Liens commerciaux
Derniers sujets
» Jolan berger d'anatolie
par jolan Aujourd'hui à 11:46

» Comment se debarasser des excréments dans notre jardin?
par mili25 Aujourd'hui à 11:46

» J'avais dit que...
par SarahBH Aujourd'hui à 11:37

» BRAVECTO trop magique !
par Rolli Aujourd'hui à 11:22

» Croquettes premium et croquettes recommandées...
par Usky28 Aujourd'hui à 11:03

» en attendant notre bébé, berger australien, avalanche de questions
par Usky28 Aujourd'hui à 11:00

» Journal de bord de Munshy, berger australien
par Zophia Aujourd'hui à 10:44

» Laïka - Berger Australien
par Usky28 Aujourd'hui à 10:44

» Draft et Must ^^
par Usky28 Aujourd'hui à 10:40

» gosbi grain free
par Rolli Aujourd'hui à 10:33

» Encore un film à boycoter....
par Gibelotte Aujourd'hui à 10:30

» Mambo l'américan staff
par Daerka11 Aujourd'hui à 10:30

Statistiques
Nous avons 25488 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Vanette5

Nos membres ont posté un total de 1418942 messages dans 57471 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Gibelotte
 
Usky28
 
mllecaro
 
Enitit
 
SarahBH
 
Rolli
 
Dowrine
 
Lilie
 
Zophia
 
Stéphen
 

Publicités

Pseudo-rage ou maladie d'Aujeszky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pseudo-rage ou maladie d'Aujeszky

Message  Educalins le Sam 19 Avr 2014, 17:44

Par Laurent Cauzinille, vétérinaire au CHV Frégis
Spécialiste en Neurologie, Diplomé de l'ECVN et de l'ACVIM (option neurologie)

Une maladie infectieuse d’origine virale

La maladie d’Aujeszky, est une maladie infectieuse des porcins, d’origine virale. Elle est due à un herpès virus responsable chez le chien d’une encéphalomyélite évoluant rapidement vers la mort. La contamination du chien se fait par l’ingestion de viscères de porc ou de sanglier contaminé par le virus.

Des signes cliniques avant tout nerveux

L’incubation est courte (2 à 6 jours). Les premiers signes sont des modifications soudaines du comportement. Le chien est abattu, inquiet, agressif. Ces modifications comportementales peuvent être confondues avec celles de la rage, d’où le nom de pseudo-rage donné à cette maladie. Très vite des démangeaisons (ou prurit) très intenses apparaissent de façon pratiquement systématique chez le chien. Elles se localisent préférentiellement au niveau de la tête et vont souvent jusqu’à l’automutilation.

L’affection évolue très rapidement vers une paralysie du pharynx, responsable de troubles de la déglutition et d’une hypersialorrhée. Une parésie puis une paraplégie précèdent de peu la mort de l’animal qui survient généralement en 48 heures environ.

Des précautions importantes sont à prendre

Le tableau clinique est avant tout celui d’une encéphalomyélite infectieuse. Il est très proche de celui de la rage qui doit être systématiquement envisagée dans le diagnostic différentiel. Tant que le diagnostic de certitude n’est pas établi, l’animal doit être considéré comme potentiellement atteint de la rage. A ce titre, il doit être isolé et manipulé avec de grandes précautions : toute morsure, griffure ou simple souillure d’une plaie cutanée (même anodine) par la salive de l’animal suspect doit être immédiatement nettoyée à l’eau et au savon et donner lieu à une consultation auprès d’un médecin. En cas de décès de l’animal, une recherche de rage doit systématiquement être demandée et toutes les personnes en contact avec l’animal répertoriées.


Le Dr Aujeszky, vétérinaire hongrois qui a
identifié la maladie au XX° siècle

Un cas de maladie d’Aujeszky sur un porcelet

D’autres maladies peuvent également donner un tableau clinique assez proche. Les plus fréquentes sont des intoxications par certains insecticides, le botulisme, la maladie de Carré, …

Diagnostic et traitement

Compte tenu de la rapidité d’évolution, le diagnostic de certitude n’est généralement obtenu que par l’étude de prélèvements du système nerveux fait sur le corps du chien décédé.

Aucun traitement n’est actuellement connu pour cette maladie.

Comment éviter la maladie d’Aujeszky ?

En France, c’est une maladie devenue peu fréquente chez le porc. Elle reste rare chez le chien. Il faut éviter le contact du chien avec les porcs et les sangliers. La principale source reste l’ingestion de viande ou de viscères contaminés. Il est déconseillé de nourrir les chiens avec de la viande de porc (ou de sanglier) dont l’origine est incertaine et non contrôlée. Les chiens de chasse sont bien sûr les plus exposés et on estime qu’environ 30 % des sangliers sont séropositifs.

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19724
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum