Liens commerciaux
Derniers sujets
» En projet... Préparer des futurs chiens d'assistance
par Educalins Aujourd'hui à 09:01

» Jolan berger d'anatolie
par Huriel Aujourd'hui à 08:31

» Jamais sans mon chien!!!
par Huriel Aujourd'hui à 08:26

» Ma meute, baignade, balade ...
par Huriel Aujourd'hui à 08:23

» Experimentations sur des chiens la face cachée du téléthon
par Yves Aujourd'hui à 06:45

» Crapule 01.12.2016
par Yves Aujourd'hui à 06:40

» Kira une suisse en Normandie !
par Dowrine Aujourd'hui à 00:02

» Cas critique, besoin de conseils.
par Lilie Hier à 21:14

» Louzou, Teckel poils longs et Moka, Berger belge tervueren
par Huriel Hier à 20:12

» Equipement pour balade de nuit
par SarahBH Hier à 15:09

» AVIS MAXIMA GF JUNIOR
par Yayane Hier à 10:58

» Acquisition (ou reve) d'un bobox
par Thomas77100 Hier à 10:02

Statistiques
Nous avons 25132 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est alija

Nos membres ont posté un total de 1405921 messages dans 56968 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
suerte
 
Peluche
 
tam
 
Savana&edjy
 
Jackson
 
Educalins
 
Chabada
 
ELITEMICHEL
 
Thomas77100
 
Gibelotte
 

Publicités

Anxiété de séparation : rechute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anxiété de séparation : rechute

Message  facteur84 le Jeu 13 Mar 2014, 22:29

Bonjour à tous,
Je viens vers vous pour avoir un collectif de réponses et d'idées que je n'ai peut être pas eux.
Je sais qu'il y a eu déjà des sujets sur l'anxiété, mais aucun n'a répondu à mon problème quelque peu particulier. Je vous explique mon histoire.

Il y a huit ans j'ai perdu mon caniche de 17 ans. J'y étais très attaché. Je m'étais juré de ne plus reprendre de chien après ça ou alors à la limite en prendre un à la SPA. Malheureusement j'étais inconsolable. Ma mère voyant mon état après plusieurs mois, m'a suggéré l'idée d'aller à la SPA. On a en a discuter longuement pesant le pour et le contre (s'attendant à prendre un chien pas tout à fait parfait puisque venant de la spa). J'avais et j'ai toujours du temps car je travaille du matin et les après midi je suis libre. Donc nous avons choisit Bahia. Une chienne de petite taille mais qui pourrait compter dans la taille grand chien par rapport aux dégâts qu'elle nous a fait plus tard.

L'histoire de Bahia, selon les bénévoles de la SPA, commence un an avant. Elle avait tout juste un an quand je l'ai adopté. "Elle a été abandonné une fois au moins. Queue mal coupé. Et elle trainait toujours dans les jambes et les bureaux de la SPA et surtout en cuisine. Elle est toute gentille".

Mis à part la période d'adaptation entre la SPA et le domicile, c'est une chienne qui a commencé à faire de l'anxiété de séparation. Je ne le savais pas à ce moment là. Impossible de la laisser seule, même avec quelqu'un elle était fixée sur moi, son maître. Détériorations, gémissements. Heureusement nous avions des voisins compréhensifs en logement collectif, et on est vite convenu qu'il me la gardait souvent quand je partais travailler, et je gardais souvent leur enfants en échange.
Suite à ça j'ai pris mon envol et pris un appartement. Toujours la même anxiété. JE la faisait gardé par ma mère mais qui n'en pouvais plus au bout d'un moment. A force de se renseigner chez les vétos et sur internet j'ai découvert ce qu'était l'anxiété de séparation. Il fallait que ça change je ne pouvait rien faire sans la prendre avec moi. Il ya des moment dans la vie où on ne peut pas prendre un chien avec vous, et surtout en été où il fait plus chaud.

J'ai donc décidé de voir un comportementaliste. Elle m'a donné de bon conseils et en me révélant aussi que je ne m'imposait pas assez au niveau autorité. En fait Bahia avait servit de chien de remplacement et toujours dans ma peine pendant son éducation, elle se permettais des choses et sans faire attention je répondais favorablement. Tout cela à changé petit à petit. C'était très long mais cela n'as pas suffit.  Suite à ça avec le véto j'ai élaboré une stratégie en mettant en place plusieurs choses pour la détacher de moi et qu'elle soit plus équilibré (plus de sortir ballade et promenades sportives, phéromones, calmants chimiques du véto, ignorance, le non dans la chambre et le lit (pendant un laps de temps j'ai eu 2 décès dans ma famille, et Bahia a servit de "réconfort"). Cela c'est amélioré mais n'a pas suffit. En fait j'avais un appartement où il n'y avait qu'une pièce. J'ai pris conscience que le soucis était aussi là. Elle connaissait mes habitudes voyait ce que je faisait. En même temps j'avais des soucis avec les voisins au dessus de cet appartement, peu compréhensif et de mauvaise fois (ils excitaient mon chien en mon absence dans la cour). J'en ai profité pour déménager  et prendre en compte les soucis de Bahia en choisissant un appart à deux pièces et avec un grand bar où je pourrais isoler Bahia et qu'elle ne suivent pas mes fait et gestes. Dans cet appartement, toutes mes méthodes mises ensemble, cela a été très long mais je suis enfin arrivé à ce que Bahia  ne sois plus stressé quand je ne suis pas là et qu'elle ne fasse pas de bruit en détruisant ni en aboyant (je filmait tous les jours en mon absence pour voir l'évolution). J'en ai beaucoup profité car l'immeuble a juste deux appartements et quand je suis arrivé il n'y avait personne dans l'appartement du bas. Bahia ne gênait personne pendant se rééducation.

Cela fait depuis plus de deux ans que tout se passait bien. En décembre dernier j'ai décidé de prendre un autre petit chien, vu que Bahia commence a vieillir et un peu décliner. C'était l'occasion en plus une collègue en donnait. Mais j'ai réfléchit longtemps pour savoir si c'était bien pour Bahia par rapport à ce qu'elle a eu. J'ai décidé de prendre le petit nouveau. Tout s'est bien passé les premières semaines. Au bout de 3 semaines Bahia a commencé a gémir fortement la nuit avec des sortes de ralles (une ou deux heures avant que je me réveille. Je travaille très tôt). Depuis tout s'est aggravé. Je ne peux plus la laisser seule comme avant, aboiements, destructions, gémissements. Ma nouvelle voisine depuis presque un an m'en a parlé gentiment.

En mettant en place mes systèmes pour que Bahia ne saute pas sur la porte d'entrée, elle a finit un jour par me bloquer la porte au point de ne plus pouvoir rentrer. J'ai été obligé de percer ma porte en aggloméré pour enlever la chaise qui était bloqué derrière. Pas eu le choix. Depuis et comme la première fois où elle avait ses soucis, je n'ais pas beaucoup de solution pour la faire garder, donc je l'emmène avec moi dans le voiture pendant que je travaille, avec les vitres ouvertes bien sur. Pour Bahia voiture = promenade. Donc elle ne m’as jamais rien fait dans la voiture ; toujours été calme. Il ne fait pas encore chaud pour l'instant. Mais cela ne va pas durer et il va falloir que je trouve une autre solution.

Le nouveau chien est un chiot de maintenant 5 mois. Il a un tempérament très actif, monté sur pile du fait de son jeune âge. Il a une tendance dominante. Au début j'ai laissé faire pour voir si Bahia l'acceptait. Bahia est une chienne très solitaire et indépendante. Elle joue peu avec des jouets. J'ai sentit au début une petite réticence mais comme à son habitude Bahia à commencé à un peu l'ignorer tout en le mettant à sa place si il débordait. Seulement le bébé (ILCO) à pris du pouvoir petit à petit. Il a commencé à aller dormir avec Bahia dans son panier. Pour la nourriture c'était la guerre froide pour que je surveille toutes les gamelles. Le bébé veut toujours s'amuser, ce n'est pas toujours le tempérament de Bahia qui est plus âgée. Pourtant je constate dernièrement que Bahia accepte de jouer avec lui  pendant de longues après midi, à ses jeux de dominance à se mordiller gentiment…etc.

J'ai parlé de tout ça à mon véto. On a recommencé avec lui les calmants (Clomicalm), et j'ai racheté des phéromones pour chiens. IL m'a dit qu'après il va falloir envisagé une autre séance chez le comportementaliste. Je n'y croit que très peu car depuis que j'ai Bahia je suis devenu calé en éducation et détachement  en inventant toujours des techniques pour que Bahia se sépare de moi. Des petites choses.

J'ai un peu remis de l'ordre en faisant une séparation entre la zone de calme de Bahia et le reste de l'appartement. Elle peut sauter la séparation et aller à sa guise dans l'appart alors que le chiot ne peut pas aller dans la zone de Bahia sans mon accord.

Cela fait presque un mois de traitement au calmant et phéromones et très peu d'amélioration. Bahia gémit ou chante avec moins d'intensité au début et à la fin de la nuit avant que je me réveille mais mes nuits sont courtes, car on l'entends toujours derrière la porte de la chambre. Malgré mon système anti ouverture de porte, Bahia est très maligne. Je pratique le plus possible l'ignorance qui avait marché pour les nuits au début que j'avais Bahia. Mais là cela devient de plus en plus difficile. Il y a des nuits où je suis obligé d'intervenir pour la renvoyer à sa place. Sinon je ne peut pas dormir, et comme je vit et travaille en horaire un peu décalé. Je suis souvent pas très bien au boulot.

Concernant le petit chiot aucun soucis au niveau séparation, il est même étonnant car dès le premier jour où il était chez moi il n'y a eu aucun soucis de ce coté là. Bravo la maman qui a bien éduquer le chiot.

Après plusieurs réflexions j'ai conclus que Bahia n'avait pas eu la totale éducation de sa maman. En effet avec toutes les infos que j'ai glané, j'ai appris que la maman apprends dans les derniers moments la séparation chez son chiot. C'est pour cela que l'on doit laisser bien 2 mois un chiot à sa mère. Si elle a été abandonné une fois, voire plus, avant que je l'adopte ce n'est peut être pas pour rien. Et l'abandon laisse beaucoup de traces chez un chien. A vie !

Maintenant j'avoue que je suis à bout. Je n'ai plus de solutions. Plus d'idées. Si le comportementaliste ne marche pas. Que me reste -t-il ????
J'en suis même tombé un peu malade de fatigue et extinction de voix en gérant le nouveau et Bahia à m'égosiller pour me faire obéir.

Si au  cas où cela ne s'arrangeait pas, ma collègue qui m'a donné le petit est d'accord pour me le reprendre car elle veut le bien être avant tout de ses progénitures. Et puis d'autres personnes avait flashé sur le chiot que j'avais pris. Mais si vous êtes comme moi, on s'attache beaucoup à ce petit nouveau arrivé. Il est hyper actif mais très attachant et une bonne éducation, il est génial pour ça.

Si quelqu'un a des idées constructives et des choses que je n'ai pas essayé, aidez moi...
Je pense que j'ai peut être un cas spécial mais aidez moi....

facteur84
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Vierge
Messages postés : 7
Date d'inscription : 13/03/2014
Age : 34
Localisation : Avignon
Mon chien : Bahia et Ilco

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété de séparation : rechute

Message  angietheory le Jeu 13 Mar 2014, 22:41

J'ai connu ça avec ma berger allemand qui venait aussi d'un refuge et que j'ai emmené partout avec moi tout au long de sa vie. je vis dans le sud et l'été c'est tres chaud mais heureusement que je bossais dans un camping. j'ai changé de voiture pour elle, j'ai pris un break pour qu'elle est la place et que je puisse faire plus de chose, le chien avait une nounou, chacune de mes actions etait faite en fonction du chien. la voiture etait toujours ouverte, eau a disposition mais j'ai jamais rien fais pour changer ça et c'etait un tord, a la fin c'est invivable surtout quand on a un conjoint aussi peu comprehensif, mais qu'est ce que je me reconnais dans ton recit.

Des solutions j'en ai pas vraiment, peut être le vary kennel en journée ? un tres grand. mon vétérinaire m'a dit que ça pouvait les rassurer en ayant fais une adaptation avant.

angietheory
Membre
Membre

Féminin Sagittaire
Messages postés : 69
Date d'inscription : 16/12/2013
Age : 30
Localisation : 83
Mon chien : X labrador/jack

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété de séparation : rechute

Message  facteur84 le Ven 14 Mar 2014, 17:49

angietheory a écrit:J'ai connu ça avec ma berger allemand qui venait aussi d'un refuge et que j'ai emmené partout avec moi tout au long de sa vie. je vis dans le sud et l'été c'est tres chaud mais heureusement que je bossais dans un camping. j'ai changé de voiture pour elle, j'ai pris un break pour qu'elle est la place et que je puisse faire plus de chose, le chien avait une nounou, chacune de mes actions etait faite en fonction du chien. la voiture etait toujours ouverte, eau a disposition mais j'ai jamais rien fais pour changer ça et c'etait un tord, a la fin c'est invivable surtout quand on a un conjoint aussi peu comprehensif, mais qu'est ce que je me reconnais dans ton recit.

Des solutions j'en ai pas vraiment, peut être le vary kennel en journée ? un tres grand. mon vétérinaire m'a dit que ça pouvait les rassurer en ayant fais une adaptation avant.

Merci pour ta réponse. Désolé de t'avoir fait revivre des souvenirs douloureux. En fait je suis facteur et c'est pas toujours facile à gérer. J'ai mes après midi pour m'en occuper et ballader, mais le reste du temps j'en fais quoi ? Le plus dur c'est que je commence mon travail tôt et donc avec ses soucis j'embête  le voisin tôt.
Changer de voiture j'y ai pensé il n'y a pas pas longtemps, pour consommer moins aussi qu'une berline et je promène les chiens très souvent.
J'ai une nounous officielle quand je part en vacances et que je ne peux pas les emmener (surtout à l'étranger). Elle viens chez moi  et reste sur place pendant mes absences (un voyage par an en général). Ca c'est une chance énorme. Mais après j'ai pensé à la faire garder en semaine, mais c'est beaucoup plus dur. Il faut une personne de confiance compréhensive et disponible pendant mes horaires de travail...

Pour le Vary kenel j'ai déjà essayé. C'était une catastrophe, encore pire que de la laisser libre dans l'appartement. Elle se faisait mal avec la porte-grille et criait encore plus. Du coup j'ai séparé la caisse en deux et ça lui sert de coque pour son panier ou j'ai mis un grand coussin surtout pour l'hiver (pas de contact avec le sol froid).

facteur84
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Vierge
Messages postés : 7
Date d'inscription : 13/03/2014
Age : 34
Localisation : Avignon
Mon chien : Bahia et Ilco

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété de séparation : rechute

Message  angietheory le Ven 14 Mar 2014, 20:22

Ce n'etait pas des souvenirs douloureux puisque j'ai aimé ma chienne, c'etait penible par moment mais c'est tout, j'ai toujours travaillé en fonction d'elle. Mon conjoint est facteur lol et niveau horaire c'est jamais du précis et souvent c'est rentrer apres la fin de tournée donc je comprends ton dessaroi.

Personne dans ton entourage qui possède un jardin pour te prendre le chien ? sinon le break et garer le véhicule a l'ombre, voir avec tes collègues pour sortir la chienne si tu n'es pas encore rentré, laisser vitre ouverte le véhicule dans la plateforme de boulot.

angietheory
Membre
Membre

Féminin Sagittaire
Messages postés : 69
Date d'inscription : 16/12/2013
Age : 30
Localisation : 83
Mon chien : X labrador/jack

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum