôle de l’importation des chiens par exemple) semblent plutôt positives.

D’autres, comme l’interdiction de croisements de certaines races (sous prétexte que les croisements de certaines races, non dangereuses en elles-mêmes, les rendent alors dangereuses !!!) sont à l’évidence complètement farfelues.

Même si pour l’instant la crainte majeure (une interdiction de races en France) se dissipe, il convient de rester vigilants et mobilisés.

C’est ce que compte faire le C.F.A.B.A.S., notamment au travers des entrevues sollicitées dans le dossier cité ci-dessus.

Emmanuel TASSE, UTAM et RIPLEY »
doudoune
doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 49
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum