Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25186 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est manu&help

Nos membres ont posté un total de 1406389 messages dans 56989 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Chabada
 
Dowrine
 
Daerka11
 
Geene
 
Lilie
 
Educalins
 

Publicités

Un accident improbable (histoire vécue)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Gibelotte le Jeu 03 Mar 2016, 15:38

Quelques jours avant Noël, j'attendais une partie de ma famille qui devait passer les fêtes avec nous. Parmi les invités, un petit garçon de trois ans qui n'est pas toujours tendre avec ma chienne Berger Australien qui a deux ans maintenant. La chienne a toujours été hypertolérante avec lui, même quand l'enfant se montrait insistant, lui tirait les poils des oreilles ou jouait avec sa gamelle d'eau. Ajoutons que ce petit garçon traverse une période "si tu ne m'obéis pas je te tape" avec ses camarades, son chat... bref il fallait faire attention. Comme je savais que je serais très occupée et que les adultes présents se contenteraient de "ben quoi, c'est un chien super et un gamin remuant, on surveille juste de loin", j'ai donc emmené ma sale bête (je parle du chien !) de bonne heure le matin faire une longue promenade pour bien la défouler. Je prévoyais de la laisser ensuite dans la voiture (c'est un grand break, elle a l'habitude et c'est vraiment son endroit préféré après son panier  ou à côté des humains  dans le salon) et de ne la relâcher que si tout était sous contrôle.
Voilà, j'ai expliqué le contexte. Venons en aux faits.
Je pars en voiture avec la chienne, pour aller dans un de nos endroits de promenade favoris: des kilomètres et des kilomètres de chemins de remembrement en pleines landes, où la circulation automobile est interdite, mais pas nulle dans la mesure où tracteurs et véhicules d'entretien peuvent l'emprunter. Tôt le matin, il n'y a pas beaucoup de promeneurs, quelques vététistes, quelques cavaliers, quelques joggeurs... Ma chienne et moi avons l'habitude de cet environnement. C'est là que j'ai fait son éducation "on ne court pas après les gens, les vélos, on n'aboie pas après les chevaux...". Je gare la voiture à l'entrée du chemin, je prends la laisse au cas où nous rencontrions des familles avec jeunes enfants ou personnes âgées qu'un monstre poilu sorti tout droit d'une mare de boue et galopant vers eux pourrait effrayer, je prends mon appareil photo pour photographier des petites mousses très colorées qui sont en train d'éclore, je regarde au loin s'il n'y a pas de chevaux, de cyclistes, bref si je peux laisser ma chienne se défouler comme d'habitude quand on arrive ici. C'est bon, il n'y a pas âme qui vive à l'horizon, et en cas de nécessité je sais que je peux faire confiance à la chienne qui revient ventre à terre dès que je l'appelle.
Pas âme qui vive à l'horizon ?  Il y a bien deux voitures qui roulent très lentement, au pas, en longeant une pâture où justement ma chienne interpelle bruyamment  une pouliche qui fait semblant de lui foncer dessus. Je sais que c'est un jeu, de part et d'autre de la clôture électrique, je sais que ma chienne ne poursuit pas les voitures, qu'elle ne traverse pas juste devant... sauf que...
Un hurlement, suivi d'aboiements de détresse, de cris, me glace. D'où je suis, je n'ai pas vu ce qui s'est passé, et je cours. Les deux voitures, style fourgonnette, une rouge et une blanche, accélèrent et s'éloignent, tandis que les hurlements s'intensifient dans  le fossé. Ma pauvre bête est là, les yeux fous, et se tord en bavant. Je m'accroupis, elle n'a pas l'air de me reconnaître, et raconter cette scène me met encore les larmes aux yeux. La douleur, l'angoisse et le sentiment de terrible impuissance qu'on éprouve alors sont aussi atroces pour un chien aimé que pour un enfant, ils ont la même intensité. Je parle à ma chienne, je la caresse, et elle essaie de me mordre la main quand je la touche... Je ne la touche plus, elle bouge moins, semble m'écouter et je me demande comment je vais faire. Je suis toute seule, à trois cent- quatre cent mètres de ma voiture, et, évidemment, j'ai oublié mon téléphone portable.  Je ne pourrai pas porter seule ma chienne, sans compter que bouger un animal blessé peut être dangereux.
Elle se calme. Elle ne saigne pas, de ce que je peux voir. Je dis son nom. Elle se met debout d'une drôle de façon, mais debout quand même, la queue basse et vient se blottir contre moi. Je suis très soulagée, je vois qu'elle reprends ses esprits et je sors du fossé: il n'y a toujours personne à l'horizon. La chienne me rejoint. Elle avance de deux pas, se couche, avance à nouveau, comme par bonds, en se recouchant tous les mètres. Je regarde l'état des ses muqueuses, je sais qu'une hémorragie interne se traduit par une pâleur à l'intérieur de la gueule, tout à l'air de bien aller de ce côté là. Elle n'a de plaie nulle part, juste le ventre très rouge avec la marque d'un passage de roue. Je la touche légèrement partout, elle n'a apparemment rien de brisé. Nous arrivons à la voiture. Elle se déplace difficilement, je l'aide à monter dans le coffre et hop, vétérinaire illico.
Le vétérinaire la regarde marcher, la palpe, prend sa température... Elle s'en tire très bien, m'assure-t-il. rien de cassé, aucun dommage visible. Elle aura probablement un énorme hématome à l'aine, à la cuisse, au ventre et il y aura un danger de complications si l'animal se lèche et que la peau se nécrose. Il me fournit des médicaments et nous rentrons à la maison.

Malheureusement pour elle, ce n'est pas une maison tranquille que nous retrouvons. La chienne ne veut pas descendre , je la laisse et je demande qu'on n'aille pas la voir. Je vais jeter un coup d'oeil toutes les dix minutes. Quelques heures plus tard, elle accepte de descendre. Elle va boire, s'accroupit dans un coin sans problème pour uriner, et demande à retourner dans la voiture. Elle ne rentrera dans la maison que la nuit, quand l'ambiance sera apaisée. Elle se couche devant le poële, s'allonge, léchouille les mains qui la caressent mais ne réagit pas davantage.
Pendant huit jours, elle restera allongée, ne sortant que pour ses besoins élémentaires, buvant un peu mais ne mangeant pas. C'est normal, m'a dit le vétérinaire, elle s'est quand même fait rouler dessus, elle doit avoir mal partout, c'est bien qu'elle reste immobile. Si elle a l'air de trop souffrir, on peut lui donner quelque chose, mais  sinon il faut juste attendre...
Petit à petit elle s'est remise. Elle a marché, elle a refait de courtes promenades, elle a couru, joué, poursuivi le chat...et fait de plus longues promenades.
Il y a deux mois que cela s'est passé. Entre temps, elle a changé. On dirait que sa jeunesse est derrière elle, elle est bien moins exubérante, fofolle. J'ai l'impression, souvent, d'avoir un vieux chien maintenant. Elle se vautre toujours dans les flaques de boue, mais ne saute plus de longs fossés, et porte la queue moins haute quand elle trotte. Elle n'a pas davantage peur des voitures.
Je n'ai jamais compris ce qui s'était passé. Ma chienne a-t-elle touché la clôture électrique, reçu un coup de jus qui l'aura précipitée sous les roues d'une voiture qui n'a pas pu l'éviter ?  Encore une fois, ces voitures roulaient au pas, et dans cet endroit dégagé c'est impossible d'écraser un chien qui traverserait par imprudence. Qui sont ces salauds qui n'ont pas pu ne pas se rendre compte de ce qu'ils faisaient, m'ont forcément vu courir, et se sont tirés en me laissant seule avec un animal blessé ?  Je pense qu'ils n'avaient pas le droit d'être là, sauf autorisation spéciale qu'on donne souvent aux chasseurs qui font une battue ou à des associations qui viennent faire des marquages pour des randonnées, des courses, de l'escalade... Je n'ai pas relevé de numéros de plaques, et de toute façon ça n'aurait servi à rien. Personne, légalement, ne doit laisser son chien divaguer où que ce soit.  Une voiture blanche, une voiture rouge style Kangoo ou Logan, c'est tout ce que j'ai vu. Il y a peu de chances pour que j'apprenne quelque chose sur leurs conducteurs, mais je les maudis de toutes mes forces de ne pas s'être arrêtés.
Je me suis promenée pendant des années sur ces chemins là, avec mes chiens précédents, sans jamais avoir de mauvaise surprise. Il y a beaucoup de promeneurs, et à ma connaissance jamais un chien ne s'est fait écraser là bas. Je ne vais donc pas condamner ma chienne qui n'a rien fait de mal à la laisse éternelle. J'aurai juste un peu peur dans des endroits où personne n'a peur, c'est tout...

Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1877
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 37
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Dellen le Jeu 03 Mar 2016, 15:49

Oh la vache, j'imagine ta frayeur !!

Contente que ta miss se soit bien remise physiquement.
Pour la partie psychologique, çà risque de prendre bien plus de temps, c'est pour cela qu'elle doit encore être sur la réserve !

Quand aux conducteurs, no comment......

Dellen
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 3373
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 46
Localisation : 54
Mon chien : Fox de l'Enfer Vert (boxer)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Usky28 le Jeu 03 Mar 2016, 15:52

affraid
Quelle histoire Gibelotte... Heureusement elle s'est remise...

J'imagine que tu as dû tourner en boucle tous les scénarios possibles qui ont pu se passer...


Usky28
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 1073
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 25
Localisation : Alentours de Rennes
Mon chien : Ikrak, Berger Australien
Sport canin ou activité : Baignades en pataugeoires par tous les temps et concours de camouflage tout terrain


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Littleponys le Jeu 03 Mar 2016, 15:57

La vache tu m'étonnes que ça a du être la panique Surprised

Malheureusement c'est le genre d'accident qui peut arriver même quand on est hyper vigilant, ma chienne a décidé à huit mois d'aller faire un tour dans la rue en se faufilant à travers les barreaux de la grille : elle avait à peine posée une patte sur la route qu'elle s'est fait tapé par un pépé ( heureusement ) c'est la faute à pas de chance No

Littleponys
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 56
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 19
Mon chien : Moïra ( berger créole )
Sport canin ou activité : Obr prochainement


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Gibelotte le Jeu 03 Mar 2016, 15:58

Merci Dellen. Tout ce que je souhaite, c'est qu'elle ne vive rien de pire de sa vie (et moi non plus, à son sujet)

Usky, je ne comprends pas ce qui s'est passé, et je n'exclus pas que les automobilistes l'aient fait exprès.

Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1877
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 37
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Gibelotte le Jeu 03 Mar 2016, 16:03

LittlePony: oui, c'est juste un coup de malchance ! Un accident imprévisible.

Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1877
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 37
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Educalins le Jeu 03 Mar 2016, 16:49

Oh mon Dieu!
Je n'ose imaginer... Sa douleur, la tienne...
Quelle horreur... affraid

Pense peut être à aller voir un ostéopathe... Peut être quelques raideurs pourraient être 'travaillées'...

Gibelotte a écrit:
Usky, je ne comprends pas ce qui s'est passé, et je n'exclus pas que les automobilistes l'aient fait exprès.

J'y pense beaucoup moi...
Vu ton explication, çà me semble très probable.


Çà me fait penser au merdeux de 14 ans qui s'est amusé à tirer au fusil le main coon des voisins... Pour s'entraîner...

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19272
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Miss.Irka le Jeu 03 Mar 2016, 17:38

Comme c'est horrible.... Je n'ose même pas imaginer ce que tu as dû ressentir !

Heureusement que ça finit bien. On n'est jamais trop prudent et malgré tout il peut toujours arriver un accident à la con.... Et puis on peut pas non plus toujours s'enfermer dans du coton.

Comme dit edu, essaie peut être de l'amener chez un bon ostéo et puis continue à l'entourer d'amour Smile

Miss.Irka
Membre
Membre

Féminin Sagittaire
Messages postés : 1526
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 24
Mon chien : Irka (berger australien) - Java (ENC phalène)
Sport canin ou activité : Débuts en canicross, Tricks, Bagarre et gros câlins


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Gibelotte le Jeu 03 Mar 2016, 18:04

Miss.Irka a écrit:Comme dit edu, essaie peut être de l'amener chez un bon ostéo et puis continue à l'entourer d'amour

Educalins a écrit:Pense peut être à aller voir un ostéopathe... Peut être quelques raideurs pourraient être 'travaillées'...

Oui, je vais l'emmener voir prochainement un vétérinaire ostéopathe, parce que son port de queue n'est pas redevenu normal, et qu'elle n'a pas retrouvé tout son allant. Je ne sais pas si c'est normal, après un délai de deux mois... enfin, plutôt deux mois et demi. Dellen a peut-être raison, il peut s'agir d'un traumatisme psychologique qui la ralentit... Enfin, je n'en sais rien, je n'ai (heureusement) pas l'habitude de ce genre de situation !
(et en plus, comme après son accident elle ne mangeait pas, j'ai mis les petits plats dans les grands pour elle, toute la famille y est allée de ses cadeaux, un gros os par ci, une petite barquette de nourriture luxueuse par là, des petites bouchées fourrées... ce qui fait qu'après quelque semaines d'inaction, cette vilaine bestiole, stérilisée et surveillée pour son poids depuis l'été dernier... a pris quelques kilos !)


Dernière édition par Gibelotte le Jeu 03 Mar 2016, 18:07, édité 1 fois

Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1877
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 37
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Labs 2 le Jeu 03 Mar 2016, 18:06

Elle a eu beaucoup de chance et quel soulagement qu'elle aille mieux. Avec le temps et l'oesto tout redeviendra normale.
Il y a 2 semaines de ça, je promenais les chiens sur le trottoir, ils ont l'habitude de faire leur besoin dans le caniveau et donc mon mâle y était. La voiture qui arrivait m'a et l'a bien vu puisque je descends également du trottoir et me mets à côté pour être bien visible .Le gars a accéléré à 2 mètres, j'ai eu juste le temps de le tirer de toute mes forces pour éviter le choc, et bien sûr il est parti à toute vitesse. C'était complètement délibéré !!
Ce que je constate est que de plus en plus de gens y compris des gamins ont peur des chiens, ne les aiment pas, et le nombre de cinglés qui passent à l'action, écraser un chien pour se divertir augmente aussi.
Ma voisine a faillit perdre son chien avec des boulettes empoisonnées sur le trottoir .
Bref, je ne pensais jamais voir ça dans une ville relativement tranquille ! faut rester vigilante...

Labs 2
Banni du forum
Banni du forum

Féminin Verseau
Messages postés : 1372
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Gibelotte le Jeu 03 Mar 2016, 18:11

Labs, c'est inquiétant. Ceux qui font ça n'ont même pas peur d'abimer leur chère voiture ? (penser à acheter un collier à clous en acier trempé de 10 cm de long et un harnais type Julius avec l'inscription "attention, je crève les pneus).

J'arrive à en rire maintenant, mais sur le coup, j'avais des envie de vengeance (impossible, forcément) et j'ai été très choquée.

Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1877
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 37
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Raydesol le Jeu 03 Mar 2016, 19:07

Je suis soulagée que ta chienne aille mieux.
Je suis outrée par le comportement de ces automobilistes même si je ne suis pas surprise.

La bêtise humaine est absolument incroyable.

Dans le genre "con qui se tient là" j'ai eu une altercation avec l'un de mes voisins à peine une semaine après mon arrivée dans mon nouveau logement au mois d'octobre dernier. Avec ce logement j'ai récupéré une chatte que la précédente locataire voulait mettre à la SPA. Un dimanche matin j'étais tranquille dans ma cuisine quand j'entends comme des détonations. Je regarde par la fenêtre et je vois mon voisin qui apprend à tirer au paintball (arme qui tire des balles de peinture - peut blesser gravement selon la distance et l'endroit touché) à son gamin d'environ 10 ans. Le gamin avait beaucoup de mal à toucher la cible à deux mètres alors le père s'énerve prend "l'arme", vise, tire et touche sa cible sauf que la cible c'était mon chat.
Le chat était à une vingtaine de mètres couché sur une dépendance qui m'appartient donc absolument pas chez le voisin. Mon sang n'a fait qu'un tour. Je suis descendu vérifier que le chat allait bien puis je suis remontée chez moi. J'ai réveillé mon fils qui faisait la grasse matinée et je lui ai raconté ce qui venait de se passer. Il s'est levé a pris son "arme"de air soft (tire des billes en plastique peut aussi blesser gravement dans les mêmes conditions) et a attendu. La séance d'entrainement s'est poursuivie une bonne demi heure. Le gamin ne progressait pas plus. Le père s'énervait d'autant plus.
Mon chat remis de ses frayeurs regagne son perchoir. Le père s'en aperçoit et reprend l'arme pour une nouvelle démonstration. Mon fils vise et tire dans le canon du voisin alors qu'il vise le chat.A cette distance, environ 30 mètres, aucun risque de blessure grave et mon fils est un très bon tireur. Si l'impacte avait touché le corps cela lui aurait fait l'effet d'un élastique qui claque. (Je le sais car, plus jeune, mon fils s'est amusé une fois de me tirer dans les fesses à à peu près la même distance.)
Le voisin s'est retourné. Il nous a vu à la fenêtre. Je lui ai crié : "La prochaine fois que vous tirez sur mon chat ce n'est pas sur le canon que mon fils tirera."
Un peu plus tard son épouse est venue s'excuser pour son mari et demander si le chat avait été blessé, se proposant de payer les frais vétérinaires.
Depuis il n'y a plus eu de séances de tir dans leur jardin.

Raydesol
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 405
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 53
Localisation : Seine et Marne
Mon chien : Mitshiko, Epagneul nain continental papillon
Sport canin ou activité : ballade, jeux, câlin+++++


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Dowrine le Jeu 03 Mar 2016, 19:31

Gibelotte, quelle horible histoire ! Je pense aussi à un acte délibéré... Malheureusement des gens comme ça il y en a partout...
Bien joué Raydesol ! J'imagine la frayeur qu'il a dû avoir quand son truc s'est envolé de ses mains ! Personnellement, moins diplomate, j'aurais agi sous la colère et aurait visé autre chose que son pistolet par pure vengeance !

Dowrine
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 809
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 20
Localisation : Haute-Normandie
Mon chien : Kira, Bouvier Bernois - un faux-chat qui se prend pour un chien
Sport canin ou activité : école du chiot, ronflette


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  falbala le Jeu 03 Mar 2016, 19:39

Je pense que malheureusement, il existe des individus capable de ce genre de chose, juste pour s'amuser. Maintenant, c'est peut-être accidentel ...heureusement, ta chienne est n'a as trop de séquelles; elle a dû avoir très peur affraid

falbala
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 1315
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 58
Localisation : Belgique
Mon chien : Berger hollandais et podenco
Sport canin ou activité : obé/balades/panier/agility/ jeux avec sa copine


http://bazardfanfan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Gibelotte le Jeu 03 Mar 2016, 20:16

Raydesol, en voilà un qui aura compris qu'il ne faut pas embêter tes chats Smile

Dowrine et Falbala: je préfère penser qu'il s'agit d'un accident, que la voiture a ralenti et s'est presque arrêtée, puis a redémarré sans voir la chienne (mais pourquoi serait-elle allée sous une voiture ?) enfin, je n'en sais rien et quoi qu'il en soit, ça ne change rien au fait que le conducteur ne s'est pas arrêté. rien que ça, c'est lâche, c'est dégoûtant. Il ne savait peut-être pas qu'il ne risquait rien, vu que le maître du chien en divagation n'a jamais rien à dire. Quelqu'un qui vient courir régulièrement ici m'a dit qu'il avait vu les voitures, et qu'un très jeune adolescent conduisait la deuxième. C'est maigre comme renseignement, et j'ai mis ma petite enquête en sommeil. On verra bien...

Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1877
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 37
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Raydesol le Jeu 03 Mar 2016, 20:31

Dowrine a écrit: Personnellement, moins diplomate, j'aurais agi sous la colère et aurait visé autre chose que son pistolet par pure vengeance !

J'en avais très envie aussi mais s'il avait été blessé mon fils aurait eu des ennuis.

Gibelotte : Si ce sont les gens du coin tu les reverras certainement.
Si c'était un ado au volant cela expliquerait qu'il ne se soit ps arrêté : pas de permis, pas d'assurance. et un petit c.. en puissance.

Raydesol
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 405
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 53
Localisation : Seine et Marne
Mon chien : Mitshiko, Epagneul nain continental papillon
Sport canin ou activité : ballade, jeux, câlin+++++


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  laika100 le Jeu 03 Mar 2016, 20:57

Il suffit parfois de peu pour qu'un chien panique. Nous revenons de 15 jours dans les Ardennes et les prairies et champ le long des bois sont équipés de clôture électrique assez basse pour les sangliers.

Nous devons longer l'une d'entre elle sur une centaine de mètre avant de pouvoir entrer dans les bois et suite à un moment d’inattention,saga s'est prise une décharge : elle a hurler et c'est parce que elle était toujours en laisse , sinon je pense qu'elle se barrait droit devant elle et que l'on aurait eu du mal à la récupérer

On ne les lâche pas là justement à cause de la clôture Comme quoi, parfois, il suffit de peu pour qu'un chien panique et se casse.....sauf peut-être un lévrier extraordinaire Angel

laika100
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 842
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 57
Localisation : Belgique
Mon chien : Tequilla

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Dowrine le Jeu 03 Mar 2016, 21:02

laika100 a écrit:
On ne les lâche pas là justement à cause de la clôture  Comme quoi, parfois, il suffit de peu pour qu'un chien panique et se casse.....sauf peut-être un lévrier extraordinaire Angel

Laughing Mdr

Dowrine
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 809
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 20
Localisation : Haute-Normandie
Mon chien : Kira, Bouvier Bernois - un faux-chat qui se prend pour un chien
Sport canin ou activité : école du chiot, ronflette


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Gibelotte le Jeu 03 Mar 2016, 23:13

oui, ben moi je n'ai pas la chance d'avoir ce type de chien merveilleux. Enfin, si, mon gros tas de poils au regard enchanteur est une chienne merveilleuse, mais elle a la malchance d'avoir une maîtresse tout ce qu'il y a d'ordinaire, donc, ya un truc qui ne va pas dans le tandem Smile

Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1877
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 37
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Enitit le Ven 04 Mar 2016, 11:17

Gibelotte, ta peur a du être atroce et de voir ta chienne écroulée, un véritable supplice de l'entendre hurler... c'est bien la peur la plus forte que j'ai et en te lisant, j'ai eu un énorme haut le cœur.
De la voir te suivre a du un tout petit peu te rassurer mais, le diagnostic du véto, bien que pas tout rose non plus, à du être une petite délivrance même s'il fallait énormément surveiller. Mais pas entièrement en plus, car le mystère des causes reste entier.

En tous cas, je t'assure que moi non plus ça ne m'étonnerait pas que ce soit fait exprès. Ou que le conducteur est minimisé la situation... bah oui, c'est juste un chien !

Vélane, petit berger des Pyrénées se promenait tranquillement avec ma sœur ce jour là. Ma sœur avait l'habitude de la lâcher dés l'arrivée en haut du parking privé de la résidence (l'entrée de ce parking est en bas). Il y avait de l'herbe en haut, un grand pré et un bois. On y allait presque tous les matins. Ma sœur et Vélane était en haut du parking, se préparant a rentrer à l'appartement mais Vélane a vu un copain tout en bas.
Très sociable, elle y est allé. D'habitude, les gens font gaffe sur ce parking, il y a une école a côté, ça force à la prudence. Ma sœur a confiance.

A l'appel de ma sœur, une fois le copain vu, Vélane se dirige en courant vers le haut du parking, toute joyeuse mais... une voiture débouche à l'entrée du parking et monte.

Vélane est sur la droite de la voiture, et au lieu de s'arrêter pour laisser passer notre chienne, il a continué. Malgré les grands gestes de ma sœur et de son amie a côté, insistant et en criant de toutes leurs forces... il a continué. S'il na pas vu le chien, n'a-t-il pas vu les gestes ?

Vélane voulait rejoindre ma sœur tout en haut, elle a bifurqué et est passée devant la voiture qui a continuée a rouler. Vélane a taper le parechoc mais est restée debout, Vélane a essayé d'avancer plus vite mais...
Ma sœur a pu voir la scène, j'imagine son impuissance, la peur, la vision d'horreur.
En voulant récupérer sa chienne, ne bougeant plus, allongée, au milieu du parking, Vélane l'a mordu de douleur. Ma sœur a du aller aux urgences, ma chienne a du aller a la morgue.
Vélane venait de se faire rouler dessus, hémorragie interne.

Je n'étais pas là quand c'est arrivé, pour la première fois, j'avais refusé de venir, je suis arrivée dés que l'amie de ma sœur m'a interphoné... mais j'imaginais simplement ma chienne pleine d'espoir et cette douleur et surtout je voyais... je voyais ma chienne morte, juste une trace de sang coulant de sa truffe, et ma sœur en pleure et criant dans mes bras "j'ai perdu ma fille, Marine"... purée de l'écrire a tout fait remonter, c'est juste affreux de pleurer devant un ordi. Je suis restée assise a côté de Vélane, inerte, jusqu'à l'arrivée d'un voisin qui m'a proposé d'amener ma chienne chez le véto (à cette époque, je n'avais pas de voiture et pas de permis surtout, j'avais même pas 18 ans).

Les phrases du petit con qui lui a roulé dessus qui raisonnait dans ma tête :
"je l'ai vu mais ce n'était qu'un chien, j'ai pas réagit, je pensais pas qu'il passerait devant. J'espère que mon parallélisme n'est pas touché.".

Ok, merci monsieur connard, va crever toi aussi avec ta merde de Cl*o ! Si tu savais où je me la fout ta caisse !

Pour moi, il l'a juste fait exprès... Il n'a pas voulu s'arrêter.

Il était en plus sur un parking privé, il n'avait rien a faire là vu qu'il n'habitait pas ici... il habitait dans l'immeuble d'en face. Et si c'était un enfant à la place de ma chienne ?
Depuis, une barrière a été installé pour ce parking là, mais jamais une barrière ne fera oublier... et j'imagine même pas les visions de ma sœur qui doivent restées. ça traumatise, ça reste, on en pleure un temps indéfini, ça fera 10 ans cette année.

On est entouré de fous, de sadiques (Raydesol en est vraiment aussi la preuve, ça donne juste des envies de meurtre) et d'inconscient.

Je pense que chacun peut comprendre ta peur dans les endroits qui paraissent calmes maintenant, un malheur est bien trop vite arrivé. Voitures, chasseurs en herbes, fous ne sont pas toujours visibles. Il ne faut jamais avoir confiance, c'est bien triste...

Enitit
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 2341
Date d'inscription : 04/06/2015
Age : 28
Localisation : Lyon et ses environs !
Mon chien : Mon Prince : Lipton (Berger Australien). Ma diablotine : Favy (Ragdoll). Mes 2 petits montres : Oreo et Perl (lapins)!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Usky28 le Ven 04 Mar 2016, 11:47

Oh put*** Enitit...
Vraiment affreux, je n'ai pas de mal à imaginer ta douleur (notre premier chat a été tapé par un bagnole, laissé pour mort et achevé le lendemain matin à coup de bâton, juste à l'autre bout du pâté de maisons...), et l'horreur de ta sœur de voir toute la scène...

Raydelsol: une très bonne idée que tu as eu, en voilà qui ne reviendront pas! Mais c'est quand même pas possible d'avoir des idées pareilles! confused

Usky28
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 1073
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 25
Localisation : Alentours de Rennes
Mon chien : Ikrak, Berger Australien
Sport canin ou activité : Baignades en pataugeoires par tous les temps et concours de camouflage tout terrain


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Gibelotte le Ven 04 Mar 2016, 12:04

Enitit: oui, c'était affreux. Et ton témoignage est affreux aussi. J'ai vu un chien se faire buter sur une route à grande circulation aussi, par une voiture qui roulait devant moi. Un beagle qui errait. Il a fait un petit saut sur le côté, puis se tordait et tressautait sur le bord de la route. Le temps que je m'arrête, que je recule, que je descende de la voiture, il était déjà immobile, les yeux grands ouverts, et ne respirait plus. Au moins il n'aura pas souffert longtemps.
Quand ma chienne se tordait dans tous les sens, j'aurais pu penser que... eh bien, je ne pensais même pas. J'avais peur, c'est tout.

Gibelotte
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1877
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 37
Localisation : Bretagne
Mon chien : Berger Australien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Huriel le Ven 04 Mar 2016, 12:35

...et bien que d'histoires tristes et terribles!!!

L'être humain peut se comporter de façon monstrueuse parfois!!!

Ton chien a eu de la chance de s'en sortir...et l'ostéo est une bonne idée.

Huriel
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 1183
Date d'inscription : 05/01/2016
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un accident improbable (histoire vécue)

Message  Raydesol le Ven 04 Mar 2016, 13:09

La méchanceté et la connerie humaine n'a pas de limite hélas.

Raydesol
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 405
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 53
Localisation : Seine et Marne
Mon chien : Mitshiko, Epagneul nain continental papillon
Sport canin ou activité : ballade, jeux, câlin+++++


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum