Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25185 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est adad253

Nos membres ont posté un total de 1406271 messages dans 56987 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
Daerka11
 
Geene
 
Dowrine
 
Enitit
 
suerte
 
Lilie
 
Chabada
 
Educalins
 

Publicités

Les chiens et nos maux ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les chiens et nos maux ...

Message  Stephinou le Jeu 15 Mai 2014, 16:23

Bonjour, je lance un sujet qui peut paraître bizarre, mais qui me touche beaucoup.
Je voudrais vous raconter quelque chose de très étrange qui m'arrive avec mes chiens.

J'ai donc, comme vous le savez peut-être, deux petits chiens depuis quelques mois, qui sont mes premiers chiens.

Polka est très tactile et recherche beaucoup le contact physique : lorsque nous sommes dans n'importe quelle pièce, elle fait sa vie, et n'est pas spécialement pot de colle. En revanche dès que mon conjoint ou moi nous asseyons sur le canapé, quoi qu'elle fasse à ce moment là, même si elle dort, systématiquement elle vient pour se coucher sur nous, pas à côté, non, SUR nous. Dès qu'on se met à sa hauteur, elle fonce sur nous pour nous léchouiller, essaie de grimper dans nos bras. Donc Polka ne recherche pas spécialement la compagnie, mais plus le contact physique.

Tango, lui, c'est exactement l'inverse : il est toujours présent. Discret, mais présent. Il recherche la compagnie, mais très peu le contact physique. Je me prépare dans la salle de bain, il se couche sous le lavabo ; je cuisine, il se couche dans un coin ; je repasse, il est sous la table à repasser. Si je suis sur le canapé, il va se mettre sur un fauteuil, ou à l'autre bout du canapé où je me trouve. Il ne viendra jamais de lui-même se coller à moi, et encore moins sur mes genoux, et quand c'est moi qui me colle à lui, au bout de quelques minutes il se dégage, et change de fauteuil. Il réclame peu de câlins, et ne fait pas de léchouilles intempestives. Seule moi ai le privilège d'avoir deux léchouilles discrètes et furtives le matin, ou après une longue absence, mais c'est bien le maximum. Donc lui, il aime la compagnie et n'est pas fan du contact

Mais hier j'ai eu une grosse migraine, comme il m'arrive souvent. Dans ce cas là, je m'allonge sur le canapé car je ne veux pas m'isoler dans la chambre, et le salon est sombre donc se prête bien au repos.

Et à chaque fois que j'ai une migraine et que je m'allonge sur le canapé, tout de suite Polka se couche sur mon torse, sa petite tête dans mon cou.
Et Tango vient se coucher tout contre moi, sa tête contre ma tête. Il me regarde sans arrêt, et me renifle. Ce sont les seules et uniques circonstances où il se couche contre moi spontanément, sans que je ne lui demande rien. Et il reste ainsi, immobile, blotti contre moi tant que je reste couchée. Si je me lève pour prendre un cachet, il me suit et dès que je me re-couche, il reprend sa position.

C'est très troublant, car je sais qu'ils sentent que je vais mal, ça ne peut pas être un hasard. En plus, que ce soit Polka ou Tango, ils se mettent invariablement dans la même position. Ils se mettent au plus près possible de ma tête.

Je sais que les chiens ont la capacité de déceler un cancer de la peau chez l'humain. J'ai lu un article dans 30 millions d'amis, et c'est avéré. Des études ont été menées.
La mère de mon beau-frère a d'ailleurs découvert son cancer de la peau grâce à son chien, un setter irlandais. Il ne cessait de renifler son pied en gémissant, ça a duré des semaines, jusqu'à ce que, interrogée, elle examine son pied attentivement. Elle a découvert un minuscule grain de beauté sous sa plante, auquel elle n'avait pas prêté attention. Le chien avait repéré le cancer avant qu'il ne soit visible pour l'humain. Sans son chien, elle l'aurait sans doute vu beaucoup plus tard. Elle lui doit la vie, car elle a pu être soignée vu que ça a été pris à temps.

Voilà, vous avez sûrement des histoires aussi troublantes et touchantes que celles-là (enfin, moi ça me touche, pas forcément vous) et j'ai envie de les connaître et que nous les partagions.

Nos incroyables compagnons canins ont en effet un sens développé pour sentir un mal-être chez nous, et nous en avons tous eu la preuve un jour ...

Stephinou
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 1538
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 31
Localisation : Isère
Mon chien : Tango, berger shetland / Polka, cavalier king charles
Sport canin ou activité : Agility, obé-rythmée


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiens et nos maux ...

Message  Positive le Jeu 15 Mai 2014, 21:55

Stephinou, oui, nos chiens ont une sensibilité à la fois olfactive et émotionnelle qui leur permettent de faire preuve d'empathie envers nous (mais aussi envers leurs congénères, voire envers des espèce "étrangères"). Mon propre chien m'a également sauvé la vie il y 8 ans de ça : il ne pouvait ni me voir ni m'entendre (j'étais enfermé dans une chambre au premier étage d'une maison, lui était au rez-de-chaussée car interdit d'étage), mais il a "senti" mon malaise au moment où je perdais connaissance; il s'est mis à hurlé à la mort, j'ai repris conscience et j'ai appelé le SAMU.
Après, tous les chiens n'ont pas la même sensibilité : comme chez les humains, seuls les chiens "réceptifs" à leur environnement sauront produire un comportement adapté à la situation. Les chercheurs expliquent aujourd'hui ces phénomènes ressemblant parfois à de la télépathie par la théorie des neurones miroirs, qui fait qu'un organisme vivant, indépendamment de toute pensée consciente et construite, est instinctivement capable de reconnaître chez l'autre (qu'il soit ou non de son espèce, c'est ça qui est extraordinaire) les émotions que lui-même peut être amené à éprouver. S'ensuit un phénomène-réponse d'imitation correspondant à la définition même de l'empathie : dans le cas d'une personne malade et alitée dont le chien, d'ordinaire surexcité, va rester couché immobile à ses côtés jusqu'à la guérison, on est en plein dedans ("tu es fatigué et triste/apeurée/en souffrance" = "je ressens ce que tu ressens et je suis donc aussi fatigué, apeuré, triste et en souffrance").

Positive
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 3959
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 40
Localisation : PACA - France
Mon chien : Berger Hollandais et Saarloos
Sport canin ou activité : Consultant Nutrition et Comportement Canins, Mondioring


http://azurdog.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiens et nos maux ...

Message  Stephinou le Jeu 15 Mai 2014, 22:32

Très intéressante, ta réponse, Positive. Comme toujours.

Stephinou
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 1538
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 31
Localisation : Isère
Mon chien : Tango, berger shetland / Polka, cavalier king charles
Sport canin ou activité : Agility, obé-rythmée


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiens et nos maux ...

Message  GulliverAkita le Ven 16 Mai 2014, 23:37

j'ai vu une vidéo sur Youtube d'une chienne capable de sentir la baisse de glucose chez son petit maitre (un enfant)
dès que ça arrivait la chienne fonçait dans la chambre des parents pour les réveiller et ils avaient le temps d'administrer les cachets sans soucis

je pense que ça repose beaucoup sur les odeurs, mais je ne pense pas que ta migraine crée une odeur, peut être plus le fait que t'isoles, que tes traits soient figés, tes chiens sont en mesure de l’interpréter

GulliverAkita
Membre
Membre

Masculin Poissons
Messages postés : 138
Date d'inscription : 01/07/2013
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum