Liens commerciaux
Derniers sujets
» Lumaziis, heureuse maman de deux chiens
par lumaziis Aujourd'hui à 19:34

» Janeiro du Clos de la Chevardière, le grisou
par liwana Aujourd'hui à 19:29

» Et si je vous présentais Misha...
par Savana&edjy Aujourd'hui à 19:29

» Des enfants et des chiens...
par simunora Aujourd'hui à 19:23

» Janeze, nouvelle venue avec bientôt trois animaux
par janeze Aujourd'hui à 19:10

» chiens mâles non castrés
par Lu74 Aujourd'hui à 18:48

» Arrow le petit loup
par jenn-yf Aujourd'hui à 18:35

» Jamais sans mon chien!!!
par Huriel Aujourd'hui à 18:35

» chihuahua bêtises
par Manouche Aujourd'hui à 18:13

» Neil et Zoé
par falbala Aujourd'hui à 18:12

» Syska SHETLAND
par Huriel Aujourd'hui à 18:08

» Présentation de Yanka
par Jackson Aujourd'hui à 18:05

Statistiques
Nous avons 25197 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est lumaziis

Nos membres ont posté un total de 1406753 messages dans 57017 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Dowrine
 
Chabada
 
Educalins
 
Gibelotte
 
Geene
 
tam
 

Publicités

Le syndrôme du dompteur de lion en éducation canine...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le syndrôme du dompteur de lion en éducation canine...

Message  luth le Sam 28 Fév 2015, 11:56

Je suppose qu'il en va des clubs comme pour toute chose, y'a des extrêmes partout.
Je n'avais jamais mis les pieds dans un club jusqu'à Sask'

Quand Sask' est arrivé chez nous, à 3 ans après près de 2 en SPA, confiné dans le chenil car pas sortable par les bénévoles : trop "dangereux", trop speed, trop tout... j'ai pu sans beaucoup de mal lui apprendre les ordres de base dans un endroit neutre, pour lui assis, couché, tu attends, le rappel ont été acquis très vite

D'ailleurs, il était tellement content de pouvoir donner son amour à quelqu'un et d'avoir de l'attention en retour qu'il a tout fait pour être agréable, aucun souci chez nous, mais ...
dans le monde extérieur, cela devenait cauchemardesque : envie de croquer humains, vélos, voitures, chiens, chats ... tout ce qu'il rencontrait, crocs bien sortis, babines retroussées, tous les poils hérissés et queue tout raide en hauteur, il devenait intenable et j'ai vite compris que cela ne pourrait continuer ainsi

J'ai essayé comme j'ai pu, j'y arrivai pas, c'était soit je trouve de l'aide, soit je baisse les bras et il retourne au refuge ... en désespoir de cause, j'ai pris contact avec un club canin qu'on m'avait recommandé.
Notre arrivée a été remarqué de manière très négative : un fauve et une nana qui essayait de ne pas voler derrière ... bref
Deux moniteurs se sont occupés de lui, de nous et ont analysé son attitude et comportement vis à vis des autres chiens, tous mis en laisse. Un cauchemar !
La sentence est tombée très vite : ce chien n'est pas un cas pour nous, nous ne pourrons pas vous aider, il faut un comportementaliste car il doit être complétement resocialiser et ré éduquer ... et moi, comme une nouille perdue, oui, mais qui ???
Ils m'ont indiqué un comportementaliste qu'ils connaissaient bien, j'ai pris contact avec lui, çà a été un travail quotidien très long, surtout pour moi et mon Sask' car le comportementaliste donne les voies, montre comment procéder, mais ensuite au maître d'appliquer tous les jours ... nous avons gardé contact pendant plus d'un an, toujours à l'écoute et toujours en présence du chien, jamais de conseils par téléphone, la présence du chien et son interaction sur les terrains aussi variés que possible était pour lui essentielle, hors de question de travail par téléphone

Donc là, je dis un grand merci au club canin qui a su connaitre ses limites et m'a dirigé vers un autre professionnel ... d'ailleurs, j'ai appris par la suite que la présidente du club l'avait joins par téléphone pour demander si j'avais pris contact ... en voyant la dangerosité de l'animal, je trouve çà top

luth
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 641
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le syndrôme du dompteur de lion en éducation canine...

Message  Popcorn le Sam 28 Fév 2015, 13:27

C'est clair que dans certains cas le club tout de suite c'est TROP de TOUT : trop de chiens, de gens etc...
Je vois des chiens où du coup on ne voit pas de progrès d'une fois sur l'autre, ni entre le début et la fin de la séance... c'est dommage.
Certains j'ai l'impression que c'est aussi car il vienne une fois quand ils ont le temps (même pas une fois par semaine) donc la répétition est pas assez fréquente pour que l'ambiance devienne normale;
Mais dans d'autres cas, effectivement ça parait indispensable de travailler en individuel au moins au début.
Le problème c'est que c'est pas le même tarif...

Popcorn
Membre
Membre

Féminin Vierge
Messages postés : 1613
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 99
Localisation : Haute-Vienne
Mon chien : Joy type berger allemand et Misha type courtes-pattes

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum