Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25132 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est alija

Nos membres ont posté un total de 1405912 messages dans 56968 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
suerte
 
Peluche
 
tam
 
Savana&edjy
 
Jackson
 
Chabada
 
Educalins
 
ELITEMICHEL
 
Thomas77100
 
Gibelotte
 

Publicités

Ta présence (ode à mon poilu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ta présence (ode à mon poilu)

Message  ness. le Lun 30 Déc 2013, 21:32

    Tu me manques.
    Ta présence à mes côtés, éclatante et réchauffante tant tu rayonnais me préservais des nuages du quotidien. Petits tracas, gros soucis, déprime passagère, colère injustifiée, tu étais là pour tout effacer d'une bourde, d'un hochement de tête propre à toi seul, et je n'avais cessé de le répéter : avec toi, ma vie avait pris un tournant radical, et il m'était impossible de ne pas sourire quand tu m’accompagnais.

    Tu n'es pas parti.
    Tu n'es pas mort non plus.
    Mais les clochettes de ton collier ne retentissent plus.

    Je t'ai confié ce jeudi 19 décembre à une amie, puisque mes pairs ne désiraient pas ta présence aux vacances d'hiver. J'avais tendu la laisse, riant de ceux pour qui la moindre séparation est une déchirure, et qui n'osent partir deux jours si leur double canin n'est pas sur leurs talons. J'avais passé la journée suivante à me dire que l'appartement était vide, mais que j'avais le temps de le ranger et de le nettoyer. Finies les journées débutées aux aurores, à te sortir devant chez moi à peine sortie du lit, les pieds nus enfoncés dans des baskets à demi chaussées, encore ébouriffée et chiffonnée du sommeil dont tu m'avais tiré. Pas de pattes sales à essuyer, pas même de promenade, même plus besoin de s'habiller si je ne devais pas sortir.
    Peut-être était-ce un moyen comme un autre de me justifier.
    De faire comme si au fond, je m'en moquais.

    Et puis le séjour au ski débuta. Dès le premier soir, allongée dans mon lit, je fixais le calendrier. « ça fait seulement un jour que je suis là... » J'envoyais des messages à celle qui te gardait, qui me tenait au courant de ton humeur et de tes prouesses, mais voilà, j'aurais voulu les vivre, et pas les lire.
    Les journées passèrent.
    Pas de sortie le matin. Pas de lancé de croquettes pour que tu les cherches avec frénésie. Pas de séance de clicker ou tantôt je me sentais pousser des ailes tant tu apprenais vite, tantôt je me trouvais stupide de ne pas savoir comment te faire comprendre ce que je voulais. Plus de crocs en lame de rasoir sur mes mains. Plus de promenades en liberté où tu t'arrêtais net quand je te le demandais. Plus de mouchoirs déchiquetés. Plus de ronflements la nuit. Plus de kong à farcir. Plus rien.
    Et j'en dépérissais presque.
    Ces corvées me manquaient, parce qu'elles allaient de pair avec toi.

    En promenant les chiens de ma mère, je regrettais ta joie de vivre. J'imaginais comment tu aurais interagi avec notre vieux mâle un peu fou fou. Ce que tu lui aurais appris. Ce qu'il t'aurait enseigné. Je te voyais courir derrière ma luge, gambader près de mes skis, folâtrer autour de mes pieds lors des balades en raquette.

    Trop de jours nous séparaient.

    J'ai encore deux semaines à tenir. Loin de la neige des Vosges pour me vider la tête, la partie sombre de mon être, toujours présente, m'enlace de plus en plus régulièrement. Je redeviens froide et distante. Tout m'excède. Je me sens seule sans avoir envie de contacts. J'ai l'impression que même ce que j'aimais avant n'a ni goût, ni importance.
    Au fond, je suis peut-être en manque de toi.

    C'est sans doute ça, l'addiction. Minimiser une attraction que beaucoup ne comprennent pas. Dans mon cas, elle n'a pas d'effets négatifs, alors je me plains violemment dans le plus grand silence.
    Encore deux semaines à supporter la pluie.
    Deux semaines avant que toi, petit être infime et pourtant si débordant d'amour, ne revienne gagner le creux de mes bras.
    Deux semaines.

    C'est tellement long.


ness.
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 514
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 25
Localisation : Villeneuve d'ascq (59)
Mon chien : Diez - Berger Australien

http://necerti.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ta présence (ode à mon poilu)

Message  Dadou64 le Lun 30 Déc 2013, 22:29

Allez courage Ness il n'y en a plus pour longtemps et dit toi que Diez découvre de nouvelles choses de son côté qu'il pourra te faire partager lors de vos retrouvailles  Smile 

Dadou64
Membre
Membre

Féminin Sagittaire
Messages postés : 1625
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 42
Localisation : Sud Ouest près de la mer
Mon chien : Inka berger
Sport canin ou activité : Promenade sur la plage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ta présence (ode à mon poilu)

Message  figoulute le Mar 31 Déc 2013, 00:44

C'est touchant  Smile 
3 semaines c'est pas rien, je comprends qu'il te manque!
J'aimerai être une petite souris pour assister à vos retrouvailles Very Happy

figoulute
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 3680
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ta présence (ode à mon poilu)

Message  Smellycoco le Mar 31 Déc 2013, 00:52

Et oui...."un seul être vous manque et tout est dépeuplé...", très beau texte Ness:bravo:, j'ai eu peur en lisant le début!
J'ai déjà ressenti ce que tu vis, pourtant partie pleine de joie, me disant même "yeees! Quelques jours de tranquillité, plus de bestioles, le piiied!" (en bonne mère indigne que je suis...), et finalement, un séjour triste à mourir, passant mon temps à penser à "eux", à m'inquiéter, l'impression de pas être complète...

Comme tu dis, c'est dingue d'être accro à ce point, c'est flippant même parce qu'on sait qu'un jour la séparation sera définitive, bien trop vite, et on les entend déjà, les autres, "prends-un un autre, y'en a plein des chiens, tu vas t'en remettre!", les autres ils comprendront jamais cette peine-là....

Mais bon, plus que quelques jours, et tu vas retrouver ton poilu et les couillonneries qui vont avec, tu vas voir, magiques les retrouvailles!Smile
Courage!

Smellycoco
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 7198
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 32
Localisation : Indre
Mon chien : Malcolm dogue allemand, Athos lhassa apso et Oscar le sangliours, et 3 greffiers Rajah, Willow et Poppy
Sport canin ou activité : Apprendre à se comprendre et c'est déjà pas mal


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum