Liens commerciaux
Derniers sujets
» Travailler le rappel en balade et avec d'autres chiens
par liwana Aujourd'hui à 22:11

» Le chiot craintif
par liwana Aujourd'hui à 22:08

» Kira une suisse en Normandie !
par Dowrine Aujourd'hui à 21:46

» croquette platinum
par ericfree77 Aujourd'hui à 20:53

» Mes bergers allemands - Journal de Laska et de Muse
par Educalins Aujourd'hui à 20:30

» Nana la whip.
par Chabada Aujourd'hui à 20:17

» Carlin : Journal de ma Billie ♡
par Lilie Aujourd'hui à 20:10

» TINA ET PATTES ARRIERES DEFAILLANTES dois je consulter un second veto
par leturlupin Aujourd'hui à 18:24

» Acquisition (ou reve) d'un bobox
par Peluche Aujourd'hui à 18:07

» London, notre boxer
par Dowrine Aujourd'hui à 18:00

» Mon chien n'a pas la même attitude à la maison et au travail..!
par Educalins Aujourd'hui à 17:46

» Balade 95 region Nucourt,cléry en Vexin
par Lipsou Aujourd'hui à 17:20

Statistiques
Nous avons 25192 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Carn

Nos membres ont posté un total de 1406654 messages dans 57008 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Dowrine
 
Chabada
 
Gibelotte
 
Geene
 
Educalins
 
Lilie
 

Publicités

Les deuils difficiles... impossibles...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Positive le Ven 11 Mar 2016, 18:36

Parce que ce soir, j'ai besoin de lâcher ça quelque part... Peut-être parce que depuis toi, je n'ai plus aucune relation personnelle. Parce qu'à chaque nouveau sujet dans cette rubrique, je pleure sans même avoir ouvert le post... Parce que "toi et moi" ne s'efface pas... Parce que depuis toi, j'ai perdu toute empathie et je n'en suis vraiment pas fière... mais c'est comme ça... les émotions ne se commandent pas et je "n'aime plus" rien de "l'après".
Guizeh est tout ce qu'il me reste de toi et à ce titre, je l'aime.  C'est le seul être vivant que j'aime encore mais je l'aime. Ton "remplaçant", je le hais. Je m'en occupe, je lui fais des câlins, je le soigne, je le nourris, je le promène, je bosse sur les terrains avec lui, je prends sur moi... mais à chaque fois que mon regard se pose sur lui, je pense "tu n'es pas Tatoo"... C'est compliqué pour moi... mais autant  pour lui, j'en suis sûre... OK, c'est un super chien de travail, sur les rings de travail - oserais-je l'écrire - il sera sans doute encore meilleur que toi... mais p*** que j'en ai marre qu'on se batte lui et moi... Je suis fatiguée de "prendre sur moi", je suis fatiguée de vivre avec un animal pour lequel je n'ai pas d'affect, seulement le sens des responsabilités... Je n'aurais pas dû aller le chercher si tôt pour "passer à autre chose"... Je n'aurais peut-être pas dû aller le chercher tout court. Maintenant, il est là. Parfois, je le trouve attendrissant; parfois j'ai juste envie qu'il disparaisse. C'est épuisant... Je crois que lui et moi, on se ressemble trop... Je crois aussi qu'il TE ressemble à la fois trop et pas assez...

Avec toi, tout était naturel, un seul regard et nous étions raccord. Avec le "nouveau", tu vois, malgré ses qualités objectives, c'est un conflit permanent au quotidien...



Ton remplaçant, j'en prends soin sur le banc de touche; je patiente en me disant qu'avec toi, le véritable lien a mis près de 3 ans à s'établir : le jour où tu m'as sauvé la vie a tout changé, évidemment, mais que quelqu'un vous sauve la vie, au sens littéral du terme, ça n'arrive pas tous les jours... Difficile de passer derrière toi après "ça"...
Et puis j'ai adopté Guizeh pour te tenir compagnie et j'ai mis près de 2 ans à l'accepter, à voir ses "défauts" comme de merveilleuses qualités...
Tu manques... Depuis que je ne peux plus t'aimer, je hais le monde entier.

Positive
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 3959
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 40
Localisation : PACA - France
Mon chien : Berger Hollandais et Saarloos
Sport canin ou activité : Consultant Nutrition et Comportement Canins, Mondioring


http://azurdog.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Minosh le Ven 11 Mar 2016, 19:38

Difficile de répondre à ce cri de douleur, de désespoir même ...
Que de violence, de dureté dans certains mots/formules ...

Pour être franche, j'ai du mal à comprendre que ça t'étouffe encore à ce point, que ça t'empêche de vivre vraiment, de t'attacher.
Je me demande si la présence du "remplaçant" n'est pas devenue toxique pour toi ...

Désolée, je me sens complètement inutile avec mes mots vains mais ça me fait mal de te sentir ainsi ...

Minosh
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 2187
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 62
Localisation : Grenoble
Mon chien : Atesh, feu mon berger d' Anatolie (juin 2011-juin 2016)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  amiedesbêtes le Ven 11 Mar 2016, 19:41

Il t'a entendue ... il est là, il veille Sad2

amiedesbêtes
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 2742
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 53
Localisation : Suisse
Mon chien : Bianca 13 ans et Remia3 ans Golden retriever et Kilane 11 ans border collie
Sport canin ou activité : obéissance pour deux et canapé pour l'autre !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Yayane le Sam 12 Mar 2016, 12:27

Très sincèrement je ne suis même pas sûre d'être en mesure de comprendre ... Attention, mes neuneuhs je les aime, je les adore, je veille jalousement sur leur santé, mais cette relation fusionnelle dont j'entends certains parler, que tu avais avec Tatoo ? Non, je ne pense pas.

Comme tu le dis le temps peut faire beaucoup, mais je pense aussi qu'il faut que tu extériorises tout ça, ici ou dans "la vraie vie", car dans tous les cas ce genre de noirceur si on la garde à l'intérieur, bah ça bouffe, ça grignote tout ce qu'il pouvait rester de positif.

Yayane
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 2325
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 29
Localisation : Près de Rennes
Mon chien : Marius croisé (05/2011), Fenris croisé (04/2013)
Sport canin ou activité : sorties en forêt, bénévolat en PA


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Invité le Sam 12 Mar 2016, 12:49

Est-ce que tu vois quelqu'un pour un peu de soutien psychologique?

Je sais bien que c'est "juste un chien", mais un deuil est un deuil, et parfois on a besoin d'un coup de main pour respirer à nouveau.
C'est l'impression que j'ai, depuis que Tatoo n'est plus là, tu ne respire plus.

Quelle que soit la manière dont tu t'y prendras, j'espère que tu sauras remonter la pente, et que tu retrouveras goût à la vie. En attendant je t'envoie toutes mes pensées, c'est pas grand chose, mais je n'ai rien de plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Minosh le Sam 12 Mar 2016, 12:53

Thété a écrit:Est-ce que tu vois quelqu'un pour un peu de soutien psychologique?

Je sais bien que c'est "juste un chien", mais un deuil est un deuil, et parfois on a besoin d'un coup de main pour respirer à nouveau.

Je n'ai pas osé en parler mais j'ai pensé la même chose ...

Minosh
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 2187
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 62
Localisation : Grenoble
Mon chien : Atesh, feu mon berger d' Anatolie (juin 2011-juin 2016)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Raydesol le Sam 12 Mar 2016, 13:36

Je comprends parfaitement ta peine, Positive. Et je compatis pleinement.

La mort d'un être cher qu'il soit à 2 ou à 4 pattes est une épreuve qu'on vit seul.
J'ai perdu mon mari après 10 ans de bonheur total. J'ai perdu mon chien après 7 ans d'une relation fusionnelle. La seule différence dans ces 2 deuils c'est le regard des autres.
Tout le monde trouve normal qu'on ait du mal à se remettre de la mort d'un humain.
Par contre la plus part des gens ne comprennent pas que ce soit le cas pour un chien.

Tatoo sera toujours dans ton cœur, dans ta vie. Personne ne le remplacera jamais. Tu prends sur toi pour t'occuper de ton nouveau chien. Ce n'est pas facile je le sais. Il ne remplacera jamais ton amour mais essai de le voir pour ce qu'il est : un être différent et à part, pas une substitution.
Le temps passe lentement et la douleur ne s'efface pas pour autant. Demande toi ce que te dirait Tatoo si il pouvait te parler. Aurait-il envie de te voir dans cet état ?

Je ne suis pas psychologue. J'ai juste vécue une expérience similaire. Si tu veux qu'on en parle n'hésites pas à m'envoyer un MP. Je te laisserai mon numéro de portable.

Courage Positive. Autour de toi "on" a besoin de toi.

Raydesol
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 405
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 53
Localisation : Seine et Marne
Mon chien : Mitshiko, Epagneul nain continental papillon
Sport canin ou activité : ballade, jeux, câlin+++++


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Positive le Sam 12 Mar 2016, 13:51

Merci pour vos différents messages. Rassurez-vous, je ne suis pas tout le temps dans cet état d'esprit... Hier soir, j'ai eu un gros coup de cafard... Ce matin, j'ai annulé l'entraînement du rayé et je suis allée en montagne avec mes deux monstres pour "me" et "nous" ressourcer un peu : ça m'a fait du bien et les fauves ont exploré avec bonheur de nouveaux recoins de forêts. Il m'a toujours fallu du temps, pour m'attacher comme pour me détacher. Je n'ai jamais retrouvé le nom de l'auteur qui avait écrit cette phrase (qui m'est restée depuis mon adolescence), mais "Mon amour est lent à se poser. Il lui faut des objets lourds et qui longtemps restent en place". Le rayé est encore dans la course : 3 ans pour créer la relation avec Tatoo et 2 ans pour Guizeh, lui n'est là que depuis 1 an, hein...

Positive
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 3959
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 40
Localisation : PACA - France
Mon chien : Berger Hollandais et Saarloos
Sport canin ou activité : Consultant Nutrition et Comportement Canins, Mondioring


http://azurdog.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Chabada le Sam 12 Mar 2016, 14:13

"...je te traîne en moi comme un bagage, une vieille malle toute remplie de souvenirs, et c'est lourd à porter."

Chabada
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2182
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 47
Localisation : Vaucluse (84)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Lou d'Arabie le Sam 12 Mar 2016, 14:52

P...n, ma pauvre Positive, je ne pensais pas que quelqu'un pouvais être dans un état pire que le mien quand j'ai perdu Omar le saluki .
C'est simple, il était lui aussi toute ma vie, ma liberté, il m'a révélé tous les trésors de bonheur, d'amour, de légèreté, de passion, de curiosité, d'endurance, de courage...enfin tous les trésors que je portais en moi sans les avoir jamais exprimés pleinement comme je l'ai fait grâce à lui et pour lui .
Et moi aussi en le perdant j'ai tout perdu . J'ai reconstruit tant bien que mal une pâle copie de ce qu'était notre vie mais chaque jour je pense à lui , 7 ans après .
Ma vie familiale a éclaté petit à petit, mes enfants pourtant pas loin de moi ne m'intéressent plus, je leur ai donné tout ce que pouvais mais ce n'était jamais assez,  je ne vis plus avec la" Direction" puisque nous n'avons aucun souvenir commun, même pas d'Omar, et qu'il n'a rien compris à notre belle histoire où  il n'a jamais su trouver pas sa place .
Et puis arrive Nana la Parfaite, comme l'est le successeur de ton Tatoo, trop parfaite pour être honnête, la pauvre n'avait pas le choix en arrivant chez moi, elle devait bien  le deviner et a tout fait pour se montrer à la hauteur . Rien à lui reprocher...à part de n'être pas l'Autre, celui que j'espère encore voir arriver chaque soir de balade dans le noir à la place de ma lune légère . LUI était et restera mon soleil .
Voilà, 7 ans plus tard....Courage, tu as connu le meilleur, il te reste à te nourrir de vos magnifiques souvenirs pour combler le manque.
Tout le reste n'a que peu d'importance, on appelle cet état la sérénité, la sagesse... je pense .

Lou d'Arabie
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 1632
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 59
Localisation : 94 et 64
Mon chien : whippet actuel et saluki de ma vie
Sport canin ou activité : vtt, excursions, randonnées


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Educalins le Sam 12 Mar 2016, 16:40

Sad

Je te comprends...

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19279
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Jaïa69 le Dim 13 Mar 2016, 18:07

Je comprends ton désarroi, ta peine pour la perte de tattoo, mais pas ce que tu ressens pour ton autre chien....

J'ai mal à te lire , mal de tes mots et maux concernant ton rayé, tes mots me chôquée, tes mots sont durs....il ne mérite sûrement pas ça, il n'a rien demandé et n'attends que ton amour....

Comment peux tu mettre autant de temps à t'arracher à tes animaux, à les aimer, je ne capte pas vraiment là....

Courage et oui je pense que voir un spécialiste pourrait en effet t'aider...

Jaïa69
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 1280
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 55
Localisation : rhone
Mon chien : jaïa Baltik Elypse Izzy
Sport canin ou activité : agility obéissance


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Dgedg le Dim 13 Mar 2016, 18:35

J'ai aussi beaucoup de mal à te lire, je ne suis jamais bien à l'aise dans cette section du forum mais là c'est pire, je trouve tes propos super violents, parce que je les comprends trop au contraire. Ca me renvoie à ma propre histoire... quand Earl me regardait avec ses grands yeux idiots remplis d'amour, et que je le détestais parce que lui, il était là à me rappeler sans cesse qu'elle, elle qui était tout pour moi, n'était plus là... Et plus il faisait d'efforts, plus je culpabilisais, et plus je le détestais de remuer le couteau dans la plaie...

Je sais que si violent que ça puisse paraître à lire comme ça de l'extérieur, c'est rien par rapport à ce que c'est à vivre. Malheureusement je n'ai pas la formule magique pour te consoler

Dgedg
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 9732
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Mayenne
Mon chien : des loutres
Sport canin ou activité : Sauter dans les flaques pour la faire raler, bousiller ses godasses et se marrer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Jaïa69 le Dim 13 Mar 2016, 20:59

J'espère juste que tout ça va s'arranger....ça me fait mal autant pour toi positive que pour ton chien....

Jaïa69
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 1280
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 55
Localisation : rhone
Mon chien : jaïa Baltik Elypse Izzy
Sport canin ou activité : agility obéissance


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  liwana le Dim 13 Mar 2016, 22:05

En lisant ton message Positive j'ai été surprise car j'avais l'impression quand je te lisais que justement cet attachement envers ton rayé tu l'avais ( bon pas au niveau de Tatoo c'est sûr ) , tout comme j'ai eu l'impression que ton amour pour ta chienne se renforçait, pas seulement car elle avait "connue" Tatoo mais pour ce caractère de plus en plus agréable que tu nous à décri, ses facilités avec ses congénères , ses progrès envers l'homme , tu disais qu'elle se laissé caresser plus facilement etc .... après tes mots sont durs mais moi je suis pour le fait de pouvoir s'exprimer "sans détour" comme tu l'as fait , ici on a plus souvent le récit de super amitié maître/ chien mais bon un forum c'est aussi pour parler situations ou justement cette fusion ne se fait pas, ou pas aussi bien ou pas aussi vite que ce qu'on espéré , c'est comme entre humains des fois tu rencontre des gens qui sur le papier auraient toute les qualités pour que ça accroche et pourtant non , autant dire qu'après Tatoo de toute façon aucun chien n'aurait été à la hauteur d'entrée de jeux , et pire si ça avait été par miracle le cas tu aurais du coup culpabilisé aussi par égard pour Tatoo donc en gros dans les deux cas pour moi t'étais dans la mouise , je suis pas sur (c'est mon avis) que le temps avant de reprendre un autre chien aurait changé grand chose , donc à moins de renoncer complètement à l'idée de reprendre un jour un chien t'étais un peu bloquée quoi , par contre j'ai pas compris pourquoi tu disais que vous étiez en conflit avec ton rayé , je pense qu'il obéit super bien non ?
Petite question pour celle et ceux qui ont justement développé des relations si forte avec un chien en particulier : est ce que le fait de se dire qu'on retrouvera jamais " aussi bien aurait pu vous faire renoncer à reprendre un chien tout court , même longtemps après?

liwana
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 2177
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 26
Localisation : Finistère/Bretagne
Mon chien : Malinois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Dgedg le Dim 13 Mar 2016, 22:50

Renoncer à reprendre un chien après une relation fusionnelle, c'est comme entrer au couvent à la mort d'un grand amour: c'est un choix, mais ça ne sera pas le mien tant que je serai en mesure d'assumer l'intendance.

Alors on tente de faire un semblant de deuil et on s'efforce de créer une pâle copie de ce qu'on a vécu, et puis finalement les "mal-aimés" ne le sont pas tant que ça, on est moins proches, on ne se comprend pas forcément d'un regard et la télépathie c'est pas trop ça mais même si on les aime différemment, au final on les aime vraiment. Même quand comme moi on met toutes les chances de son côté, je m'entends mieux avec les filles et je me retrouve avec 80% de petits mecs Mdr

Dgedg
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 9732
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Mayenne
Mon chien : des loutres
Sport canin ou activité : Sauter dans les flaques pour la faire raler, bousiller ses godasses et se marrer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Positive le Dim 13 Mar 2016, 23:19

Je crois que c'est exactement ça, Dgedg.

Liwana, ce n'est pas une question d'obéissance : c'est un gueulard et un castard et je n'ai pas avec lui la patience que j'ai avec Guizeh, par exemple. Résultat : il gueule, je gueule, on gueule et c'est "je t'aime moi non plus" en permanence, comme un vieux couple. Quant à Guizeh, je l'aime pour elle - même, mais je crois sincèrement que j'aurais eu du mal à lui laisser une chance si elle n'avait pas été "la copine de Tatoo". Paradoxalement, elle ne trouvait pas sa place entre Tatoo et moi de son vivant... mais elle n'aurait sans doute jamais trouvé sa place si elle était arrivée "après".

Positive
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 3959
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 40
Localisation : PACA - France
Mon chien : Berger Hollandais et Saarloos
Sport canin ou activité : Consultant Nutrition et Comportement Canins, Mondioring


http://azurdog.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Sitsip le Lun 14 Mar 2016, 06:46

J'ai tenté une réponse hier soir pour toi, Liwana, mais j'ai renoncé car je ne savais comment m'exprimer.

J'aurais aimé écrire ce que Dgedg t'a répondu car c'est exactement ce que je ressens.

Sitsip
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 284
Date d'inscription : 08/12/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  liwana le Lun 14 Mar 2016, 21:10

Dgedg a écrit:Renoncer à reprendre un chien après une relation fusionnelle, c'est comme entrer au couvent à la mort d'un grand amour: c'est un choix, mais ça ne sera pas le mien tant que je serai en mesure d'assumer l'intendance.

Alors on tente de faire un semblant de deuil et on s'efforce de créer une pâle copie de ce qu'on a vécu, et puis finalement les "mal-aimés" ne le sont pas tant que ça, on est moins proches, on ne se comprend pas forcément d'un regard et la télépathie c'est pas trop ça mais même si on les aime différemment, au final on les aime vraiment. Même quand comme moi on met toutes les chances de son côté, je m'entends mieux avec les filles et je me retrouve avec 80% de petits mecs  Mdr

Pff pas très réjouissant quand même, j'ai posé la question car j'ai discuté avec plusieurs maîtres "endeuillés" qui me parlaient avec nostalgie voir mélancolie d'un chien qui n'était plus là et disaient genre " avec le petit nouveau voilà c'est différent" mais d'un ton, je ne sais pas comment expliquer mais en gros de l'extérieur tu te dis la personne est pas du tout passé à autre chose et je me dis c'est chaud , en même temps je me dis que maintenant je ne pourrais plus vivre sans chien mais si j'étais à ce point bouleversée par la perte d'un animal je suis pas sûre que je pourrais en prendre un autre , si c'est pour tout le temps les comparer sans le vouloir,que limite ça renforce l’absence du premier plutôt que d'aider à avancer pffff c'est raide

liwana
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 2177
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 26
Localisation : Finistère/Bretagne
Mon chien : Malinois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Chabada le Lun 14 Mar 2016, 21:24

J'en connais qui n'ont jamais repris de chien, enfin un oui mais très longtemps après (plusieurs années).

Un couple sans enfants, leur chienne c'était un peu leur fille. Une teckel morte à un âge canonique. Ils n'ont jamais pu prendre un autre chien ensuite.

Un autre couple avec deux enfants, relation très fusionnelle entre la maîtresse de maison et la chienne berger allemand, sa perte a été un vrai drame, on en a entendu parler pendant des années. Ils ont eu un setter gordon ensuite mais il s'est bien passé au moins 5 ou 6 ans avant qu'ils l'adoptent.

Ah et j'oubliais mon oncle et Olga sa chienne dalmatienne ! Jamais repris de chien non plus après elle.

Chabada
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2182
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 47
Localisation : Vaucluse (84)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Sitsip le Lun 14 Mar 2016, 21:37

Dgedg a écrit:

......et puis finalement les "mal-aimés" ne le sont pas tant que ça........même si on les aime différemment, au final on les aime vraiment......


De ce que t'a répondu Dgedg, Liwana, il n'y a que ça à retenir.





Sitsip
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 284
Date d'inscription : 08/12/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  liwana le Lun 14 Mar 2016, 21:49

Oui mais ce que j'aimerai savoir c'est est ce qu'au final les "mal aimés" du départ vous pouvez dire que vous les aimez autant que LE fameux chien qui a marqué votre vie ou est ce que ça restera toujours une sensation d'inégalé ? Enfin je sais pas si vous comprenez ce que je veux dire

liwana
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 2177
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 26
Localisation : Finistère/Bretagne
Mon chien : Malinois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  Chabada le Lun 14 Mar 2016, 22:11

C'est un peu comme les enfants. On ne peut pas en aimer un plus que l'autre ou autant que l'autre, on les aime chacun différemment. Enfin moi c'est comme ça que j'aime mes bêtes, chacun est irremplaçable, ce sont juste des histoires qui se succèdent et ne se ressemblent pas, et heureusement qu'elles ne se ressemblent pas en fait.

Chabada
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2182
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 47
Localisation : Vaucluse (84)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les deuils difficiles... impossibles...

Message  liwana le Lun 14 Mar 2016, 22:14

Bah si t'es enfants normalement tu les aime tous autant , en tout cas positive j'espère que ça va mieux après ce gros coup de cafard !

liwana
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 2177
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 26
Localisation : Finistère/Bretagne
Mon chien : Malinois

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum