Liens commerciaux
Derniers sujets
» Mais pourquoi!??
par Stellali Aujourd'hui à 22:26

» Présentation de moi et ma troupe
par okami34 Aujourd'hui à 22:24

» Croquettes True Instinct - High Meat
par okami34 Aujourd'hui à 22:19

» MAC - Mieux Avec mon Chien
par Stellali Aujourd'hui à 22:00

» Présentation de Elsa
par Stellali Aujourd'hui à 21:56

» mes M&M 's
par suerte Aujourd'hui à 21:30

» Ras le bol des gens qui ne "tiennent" pas leur chien!
par Stellali Aujourd'hui à 21:23

» Hänsel, Border Collie dit Hans <3
par Stellali Aujourd'hui à 21:16

» chiot Labrador LOF 2 mâles noirs et 1 chocolat
par carlin53 Aujourd'hui à 21:15

» Stop aux malinois
par okami34 Aujourd'hui à 21:12

» Interdiction de précision ?
par Manouche Aujourd'hui à 20:13

» chien loup tchecoslovaque
par okami34 Aujourd'hui à 17:21

Statistiques
Nous avons 25677 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Elsa22

Nos membres ont posté un total de 1427331 messages dans 57759 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
suerte
 
Taysa26
 
Gibelotte
 
Educalins
 
Lilie
 
Hänsel
 
Chabada
 
Stellali
 
Huriel
 
Dgedg
 

Publicités

La dysplasie et sa juridiction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La dysplasie et sa juridiction

Message  Gibelotte le Ven 20 Mai 2016, 11:14

Il y a un article très intéressant et assez complet au sujet de la dysplasie.
La dysplasie, c'est tout un problème

http://home.nordnet.fr/~phtruffin/pages_web/la_dysplasie_c_est_tout_un_probleme.htm

- Problème pour le chien
- Problème pour l'éleveur
- problème pour le vétérinaire
- problème pour le propriétaire

Que dit la loi ? Qu'est-ce qu'un vice rédhibitoire ?
Qu'est ce qui se passe concrètement quand on en arrive à porter l'affaire devant les tribunaux ?

J'ai trouvé aussi une thèse concernant "Les vices cachés des animaux domestiques" : http://oatao.univ-toulouse.fr/1635/1/celdran_1635.pdf

En conclusion:
La preuve d'une dysplasie annule le plus souvent la vente, donc remboursement intégral du prix du chiot avec reprise de celui-i, ou pas, au choix du propriétaire qui ne pourra pas alors réclamer de compensation pour les frais vétérinaires.
Quand le vendeur refuse l'arrangement amiable et que le propriétaire l'assigne en justice, il ne sera contraint de rembourser que le prix de l'animal (impropre à ce pour quoi il a été vendu, même si ce n'est que pour compagnie) que s'il peut démontrer, par voie d'expert qu'il a pris les précautions nécessaires (reproducteurs testés). Si, entre temps, le propriétaire a fait procéder à des interventions chirurgicales, les preuves sont plus difficiles à réunir.

La bonne foi du vendeur est importante pour le tribunal. Dans le cas d'un vendeur aux reproducteurs testés A ou B qui a proposé le remboursement intégral du prix du chiot dès que les propriétaires l'ont mis au courant de la situation, le propriétaire n'aura pas de gain de cause pour autre demande de remboursement.

Si l'on considère qu'un vendeur professionnel ne s'est pas entouré des précautions sanitaires suffisantes (chiens non testés ou atteints ), il peut être contraint de rembourser le chien et les frais vétérinaires occasionnés par la maladie. (jugement Tribunal de Toulouse)
avatar
Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 2573
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dysplasie et sa juridiction

Message  Taysa26 le Ven 20 Mai 2016, 11:18

C'est exactement ca.
avatar
Taysa26
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 4624
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 28
Localisation : Drome
Mon chien : Iana / Boobs' amstaf, Ganja bully et Jayka dogue all.
Sport canin ou activité : Obé + sport style weight pulling etc


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum