Liens commerciaux
Derniers sujets
» renseignement LOF
par loir51 Hier à 21:12

» Présentation
par Savana&edjy Hier à 12:16

» Jamais sans mon chien!!!
par Savana&edjy Hier à 09:53

» Presentation de Nami
par Savana&edjy Hier à 09:50

» randouiller présente sa famille
par randouiller Ven 25 Mai 2018, 17:32

» caractère golden vs labrador des connaisseurs ?
par amiedesbêtes Ven 25 Mai 2018, 12:53

» Diarrhée qui ne cesse pas
par amiedesbêtes Ven 25 Mai 2018, 09:51

» Promenade de Oxo
par Minosh Ven 25 Mai 2018, 07:32

» Old Up , Berger hollandais
par Oldup31 Jeu 24 Mai 2018, 23:25

» ECLIPSE de la Douayerie, Ma Rescapée ( Berger allemand)
par Savana&edjy Jeu 24 Mai 2018, 18:06

» Mon chien refuse de manger
par Manouche Mar 22 Mai 2018, 21:34

» arthrose
par Manouche Mar 22 Mai 2018, 21:16

Statistiques
Nous avons 26409 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est sofhic

Nos membres ont posté un total de 1442417 messages dans 58783 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
leturlupin
 
Rom6722
 
Minosh
 
randouiller
 
Savana&edjy
 
amiedesbêtes
 
Thomas77100
 
Huriel
 
RELA
 
loir51
 

Publicités

Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Manouche le Lun 06 Fév 2017, 17:32

François a écrit:Lu le texte, et bien que globalement de bon sens, ne le trouve pas optimal.

Oui, il faut tout montrer à un chiot, le plus vite possible, mais il faut aussi qu'en toute circonstance il puisse se fier à vous, donc rester raisonnable...

Pas d'accord avec le mauvais exemple du vertige et du saut à l'élastique. Je suis beaucoup plus à l'aise en haut d'une échelle depuis que j'ai sauté du viaduc de la souleuvre, certes ça se fait adulte et sans trace de chaussure sur les fesses.

cette question serait plus appropriée s'agissant du chiot : A l'âge du camion de pompier et de la soucoupe volante, qui serait assez ahuri pour mettre un gosse de 3 ans seul dans un train fantôme ?

Mais quelque chose me gêne dans le concept : l'idée de vouloir tout contrôler même les spécimens rencontrés.

La vie ne se dirige pas, elle se vit, avec ses imprévus et ses évènements fortuits.

Vous limitez-vous pour prendre un chiot à la période novembre-février pour éviter les gros orages dont on ne maîtrise ni la violence ni la durée ?

je prend le cas de l'orage parce qu'on ne peut que le subir, et j'ai eu trois chiens très différents : terrorisée (Diamant), indifférente (Eulney), en colère (Scary)

Il faut savoir nuancer entre ce qui est non prévisible et ce qu'il est.  Si on peut acclimater à ce qui est nettement prévisible, il en reste pas mal moins à être pris "par surprise". Anyway, il y aura toujours des surprises. Mais c'est suite à avoir vu bien des choses qu'on est moins surpris à en voir des nouvelles bien souvent. Mais c'est sûr, ce n'est pas une règle fixe ni universelle.

Ici, il est nettement suggérer de prendre un chiot au printemps. SUGGÉRÉ hein.

La raison : fin automne/début hiver entre moins 15 et moins 25 degrés pendant une période d'environ six mois, y a pas grand chose qui se passe en extérieur pour la socia à un chien moindrement timide. Il se retrouve avec un "manque à gagner" rendu au printemps suivant. En intérieur, ils sont tout simplement interdits... à l'année.
avatar
Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 9086
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 56
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Invité le Lun 06 Fév 2017, 18:34

Gibelotte a écrit:Tam et Educalins, Zoubeille: vous soulignez la priorité du lien: le chien qui fait confiance, on peut le mettre à peu près dans n'importe quelle situation sans l'avoir habitué avant.

C'est facile d'expliquer à quelqu'un comment habituer un chien aux promenades dans la rue, au bruit de l'aspirateur... mais souvent le problème n'est pas là.

Comment établir avec son chiot un lien tellement puissant que, quelles que soient les circonstances, le chien se remettra complètement à son maître, fera passer le désir, les ordres de son maitre avant ce qu'il a envie de faire, avant ce que son instinct ou sa peur lui dicteraient ?

ça, ça ne s'explique pas.


Zoubeille trouve souvent "qu'on en fait trop"... Est-ce qu'on devient nunuche avec son chien, à force de vouloir trop bien faire ?

ça dépend d'où on part. Si on a passé son enfance avec un chien ou pas. Si on s'intéresse à la psychologie canine ou pas, et si on a un penchant à couper les cheveux en mille ou pas.

Et ce qu'on fait avec son chien. Si, dès le départ, on a un chien unique qu'on emmènera partout, il n'y a pas de sursocialisation. Plus le chien respecte les codes humains de la politesse et de la bonne éducation, et plus il sera accepté partout, ce qui est un but logique si on va partout avec son chien. Regardez les chiens d'aveugle, ils n'ont pas intérêt à avoir des phobies ou à faire des manières. Donc on peut y arriver sans faire souffrir l'animal, en travaillant ses aptitudes à vouloir faire plaisir.


Déjà c'est clair que d'avoir toujours eu des chiens, d'avoir eu mon premier très jeune, d'avoir grandi dans un club canin plutôt qu'à faire du shopping ou bronzer aide déjà avoir eu meilleure compréhension au départ, du coup non j'ai pas un penchant à couper les cheveux en mille, je me pause pas de questions, j'agis sur l'instant T. 

et oui pour moi avant de faire une tonne de socia, priorité au lien, quand on passe trop de temps en ville, on montrer mille choses qui fiche la trouille au chiot, le chiot se fixe pas sur toi, mais sur ce qui fait peur, tu auras beau l'appeler tout ce que tu veux, si pas de lien, le chiot te suivra pas. 

Pour moi c'est pas si compliqué de créer qqch avec un chien, il suffi juste de passer beaucoup de temps avec le chiot,  si on veut qu'une seule personne soit référents il faut que se soit uniquement cette personne qui s'occupe du chiot (au max), si on veut que se soit le chien de la famille, tout le monde peut participer, un lien se créera différemment avec chacun et en général le chien finira par avoir une personne qu'il suivra plus que les autres. 
Je joue beaucoup, là j'ai un petit boudin pour Must, quand je suis dehors, j'ai même pas dis retour qu'il est déjà vers moi tout content, même quand il renfile qqch. Lui il aime jouer, c'est le premier truc à faire, trouver ce que le chien aime par dessus tout, si c'est les gratouilles alors va pour les gratouilles, bouffe, ou seulement la voix. 
Je réfléchis pas à ce que je fais avec, des moments je regarde une série, alors je me mets par terre et c'est moment gratouille (je profite de manipuler un petit peu) j'agis vraiment sur le momemt et d'un coup je le laisse et l'ignore, là il dors pour 2-3 heures. 

Tout comme la solitude, je me pause pas de questions, si j'ai besoin d'aller me doucher ou commis ou autre bah j'y vais, je regarde pas au chiot qui est là ...


Et pour une moi encore une fois, qu'on veut faire une discipline ou un simple chien de famille qui va nous suivre partout pas besoin d'insister des plombes là dessus, si on a appris on chien à nous faire confiance et à se pauser y aura pas de problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  nadine46 le Lun 06 Fév 2017, 18:44

Manouche a écrit:Il y a des grands traits qui caractérisent les races. Certaines races sont réservées par nature, intraverties, et se doivent d'être socialisées certainement différemment que d'autres plus extraverties par nature.

oui mais entre "réservé" et trouillard......il y a un monde!! Laughing
avatar
nadine46
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 838
Date d'inscription : 17/05/2008
Age : 72
Localisation : belgique (hainaut)
Mon chien : bergers australiens-hovawart
Sport canin ou activité : obeissance-expositions-obejump


http://www.chienne-de-vie-chiens-de-vie.be/

Revenir en haut Aller en bas

Les dangers de la sur-stimulation/sur-

Message  leturlupin le Lun 06 Fév 2017, 18:59

Zoubeille tu fais comme tout le monde mais tu as tellement l'habitude que tu le fais naturellement sans t'en rendre compte parce que dès qu'une situation difficile se présente tu règles tout de suite le problème. Quand on a l'habitude des chiots et des chiens on ne se pose pas de question on intervient tout de suite avec tact et on a l'impression que ça s'est fait tout seul

leturlupin
Membre
Membre

Masculin Poissons
Messages postés : 3833
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 76
Localisation : 17
Mon chien : 5 BA
Sport canin ou activité : Obe, mordant, beauté, RU


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Invité le Lun 06 Fév 2017, 19:09

Gibelotte a écrit:Tam et Educalins, Zoubeille: vous soulignez la priorité du lien: le chien qui fait confiance, on peut le mettre à peu près dans n'importe quelle situation sans l'avoir habitué avant.

C'est facile d'expliquer à quelqu'un comment habituer un chien aux promenades dans la rue, au bruit de l'aspirateur... mais souvent le problème n'est pas là.

Comment établir avec son chiot un lien tellement puissant que, quelles que soient les circonstances, le chien se remettra complètement à son maître, fera passer le désir, les ordres de son maitre avant ce qu'il a envie de faire, avant ce que son instinct ou sa peur lui dicteraient ?

ça, ça ne s'explique pas.

Zoubeille trouve souvent "qu'on en fait trop"... Est-ce qu'on devient nunuche avec son chien, à force de vouloir trop bien faire ?

ça dépend d'où on part. Si on a passé son enfance avec un chien ou pas. Si on s'intéresse à la psychologie canine ou pas, et si on a un penchant à couper les cheveux en mille ou pas.

Et ce qu'on fait avec son chien. Si, dès le départ, on a un chien unique qu'on emmènera partout, il n'y a pas de sursocialisation. Plus le chien respecte les codes humains de la politesse et de la bonne éducation, et plus il sera accepté partout, ce qui est un but logique si on va partout avec son chien. Regardez les chiens d'aveugle, ils n'ont pas intérêt à avoir des phobies ou à faire des manières. Donc on peut y arriver sans faire souffrir l'animal, en travaillant ses aptitudes à vouloir faire plaisir.

Alors clairement pour moi oui on devient nunuche à en faire trop, moi je dis qu'on nian-niantise les chiens.

bien sur que c'est plus facile si on a été élevé avec des chiens, mais y'a un moment faut arrêter de se poser 50 000 questions, quand on vous lit on a l'impression qu'il faut avoir fait BAC + 6 communication canine pour réussir à créer un lien avec son chien ...

Le secret ? bah y'en a pas, juste être cohérent et ne pas se prendre la tête.
Pourquoi on dit tout le temps qu'entre les chiens et les gamins de la famille il y a un lien spécial ? bah juste pour ça, parce que le gamin il ne se prend pas la tête, il vit au feeling avec son pote le chien, il essaye pas de décripter le moindre de ses fait et geste, il est content de son chien il lui fait un calin, il est pas content il le gronde rien de plus compliqué.

Plus les gens essaye de créer ce lien plus le chien s'éloigne, parce que les gens en font trop, parce qu'ils se posent trop de question c'est tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Manouche le Lun 06 Fév 2017, 19:18

nadine46 a écrit:
Manouche a écrit:Il y a des grands traits qui caractérisent les races. Certaines races sont réservées par nature, intraverties, et se doivent d'être socialisées certainement différemment que d'autres plus extraverties par nature.

oui mais entre "réservé" et trouillard......il y a un monde!! Laughing

Effectivement. Mais un chien réservé si non socialisé suffisamment et/ou correctement peut devenir trouillard!
avatar
Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 9086
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 56
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Invité le Lun 06 Fév 2017, 19:20

On ne peut pas tout planifier, plus on en fait plus on prend le risque que la situation dérape.

Je vois avec Iedith, une fois sur un terrain qui avait l'air tranquille, trois chiens que je n'avais pas vus en contrebas, qui échappent à leurs maîtres et qui chargent en mode furax, les rêveurs derrière qui finissent par réagir en criant et en courant derrière leurs ienchs, et qui rajoutent encore de la tension... C'est pas demain la veille qu'on me verra dans un parc à chiens, surtout pas avec un chiot.

Et il a suffi d'un gosse mal élevé au club, une fois, pour qu'elle se méfie des marmots turbulents. Pourquoi diable faire la sortie des écoles, et multiplier le risque d'un incident par le nombre de gamins surexcités? A la limite je peux passer près d'une école à l'heure de la récré, là où on peut voir et entendre ces drôles de créatures tout en restant bien à l'abri en dehors de leur enclos, et d'où l'on peut s'éloigner si besoin sans être poursuivi. Mais quand ils sortent de l'école comme des piles, niet.

Emmener son chiot dans une gare de banlieue, sur un parking de supermarché, sur un marché... c'est juste multiplier les risques de vivre une mauvaise expérience même si le chiot au départ était sûr de lui. Et après on va râler et pester après celui qui aura "tout gâché" No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  cowboy-blue le Lun 06 Fév 2017, 19:29

Je n'ai jamais emmené mon australien ni en ville ni au marché ni faire les sorties d'école quand il ete jeune. Il faisait des petites balades en forêt, venait au cheval et au club canin et c'est tout, pourtant j'ai déjà eu besoin de l'emmener en ville ben le chien me suit sans faire de chichis.
Avec tout ce que je lis, je me sentais presque coupable de pas passer 4 plomb devant la voiture pour désensibiliser mon nouveau chiot, de pas l'emmener sur un parking ni devant une ecole etc.. alors que avec mon autre chien ca a tres bien fonctionné sans tout ca. Et quand il croise des gens, il a souvent envi d'aller les voir il n'est pas apeuré pour autant, comme quoi. Pas trop se prendre la tête et pas se poser mille questions ça devrait aider Good
Pareil pour la solitude jai pas commencé à faire 3 minutes , 10minutes,30.... pour commencer je passais du temps dans ma salle de bain par exemple je voyais qu'il s'en foutais, j'ai eu besoin de faire des courses je suis partie 2h le chien l'a bien vécu Smile le feeling y'a que ca de vrai !
avatar
cowboy-blue
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 274
Date d'inscription : 14/02/2009
Age : 25
Mon chien : 1 berger hollandais, 1 berger australien et 1 shih tzu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Manouche le Lun 06 Fév 2017, 22:27

Et Joseph Ortega, lui, suggère jusqu'à de se déguiser et faire le guignol devant le chien! Boutons

Remarquez, c'est p't'être ça que Jigel a cru lorsque je me suis plantée sur la glace.....tenter de faire la WonderWoman....mais sans sa cape! Embarassed
avatar
Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 9086
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 56
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  cowboy-blue le Lun 06 Fév 2017, 23:02

Jai une question concernant la sur stimulisation, vous baladez vos chiots chaque jours ? ( vrai balade, pas les sorties hygiénique ) beaucoup ? Je pense que en sortant trop son chiot ( plus de 45minutes tous les jours) il peut devenir vraiment demandeur et donc devenir un peu hyperactif, je sais pas si je me trompe si quelque un peu me donner son avis. Jai peur que en grandissant il en demande toujours plus. De mon côté et je ne sais pas si je vais me faire taper sur les doigts, il a moins de 3 mois et je ne l'emmène pas en promenade tous les jours. Je ne le fais pas courir chaque jours, parfois il vient juste avec moi en voiture voir le chien de mes parents faire le fou la
Bas, sortir 15minutes avec l'autre chien, faire le tour de la résidence et on rentre chez nous. Il découvre, observe, mais la dépense est moindre par rapport à si je le lâchais tous les jours pour qu'il court. Je sais pas si c'est pas bien ou non si vous avez des avis je les prends. Wink
avatar
cowboy-blue
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 274
Date d'inscription : 14/02/2009
Age : 25
Mon chien : 1 berger hollandais, 1 berger australien et 1 shih tzu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Manouche le Lun 06 Fév 2017, 23:18

Ça dépend à qui on a affaire. Ici à six mois ce sont encore des chiots mais ils peuvent davantage qu'à trois mois. Et à cet âge-là ça dort 12 - 15 h par jour.

Les promenades sont de courtes durées entre les siestes. et sont augmentées petit à petit comme tout le reste. On suit en fonction de ce qu'il est capable de faire sans pousser.
avatar
Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 9086
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 56
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Invité le Lun 06 Fév 2017, 23:36

Pas de longue balade, de toute façon à cet âge là ça ne pourrait pas suivre alors j'aurais un chiot sur les rotules et des loutres frustrées par le rythme planplan. Les plus longues "balades" c'est genre tu vas tout sniffer, mordiller et découvrir pendant 15/20 mn pendant que je me pose sur l'herbe à te regarder béatement.

Par contre plus tard j'augmente et j'en fais des chiens demandeurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Anko le Mar 07 Fév 2017, 01:45

tam a écrit:bien sur que c'est plus facile si on a été élevé avec des chiens, mais y'a un moment faut arrêter de se poser 50 000 questions, quand on vous lit on a l'impression qu'il faut avoir fait BAC + 6 communication canine pour réussir à créer un lien avec son chien ...

Le secret ? bah y'en a pas, juste être cohérent et ne pas se prendre la tête.
Pourquoi on dit tout le temps qu'entre les chiens et les gamins de la famille il y a un lien spécial ? bah juste pour ça, parce que le gamin il ne se prend pas la tête, il vit au feeling avec son pote le chien, il essaye pas de décripter le moindre de ses fait et geste, il est content de son chien il lui fait un calin, il est pas content il le gronde rien de plus compliqué.

Plus les gens essaye de créer ce lien plus le chien s'éloigne, parce que les gens en font trop, parce qu'ils se posent trop de question c'est tout.

(HS) Je plussoie cette remarque... D'ailleurs deux chiens de mon entourage (réputés très méfiants) sont beaucoup plus à l'aise avec les enfants que les adultes "ultra-précautionneux de la communication canine" car eux ont un langage clair (et les gamins que je connais ne sont pas tous habitués aux chiens) : ils se posent devant les chiens, sautillent, leur parlent, y mettent la main sans hésitation après s'être plus ou moins présentés aux chiens. Bon, dans certains cas, ça pourrait mal se passer évidemment (peut-être même que plus tard, ils ne réagiront plus pareil), mais là les chiens comprennent les intentions, se laisser papouiller, faire une léchouille, jouer, etc. Alors que les adultes, ils mettent tout plein de forme, ils guettent le regard du chien, si les babines se retroussent, les oreilles, la queue, et je pense que ça stresse plus les chiens qu'autre chose. Et la fillette qui ne voulait plus jouer avec le chien l'a laissé en plan (le chien est allé se coucher peinard sous la table), alors que la mère c'était des "on a dit que c'était fini/stop/on arrête de jouer/va te coucher/ arrête" à n'en plus finir... Les enfants ont l'air plus "instinctifs" avec les chiens en fait... (finHS)
avatar
Anko
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 56
Date d'inscription : 05/01/2017
Age : 25
Localisation : Entre Rhône et Saône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Littleponys le Mar 07 Fév 2017, 02:25

Comme les autres j'ai jamais emmené les chiens partout avec moi, pas de sorties d'écoles, de supermarché, de parkings ou autres sans avoir des chiens qui sursautent dès qu'une mouche pète. Le premier on pouvait l'emmener où on voulait : jamais eu de problème avec qui que ce soit, animaux comme gens. Moĩra pour ceux qui suivent le sujet c'est un peu plus délicat mais justement j'allais pas en plus lui imposé les gamins à la sortie de l'école ou les mamies du marché. Elle s'est toujours contenté du grand parc au bout de la rue, pourtant à un an et demi elle a pris à la suite le RER, le métro puis le train pendant 5 heures dans la même journée en plein Paris et elle est restée zen ( elle était pas rassuré et elle a bien flippé pour les escalators mais elle nous fait confiance donc elle suit ). Après clairement elle se laisse caressé par personne mais je pense pas quand la traînant au milieu des enfants j'aurais arrangé grand chose hello

Mais j'aurais une question, par simple curiosité : est ce qu'une sur-stimulation chez le chiot peut engendré une sorte d'hyper-activité ou quelque chose de semblable ?
Parce que j'ai une amie au parc qui a une chienne beagle de bientôt 8 mois qui bousille l'appart tout les jours depuis quasiment son arrivée chez cette personne ( elle bouffe les fils d'ordi qui sont bien planquée, le canapé, les plinthes, etc ...). Et je me pose la question parce que la chienne sort entre 2 et 3 heures par jour en semaine ( et plus le week end), a des kongs congelés tous les jours quand elle part travaillé, sa proprio joue avec elle et surtout elle l’emmène partout dès qu'elle sort pour des petites courses donc elle a beaucoup de trucs qui l'occupent dans la journée Very Happy

Çà peut être lié a ça ou alors rien a voir, j'avoue que c'est bien la première fois que j'entends une histoire avec un chiot qui fait de si gros dégâts automatiquement affraid
avatar
Littleponys
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 100
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 20
Mon chien : Moïra ( berger créole )
Sport canin ou activité : Obr prochainement


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Invité le Mar 07 Fév 2017, 05:32

cowboy-blue a écrit:Jai une question concernant la sur stimulisation, vous baladez vos chiots chaque jours ? ( vrai balade, pas les sorties hygiénique ) beaucoup ? Je pense que en sortant trop son chiot ( plus de 45minutes tous les jours) il peut devenir vraiment demandeur et donc devenir un peu hyperactif, je sais pas si je me trompe si quelque un peu me donner son avis. Jai peur que en grandissant il en demande toujours plus. De mon côté et je ne sais pas si je vais me faire taper sur les doigts, il a moins de 3 mois et je ne l'emmène pas en promenade tous les jours. Je ne le fais pas courir chaque jours, parfois il vient juste avec moi en voiture voir le chien de mes parents faire le fou la
Bas, sortir 15minutes avec l'autre chien, faire  le tour de la résidence et on rentre chez nous. Il découvre, observe, mais la dépense est moindre par rapport à si je le lâchais tous les jours pour qu'il court. Je sais pas si c'est pas bien ou non si vous avez des avis  je les prends. Wink

Mini promenade tout les jours, mais je fais pas long, 15 minutes très grand maxi, mais à son rythme ce qui fait qu'on fait pas de très grande distance et si je le fais pas un peu marcher il fera pas ces besoin.
Après prend toi pas la tête avec ça, du temps qu'il a ces heures de sommeils et que tu fais pas 4h de promenade c est bon !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Invité le Mar 07 Fév 2017, 07:46

Littleponys a écrit:

Mais j'aurais une question, par simple curiosité : est ce qu'une sur-stimulation chez le chiot peut engendré une sorte d'hyper-activité ou quelque chose de semblable ?
Parce que j'ai une amie au parc qui a une chienne beagle de bientôt 8 mois qui bousille l'appart tout les jours depuis quasiment son arrivée chez cette personne ( elle bouffe les fils d'ordi qui sont bien planquée, le canapé, les plinthes, etc ...). Et je me pose la question parce que la chienne sort entre 2 et 3 heures par jour en semaine ( et plus le week end), a des kongs congelés tous les jours quand elle part travaillé, sa proprio joue avec elle et surtout elle l’emmène partout dès qu'elle sort pour des petites courses donc elle a beaucoup de trucs qui l'occupent dans la journée Very Happy

Çà peut être lié a ça ou alors rien a voir, j'avoue que c'est bien la première fois que j'entends une histoire avec un chiot qui fait de si gros dégâts automatiquement affraid

2 - 3h par jour pour un chien de 8 mois c'est clair que c'est beaucoup trop !
Plus on demande au chien de bouger plus il bouge et plus il devient endurant.
Les beagles sont déjà pas des chiens fait pour faire chien de compagnie en appart alors c'est sur que ça peut faire de gros dégats ...

cowboy-blue a écrit:Jai une question concernant la sur stimulisation, vous baladez vos chiots chaque jours ? ( vrai balade, pas les sorties hygiénique ) beaucoup ? Je pense que en sortant trop son chiot ( plus de 45minutes tous les jours) il peut devenir vraiment demandeur et donc devenir un peu hyperactif, je sais pas si je me trompe si quelque un peu me donner son avis. Jai peur que en grandissant il en demande toujours plus. De mon côté et je ne sais pas si je vais me faire taper sur les doigts, il a moins de 3 mois et je ne l'emmène pas en promenade tous les jours. Je ne le fais pas courir chaque jours, parfois il vient juste avec moi en voiture voir le chien de mes parents faire le fou la
Bas, sortir 15minutes avec l'autre chien, faire  le tour de la résidence et on rentre chez nous. Il découvre, observe, mais la dépense est moindre par rapport à si je le lâchais tous les jours pour qu'il court. Je sais pas si c'est pas bien ou non si vous avez des avis  je les prends. Wink

Mes chiots ont des vrais balades tous les jours que ce soit seul ou avec les autres, je trouve ça important qu'ils puissent vraiment se dépenser tous les jours, ça évite le trop plein d'energie à la maison.
Bien sur que leur en demander tous les jours va les rendre endurants, mais pas forcément hyper actif, l'important c'est de leur apprendre à se poser à l'interieur.
Mon plus demandeur et plus speed c'est Hysterik, mais c'est aussi le plus calme à l'interieur, si je ne peux pas les promener pendant 2 jours (pas plus après c'est l'horreur lol) c'est le seul qui n'est pas pénible, par contre quand il sort là c'est l'explosion lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Educalins le Mar 07 Fév 2017, 07:56

Moi, je respecte à peu près les conseils de 5 min par mois de vie...
Donc les 1ers mois, ce ne sont mes que des petites sorties...
A 3 mois, je fais 15 min environ, donc ce ne sont pas des 'vraies balades'...


Si je veux aller à la gare par ex, qui est à 5-10min de chez moi, je vais prendre la voiture et profiter uniquement de la gare...
(+ habituation de la voiture.)

Par contre, j'essaie de faire tous les 3-4 jours une balade "intéressante"...
Aller voir les moutons, ou les vaches, ou aller en animalerie, ou encore au village, etc...

En général, comme j'ai plusieurs chiens, les bébé font plusieurs balades seuls avec moi.
Et une balade plus grande avec les adultes.
Hyaska, je me souviens plus comment je faisais, mais pour June, on partait 2h en forêt avec les 2 B.A et June dans la poche Mdr

______________________________
'On ne peut réveiller que celui dort, pas celui qui fait semblant de dormir'
avatar
Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 20502
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 43
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educateur canin. RU


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Les dangers de la sur-stimulation/sur-

Message  leturlupin le Mar 07 Fév 2017, 08:34

D'un autre côté il n'y a pas que des imbéciles parmi les possesseurs de chiens, en général les gens font attention à ce qu'ils font et le % les chiens de compagnie gâchés par leur maitre est infinitésimal, ce qui n'est pas forcément le cas pour ceux qui croient s'y connaître ou qui s'y connaissent et qui en demandent toujours plus à leur chien.

leturlupin
Membre
Membre

Masculin Poissons
Messages postés : 3833
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 76
Localisation : 17
Mon chien : 5 BA
Sport canin ou activité : Obe, mordant, beauté, RU


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Minosh le Mar 07 Fév 2017, 10:07

Pourcentage infinitésimal ... j'ai un gros doute !
avatar
Minosh
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 3106
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 63
Localisation : Isère
Mon chien : Atesh, feu mon berger d' Anatolie (juin 2011-juin 2016)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Gibelotte le Mar 07 Fév 2017, 10:12

Littleponys a écrit:

Mais j'aurais une question, par simple curiosité : est ce qu'une sur-stimulation chez le chiot peut engendré une sorte d'hyper-activité ou quelque chose de semblable ?

Une sorte de  nervosité, oui. Si on trimballe partout le chiot en lui offrant dix expériences nouvelles par jour, si, dès qu'il est là, on va voir tous ses amis, tellement content qu'on est d'avoir un nouveau chiot, si le chiot n'a pas le temps de digérer entre chaque expérience, on peut en faire un chiot nerveux et inquiet.

Le chiot de huit semaines, s'il découvre la maison, les membres de la famille, le jardin et les pipis dehors, s'il fait une sortie en voiture  tous les jours ou presque... C'est déjà bien !
On augmente les découvertes qui peuvent être stressantes jour après jour, en le portant s'il le faut.
Et si un jour on ne sort pas... ben ce n'est pas grave quand même !
Celles et ceux qui disent :"moi je n'ai jamais emmené mon chien dans les endroits fréquentés, on sort autour de la maison..." ça se défend aussi ! Tu peux envisager la vie avec plusieurs chiens chez toi et des balades à pied.
Ce chiot, c'est votre chien, il vivra avec vous, il faut lui donner les habitudes qui sont importantes pour vous, vivre dans la confiance. Si le chien n'aime pas la ville et que vous n'envisagez pas de déménager dans les dix ans qui suivent... eh bien tant pis, à condition qu'il supporte la solitude si vous sortez.

En plus, si vous avez pris des congés pour accueillir votre chiot et que vous vous en occupez très activement, avec des plages d'activité pour lui dans la journée... et que vous reprenez le boulot un mois plus tard en le laissant tout seul toute la journée dans sa cage d'appartement... il aura peut être du mal à vivre la situation.

C'est vraiment à chacun de composer en fonction de ses possibilités et du type de relation qu'il désire avoir avec son chien.
Il faut être un peu logique aussi: si votre chiot n'a jamais rencontré de congénères amicaux, s'il ne se promène avec vous que dans les champs et les bois, s'il n'aime pas faire de la voiture... C'est mal barré pour l'école du chiot !

Mais quand tu as eu la chance d'avoir un chiot d'une race de compagnie (au sens large du terme) qui vient d'un élevage familial, qui a été promené, un peu sorti, pour qui l'éleveur s'est décarcassé, c'est dommage de ne pas profiter de la lancée.


Dernière édition par Gibelotte le Mar 07 Fév 2017, 10:17, édité 1 fois
avatar
Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 2575
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 39
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  mllecaro le Mar 07 Fév 2017, 10:17

Moi ça peut arriver que je ne fasse pas de balade un jour dans la semaine, mais un seul parce que après je vois que ça devient dur de se contenir dans la maison (et c'est bien normal).

En durée je suis a environ une bonne demi heure pour les balades quotidiennes (ma chienne a 5 mois) ça lui convient bien, les jours de repos au max je peux monter a 45/50min mais j'essaye de ne pas faire plus.
Par contre quand je vais quelque part ou je peux l'emmener elle vient, elle va "bosser" trois fois par semaine, il y a des journées beaucoup plus riches que d'autres et certaines calmes...

Je pense que clairement un chiot qu'on promène 3h par jour peut devenir hyperactif, comme dit Tam ils deviennent endurants.
Je l'ai déjà dit mais j'hallucine toujours quand je vois des gens qui disent que en dessous de 2/3h de balade en libre chaque jour leur chien est ingérable...
avatar
mllecaro
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 781
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 28
Localisation : Maine et Loire
Mon chien : Louzou, teckel poils longs, Moka, berger belge tervueren
Sport canin ou activité : RCI


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  Gibelotte le Mar 07 Fév 2017, 10:25

mllecaro a écrit:
Je l'ai déjà dit mais j'hallucine toujours quand je vois des gens qui disent que en dessous de 2/3h de balade en libre chaque jour leur chien est ingérable...

Moi aussi !

Maintenant que ma chienne est adulte, je me force un peu à aller faire une balade d'un quart d'heure deux fois par jour s'il pleut et vente comme ces derniers jours, et il y a des journées, si je l'emmène en ville, où elle peut rester trois ou quatre heures dans le coffre en dormant, ou rester huit heures seule à la maison. C'est assez rare quand même, mais ça peut arriver, et je suis reconnaissante à ma chienne de supporter ce type de contrainte.
Je vis à la campagne, j'ouvre la porte quand le chien le demande, mais ses petits tours durent cinq minutes à peine. Si je ne sors pas avec elle, elle dort, elle vient près de moi, elle me parle. Super contente quand on part pour une heure ou deux, avec grands galops en totale liberté, lancer de bâtons, baignade... et pas du tout ingérable si on ne sort pas.
C'est quand le chien est chiot et jeune chien qu'il faut se contraindre. Après, tout roule.
avatar
Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 2575
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 39
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la sur-stimulation/sur-socialisation du chiot

Message  suerte le Mar 07 Fév 2017, 10:53

Educalins a écrit:Moi, je respecte à peu près les conseils de 5 min par mois de vie...
Donc les 1ers mois, ce ne sont mes que des petites sorties...
A 3 mois, je fais 15 min environ, donc ce ne sont pas des 'vraies balades'...


Si je veux aller à la gare par ex, qui est à 5-10min de chez moi, je vais prendre la voiture et profiter uniquement de la gare...
(+ habituation de la voiture.)

Par contre, j'essaie de faire tous les 3-4 jours une balade "intéressante"...
Aller voir les moutons, ou les vaches, ou aller en animalerie, ou encore au village, etc...

En général, comme j'ai plusieurs chiens, les bébé font plusieurs balades seuls avec moi.
Et une balade plus grande avec les adultes.
Hyaska, je me souviens plus comment je faisais, mais pour June, on partait 2h en forêt avec les 2 B.A et June dans la poche  Mdr

Dis entre nous Educalins comment on faisait il y a 30 ans sans éducateur, car OUI je faisais partie des ignorantes qui ne savaient même pas que ce métier existait en dehors de l'armée , on baladait le chiot, quand on le voyait fatigué on le rentrait , et pis basta, ça s'appelait "la logique" , on alllait faire ses courses avec mais personne ne fonçait dessus comme de nos jours, le chien était respecté, tout le monde savait qu'in chien "ça pouvait mordre" , de nos jours, je trouve que les gens sont trop assistés , qu'il n'y ai plus d'instinct , de jugeotte etc . Quel dommage .......... No

Ce n'est pas contre toi , mais une réflexion personnelle sur ce post .......

Une autre chose, j'avais tellement lu et relu , qu'il fallait porter les grands chiens pour éviter les escaliers .... Arrivée à 16 kg, je ne pouvais plus porter Hazuki, j'ai l'ascenseur mais à mi étage, j'ai demandé à mon véto, suite à ce que j'avais lu , sa réponse ; "OK il faut éviter les chocs pour les membres surtout lors de la descente, pour leur santé, mais si vous ne descendez pas les étages 4 à 4 , c'est bon ! Vous croyez que la mère des chiots leur interdit de jouer et crapahuter ?"

bref là encore la logique , et je me suis retrouvée conne devant lui !
avatar
suerte
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 11552
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 58
Localisation : derrière mon ordi :)
Mon chien : 2 Westies et une Akita inu

Revenir en haut Aller en bas

Les dangers de la sur-stimulation/sur-

Message  leturlupin le Mar 07 Fév 2017, 10:54

Minosh quand tu te balades combien vois-tu de chiens avec un comportement anormal ? En tous cas moi je ne me rappelle même plus quand c'était la dernière fois.

leturlupin
Membre
Membre

Masculin Poissons
Messages postés : 3833
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 76
Localisation : 17
Mon chien : 5 BA
Sport canin ou activité : Obe, mordant, beauté, RU


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum