Statistiques
Nous avons 26456 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Madi_lee

Nos membres ont posté un total de 1443307 messages dans 58866 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Manouche
 
Minosh
 
Savana&edjy
 
Kétie
 
mimi86
 
Lluvia
 
Enitit
 
Dellen
 
nadine46
 
suerte
 


Le chien d'Alan

Aller en bas

Le chien d'Alan

Message  Gibelotte le Jeu 02 Juin 2016, 13:53

- Tu n'as pas trop mal, Alan ? Tu veux venir quelques jours à la maison ? Si tu préfères, je viens te chercher, et...
- Mais non, maman, ne t'inquiète pas. J'arriverai à conduire en cas de besoin. On m'a fait un gros pansement mais je peux bouger le bout des doigts, et c'est la main gauche, heureusement. J'ai dix jours d'arrêt, viens plutôt, toi, le week-end prochain. Ah, et, tiens, je vais prendre un chien...
- Un chien ? Tu l'as récupéré où ? Quelqu'un te donne un chien ? Un chiot? C'est quoi comme genre de chien ?
- Je ne sais pas encore, maman. Enfin si pour, la race. Je cherche un chien comme Garçon. Et pour l'âge, pas forcément un chiot, mais un jeune chien, quoi...Tu n'aurais pas une piste, par hasard ?
- Non... tu sais, Garçon, il avait déjà trois ans quand on l'a adopté à la SPA. Et il n'avait pas vraiment de race, il était croisé Colley et je ne sais quoi.
- C'est ce que je cherche, je suis en train de regarder les annonces sur le bon Coin, et aussi les offres des  SPA du coin.
- Tu travailles beaucoup, et tu es souvent en  déplacement. Ton chien, il sera seul ? Tu l'emmèneras dormir avec toi quand tu seras à l'hôtel ou dans ton camion ?
- Mais oui, tu sais, on a déjà le chien de Franck qui nous suit partout. C'est ça qui m'a donné envie, d'ailleurs. On est dans la forêt toute la journée, c'est cool pour un chien, et le patron est d'accord. Et puis, j'ai toujours dit que dès que j'aurais un endroit pour poser mon sac et un boulot stable, j'aurais un chien.
- Oui, c'est vrai, tu l'as toujours dit... Mais tu ne retrouveras pas de chien exactement comme Garçon.
- Oh, je sais bien. Je veux juste un clébard dans le même style, quoi. Et si c'est possible, un tout jeune. Sinon, j'achèterai un chiot.
- J'ai compris, j'ai bien compris. Si je vois quelque chose, je t'envoie un message tout de suite. Sinon, à samedi midi.

 Quand il ne bougeait pas la main, Alan ne souffrait pas trop. Cet arrêt de travail tombait mal. Franck et Mehdi devraient se taper tout le boulot, le patron n'embaucherait pas  pour dix jours  quelqu'un qu'il faudrait accoutumer au travail un peu spécial de cette entreprise de bûcheronnage et d'élagage en milieu difficile. Le respect des délais du chantier du bois de Gavry était compromis  Le terrain, là-bas, était sérieusement  en pente et si raviné par les dernières pluies, si profondément creusé de fondrières,  qu' aucun engin ne pouvait pénétrer dans ce fouillis  de troncs déracinés, couchés les uns sur les autres. Quand on avait décidé de faire appel à un gars qui devait venir avec sa jument comtoise, le lycée agricole s'était montré intéressé par les méthodes de travail à l'ancienne. Le journal local enverrait quelqu'un pour faire un papier sur l'événement.
Pas de bol, Alan venait de s'entailler la main d'une façon stupide. Il avait trébuché sur   un tas de vieux détritus entassés au pied d'un arbre, cogné sa tête sur le tronc et en tombant s'était planté la paume de la main gauche sur un lit de bouteilles de Kro bêtement fracassées en tessons agressifs.  La journée, du coup, était fichue. Franck emmena Alan à l’hôpital et, pendant tout le trajet, Foxy, le fox de Franck, réconforta  Alan en lui donnant des petits coups de museau dans les mollets, en gémissant des encouragements dans sa langue canine et en léchant le sang qui avait tâché les chaussures de sécurité.
Le fourgon sentait le gasoil, la sève de pin et le chien mouillé. Alan ne détestait pas l'odeur de chien mouillé. Quand il était petit et que toute la famille allait pique-niquer le dimanche midi à l'Etang des Landes, il s'endormait au retour dans le coffre du break, blotti contre le chien Garçon qui avait nagé avec lui dans les eaux argileuses.   Dimanches heureux et  enfance insouciante. Garçon était doux, prévenant, élégant. Il résultait  d'un croisement réussi entre Berger allemand et Colley, aboyait peu, se montrait discret et poli en toutes circonstances, et ne fit de la peine à sa famille adoptive que le jour où il mourut sans qu'on sache de quoi, alors qu' il était bien vieux.
Comme il attendait aux urgences qu'on vienne le recoudre, Alan décida que le temps était venu pour lui d'avoir un chien, son chien.

(à suivre)
avatar
Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 2575
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 39
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chien d'Alan

Message  FantoNco le Jeu 02 Juin 2016, 13:58

Une nouvelle histoire de Gibelotte \o/
Vivement la suite Smile
avatar
FantoNco
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 1329
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 32
Localisation : Campagne francilienne
Mon chien : London (2015), et L'Ancêtre (2006), boxers
Sport canin ou activité : Canapé, balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chien d'Alan

Message  Lou d'Arabie le Jeu 02 Juin 2016, 16:02

Good
Alors, d'après Gaston Phoebus, Seigneur de Navarre, passionné de chasse et de chiens sous Louis IV il y avait plusieurs sortes d'Alans, méfions nous !
- L’alan gentil
- L’alan vautret
- L’alan vilain

L’alan gentil, d’un physique plus léger, se rapprocherait du lévrier. Rappelons que cette race (ou plutôt type racial) était le seul canidé, de par sa noblesse et son élégance, à accéder au château.

L’alan vilain, est le molosse de garde dont la « gueule » fait peur, dissuade. Il semble aussi que l’alan vilain fut l’ancêtre des bouviers, les chiens de bouchers, dont la fonction était assurément plus la protection de ces artisans et de leur cheptel que la réelle conduite du troupeau. L’alan vilain est tout de même plus athlétique que le molosse pur. On peut penser que le ROTTWEILLER, BOXER et CANE CORSO représentent aujourd’hui l’idée que l’on pourrait se  faire de l’alan vilain.

L’alan vautret est un lévrier mastiné de molosse. C’est un mix alliant la rapidité du lévrier à la puissance et la résistance du mâtin. On retrouvera ce type de chien dans quasiment tous les pays et toutes  les époques.
----------------------------------------
Alors, à quel Alan des 3 allons-nous avoir à faire ? Le mystère reste entier !   Laughing
avatar
Lou d'Arabie
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2119
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 61
Localisation : 94 et 64
Mon chien : whippet actuel et saluki de ma vie
Sport canin ou activité : vtt, excursions, randonnées


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chien d'Alan

Message  Gibelotte le Jeu 02 Juin 2016, 21:37

Lou d'Arabie: je ne connaissais pas ces chiens ! (sinon, je n'aurais pas choisi ce titre...)

FantoNco: en fait, cette histoire reprend quelque chose que tu as écrit sur le forum, il y a quelques jours... tu verras bien.
avatar
Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 2575
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 39
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chien d'Alan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum