Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25199 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est JohnCenaWifiGod

Nos membres ont posté un total de 1406766 messages dans 57019 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Dowrine
 
Chabada
 
Educalins
 
Gibelotte
 
Geene
 
Lilie
 

Publicités

L'abattoir d'Ales

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Jamie le Jeu 25 Fév 2016, 20:08

Juste en passant, j'ai exactement le même sentiment que Degdeg en ce qui concerne les euthanasies, que ce soit pour les chiens ou pour les chevaux. J'en ai vécu des vraiment traumatisantes, que ce soit pour mes deux vieilles juments, mes chiens ou pour ma briard que je revois sur la table du véto, son regard planté dans le mien tout le (très long) temps qu'a duré l'intervention. (Enfin ça m'a semblé interminable, à chaque fois.)
Chez moi l'eutha est bannie, c'est exclu que je laisse encore un véto donner la mort à un de mes animaux de compagnie et de travail. Je trouve qu'il n'y a pas plus grande marque de respect que d'avoir le courage de les aider à partir nous-même, au détour d'un chemin familier ou dans le confort de leur litière.
Une balle dans la tête... eh bien oui, je ne vois pas de moyen plus rapide et plus indolore.
Et très franchement, j'aimerais que quelqu'un trouve le courage de le faire pour moi si un jour je suis à bout de course et que je ne peux plus le faire moi-même.
Déléguer la mort de mes animaux proches à un véto... mouais...bof. OKAY, si on a pas d'autre choix, mais personnellement ça m'a toujours donné le sentiment d'être lâche.
Après je vis à la campagne, je tue moi-même des animaux pour l es manger...je comprend bien qu'on puisse avoir des perceptions des choses très différentes selon où on vit et nos habitudes alimentaires.

Jamie
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 436
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 41
Localisation : Valais
Mon chien : chiens de travail de races bergères
Sport canin ou activité : troupeau


http://www.grpr.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Jamie le Jeu 25 Fév 2016, 20:11

Tatoo a écrit:Entre le spécisme et vos sens des priorités je sais pas si je doit rire ou pleurer... No

C'est quoi le "spécisme"? Wink

Jamie
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 436
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 41
Localisation : Valais
Mon chien : chiens de travail de races bergères
Sport canin ou activité : troupeau


http://www.grpr.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Dgedg le Jeu 25 Fév 2016, 20:19

FredR09 a écrit:
Dgedg a écrit:C'est le cerveau humain... quand tu regardes un doc sur les poules en batterie, aussi orienté soit-il, tu le regardes chez toi, pas dans le rayon œufs d'Auchan. Quand j'achetais un paquet de clopes je voyais les photos soi-disant dissuasives, je savais pertinemment que j'achetais du poison, le soir je me disais que j'allais arrêter, et puis le lendemain matin je m'en grillais une, en oubliant au passage que je n'empoisonnais pas que ma petite personne.
Ah bon ?
Dans ton rayon Auchan tu as déjà oublié ? Fete

Moi non, je vais pas à Auchan, déjà il n'y en a pas chez moi, ni à Leclerc à cause de leurs animaleries, ni à... ben en fait j'évite les hypermarchés comme la peste. Et j'ai des œufs de poules élevées en liberté par une amie hello

Mais sinon oui, j'oublie quand j'ai pas le choix... on a eu une alerte aujesky pas loin et j'ai dû me rabattre sur du porc en batterie, il a bien fallu que j'oublie... pour rien d'ailleurs, je me retrouve avec 15 kg de foie de porc dont mes chiens aux gouts de luxe ne veulent pas No

Dgedg
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 9736
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Mayenne
Mon chien : des loutres
Sport canin ou activité : Sauter dans les flaques pour la faire raler, bousiller ses godasses et se marrer


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Invité le Jeu 25 Fév 2016, 20:38

Les chaînes de grande distribution vendent du poison. Des produits transformés à outrance dès le tout début de la production et de mon point de vue, ils tuent l'humanité à petit feu. Mais ça tombe bien, ils ont des branches pharmaceutiques aussi les géants de l'agro-alimentaire, donc pas de souci, ils nous vendront des médicaments pour nous soigner et d'autres médicaments contre les effets secondaires des premiers.

Je ne pense pas qu'il y ai la moindre hypocrisie dans le milieu agro-alimentaire, ils s'en foutent complètement, rien de plus. Le seul et unique mot d'ordre, c'est le profit.

En ce qui concerne les consommateurs, la question est beaucoup plus compliquée que de dire qu'il s'agit de pauvres c*ns qui ne savent pas prendre les bonnes décisions. Manger sainement et éthiquement de nos jours, c'est le parcours du combattant pour beaucoup de gens. Tout le monde ne peut pas se permettre de vivre à la campagne, d'entretenir un potager, un verger et des animaux, de passer ses week-ends et ses vacances d'été à faire des conserves pour l'hiver. Même aller dans un magasin bio acheter des légumes peut se révéler compliqué (quand je vivais en région parisienne sans voiture, je ne pouvais pas, point). Il y a beaucoup de gens pour qui la vie du quotidien est un parcours du combattant, aller au boulot, subir sa journée, revenir du boulot, s'occuper des gosses. Trouver le temps et surtout l'énergie de préparer un repas (que les gamins ne voudront pas manger puisqu'ils ont biberonné de la bouffe insipide trop sucrée et trop salée depuis le plus jeune âge) plutôt que de sortir des trucs tout faits à passer au micro-onde, c'est pas si évident.

Clairement, il y a beaucoup de choses qui relèvent de la paresse (la mayo, la vinaigrette par exemple, ça prend rien comme temps), mais c'est pas pour rien non plus que les taches sont facilement découpées sur le mode "un qui bosse, un qui s'occupe de la maison (et donc de la nourriture)". Préparer soi-même ses repas prend beaucoup de temps dès qu'on veut manger autre chose que du bon gros basique, surtout si on regarde le temps dépensé à se fournir en ingrédients.

Il y a aussi l'ignorance et la désinformation. Les vidéos choc, c'est bien beau, tout le monde est scandalisé, puis Kim Kardashian se pète un ongle et on passe à autre chose dans la file chez MacDo. Il a été prouvé scientifiquement qu'au delà d'un certain degré de stress et d'angoisse, l'esprit humain passe automatiquement sur le mode "ça arrive qu'aux autres et pas à moi" et donc ne génère aucune prudence. Dans le cadre de recherches sur la prévention pour la sécurité routière, certes, mais ça s'applique dans tous les domaines.
Vous avez vu la dernière pub Activia? Où ils expliquent qu'ils ont ajouté dedans des trucs pour bien digérer le lactose parce que manger des yaourts c'est important et bon pour la santé? Y'a pas un souci dans la logique pour vous? Moi si je veux avoir la forme, je mange pas ce que je digère pas bien, j'achète pas des yaourts trafiqués pour que ça passe mieux parce que les yaourts c'est bon pour le calcium.

Voilà ce qu'on "bouffe" inconsciemment au quotidien. Il faut faire preuve d'esprit critique et de volonté de s'informer par soi-même pour pouvoir sortir la tête de la masse de non-information, voire de conneries profondes qu'on entend/lit/voit à longueur de temps. Et même en en faisant preuve, je me rends compte, personnellement, que je me fais quand même régulièrement avoir (pas en ce qui concerne la nourriture ceci dit).

Manger aussi éthiquement (ne parlons même pas de sainement) que possible, ça demande de revoir son mode de vie, et tout le monde n'a pas la volonté et/ou la capacité de le faire. Même si je trouve ça regrettable de préférer se vautrer dans le consumérisme, prendre de haut ceux qui n'ont pas les mêmes priorités que nous, j'ai du mal.
Autant que j'ai du mal avec les "grands" sportifs qui me regardent de haut parce que moi, le soir, j'aime mieux aller me balader avec mes chiens puis faire du gras tranquilou dans le canapé, pour exemple.

Le délire inhumain qu'est devenu l'élevage et l'abattage des bêtes, c'est une des très (très) nombreuses conséquences de dizaines d'années d'évolution de notre système économique et social. Les humains sont déjà rarement considérés comme des êtres vivants et sensibles dans le beau monde de la productivité, du rendement et du profit, pourquoi les animaux auraient droit à un traitement de faveur ?

Puis dis-moi, FredR09, ton téléphone, ta télé, ta voiture, tes fringues etc, ils ont tous été produits de manière éthique et qui respecte le vivant?
Parce que les filets anti-suicide dans les usines et les conditions de travail déplorables, ça me choque autant que les conditions d'élevage et d'abattage industriel.

Pour moi, l'hypocrisie c'est de prétendre qu'on est au-dessus de toutes ces considérations terre à terre parce que "moi, j'ai une morale" et donc se lancer dans les jugements bien rapides et pas franchement réalistes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  FredR09 le Jeu 25 Fév 2016, 20:48

Jamie a écrit:
Tatoo a écrit:Entre le spécisme et vos sens des priorités je sais pas si je doit rire ou pleurer... No

C'est quoi le "spécisme"? Wink

En gros, c’est une discrimination sur la différence des espèces qui entraîne le fait de mal considérer l’animal dans le cas présent.
Tu peux comparer cela au racisme ou au sexisme.

Thété a écrit:Le délire inhumain qu'est devenu l'élevage et l'abattage des bêtes, c'est une des très (très) nombreuses conséquences de dizaines d'années d'évolution de notre système économique et social. Les humains sont déjà rarement considérés comme des êtres vivants et sensibles dans le beau monde de la productivité, du rendement et du profit, pourquoi les animaux auraient droit à un traitement de faveur ?

Pour moi, l'hypocrisie c'est de prétendre qu'on est au-dessus de toutes ces considérations terre à terre parce que "moi, j'ai une morale" et donc se lancer dans les jugements bien rapides et pas franchement réalistes.
Donc pas de traitement de faveur pour les animaux, leurs conditions d’élevage et de mise à mort sont convenables.
Vu comme cela nous n’avons pas le même sens des valeurs.
Tu n’as pas précisé si il fallait applaudir..

FredR09
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 61
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 48
Localisation : IDF
Mon chien : Boxer

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  FredR09 le Jeu 25 Fév 2016, 21:01

En fait je crois que vous avez raison, qu’est-ce qu’on en a à faire de cette foutue condition animale, après tout ce ne sont que des animaux sans âme, et non des humains (rapport a la télé, la voiture, le téléphone et j’en passe), dont on peu disposer à outrance pour remplir nos panses.
Et en plus ça ose parler de réalisme alors que la réalité elle est sous vos yeux, il suffit juste de regarder ce qu’ils se passe mais pour ça faut enlever ses œillères et regarder autre chose que son nombril.

Bonne soirée quand même, et bon appétit.

Bravo

FredR09
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 61
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 48
Localisation : IDF
Mon chien : Boxer

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Invité le Jeu 25 Fév 2016, 21:05

Merci de ne pas avoir pris la peine de me lire ! J'apprécie grandement l'interprétation totalement faussée de ce que j'ai dit, surtout la bonne grosse couche de mauvaise foi étalée par-dessus, bonne soirée à toi aussi, FredR09 Smile

P.S :
Thété a écrit:Parce que les filets anti-suicide dans les usines et les conditions de travail déplorables, ça me choque autant que les conditions d'élevage et d'abattage industriel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Chabada le Jeu 25 Fév 2016, 21:10

Thété a écrit:
Vous avez vu la dernière pub Activia? Où ils expliquent qu'ils ont ajouté dedans des trucs pour bien digérer le lactose parce que manger des yaourts c'est important et bon pour la santé? Y'a pas un souci dans la logique pour vous?

Et la pub pour les petits pots bébé où ils te disent qu'il n'y a presque pas de pesticides... Bah ouais mais il y en a quand même quoi. Et donc "presque pas" pour les bébés, ça veut dire quoi pour les autres ? Des tonnes ? Ce serait à mourir de rire si ce n'était pas aussi pathétique.
C'est donc devenu normal de manger de la m*rde, et on l'affiche haut et fort jusque dans les publicités jusqu'à ce que le tout venant finisse de le croire complètement. C'est pareil pour la viande, et donc les conditions d'élevage et d'abattage. C'est "normal" de sur-vaccinner les bêtes même et surtout si on les avale ensuite, c'est "normal" de leur donner à manger de la m*rde vu qu'on mange la même finalement, c'est "normal" de les parquer entre 4 murs où ils ne verront jamais un bout de ciel bleu ni un brin d'herbe de leur vie, c'est "normal" de les tuer n'importe comment vu que de toute façon ils doivent mourir, et c'est "normal" de les retrouver en barquette sans un bout de gras qui dépasse à 20 euros le kilo qui une fois dans la poêle sera réduit à 500 grammes tout durs et insipide, le reste évaporé en flotte.
Ben non, non ça n'a rien de normal du début à la fin. Moi je refuse d'avaler ça, mais j'ai eu la chance de voir de vrais élevages, de vrais bouchers et charcutiers et je sais faire la différence... Les générations suivantes n'ont pas eu la même.

Chabada
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2183
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 47
Localisation : Vaucluse (84)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  FredR09 le Jeu 25 Fév 2016, 21:20

Thété a écrit:Merci de ne pas avoir pris la peine de me lire ! J'apprécie grandement l'interprétation totalement faussée de ce que j'ai dit, surtout la bonne grosse couche de mauvaise foi étalée par-dessus, bonne soirée à toi aussi, FredR09 Smile

P.S :
Thété a écrit:Parce que les filets anti-suicide dans les usines et les conditions de travail déplorables, ça me choque autant que les conditions d'élevage et d'abattage industriel.
Deux poids deux mesures tout de même, AMHA
L'homme peut choisir son mode de vie, l'animal lui non. Mais c'est un tout autre débat.
Il faut éviter de rentrer dans les rangs de la fatalité.

FredR09
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 61
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 48
Localisation : IDF
Mon chien : Boxer

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Dellen le Jeu 25 Fév 2016, 21:44

La condition animale est déplorable et il y aurait fort à faire pour changer les choses, on est d'accord !

La condition humaine est déplorable, et là aussi il y aurait fort à faire !
Des enfants meurent à l'autre bout du monde à fabriquer nos joujoux modernes, eux non plus n'ont pas demandés à mourir dans les mines.

La société est faite pour nous faire consommer aveuglément afin de remplir les poches de quelques "privilégiés" qui se contrefichent royalement de faire mourir la planète et l'humanité avec....

Ici, le premier magasin bio est à 18 km, tout comme le premier boucher. Par contre, il y a pas moins de 10 hypermarchés dans ce même rayon de 18 km.

FredR09, juste une question : Tes chiens mangent quoi ? Des croquettes ? Donc de la viande...
Edit : Je viens de voir que tu nourris tes chiens au BARF. Bon, la problématique est la même... Ils mangent de la viande...


Dernière édition par Dellen le Jeu 25 Fév 2016, 22:05, édité 2 fois

Dellen
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 3378
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 46
Localisation : 54
Mon chien : Fox de l'Enfer Vert (boxer)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Dgedg le Jeu 25 Fév 2016, 21:55

Ici les distances j'en parle même pas, un carnage écologique avec ma vieille diesel confused

Dgedg
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 9736
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Mayenne
Mon chien : des loutres
Sport canin ou activité : Sauter dans les flaques pour la faire raler, bousiller ses godasses et se marrer


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Invité le Jeu 25 Fév 2016, 21:58

Chabada a écrit:Et la pub pour les petits pots bébé où ils te disent qu'il n'y a presque pas de pesticides... Bah ouais mais il y en a quand même quoi. Et donc "presque pas" pour les bébés, ça veut dire quoi pour les autres ? Des tonnes ? Ce serait à mourir de rire si ce n'était pas aussi pathétique.
C'est donc devenu normal de manger de la m*rde, et on l'affiche haut et fort jusque dans les publicités jusqu'à ce que le tout venant finisse de le croire complètement. C'est pareil pour la viande, et donc les conditions d'élevage et d'abattage. C'est "normal" de sur-vaccinner les bêtes même et surtout si on les avale ensuite, c'est "normal" de leur donner à manger de la m*rde vu qu'on mange la même finalement, c'est "normal" de les parquer entre 4 murs où ils ne verront jamais un bout de ciel bleu ni un brin d'herbe de leur vie, c'est "normal" de les tuer n'importe comment vu que de toute façon ils doivent mourir, et c'est "normal" de les retrouver en barquette sans un bout de gras qui dépasse à 20 euros le kilo qui une fois dans la poêle sera réduit à 500 grammes tout durs et insipide, le reste évaporé en flotte.
Ben non, non ça n'a rien de normal du début à la fin. Moi je refuse d'avaler ça, mais j'ai eu la chance de voir de vrais élevages, de vrais bouchers et charcutiers et je sais faire la différence... Les générations suivantes n'ont pas eu la même

Je suis totalement d'accord.
Je trouve déjà pas normal pour un être humain de ne jamais voir la verdure, de ne marcher que sur du béton, de se permettre d'ailleurs de bétonner la planète comme si elle nous appartenait, bref, à mes yeux on est partis très très loin de ce qui faisait la richesse de notre espèce.

La normalité actuelle frise déjà la folie pure et dure...

Mais tu vois je me dis que si les gens ne se soucient même pas de leur propre sort, comment vont-ils pouvoir se soucier (constructivement j'entends) du sort des autres, et encore pire, du sort des animaux ?
Parce qu'au-delà du sort de ces pauvres bêtes produites à la chaîne, y'a aussi notre sort à nous. Les cancers/maladies chroniques/maladies dégénératives sont dus à exactement la même chose, sur-consommation de médicaments, mode de vie à des années lumières de ce dont on a besoin et nourriture totalement inadaptée.

J'estime que j'ai eu de la chance, j'ai découvert la vie à la campagne, le plaisir que ça peut être de faire attention à soi et aux autres (animaux compris) en faisant attention à ce qu'on mange, et avec l'horreur rationalisée à outrance que peut être la production alimentaire. Je ne sais même pas comment faire pour manger des légumes sans pesticides, puisque même en les faisant pousser dans mon jardin, la terre et l'eau sont loin d'être en bon état.

A mes yeux, on a tout bousillé, et il y a bien des gens qui n'en ont sincèrement rien à faire. Je vois pas pourquoi les choses changeraient à moins d'une obligation absolue (qui finira par nous tomber sur le coin de la g***le à mon avis). Penser aux conséquences c'est pas vraiment une spécialité de notre espèce...

@FredR09 : Dans nos pays "riches", une partie des hommes peuvent choisir, c'est vrai. Mais le problème des conditions d'élevage, c'est à l'échelle globale qu'il existe. Et l'humain dans sa globalité, il est surtout dans la m**de pour vivre et a très peu de pouvoir au quotidien, puisque sa vie, c'est de la survie améliorée. C'est en ça que je parle de réalisme.
Je ne suis pas fataliste, j'ai surtout confiance en l'être humain pour choisir la voie du moindre effort tant qu'il n'a pas pris une palanquée de murs dans les dents.
J'agis, à mon échelle, dans mon quotidien, parce que j'ai du bol, je fais partie de ceux qui ont le choix. Et parce que je pense que chaque petite goutte d'eau peut finir par remplir le vase. Mais je ne me fais pas d'illusions, on aura très largement passé le point de non-retour quand tout le monde se réveillera pour tenter le virage à 180°. Pour le moment, c'est statut quo, "si je me cache les yeux pour ne pas voir ce qu'il se passe, rien n'est arrivé".
Ou plus subtilement "si je tape un scandale sur le net à propos d'une vidéo choc, j'ai assez bonne conscience ensuite pour arrêter d'y penser et retourner faire mes courses au supermarché".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  FredR09 le Jeu 25 Fév 2016, 22:22

Thété a écrit:
@FredR09 : Dans nos pays "riches", une partie des hommes peuvent choisir, c'est vrai. Mais le problème des conditions d'élevage, c'est à l'échelle globale qu'il existe. Et l'humain dans sa globalité, il est surtout dans la m**de pour vivre et a très peu de pouvoir au quotidien, puisque sa vie, c'est de la survie améliorée. C'est en ça que je parle de réalisme.
Je ne suis pas fataliste, j'ai surtout confiance en l'être humain pour choisir la voie du moindre effort tant qu'il n'a pas pris une palanquée de murs dans les dents.
J'agis, à mon échelle, dans mon quotidien, parce que j'ai du bol, je fais partie de ceux qui ont le choix. Et parce que je pense que chaque petite goutte d'eau peut finir par remplir le vase. Mais je ne me fais pas d'illusions, on aura très largement passé le point de non-retour quand tout le monde se réveillera pour tenter le virage à 180°. Pour le moment, c'est statut quo, "si je me cache les yeux pour ne pas voir ce qu'il se passe, rien n'est arrivé".
Ou plus subtilement "si je tape un scandale sur le net à propos d'une vidéo choc, j'ai assez bonne conscience ensuite pour arrêter d'y penser et retourner faire mes courses au supermarché".
Le problème des pays dit sous-développés est que les gens sont souvent bien content de leurs conditions de travail, j’extrapole tout de même. Par contre ces conditions de travail personnes ici ne les accepteraient, et à juste titre en revendiquant l’exploitation. Pourtant nous n’en somme plus très loin.
Moi aussi j’ai ce choix de vie, cette notion à décider par moi-même ce que je cautionne ou non. Il est vrai que si nous devions plus cautionner l’inacceptable pour nos consciences nous vivrions reclus en ermites coupés du monde et à vivre de nos cultures.
Mais le problème n’est pas là, le problème est qu’il faut surtout se réveiller et commencer par réduire nos consommations de viande, notre santé en dépend et là encore ce n’est pas la lobotomisation des télés et médias qui vont aider

FredR09
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 61
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 48
Localisation : IDF
Mon chien : Boxer

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Watchwolf le Ven 26 Fév 2016, 09:02

Beaucoup de personnes font un racourcis facile entre des images et le fait de manger de la viande ...

Ce qu'il y a dans ces vidéos est hors la loi déjà. Il n'y a rien de plus à faire que faire appliquer la loi pour déjà grandement améliorer la situation.

Watchwolf
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 1437
Date d'inscription : 25/05/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  FredR09 le Ven 26 Fév 2016, 21:18

Watchwolf a écrit:Ce qu'il y a dans ces vidéos est hors la loi déjà. Il n'y a rien de plus à faire que faire appliquer la loi pour déjà grandement améliorer la situation.
Oui et c'est bien ce que tente de faire une asso comme L214 avec ces actions.

FredR09
Membre
Membre

Masculin Gémeaux
Messages postés : 61
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 48
Localisation : IDF
Mon chien : Boxer

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Lilie le Lun 29 Fév 2016, 09:28

Il y a aussi le problème de la cadence à entretenir dans un abattoir..... Pas facile de concilier cadence et respect de l'être vivant surtout quand tu as du biftons en jeu....

De toute manière, le consommateur va se dire choqué l'instant T mais regardera toujours son portefeuille à la fin. Cela va pour tout les produits à acheter. J'ai le poil qui s'érisse parfois à lire les étiquette de certains produits. Certains ingrédients sont juste dangereux et mauvais pour la santé mais ils sont autorisés malgré tout. Le lobby agro-alimentaire est très fort.

Lilie
Membre
Membre

Féminin Sagittaire
Messages postés : 2460
Date d'inscription : 06/08/2014
Age : 33
Localisation : Vaucluse
Mon chien : Indie (x Border) et RIP Fidji (x Amstaff)
Sport canin ou activité : Education, agility, troupeau, randonnées...


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Chabada le Mar 05 Avr 2016, 20:00

Maltraitance dans les abattoirs : le gouvernement veut des sanctions

M6info
5 avril 2016

Il aura fallu des images insoutenables, filmées en catimini par une association pour un grand pas en faveur de la défense des animaux. Après les deux scandales de maltraitance animale dans les abattoirs d'Alès et de Mauléon-Licharre, le gouvernement annonce ce mardi vouloir  "créer un délit de maltraitance" aux animaux, qui sera assorti de sanctions pénales.

Un délit de maltraitance animale créé

Jusqu'ici, les mauvais traitements envers les animaux ne figurent que dans le code rural, article L214, et ne prévoit aucune sanction.

Les patrons des abattoirs responsables

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé cette mesure lors d'une conférence de presse consacrée au bien-être animal. Par ailleurs, les responsables des abattoirs ne pourront pas se dédouaner et devront prendre leurs responsabilités par rapport aux agissements de leurs employés : “il y aura un délit qui sera créé pour un responsable d'établissement (où il y) aura eu des actes de maltraitance”, a indiqué le patron de la Direction générale de l'Alimentation (DGAL), Patrick Dehaumont.

Des mesures concrètes au sein des abattoirs

Enfin, plusieurs autres mesures ont été annoncées :

- La mise en place d’un référent bien-être animal bénéficiant d'une formation dans tous les abattoirs
les salariés qui signaleront des actes de maltraitance bénéficieront du statut de lanceur d'alerte et auront donc une protection spéciale
- un centre national de référence sur le bien-être animal sera mis en place d'ici fin 2016
- 4,3 millions d'euros vont être investis pour tenter de développer une méthode de sexage des embryons dans l'oeuf afin de ne plus avoir à broyer les poussins mâles, jugés inutiles pour l'industrie

Deux films choc qui ont créé un électrochoc

Les annonces du gouvernement font suite au travail réalisé par l'association L214 (du nom de l'article du code rural sur les mauvais traitements infligés aux animaux). Fin mars, elle diffusait des images atroces tournées dans l’abattoir de Mauléon-Licharre (Pyrénées Atlantiques). Agneau écartelé, animaux suspendus pour la saignée et qui se débattent violemment, opérations de découpe qui sont commencées sur des bêtes encore vivantes, coups d'aiguillon électrique sur la tête de certains bovins… Cette vidéo pointait du doigt des techniques de mise à mort et des comportements absolument scandaleux.

Un mois avant, elle diffusait une vidéo tournée clandestinement dans l’abattoir d’Alès (Gard) et qui montrait aussi des images insoutenables de maltraitance. Deux films diffusés coup sur coup pour montrer que ces scènes n’avaient peut-être rien d’exceptionnel et appeler à l’urgence d’agir. Un appel que semble avoir entendu le gouvernement.

Polémique : l'abattoir bestial
Une nouvelle vidéo choquante tournée dans un abattoir. Diffusée ce matin par une association de défense des animaux, elle montre comment les moutons et agneaux subissent de mauvais traitements. Des images accablantes pour ce centre pourtant certifié Bio, dans les Cévennes.


https://m6info.yahoo.com/maltraitance-dans-les-abattoirs-le-1401094454550582.html

Chabada
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 2183
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 47
Localisation : Vaucluse (84)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abattoir d'Ales

Message  Enitit le Mer 06 Avr 2016, 09:52

Oui, c'est enfin une très bonne nouvelle pour les animaux d'abattoir... Enfin, si ce délit n'est pas ignoré par les autorités elles-mêmes. Il ne faudra pas oublier d'aller jeter un œil de temps en temps dans les abatoirs, voir si c'est bien respecté.

- La mise en place d’un référent bien-être animal bénéficiant d'une formation dans tous les abattoirs
les salariés qui signaleront des actes de maltraitance bénéficieront du statut de lanceur d'alerte et auront donc une protection spéciale
Je ne sais pas trop si les salariés, même honnêtes, se risqueraient malgré tout. Les licenciements maquillés existent encore.

- un centre national de référence sur le bien-être animal sera mis en place d'ici fin 2016
- 4,3 millions d'euros vont être investis pour tenter de développer une méthode de sexage des embryons dans l'oeuf afin de ne plus avoir à broyer les poussins mâles, jugés inutiles pour l'industrie
Ah ça je demande a voir


En toux cas, ça reste une très bonne nouvelle sur le papier, souhaitons que tout soit bien mis en place et, pourquoi pas, encore plus détaillé et protecteur, plus tard.

Enitit
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 2357
Date d'inscription : 04/06/2015
Age : 28
Localisation : Lyon et ses environs !
Mon chien : Mon Prince : Lipton (Berger Australien). Ma diablotine : Favy (Ragdoll). Mes 2 petits montres : Oreo et Perl (lapins)!

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum