Derniers sujets
» anthropomorphisme , vos avis ?
par suerte Sam 24 Nov 2018, 10:46

» bétises de vos chiens ,
par Lou d'Arabie Ven 23 Nov 2018, 23:57

» Hécatombe d'une partie de chasse!
par Lou d'Arabie Ven 23 Nov 2018, 23:52

» Amateur de Patou
par Manouche Ven 23 Nov 2018, 23:23

» les grimaceries de vos chiens
par amiedesbêtes Ven 23 Nov 2018, 20:30

» problème plaie chirurgicale
par Manouche Ven 23 Nov 2018, 17:56

» dur dur d"etre un chien
par essenssis Ven 23 Nov 2018, 13:45

» Les gilets jaunes
par Puck2006 Jeu 22 Nov 2018, 21:58

» Ash le chien loup
par Puck2006 Jeu 22 Nov 2018, 21:44

» Présentation.
par ancien Jeu 22 Nov 2018, 21:14

» Garde chiot.
par CherryLou Jeu 22 Nov 2018, 16:23

» dominant et dominé
par Enitit Jeu 22 Nov 2018, 14:59

Statistiques
Nous avons 26541 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Loutarie

Nos membres ont posté un total de 1445879 messages dans 59019 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine


Gérer l'instinct de chasse

Aller en bas

Gérer l'instinct de chasse

Message  Maryne0237 le Mar 24 Juil 2018, 23:11

Bonsoir à tous,
Me revoilà après quelques mois d'absences avec ma chienne Maïlow adoptée maintenant il y a plus d'un an. Tout se passe bien à la maison, elle a vraiment changé de comportement et on mesure le chemin parcouru 👍

Cependant survient un petit soucis suite à notre déménagement à la campagne ! Je vous explique, nous avons déménagé il y a de ça 3 semaines dans un petit coin de campagne entourés de champs certes très agréables mais qui pullulent de lapins, normal me direz vous ! Et j'ai pris connaissance du très fort "instinct de chasse" chez ma chienne .. Obligées de sortir tôt le matin ou milieu de soirée vu les températures actuelles, autrement dit aux mêmes horaires où la faune sort de ses cachettes ma chienne a déjà poursuivi 4 fois des lièvres sans parvenir à son but mis à part ce soir où elle à réussi à choper à un lapereau ...

Je l'ai vu se fixer, j'ai senti la tension monter j'ai essayé de la refixer sur moi mais en vain elle est partie comme une balle et a reussi à le prendre. Il a couiné très fort j'ai eu de la peine pour lui .. J'ai réussi à piquer un sprint pour m'interposer et essayer de dégager le lapereau il a réussi à prendre la fuite j'espère qu'il en est sorti sain et sauf au final. Elle est restée sur sa piste pendant 5 min à courir dans tous les sens, sauter dans les fourés ! Je l'ai appelé le plus gaiement possible, de lui donner envie de revenir, les choses que j'ai l'habitude de lui dire quand il faut qu'elle revienne mais rien, comme si son cerveau était bloqué sur son objectif. J'ai lu que le fait de réussir a prendre une proie, autrement dit sa récompense, renforce son instinct et la pousserait à recommencer ce shéma de prédation ..

Elle obéit bien au rappel en temps normal, elle est par habitude constamment lâchée de balade ( sauf en ville évidemment). J'ai remarqué que depuis notre arrivée ici elle commence également a courir après les quelques voitures qui passent ( nous habitons dans un ancien corps de ferme, qui par endroits donne sur la route) .. Pourtant j'essaye de l'occuper un max la journée à l'intérieur pour la fatiguer mentalement, elle sort tous les jours 20 min le matin et 30 45 min le soir.

Bref, au vu de la situation que je vous ai décrite, auriez vous quelques conseils à me donner pour qu'elle évite de me refaire une frayeur avec les lièvres ?

Merci d'avance 😊
avatar
Maryne0237
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 132
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 20
Localisation : Tours
Mon chien : Maïlow (X beauceron)

Revenir en haut Aller en bas

instinct de prédation

Message  LE MORVAN le Mer 25 Juil 2018, 12:33

bonjour:
 chasser le naturel, il revient au galop! joint un article sur le sujet. Dans votre cas, comme indiqué ,nécessité de mettre votre chien en contact avec les stimuli, en longe et travailler le "non" si l'inhibition marche récompenser +++; travailler le pas bouger avec différents stimuli…

L'instinct de proie, par Valérie Rossi
Publié le 18 Janvier 2016 par Philippe Roustant
Le loup et son descendant le chien sont des prédateurs : cela signifie que, pour survivre, ils doivent
être en mesure de débusquer, de poursuivre et de tuer des animaux d’espèce différente, plus petits
(lapins et lièvres, par exemple) ou beaucoup plus gros qu’eux (cerfs, élans, etc.).
L’instinct prédateur (qu’il serait plus correct d’appeler pulsion prédatrice) s’avère profondément
enraciné chez les canidés, comme toutes les pulsions servant à garantir la survie ; la sélection pourra
accentuer ou atténuer ces caractères, mais jamais les inhiber complètement, car ils font partie de la
nature canine.
En matière de prédation comme en matière sexuelle, le comportement est régi par un grand nombre
de gènes et semble renvoyer à divers loci (fragments de la molécule d’ADN) de chaque gène. La
pulsion prédatrice s’amorce sous l’action d’un stimulus susceptible d’engendrer chez le chien un
véritable besoin de poursuivre et de capturer : dans la nature, ce stimulus consiste presque
exclusivement en un animal d’une espèce différente qui se déplace rapidement.
Le chien domestique (hormis ceux de chasse) n’a cependant presque jamais l’occasion d’assouvir
naturellement cette tendance à la prédation : c’est la raison pour laquelle il a parfois recours à des
soupapes d’échappement, en assimilant la proie à des objets qui ne sont en réalité pas comestibles,
mais qui se déplacent vite. Tel est le mécanisme sur lequel repose les courses après les vélomoteurs,
les voitures, les bicyclettes, etc.
Le chien aura encore plus tendance à choisir pour proie les animaux qu’il ne doit pas manger en vertu
uniquement de nos règles, mais qui représentent pour lui la victime idéale car ils sont de petite taille,
courent à une vitesse accessible et ne disposent pas d’armes défensives particulièrement efficaces :
c’est le cas des poules, des lapins et des chats. S’il ne les a jamais rencontrés pendant la phase de
socialisation et n’a pas appris qu’ils appartiennent au genre humain, le chien poursuivra également les
enfants, surtout si ces derniers se sauvent en criant à sa vue.
L’instinct prédateur s’avère très utile pour dresser le chien à accomplir diverses tâches : outre la
chasse (à l’évidence), il intervient aussi dans l’apprentissage de la défense, qui s’enseigne en
stimulant non pas l’agressivité – comme certains le croient encore –, mais la pulsion prédatrice,
justement.
On incite les jeunes chiens à mordre en faisant danser devant leur museau un sac animé par
l’assistant qui simule ainsi les comportements de fuite typiques de la proie. Après le sac, on passe au
boudin, puis à la manchette, en s’arrangeant toujours pour que le chien ait envie d’attraper et de
mordre l’objet-proie. Au terme de l’exercice, en effet, le boudin ou la manchette lui sont offerts en
récompense pour qu’il puisse les « tuer » (ce qu’il fait systématiquement en les secouant et en les
mâchonnant avec une satisfaction manifeste).
La balle, qui devient pour de nombreux chiens en phase de dressage la récompense la plus
convoitée, représente elle aussi une proie. Plus que d’un mécanisme de remplacement, néanmoins,
on peut davantage parler dans ce cas de néoténie, à savoir de maintien d’une caractéristique infantile.
Comme nous l’avons dit plusieurs fois, les chiots apprennent toujours par le jeu et, dans la nature
également, améliorent la gestion de leur comportement de prédateurs en se servant de petits objets
qui roulent quand ils les poussent (pierres) ou qui sont agités par un autre chiot (brindilles, par exemple). Continuer à désirer follement ces menus objets (balles et boudins, pour le chien domestique) équivaut à rester au stade psychologique du chiot, comme cela se produit en réalité chez nos chiens néoténiques. Les races situées le plus haut sur l’échelle néoténique (comme les lévriers et les chiens nordiques) manifestent généralement un très faible intérêt pour la balle dès qu’ils ont franchi l’étape de l’enfance, même s’il s’avère possible d’entretenir leur intérêt pour le jeu en faisant comprendre au chien que la balle est un intermédiaire permettant de bénéficier des attentions du maître. Utile à l’homme, l’instinct prédateur n’a été inhibé chez pratiquement aucune race canine. Cela signifie qu’il est toujours prêt à se manifester, et ce de façon parfois malvenue. Le maître du chien devrait toujours prévenir les actions visant de mauvaises proies, en fixant de véritables tabous à l’égard de ces dernières. Le chien doit savoir que le fait de se comporter en prédateur visà- vis de chats, de petits oiseaux, d’enfants, de voitures, etc., déplaît au maître : pour obtenir ce résultat, il suffit de présenter ces stimuli au chiot et d’intervenir par un « Non ! » sec dès que l’animal esquisse une attitude prédatrice.
avatar
LE MORVAN
Membre
Membre

Masculin Scorpion
Messages postés : 20
Date d'inscription : 04/06/2018
Age : 61
Localisation : 14
Mon chien : NORK BERGER BELGE MALINOIS
Sport canin ou activité : Education obéissance, ballades ...


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer l'instinct de chasse

Message  Maryne0237 le Mer 25 Juil 2018, 17:38

Merci de ta réponse,

Pour ce qui est du contact avec le stimuli, il se trouve que j'ai un lapin. Il vit en semi liberté dans un coin de la grange, elle vient souvent avec moi quand je lui donne à manger ou autre. Elle passe sa tête au dessus de l'enclos, le regarde se balader la queue qui frétille et elle chouine très souvent.

Est ce que vous pensez que ça serait une bonne idée si je la faisais rentrer dans l'enclos, attachée avec son harnais, assise ? Faut il encore que mon lapin daigne bouger car il se fige en sa présence. Je n'ai pas envie que mon lapin fasse une crise cardiaque si elle le charge   Laughing

Elle a pourtant un bon comportement en présence de mon cheval ( pas la même taille aussi forcément), mais pareil dès qu'il se met à trotter ou galoper dans le pré, on voit très clairement qu'elle a envie de le suivre !

Je vais la sortir en longe ce soir par sécurité et essayer de travailler sur sa frustration si on en vient à en croiser quelques uns. Quand elle est détachée elle a l'habitude de partir assez loin, elle ne reste jamais à côté de nous et ça m'allait jusqu'a présent parce qu'elle faisait sa petite vie et revenait toujours très bien quand on rencontrait des piétons ou des voitures, mais avec les lièvres c'est une autre histoire ..
avatar
Maryne0237
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 132
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 20
Localisation : Tours
Mon chien : Maïlow (X beauceron)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer l'instinct de chasse

Message  Huriel le Mer 25 Juil 2018, 19:45

Maryne0237 a écrit:

Pour ce qui est du contact avec le stimuli, il se trouve que j'ai un lapin. Il vit en semi liberté dans un coin de la grange, elle vient souvent avec moi quand je lui donne à manger ou autre. Elle passe sa tête au dessus de l'enclos, le regarde se balader la queue qui frétille et elle chouine très souvent.

Est ce que vous pensez que ça serait une bonne idée si je la faisais rentrer dans l'enclos, attachée avec son harnais, assise ? Faut il encore que mon lapin daigne bouger car il se fige en sa présence. Je n'ai pas envie que mon lapin fasse une crise cardiaque si elle le charge   Laughing

.

Je comprends ce que tu vis, ayant eu moi aussi, 2 chiens extrêmement prédateurs.
Vu mon expérience, l'habituer à ton lapin ne changera rien à l'affaire. Au mieux elle laissera ton lapin tranquille, mais elle continuera à chasser ceux qu'elle voit dans les champs.
En ce qui me concerne, une fois goûtée aux jeux de la chasse,...c'est mort. Au mieux tu arrives à la stopper avant qu'elle ne déclenche et pour ça il faut la surveiller ++++
avatar
Huriel
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 1820
Date d'inscription : 05/01/2016
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer l'instinct de chasse

Message  Minosh le Mer 25 Juil 2018, 22:27

Oui et pour ça l'apprentissage du "tu laisses" en longe est encore le meilleur moyen mais c'est un travail de longue haleine ! Smile
avatar
Minosh
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 3356
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 64
Localisation : Isère
Mon chien : Atesh, feu mon berger d' Anatolie (juin 2011-juin 2016)

Revenir en haut Aller en bas

gérer la prédation

Message  LE MORVAN le Jeu 26 Juil 2018, 16:01

Effectivement ce type d'inhibition d'un instinct, est plus aisé et rapide dans le cas du chiot et devrait être mis en place dans les 12 ères semaines, après c'est plus difficile d'autant que le maître instaure des jeux basés sur la prédation : lancer de jouets sans rapport, bases non stables "au pied", " pas bouger" à différents stimuli(autres chiens, joggers, vélos, personnes jouant au ballon ,voitures etc)
Il est toujours possible de travailler l'inhibition avec un jouet associé à une proie à la longe ,si on ne l'a pas dans un jardin , on ne l' aura pas dans la campagne...ceci dit un très bon éducateur et compétiteur de ring me disait qu' à 50 mètres ses chiens qui débusquaient un lièvre ne répondaient pas au rappel...
Pour contrebalancer, un autre éducateur me disait que le meilleur éducateur n'arrivait qu'à développer que 50% des capacités des chiens et qu'un chien pouvait apprendre Dogue du Tibet 8 à 9ans:s'armer de patience...
avatar
LE MORVAN
Membre
Membre

Masculin Scorpion
Messages postés : 20
Date d'inscription : 04/06/2018
Age : 61
Localisation : 14
Mon chien : NORK BERGER BELGE MALINOIS
Sport canin ou activité : Education obéissance, ballades ...


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer l'instinct de chasse

Message  Lou d'Arabie le Dim 05 Aoû 2018, 17:11

J'ai réussi très vite à dialoguer avec mes lévriers en pleine action de poursuite à vue, à me faire entendre et comprendre d'eux .
Maintenant un simple "tu joues hein ?" crié après un départ fulgurant suffit à faire dévier la trajectoire de ma whip au dernier moment : soit elle contourne le lapin (ou le chevreuil), soit elle freine petit à petit pour lui laisser la chance de se mettre à l'abri, en adoptant un trot rapide de petit cheval fier, c'est très beau à voir,  très amusant . Et ça me fait rire, et elle en est ravie, et on se congratule...  
Mais auparavant dans leur jeunesse j'ai pu assister vitesse  vtt à quelques "accidents de parcours" auxquels j'ai réagi très fort, émotionnellement .
J'étais tellement catastrophée, tellement attristée devant l'irréparable que mes lévriers,  très sensibles aux ambiances, ont très vite compris qu'ils avaient  commis des crimes que je ne cautionnais pas et qui perturbaient la suite de la balade .
Mes lévriers chassant pour leur maitre(sse) en priorité sont plus à l'écoute de mes attentes, elles-mêmes variables suivant les circonstances .
Le mot d'ordre était au final : répertorier le gibier, observer discrètement ses meurs, (lieux de reproduction entre autres)  l'éloigner parfois d'un territoire inhospitalier ect... Tout ceci en finesse, en silence .
Il m'est aussi arrivé de les encourager à poursuivre des hardes de chevreuil qui broutaient dans les immenses champs des céréaliers  au soleil couchant . Leur mission étant alors de  ranger ces voleurs de blé et soja (!) dans la forêt, parfois à 1 bon km de là .
Quels spectacles  uniques, inoubliables  ! A chaque foulée les lévriers gagnaient du terrain, le grand saluki puis la  whip par la suite  . Parfois j'avais droit à la compagnie du garde-chasse bien ennuyé, qui zieutait  avec moi  avec un peu d'inquiétude et  beaucoup d'admiration . Ce qui l'étonnait le plus c'est qu'une fois leur mission accomplie ils revenaient d'une belle allure souple et régulière directement vers nous  . Mission accomplie !
Pour celui-là au moins mes lévriers étaient intelligents, ils devinaient tout, et surtout aucun autre chien n'aurait pu les remplacer dans cette fonction, il les appréciait .
Tellement de belles histoires, tellement de souvenirs....Heart2
avatar
Lou d'Arabie
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2459
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 61
Localisation : 94 et 64
Mon chien : whippet actuel et saluki de ma vie
Sport canin ou activité : vtt, excursions, randonnées


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer l'instinct de chasse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum