Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25177 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Darras

Nos membres ont posté un total de 1406156 messages dans 56981 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Jackson
 
Geene
 
Savana&edjy
 
Lilie
 
Daerka11
 
Enitit
 
Huriel
 
Dowrine
 
suerte
 
ELITEMICHEL
 

Publicités

L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Manouche le Ven 09 Sep 2016, 15:38

Je me rends compte que tout le crédit ou le discrédit va au chien, alors que le maître y est pour beaucoup dans la finalité et qu'on l'oublie trop souvent.

Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 7686
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 55
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Sitsip le Ven 09 Sep 2016, 18:10

En effet, un chien c'est plus comme un enfant que comme une voiture que l'on choisit pour sa carrosserie, sa couleur ou ses performances.

Il faut l'accepter et l'aimer même s'il n'est pas comme on en a rêvé.

Et c'est vrai que le temps joue pour beaucoup.

Un chiot c'est craquant mais chez moi on aime nos chiens un peu plus chaque jour avec ce que l'on découvre et construit.

Le chien idéal c'est celui qui continue à nous surprendre.

C'est celui aussi qui nous attendrit par ses défauts ou qui nous rend fier de ses efforts.

Celui qui nous réconforte et nous fais rire et que nous nous devons de protéger nous, les maîtres loin d'être  idéaux.

Sitsip
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 280
Date d'inscription : 08/12/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  zoubeille le Ven 09 Sep 2016, 18:56

Le problème comme le dit Tam, c'est que beaucoup surtout pour un premier chien idéalise ce qu'est la vie avec un chien, les gens ont cette image du chien, en ballade qui suit son maître, revient quand il le rappel, n'aboie pas, fait assis, parfois sait même faire le beau et dire bonojours aux gens, du gentil chiot tout doux et tout mignon ...

Mais une fois dans la réalité, c'est autre chose, un chiot oui ça fait pipi partouuuut, ça pleure, ça mordille et ça mue, quand on le sort faut ramasser les cacas, parfois ça fait le têtu et ça revient pas quand on le rappel, parfois ça pue, c'est sale, ça tombe malade et faut ramasser le vomi partout bref on est loin de l'idée que se fait pas mal de personnes sur un "chien" ben oui avant d'avoir le chien "idéal" pour seloi l'idée que l'on se fait d'un chien idéal faut le dresser et ça prend du temps et ça aujourd'hui les gens n'ont en pas, faut tout, sur le champs !

Et pour cité encore Tam, dans mon club, cours d'agi, mon groupe passe, quelque personne regargent et tous veulent bien entendu essayé, en disant ouaaah mon chien je veux qu'il fasse ça aussi, mais beeaucoup déchante quand il réalise le temps qu'il faut pour faire faire au chien un simple parcours en u avec seulement un tunnel, ben oui avant faut apprendre au chien à passer dans le tunnel, lui apprendre à aimer, puis faut lui apprendre à passer entre les oreille, puis seulement un saut avant etc.
Beaucoup après 5-6 leçon arrêtent parce que finalement c'est chiant l'agi on bouge pas, on parle beaucoup ... encore une image idéaliser, des exemple comme ça on peut le faire pour toues les discipline, avant de faire 10 kils à pied ou à vélo avec son chien qui tracte en peramance, ben faut juste lui apprendre, puis faire en sorte qu'il ait de l'endurance ...

Pour finir mon chien idéal n'est pas parfait, il a son caractère, j'ai quelque critère pour choisir un chien, mais finalement chacun son caractère même au sein d'une race choisie et sélectionner pour tel ou telle chose et le défi soit que moi j'arrive à devenir idéal pour apprendre à composer avec le caractère unique du chien, j'ai mis 2 ans pour comprendre et apprendre à communiquer avec mon fouillis et finalement on est devenu "idéal" ou en tout cas un joli team je pense Smile

zoubeille
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 2956
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 24
Localisation : perdu dans le froid !
Mon chien : Draft-Border Collie
Sport canin ou activité : Flair-Agility


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  tam le Ven 09 Sep 2016, 19:00

Le maître n'est pas forcément dans la finalité, on oublie trop souvent qu'on peut ne pas aimer un chien et donc forcément ça ne sera pas le chien idéal ...
Et on peut faire ce qu'on veut si ça passe pas, ça passe pas.

Du coup je ne trouve pas qu'on puisse les comparer aux enfants, mais pas plus qu'à une voiture non plus lol. On a la chance de pouvoir replacer un chien qui ne convient pas à notre vie, que se soit vie de famille ou vie sportive, alors qu'un gamin ça va être très mal vu si on l'abandonne parce qu'on l'aime pas Mdr

tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4925
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Ble-09 le Ven 09 Sep 2016, 19:11

En même temps ton gamin tu le choisis pas selon sa race ou son type pour le destiner à tel ou tel sport x)

De mon côté, mon "chien idéal" varie selon les périodes de ma vie... En construction...

A 13 ans quand j'ai eu Dana, j'avais pas d'image définie de mon chien idéal, je voulais juste un truc avec quatre pattes des poils et beaucoup de bonne humeur.

A 19 ans quand j'ai eu Sky, je voulais juste le chien le plus en galère possible pour essayer de l'aider à s'en sortir. Effectivement sans avoir pris en compte mon "incompétence" dans le domaine des chiens en galère psychologiquement (bon après avec aide extérieure et beaucoup de lectures, d'amour et de patience, ça a plutôt marché, même si fin affreuse). Donc là on peut carrément dire que je me suis bien plantée sur ce que je serais avec ce chien, même si on va dire que le contrat a été à moitié rempli : je l'ai quand même bien aidé, lui aussi m'a bien aidée, on a été heureux tous les deux pendant un temps très précieux.

Et là, à 21 ans en prenant Ikka, je veux juste un chien joyeux, bien dans ses pattes, en bonne santé. Et puis le reste... On verra ce qu'il me propose. Son seul "défaut" c'est d'être d'une race à la mode, on en voit partout des comme lui ^^

Ble-09
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 1312
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 21
Localisation : Ardèche méridionale
Mon chien : Dana, lab' de huit ans / Ikka, aussie tout jeune / feu-Sky

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Manouche le Ven 09 Sep 2016, 19:29

...tristement Ble, y a des gens qui DÉCIDENT, exemple : d'avoir un garçon, aux yeux bleus et il sera médecin, joueur de foot ou autre.....c'est pas bien différent lorsqu'on veut vivre une vie par procuration au travers son enfant ou son chien....

Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 7686
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 55
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  tam le Ven 09 Sep 2016, 19:31

Ble-09 a écrit:En même temps ton gamin tu le choisis pas selon sa race ou son type pour le destiner à tel ou tel sport x)


Non mais quand tu l'as tu l'as ...
Je vais paraître horrible mais j'ai bossé pendant presque 10 ans dans des écoles et en voyant certains gamins je me demandais réellement si leurs parents pouvaient vraiment les aimer ...
Je n'ai pas de gamin donc je ne connais pas ce que toutes les mères décrivent en disant que c'est l'amour de leur vie que c'est un morceau d'elle c'est surement pour ça que je me pose cette question lol

tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4925
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Ble-09 le Ven 09 Sep 2016, 19:35

Manouche a écrit:...tristement Ble, y a des gens qui DÉCIDENT, exemple : d'avoir un garçon, aux yeux bleus et il sera médecin, joueur de foot ou autre.....c'est pas bien différent lorsqu'on veut vivre une vie par procuration au travers son enfant ou son chien....

Ces gens là... Sont des c*ns, selon ma perception.
On ne met pas au monde un humain pour lui imposer la vie que l'on a pas eue.


Et Tam, quand je vois certains gosses je pense la même chose. Et je te rassure, TOUTES les mères n'aiment pas leur(s) enfant.e(s)... C'est juste qu'on est dans une société où les mères subissent beaucoup d'injonctions, dont celle d'être la maman parfaite et d'aimer plus que tout son mioche, de se sacrifier pour lui, de faire passer leurs propres besoins en second par rapport à leur enfant... Ce qui ne laisse pas beaucoup de place pour dire "non, moi je ferai pas TOUT pour mon gosse" ni "non, je l'aime pas. Je m'en occupe parce que j'assume de l'avoir mis.e au monde, mais je l'aime pas". Ce genres de propos sont super durs à assumer en public...

Bref je suis total HS donc j'arrête là ^^

Ble-09
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 1312
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 21
Localisation : Ardèche méridionale
Mon chien : Dana, lab' de huit ans / Ikka, aussie tout jeune / feu-Sky

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  luth le Ven 09 Sep 2016, 21:00

Ben oui, justement, je suis en train de chercher mon futur prochain chien idéal ... et franchement, c'est un véritable crève-cœur

Toujours eu des chiens - enfin 1 chien à la fois - plusieurs dans ma vie ... plusieurs bâtards, mais toujours plutôt grands et typé sportifs car j'étais sportive
ensuite j'ai eu un doberman car j'ai toujours été éblouie par cette race et c'était le chien de ma vie, mon chien idéal car il correspondait à mon style de vie et que je pouvais lui offrir le style de vie qui lui correspondait aussi
puis j'ai adopté Sask' xmalinois, très typé malinois dans sa tête ... et j'ai craqué pour cette race là. Très long et dur combat avec le Sask', sorti de SPA à l'âge de 3 ans, toute une rééducation à refaire, chien super speed, super stressé, super associal aussi ... mais je me suis tellement investi dans cette rééducation qu'il est devenu mon chien idéal, ma future race idéale ... mon prochain sera un malinois ou un hollandais pourquoi pas, les deux se ressemblent niveau caractère

sauf que ... moi, j'ai vieilli ... oh pas grave, j'ai pas vieilli dans ma tête, mais dans mon corps, j'ai des problèmes arthrosiques, je ne peux plus faire les longues balades, les randos que je faisais avant, j'ai souvent des tendinites au coude ... bref, je me pose sérieusement la question si mon prochain chien idéal pourra toujours être cette race là ... la race me plait toujours, leurs caractères très speed et demandeur me plait toujours ... mais moi, je pense que je ne saurais plus assurer

... alors mon prochain chien idéal risque fort de ne plus être ma race idéale car je ne pourrais sans doute plus l'assumer
çà aussi, c'est être raisonnable

luth
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 641
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Manouche le Ven 09 Sep 2016, 21:11

luth a écrit:Ben oui, justement, je suis en train de chercher mon futur prochain chien idéal ... et franchement, c'est un véritable crève-cœur

Toujours eu des chiens - enfin 1 chien à la fois - plusieurs dans ma vie ... plusieurs bâtards, mais toujours plutôt grands et typé sportifs car j'étais sportive
ensuite j'ai eu un doberman car j'ai toujours été éblouie par cette race et c'était le chien de ma vie, mon chien idéal car il correspondait à mon style de vie et que je pouvais lui offrir le style de vie qui lui correspondait aussi
puis j'ai adopté Sask' xmalinois, très typé malinois dans sa tête ... et j'ai craqué pour cette race là. Très long et dur combat avec le Sask', sorti de SPA à l'âge de 3 ans, toute une rééducation à refaire, chien super speed, super stressé, super associal aussi ... mais je me suis tellement investi dans cette rééducation qu'il est devenu mon chien idéal, ma future race idéale ... mon prochain sera un malinois ou un hollandais pourquoi pas, les deux se ressemblent niveau caractère

sauf que ... moi, j'ai vieilli ... oh pas grave, j'ai pas vieilli dans ma tête, mais dans mon corps, j'ai des problèmes arthrosiques, je ne peux plus faire les longues balades, les randos que je faisais avant, j'ai souvent des tendinites au coude ... bref, je me pose sérieusement la question si mon prochain chien idéal pourra toujours être cette race là ... la race me plait toujours, leurs caractères très speed et demandeur me plait toujours ... mais moi, je pense que je ne saurais plus assurer

... alors mon prochain chien idéal risque fort de ne plus être ma race idéale car je ne pourrais sans doute plus l'assumer
çà aussi, c'est être raisonnable

Notre condition change (qu'elle soit de santé, environnementale, disponibilité....) le profil du chien idéal peut changer aussi.....c'est permis! Wink

Pour ma part, une règle sur laquelle je suis fermement stricte : Je ne veux pas que mon chien me survive.  Jigel sera peut-être la dernière, après la soixantaine, la vie étant trop aléatoire du moins, pour ma part.  Mais rien ne dit que je ne tomberai pas sous le joug d'une belle senior a qui je pourrais offrir du bon temps, s'il m'est possible de le faire....MAIS grande montagnarde toujours....évidemment!


Dernière édition par Manouche le Ven 09 Sep 2016, 21:23, édité 1 fois

Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 7686
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 55
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Gibelotte le Ven 09 Sep 2016, 21:18

Je trouve tous vos petits textes beaux et sensibles, sincèrement. Il faudrait venir les relire quand les discussions partent à l'engueulade, parce qu'il y a quand même une chose importante qui nous réunit: l'amour qu'on porte à ces sacrés clébards Smile

Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1870
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 37
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Chabada le Ven 09 Sep 2016, 21:29

tam a écrit:
Ble-09 a écrit:En même temps ton gamin tu le choisis pas selon sa race ou son type pour le destiner à tel ou tel sport x)


Non mais quand tu l'as tu l'as ...
Je vais paraître horrible mais j'ai bossé pendant presque 10 ans dans des écoles et en voyant certains gamins je me demandais réellement si leurs parents pouvaient vraiment les aimer ...
Je n'ai pas de gamin donc je ne connais pas ce que toutes les mères décrivent en disant que c'est l'amour de leur vie que c'est un morceau d'elle c'est surement pour ça que je me pose cette question lol

Quand j'étais enceinte de mon premier, je me demandais si j'allais l'aimer, si j'allais le trouver moche peut être... ou crétin plus tard... Bah quand je l'ai vu pour la première fois c'était une évidence qu'il était beau (enfin à mes yeux en tout cas ! lol !). C'est impossible à expliquer ce sentiment qu'on a à la naissance de nos enfants, on ne se demande pas en fait s'il est beau, si on va l'aimer, ça se fait tout seul, c'est plus qu'évident. Enfin pour la plupart des mères, il est vrai que certaines ne ressentent pas ça mais ce n'est quand même pas très courant.
Moi je me suis dit 3 trucs :
- M... il ressemble à son père
- C'est moi qui ait fabriqué ces magnifiques grands yeux gris avec des cils interminables ?
- C'est bon, c'est pas grave si je meurs dans la seconde, je vivrai de toute façon dans cet enfant là, et dans ses enfants, et les enfants de ses enfants.

Donc la comparaison avec les chiens ça ne tient pas trop, si ce n'est pour certains, il y a parfois une évidence à choisir ce chiot et pas un autre, ou ce chien au refuge et pas celui d'à côté qui est pourtant plus joli. Un coup de foudre en somme !

Chabada
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2158
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 47
Localisation : Vaucluse (84)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Manouche le Ven 09 Sep 2016, 21:33

...la raison parle mais pour beaucoup, ça vient...de nos boyaux! Laughing

Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 7686
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 55
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Dellen le Ven 09 Sep 2016, 21:59

Pour mon premier chien, je voulais le chien parfait. Obéissant en toute circonstance, super sympa, fiable, bref, comme dans les films.

C'est pour cela que j'ai pris un Berger Allemand. L'obéissance était bien là, pour le reste, on en était loin. Je l'ai aimée, mais elle n'était pas du tout le chien idéal pour moi, nous étions incompatibles de caractère. Elle a finit sa vie chez mes parents où elle se sentait vraiment bien.

Du coup, j'ai changé de race et le boxer a complètement changé ma vie et mes priorités.

Maintenant, pour moi, le chien idéal est juste un chien sociable et qui me fait rire au moins une fois par jour !

J'ai fait une croix sur l'obéissance parfaite et j'en suis ravie ! En échange, j'ai un chien drôle, cabochard et capable de mettre n'importe qui dans sa poche.

Après, j'avais plein de projets avec mes 2 boxers.
Je voulais faire du canicross avec ma femelle. Elle s'est révélé cardiaque. Pas grave, elle a été un grand amour dans ma vie.
Je voulais faire de l'agility avec mon mâle. Mauvaise pioche, il n'aime pas çà ! Pas grave, il est mon rayon de soleil quotidien.



Dellen
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 3370
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 46
Localisation : 54
Mon chien : Fox de l'Enfer Vert (boxer)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  FantoNco le Ven 09 Sep 2016, 22:23

Il y a des tas de mères qui n'aiment pas leurs enfants, que ça soit par problématique psy (tout ce qui est transmission transgénérationnelle & co), parce qu'on a fait des enfants sans en vouloir par pression sociale, parce qu'on se rend compte trop tard que c'était pas pour nous,...
Et y'a celles qui aiment leurs enfants comme un parent aime son enfant mais qui se rendent compte que la maternité n'était pas pour elles, qui peuvent pas regretter parce qu'il est là le p'tit môme et qu'on a le coeur qui ne bat plus que pour lui mais que putain si elles avaient su avant dans quel engrenage elles se feraient prendre le doigt, le bras et tout le reste, elles auraient fait des crêpes au lieu d'un gosse.
(Oui j'ai fait un genre de travail sur la question dans mon cadre pro, je bosse avec la PMI, le sujet m'a semblé intéressant).
Pour les pères c'est pareil, mais les pères ont cette possibilité de se volatiliser, les mères beaucoup moins, c'est plus mal vu, et la pression sociale, les injonctions sont beaucoup plus fortes sur ces dernières (un homme donne un biberon et change une couche c'est un héros, il se barre en laissant la mère seule c'est un salaud mais le pauvre il était pas prêt et elle a du lui faire dans le dos, c'est quand même peut-être un peu sa faute à elle, une femme se plante une fois c'est une mauvaise mère -je schématise et grossis le trait volontairement mais on en est pas si loin-).
Alors non on les colle pas à l'ASE comme on collerait un chien en refuge, m'enfin en foyer ou chez des assistants familiaux, les gosses pour leur immense majorité ne sont pas orphelins...

Mais me concernant perso, je trouve le parallèle avec les gosse pas si déplacé, l'enfant comme le chien on le rêve parfait, moi mon gosse il me fera JAMAIS sa colère à plat ventre au rayon bonbons du supermarché, moi mon chien il marchera au pied et n'approchera pas du canapé.
Et comme on les aime et qu'on déborde d'objectivité pour ceux qu'on aime, ben les défauts de nos gosses sont attachants parce que "tu comprends c'est un rêveur" (= un gosse incapable de se concentrer au delà du stade poisson rouge -mon fils aîné-) "ah mais il sait ce qu'il veut, il se fera pas marcher sur les pieds" (= c'est un bulldozer et gare à quiconque se mettra en travers de sa volonté -mon cadet-), ceux de nos chiens aussi "Ah mais elle est enthousiaste et si sociable" (="désolée pour les traces boueuses sur votre jolie veste, votre tête lui est revenue, fallait pas l'appeler, forcément elle vous saute dessus dans ces cas là" -ma grosse-)
Et tant bien que mal, quand on en prend soin et sauf pathologie particulière, tous les chiens finissent par à peu près marcher en laisse et savoir se tenir, tous les gosses finissent par manger des légumes et dire bonjour à la dame, et on finit par cohabiter joyeusement avec tout ce petit monde dont on a la responsabilité.

FantoNco
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 821
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 31
Localisation : Campagne francilienne
Mon chien : London, boxer (09/2015)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Lou d'Arabie le Sam 10 Sep 2016, 00:44

Depuis que j'ai eu mes 2 lévriers successifs je suis revenue à un état de grâce que je me rappelle avoir déjà connu dans mon enfance vers 12-13 ans, quand la vie est encore insouciante et légère, sans obligations ni contraintes . C'était le soleil d'été, la pluie, le vent, le défilé des nuages blancs dans un ciel d'azur, les insectes bourdonnants, les animaux, les fleurs, la nature et toutes ses merveilles que je découvrais en vacances à la campagne . Je vivais, je rêvais, j'absorbais l'univers entier sans jamais être rassasiée .
Toujours plus de soleil, plus de vie, d'envies et de rêves .
Omar le saluki m'a replongée dans cet univers d'insouciance, dans cette partie de ma vie que j'avais occultée à force d'obligations familiales et de responsabilités qui ont porté leurs fruits . Mission accomplie, enfants et "affaires" réussis .
Tous mes merveilleux souvenirs je les revis maintenant, à moi la belle vie, et la nature et les saisons et les envies, me voilà retombée en enfance avec la grâce de mes lévriers comme compagnons de rêves à mes côtés .
Fi des horaires, des obligations, des angoisses existentielles, demain j'aurai toujours 13 ans et mes émerveillements tant que  l'esprit de mon lévrier galopera à mes côtés .
Ce n'est pas un hasard si je l'ai choisi mon saluki, c'était prédit .

Lou d'Arabie
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 1631
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 59
Localisation : 94 et 64
Mon chien : whippet actuel et saluki de ma vie
Sport canin ou activité : vtt, excursions, randonnées


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  falbala le Sam 10 Sep 2016, 07:25

j'ai toujours eu des chiens (chats...) et tant que les conditions seront réunies (santé, argent..) j'en aurai. J'ai eu bâtard, cocker, whippet, Dobermann., beauceron et aujourd'hui 1 berger hollandais et un podenco. Tous sont le fruit d'une rencontre/hasard (pas le cocker). J'ai toujours" fait" avec eux et inversement. Je suis incapable de dire lequel j'ai le + aimé. Ils sont ts là, ds un coin de ma tête. Quand je décide de prendre telle race de chien, je m'informe au maximum et après, c'est une question d'adaptation. Même si je m'était bien renseigné pour mon Berger Hollandais, il m'a entraîné dans 1 aventure à laquelle je ne m'attendais pas Laughing J'aime les chiens qui ont du caractère et je suis servie. Ils m'ont toujours donné ce que je recherche chez un chien, c'est à dire de l'amour, une présence, de la fantaisie, un brin de désobéissance (j'apprécie un instant de rébellion) et j'en passe. Pour le reste, je m'en fiche. je n'ai jamais voulu - ou pas- de champion.
Je ne suis pas certaine d'être restée ds le sujet Smile

falbala
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 1315
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 58
Localisation : Belgique
Mon chien : Berger hollandais et podenco
Sport canin ou activité : obé/balades/panier/agility/ jeux avec sa copine


http://bazardfanfan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Labs 2 le Sam 10 Sep 2016, 10:04

Falbala a écrit :
"Pour le reste, je m'en fiche. je n'ai jamais voulu - ou pas- de champion. "

En même temps le titre de champion n'a de l'intérêt que pour la reproduction, c'est plus vendeur.

Ou alors pour un propriétaire qui a commencé pour se faire plaisir et qui s'est pris au jeu de la compétition.

C'est bien le patrimoine génétique du chien en premier et l'education et l'environnement en deuxième qui font ce qu'il est avec ses défauts et qualités, et créent par la même occasion le chien "idéal" pour un maitre donné

L'attachement affectif se met en place que si affinités avec le caractère et un physique , sinon ca sera l'habitude et l'habitude on peut s'en débarasser .

Je te donne l'ex de mes deux chiens :

La femelle = père champion international de beauté et le titre Trialer recommandé, mère recommandé, superbe lignée des deux côtés

Le mâle = des deux côtés cot 1 confirmés, mais des superbes lignées pour l'un comme pour l'autre

Résultat : une relationnelle sans tâche avec le mâle, de l'admiration pour son caractère englobant un tout :" intuition", intelligence, douceur, très expressif, forte personnalité, équilibre, mental d'acier.

La femelle , pas la même relation du à son caractère : intelligence, douceur, obéissance, gaité, équilibré, tonique, personnailté soumise, moins de confiance en soi, pas la même "intuition", pas le même mental à toute épreuve

Je les aime tous les deux, parce que leur caractère respectif me convient avec les défauts et qualités (peu de défaut chez le mâle), ca match complètement avec ma vie et ma façon de voir.

Et donc chien idéal, même si je me sens plus proche de l'un que de l'autre.
Le degré de l'affection dépend de la compréhension, de la complicité, de la ressemblance, de l'admiration donc forcémment pas de la même façon pour les chiens comme pour l'humain.


Labs 2
Banni du forum
Banni du forum

Féminin Verseau
Messages postés : 1372
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  falbala le Sam 10 Sep 2016, 10:18


"Ou alors pour un propriétaire qui a commencé pour se faire plaisir et qui s'est pris au jeu de la compétition." dixit Labs

J'avoue que, depuis que je fréquente ce forum (que Neil est là) et si j'avais 15 ans de moins, la compétition m'aurait intéressée. Histoire de voir jusqu'où on aurait pu aller ts les 2.
La démarche aurait été tout à fait différente alors

falbala
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 1315
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 58
Localisation : Belgique
Mon chien : Berger hollandais et podenco
Sport canin ou activité : obé/balades/panier/agility/ jeux avec sa copine


http://bazardfanfan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Lou d'Arabie le Sam 10 Sep 2016, 13:11

HS peut-être mais bon.....
Jusqu'où vous pouvez aller toi et Neil ? Mais justement, là où les autres ne vont pas !
C'est ça pour moi la vraie compétition, celle qu'on invente avec son chien, selon les performances physiques, intellectuelles et mentales de sa race et vos points en communs . Sauts d'obstacles naturels, agility sur branches, nage, recherches, improvisations de l'un ou de l'autre, relationnel, transmissions de codes et  savoir faire pouvant aller jusqu'à la régulation de congénères....
Une telle complicité "fluide" nait alors entre toi et ton chien que tu sais très bien où tu est allée dans le regard admiratif des gens que tu croises sur le couple que vous formez , ils sont conquis, charmés, vous avez gagné la coupe du monde de la complicité ! Fete
Et dans cette compétition aucune contrainte de sacro sainte préservation du chien de concours qui ne doit pas trop se fatiguer, pas se salir, pas emmêler son poil, pas se griffer dans les ronciers mais répéter, répéter, répéter ....
Pas de stress au programme, que du bonheur et de nouvelles expériences !
Pour rien au monde je ne me relancerais dans ce monde fermé codé étriqué et manipulateur de la compétition . Quel ennui, quelle perte de temps et d'argent !

Lou d'Arabie
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 1631
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 59
Localisation : 94 et 64
Mon chien : whippet actuel et saluki de ma vie
Sport canin ou activité : vtt, excursions, randonnées


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  Manouche le Sam 10 Sep 2016, 15:05

Pour ma part l'adulation et tout ce truc connexe venant de la galerie est le dernier de mes soucis.

La seule chose qui m'importe est que mon chien m'estime et que j'ai de l'estime pour mon chien. Et on travaille tous les deux en ce sens. Pour le reste, je demande le respect usuel normal que veut le civisme et qu'on nous laisse vivre.

Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 7686
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 55
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  falbala le Sam 10 Sep 2016, 19:56

Et oui Lou...nous allons là où le vent nous portera...avec l'idée que Neil s'éclate (et Zoé également). Mais j'ai quand même 2 ou 3 projets Laughing

falbala
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 1315
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 58
Localisation : Belgique
Mon chien : Berger hollandais et podenco
Sport canin ou activité : obé/balades/panier/agility/ jeux avec sa copine


http://bazardfanfan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Tu vas faire de l'agility ?

Message  opercut le Sam 10 Sep 2016, 23:57

Mon bouvier bernois avait quelques mois.
"Tu vas faire de l'agility avec lui ?"
Si ça lui plait, oui. Je ne lui ai pas encore fait essayer.

Mon interlocutrice fut très étonnée de ma réponse. Comment ça, "si ça lui plait" ??? Depuis quand demande-t-on son avis au chien ?
Pour la petite histoire, Finwë n'a pas aimé, il n'aimait pas sauter.



Mes chiens ne sont pas parfaits, mais ils me conviennent parfaitement. Wink

opercut
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 4670
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 46
Localisation : Nice
Mon chien : Enzo(hollandais), Fangorn (reisenschnauzer) et Pixie (porte-clefs... Pardon, Chihuahua)
Sport canin ou activité : obr, attelage (neige), recherche substances, mordant intervention et un peu de tout...


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée qu'on se fait de soi avec un chien idéal

Message  falbala le Dim 11 Sep 2016, 06:54

falbala a écrit:Et oui Lou...nous irons là où le vent nous portera...avec l'idée que Neil s'éclate (et Zoé également). Mais j'ai quand même 2 ou 3 projets Laughing
flûte...je voulais juste me corriger, pas me Embarassed répéter

falbala
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 1315
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 58
Localisation : Belgique
Mon chien : Berger hollandais et podenco
Sport canin ou activité : obé/balades/panier/agility/ jeux avec sa copine


http://bazardfanfan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum