Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25192 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Carn

Nos membres ont posté un total de 1406629 messages dans 57008 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Chabada
 
Dowrine
 
Gibelotte
 
Geene
 
Educalins
 
Lilie
 

Publicités

Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Chabada le Mar 26 Jan 2016, 16:33

Si je devais trouver un défaut au boxer c'est de réagir facilement aux provocations des autres chiens. En laisse il vaut mieux tenir ferme dans ces cas là sinon tu voles chaque fois qu'il y a un roquet qui aboie derrière sa barrière.

Chabada
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2182
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 47
Localisation : Vaucluse (84)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Invité le Mar 26 Jan 2016, 16:34

Parfaitement d'accord avec vos deux derniers messages :

Chabada a écrit:Je pars d'un truc plus global. Des chiens on en voit tous tout les jours, ou du moins très régulièrement, toutes races confondues, et que ce soit de près ou de loin. J'imagine que dans le lot de leurs propriétaires tout le monde ne fait pas un travail de socialisation mais à la limite peu importe. C'est quand même pas si régulier de voir des chiens qui en marchant près de leur maître ont les épaules et le bassin aplatis/rentrés et/ou la queue entre les jambes. Moi je remarque que ça a été souvent (je n'ai pas dit toujours) le cas des Berger blanc suisse que j'ai pu croiser dans ma vie quotidienne. Après je n'en ai pas croisé des centaines c'est sûr, et je ne tient pas de comptes de toutes façon, mais ça c'est produit suffisamment souvent pour m'interpeller et pour que je sois particulièrement vigilante sur l'élevage si un jour je voulais un chien de cette race. Je pense vraiment qu'il y a un problème quelque part, peut-être quelques lignées pourries ou que sais-je, mais quelque chose à surveiller en tous cas.

Justement au sujet de ce problème, bien que je ne sois clairement pas experte en élevage de Berger blanc suisse j'en ai quand même visité quelques uns, discuté avec de vrais passionnés et bon sang j'ai passé des soirées à regarder toute la généalogie de Loki jusqu'au début des années 90. Et mon hypothèse c'est que justement il n'y a pas énormément d'individus de la race en France et il y a clairement des dérives de consanguinité pour certains ; les éleveurs de bergers blancs soucieux sont continuellement à cheval sur les généalogies pour être sûrs que le pourcentage de consanguinité est le plus bas possible. Ca vient peut être (sûrement?) du fait que le berger blanc a été introduit tardivement en Europe alors que la demande a augmenté. C'est qu'une théorie.


Dellen, encore une fois je suis d'accord, d'ailleurs les défauts de la race de Loki (hormis sa #*$dkfkz de sensibilité digestive) n'en sont pas pour moi non plus Smile je préfère un chien un peu réservé face à un inconnu, qui va pas lui sauter dans les bras ni se laisser tranquillement papouiller plutôt qu'un gros chamallow.


Dernière édition par Nuka le Mar 26 Jan 2016, 16:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Dellen le Mar 26 Jan 2016, 16:41

Chabada a écrit:Si je devais trouver un défaut au boxer c'est de réagir facilement aux provocations des autres chiens. En laisse il vaut mieux tenir ferme dans ces cas là sinon tu voles chaque fois qu'il y a un roquet qui aboie derrière sa barrière.

Oui, c'est vrai que le boxer n'est pas vraiment tolérant avec les malotrus Smile

Et puis il est têtu, voir borné Smile
D'ailleurs, çà me fait toujours un peu sourire quand des gens disent que leur berger est têtu ! Que diraient-ils d'un boxer qui vous fait un bras d'honneur dès qu'il n'a pas envie et çà durant toute sa vie Laughing

Dellen
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 3376
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 46
Localisation : 54
Mon chien : Fox de l'Enfer Vert (boxer)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Chabada le Mar 26 Jan 2016, 16:42

De toute façon il ne faut pas oublier que ce sont des bergers allemands à la base, avec séparation de la race pas si lointaine, or le Berger Allemand n'est pas un chien particulièrement trouillard ni asocial. Evidemment d'éventuelles dérives génétiques ont peut être eu le temps de faire leur oeuvre (et aussi des qualités se développer), mais en théorie le Berger blanc suisse ne devrait pas (pas encore) être si différent de son désormais cousin.

Chabada
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2182
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 47
Localisation : Vaucluse (84)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Chabada le Mar 26 Jan 2016, 16:46

Dellen a écrit:
Chabada a écrit:Si je devais trouver un défaut au boxer c'est de réagir facilement aux provocations des autres chiens. En laisse il vaut mieux tenir ferme dans ces cas là sinon tu voles chaque fois qu'il y a un roquet qui aboie derrière sa barrière.

Oui, c'est vrai que le boxer n'est pas vraiment tolérant avec les malotrus Smile

Et puis il est têtu, voir borné Smile
D'ailleurs, çà me fait toujours un peu sourire quand des gens disent que leur berger est têtu ! Que diraient-ils d'un boxer qui vous fait un bras d'honneur dès qu'il n'a pas envie et çà durant toute sa vie Laughing

Ah ah ! Je dirais tenace moi. Quand il veut pas, il veut pas. On pourrait le soulever en hélicoptère à 50 mètres du sol qu'il lâcherait toujours pas la balle s'il en a pas envie, par exemple. Mdr

Chabada
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2182
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 47
Localisation : Vaucluse (84)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Dellen le Mar 26 Jan 2016, 16:49

Exactement Mdr

Dellen
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 3376
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 46
Localisation : 54
Mon chien : Fox de l'Enfer Vert (boxer)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  cilou511 le Mar 26 Jan 2016, 16:56

zoubeille a écrit:Quand j'ai commencer à aller en club y 14 ans avec mes parents, plusieurs personnes avait des bergers blancs, bah faut quand même reconnaître que c'était des flippés, maintenant et depuis 3-4 ans j'en vois des moins flippés et un peu plus stable, mais les proprios m'ont quand même tous dit qu'il fallait faire très attention à la socia de base !

C'est pas méchant que de reconnaitre que ces chiens là sont particulièrement plus sensible et qu'il faut faire attention à leur éducation de base, les borders sont des hyperactif et vu comme pinceur et je le prends pas mal Laughing

Je n'ai pas d'avis sur le côté peureux du suisse. Je me suis posée la question de cette race et c'est justement à cause de ça que j'ai passé mon chemin. Mais concrètement, les rares que j'ai rencontré n'étaient pas peureux. Cependant, ma maigre expérience n'est absolument pas représentative.

Par contre je voudrais juste revenir sur l'expérience des gens de club canin, en lien avec la citation du dessus. Franchement vous pensez vraiment que la population de chiens rencontrée dans les clubs est représentative ? Pour moi non car on a 2 catégories principales :
- les gens qui viennent là car ils ont un problème ou n'y connaissent rien et qui auront donc facilement un chien à problèmes
- les gens qui s'y connaissent bien et veulent un chien pour une activité précise, et là, ben le suisse est rarement choisi devant les malinois, allemands, australiens...

cilou511
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 1574
Date d'inscription : 07/08/2010
Age : 29
Localisation : Clermont-Ferrand
Mon chien : Bob, berger australien et Kholm, laïka de Yakoutie
Sport canin ou activité : Rando


http://plume-clandestine.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Positive le Mar 26 Jan 2016, 18:56

De mon point de vue, il y a 15 ans, 80% des bergers blancs qu'on croisait étaient très craintifs (je parle en connaissance de cause, entre mon monitorat en club, mes activités pros et deux amis perso qui en ont toujours eu, c'est une race que je connais bien... j'ai même envisagé un jour d'en prendre un mais je cherchais une lignée en particulier et le seul élevage français qui les produisait a arrêté entre temps) et quand on étudie l'histoire de la race, ça s'explique très bien. Certes, il ne faut pas faire de généralités, dans le sens où chaque individu au sein d'une même race a son propre caractère et sa propre "empreinte", mais nier l'évidence au simple motif que SON propre berger blanc ou celui des copains est super bien dans ses pattes est aussi une forme de généralisation à tort.

Comme Tam l'a dit, quand une race commence à être produite de façon anarchique pour satisfaire à une mode sur l'aspect physique, bien souvent la composante "équilibre caractériel" en pâtit. C'est ce qui s'est passé avec le berger suisse. Au début, le berger blanc était dit americano-canadien et son physique était très différent des bergers suisses actuels. Ce type de bergers blancs type américain est encore produit aux Etats-Unis mais non confirmable en France (ossature lourde, tête large, poil jaune, implantation des oreilles différente). Ces chiens-là, bien qu'assez confidentiels au niveau du grand public, avaient peu ou prou les mêmes capacités que le berger allemand dont ils étaient issus. Puis on a voulu affiner la silhouette et blanchir le poil pour le rendre plus élégant... au détriment du travail sur le caractère car des éleveurs (marchands...) exploitaient le filon du "beau chien tout doux qui se vend bien" pour produire en masse au détriment de la sélection sur les aptitudes sociales. D'ailleurs, le berger blanc, initialement destiné - entre autre activité - par ses défenseurs à être un super chien d'aveugle, a vite été remisé comme chien de compagnie au profit de nos habituels golden et labradors car jugés pas assez sûr de lui donc peu fiable.

Depuis 5-6 ans, en revanche, il est clair que le club de race et les éleveurs ont repris les choses en main et travaillent à nouveau beaucoup la sociabilité (et les tests de santé) pour sélectionner leurs reproducteurs. La plupart des bergers blancs que je croise depuis environ 2 ans sont des chiens sympas, sociables avec tout le monde et bien dans leurs pattes.

Positive
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 3959
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 40
Localisation : PACA - France
Mon chien : Berger Hollandais et Saarloos
Sport canin ou activité : Consultant Nutrition et Comportement Canins, Mondioring


http://azurdog.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Popcorn le Mar 26 Jan 2016, 20:37

[quote="Educalins"]
Nuka a écrit:
Car s'il faut insister autant sur une grosse socia pour en faire un chien "normal", c'est qu'il y a un 'problème' de fond?

Je prends l'exemple de mon bouledogue pour ne pas parler d'un chien de travail, ben j'ai jamais eu besoin de le socialiser pour qu'il soit aimable envers tout le monde.
(

Faut-il comparer un mini molosse ou un chien de compagnie et une origine de berger ?

Popcorn
Membre
Membre

Féminin Vierge
Messages postés : 1609
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 99
Localisation : Haute-Vienne
Mon chien : Joy type berger allemand et Misha type courtes-pattes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Manouche le Mar 26 Jan 2016, 20:53

Faut pas aller dans les extrêmes non plus et comparer ce qui est comparable.

Il y a des races plus intraverties que d'autres qui demanderont une socia plus appliquées épicétou sans qu'il y ait obligatoirement un problème.  Et un chien intraverti et timide de tempérament demande d'être plus soucieux sur sa socia.

Je ne crois pas au "clé en main". Pour un chien extraverti, sa socia avec l'Homme sera p't'être facile mais il y aura autre chose probablement sur lequel il faudra travailler...p't'être bien pour certains de calmer leurs ardeurs...trop "accueillantes"!

Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 7686
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 55
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Dgedg le Mar 26 Jan 2016, 21:10

Faut pas le comparer avec les chiens de travail, faut pas le comparer avec les chiens de compagnie... à un moment, faut le comparer avec quoi, un hamster russe?

Dgedg
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 9726
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Mayenne
Mon chien : des loutres
Sport canin ou activité : Sauter dans les flaques pour la faire raler, bousiller ses godasses et se marrer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Positive le Mar 26 Jan 2016, 21:29

Pour le nombre de tours de roue à la minute, je mise sur le hamster (d'abord le berger blanc y tient pas tout entier dans la roue !) Mdr

Positive
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 3959
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 40
Localisation : PACA - France
Mon chien : Berger Hollandais et Saarloos
Sport canin ou activité : Consultant Nutrition et Comportement Canins, Mondioring


http://azurdog.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Manouche le Mar 26 Jan 2016, 21:48

...le comparer à certains grand montagnards peut-être.

Il y va du tempérament mais aussi, pour certains, de leurs origines.  Dogue du Tibet, Patou, Podhale, Léonberg....on peut lire qu'ils peuvent être réservés face à l'étranger ou encore en n'ont rien à f....tre d'être caressés par un étranger, ils toléreront.... restant de marbre.  Ferait-il partie de cette catégorie tout simplement?

Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 7686
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 55
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Dgedg le Mar 26 Jan 2016, 22:35

On en revient à la différence entre réservé et timide/peureux. Un grand montagnard ne va pas s'aplatir au sol, la queue entre les jambes ou paniquer parce qu'on l'aura malencontreusement regardé fixement plus d'une seconde.

Dgedg
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 9726
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Mayenne
Mon chien : des loutres
Sport canin ou activité : Sauter dans les flaques pour la faire raler, bousiller ses godasses et se marrer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Manouche le Mar 26 Jan 2016, 22:47

Pour ma part, je vois une différence entre timidité et peur.

Chez l'Homme, on peut être timide à prendre le premier amuse-gueule, d'ouvrir une danse, etc... et ce n'est pas de la peur.

Ne peut-il pas être la même chose chez le chien. Hésitation due au fait de ne pas savoir vraiment s'il a le droit de faire ou pas le droit de faire parce qu'il y a un élément qu'il ne saisi pas, soit nouveau ou que le message que ça envoie n'est pas clair...plutôt que le l'ordre de la peur?

Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 7686
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 55
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  tam le Mar 26 Jan 2016, 23:09

La différence entre la timidité et la peur tout le monde la connaît
J'ai un tervueren timide ou réservé mais pas peureux, il ne va pas se laisser caresser mais n'aura pas la queue entre les pattes de peur.
Or moi les Berger blanc suisse que j'ai connu ou connais ont peur, ils se cachent derrière leur maître la queue entre les pattes, et ça c'est pas un comportement normal, quelle que soit la race ! !!

tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4935
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Manouche le Mar 26 Jan 2016, 23:16

D'accord avec toi...la queue repliée sous le ventre....c'est qu'il n'est vraiment pas confortable. Et faire de l'évitement n'est pas nécessairement de la peur.

Manouche
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 7686
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 55
Localisation : Montréal Québec
Mon chien : Jigel (Léonberg), Feu Baïka (Podhale) et Sheila (Bouvier bernois)
Sport canin ou activité : Expériences diverses chez les humains


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Educalins le Mer 27 Jan 2016, 08:10

Moi, ce que je trouve dommage c'est que tous les "défauts" qui sont énoncés dans les races comme le boxer, le staff, le berger blanc, etc...

Çà se travaille et çà s'éradique en quelques générations...
(Faire un staff sociable, c'est pas compliqué hein!)

Encore faut il que les clubs de race, les éleveurs et les acheteurs le veuillent vraiment...

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19278
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  tam le Mer 27 Jan 2016, 08:40

Manouche a écrit:D'accord avec toi...la queue repliée sous le ventre....c'est qu'il n'est vraiment pas confortable. Et faire de l'évitement n'est pas nécessairement de la peur.

la aussi y'a une différence entre un chien qui fait de l'evitement et un chien qui se cache !
Le chien qui évite les gens, genre tu tends la main pour le caresser il recule ou s'en va, ok il t'évite et n'est pas forcément peureux, par contre le chien qui se cache derrière son maître la c'est de la peur

tam
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 4935
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 38
Localisation : cher
Mon chien : 4 belges Déclic, Hysterik, Gecko, Nocive et Jump la shetland
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Dgedg le Mer 27 Jan 2016, 10:01

Educalins a écrit:Moi, ce que je trouve dommage c'est que tous les "défauts" qui sont énoncés dans les races comme le boxer, le staff, le berger blanc, etc...

Çà se travaille et çà s'éradique en quelques générations...
(Faire un staff sociable, c'est pas compliqué hein!)

Encore faut il que les clubs de race, les éleveurs et les acheteurs le veuillent vraiment...

Pour ça il faut déjà regarder les choses en face et reconnaître qu'il y a un souci, tant qu'on glisse ça sous le tapis on ne risque pas d'éradiquer grand-chose Sad

Dgedg
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 9726
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Mayenne
Mon chien : des loutres
Sport canin ou activité : Sauter dans les flaques pour la faire raler, bousiller ses godasses et se marrer


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Educalins le Mer 27 Jan 2016, 10:09

Évidement... Sad

Par contre, je ne vois pas trop de différence entre l'évitement et le fait qu'un chien se cache...

La peur est le fond du problème, c'est juste l'expression de l'émotion qui est différente...
En cas de 'malaise', un chien a différentes manières de gérer çà... (La fuite, l'attaque, se figer n'en sont que des exemples)

Mais si le chien se retrouve coincé, dans les 2 cas, il y a un risque d'agression...

L'important serait quand même de travailler les lignées sur le fond du problème...

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19278
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  nadine46 le Mer 27 Jan 2016, 10:23

tam a écrit:
Manouche a écrit:D'accord avec toi...la queue repliée sous le ventre....c'est qu'il n'est vraiment pas confortable. Et faire de l'évitement n'est pas nécessairement de la peur.

la aussi y'a une différence entre un chien qui fait de l'evitement et un chien qui se cache !
Le chien qui évite les gens, genre tu tends la main pour le caresser il recule ou s'en va, ok il t'évite et n'est pas forcément peureux, par contre le chien qui se cache derrière son maître la c'est de la peur


oui exactement!

nadine46
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 466
Date d'inscription : 17/05/2008
Age : 70
Localisation : belgique (hainaut)
Mon chien : bergers australiens-hovawart
Sport canin ou activité : obeissance-expositions


http://deschiens-unevie.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  Minosh le Mer 27 Jan 2016, 10:24

Pour moi, il y a une grosse différence au contraire entre peur et évitement ...

L'évitement peut juste indiquer que le chien n'est pas intéressé par le contact. C'est ce que je constate avec le mien  et avec certaines races qui sont d'un tempérament distant avec les humains.

Le mien n'aime pas du tout qu'un étranger vienne le caresser et ça n'a rien à voir avec de la peur.
J'ai plutôt l'impression qu'il signifie ainsi à la personne qu'il n'a pas envie de son contact qui ne représente rien d'agréable pour lui.

Entre chiens, c'est plus subtil, une forme de respect peut-être, dans certains cas ou la reconnaissance d'un statut supérieur dans une situation précise : hiérarchie situationnelle.

Minosh
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 2187
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 62
Localisation : Grenoble
Mon chien : Atesh, feu mon berger d' Anatolie (juin 2011-juin 2016)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le berger blanc suisse, naissance d'une race et caractère

Message  nadine46 le Mer 27 Jan 2016, 10:27

Educalins a écrit:Évidement... Sad

Par contre, je ne vois pas trop de différence entre l'évitement et le fait qu'un chien se cache...

La peur est le fond du problème, c'est juste l'expression de l'émotion qui est différente...
En cas de 'malaise', un chien a différentes manières de gérer çà... (La fuite, l'attaque, se figer n'en sont que des exemples)

Mais si le chien se retrouve coincé, dans les 2 cas, il y a un risque d'agression...

L'important serait quand même de travailler les lignées sur le fond du problème...

un chien peut ne pas aimer forcément le contact avec des étrangers, cela ne signifie pas qu'il a peur

nadine46
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 466
Date d'inscription : 17/05/2008
Age : 70
Localisation : belgique (hainaut)
Mon chien : bergers australiens-hovawart
Sport canin ou activité : obeissance-expositions


http://deschiens-unevie.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum