Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25132 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est alija

Nos membres ont posté un total de 1405862 messages dans 56967 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
suerte
 
Peluche
 
tam
 
Savana&edjy
 
Jackson
 
Gibelotte
 
Chabada
 
zoubeille
 
Educalins
 
ELITEMICHEL
 

Publicités

Quel est le rôle de la carnitine?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est le rôle de la carnitine?

Message  doudoune le Jeu 20 Mar 2008, 02:59

Avant que les acides gras puissent être transformés en énergie, ils doivent être transportés dans les mitochondries, et avant que le produit final de la décomposition des acides gras (acétyles) puisse être utilisé par le corps sous forme d’énergie ou d’hydrates de carbone, il doit être transféré hors des mitochondries. Sans carnitine, le métabolisme des acides gras ralentirait, tout comme l’utilisation des acétyles, qui sont le produit final du métabolisme des acides gras. Ce ralentissement limiterait la quantité d’énergie qui pourrait être tirée des gras. Dernièrement, la carnitine a été étudiée en raison des possibilités qu’elle présente d’améliorer la performance et d’aider à traiter les pathologies myocardiques.

Puisque les chiens et les chats synthétisent la carnitine à partir de la lysine, il est improbable qu=un animal sain souffre d’une carence alimentaire. Mais un lien semble exister entre l’alimentation et le taux plasmatique de carnitine. Les chiens qui reçoivent des aliments à base de protéines végétales présentent un taux plasmatique de carnitine inférieur de moitié à celui des chiens recevant des protéines animales. Cette constatation indique que le taux plasmatique de carnitine peut être influencé par l’alimentation. Néanmoins, rien ne prouve que, chez les animaux sains, la concentration tissulaire soit influencée par l’alimentation.

Il est difficile de confirmer l’existence d’un lien direct entre la carnitine et une carence chez des animaux sains, mais on a signalé des carences en carnitine liées à des troubles myocardiques chez des chiens, comme la cardiomyopathie congestive (CMC) chez des boxers, des dobermans et des cockers américains, . Dans ces études, 80 % des chiens atteints de CMC présentaient un taux plasmatique de carnitine élevé et, pourtant, la concentration myocardique était plus faible. Cette constatation laisse supposer que le mécanisme de transfert de la carnitine vers le cœur est déficient. Des études menées par Costa et Labuc chez des chiens atteints de CMC n’ont démontré aucune différence des résultats cliniques entre ceux qui recevaient des suppléments de carnitine et ceux qui n’en recevaient pas. Ceux qui en recevaient présentaient des taux de carnitine beaucoup plus élevés dans les tissus myocardiques, mais il n’existait aucune corrélation avec l’issue clinique de la maladie. Le fait que les suppléments fassent augmenter les taux de carnitine dans les tissus myocardiques sans atténuer la CMC indique qu’il est improbable que la carnitine puisse servir d’agent étiologique pour le traitement de cette affection.

Rodrigues et ses collègues ont constaté que chez les chiens, le jeûne change le mode d’utilisation de la carnitine. Le taux plasmatique augmente sans que la concentration tissulaire change. Chez les animaux qui jeûnent, les acides gras à longue chaîne deviennent une importante source d’énergie et ils doivent être liés à la carnitine pour que le transfert vers les mitochondries et l’oxydation aient lieu. Un jeûne prolongé produit une augmentation du taux de carnitine dans les tissus musculaires en raison du dérèglement des voies métaboliques enzymatiques normales. La CMC a notamment pour effet de diminuer l’appétit, ce qui pourrait expliquer les changements apparents de taux de carnitine dans les tissus des animaux atteints de cardiomyopathie congestive.

Les fabricants d’aliments pour animaux de compagnie ajoutent des suppléments de carnitine aux aliments à faible teneur en calories et à ceux dont l’apport énergétique est supérieur, dans le premier cas pour soutenir l’augmentation du métabolisme graisseux associée à la perte de tissus adipeux et, dans le cas des aliments à forte teneur énergétique, pour soutenir la hausse de 500 % de carnitine dans les muscles, qui se produit lors d’un effort intense, . Dans les deux cas, les effets réels de l’ajout de carnitine n’ont pas été démontrés de manière concluante.

Les chiens en bonne santé semblent fabriquer suffisamment de carnitine pour répondre à leurs besoins. La carnitine a un rôle à jouer dans la CMC, mais les suppléments n’influencent pas l’issue clinique de cette affection. On peut ajouter de la carnitine aux aliments à faible teneur en calories et à ceux dont l’apport énergétique est élevé pour faciliter la transformation des gras et la production d’énergie, mais l’efficacité de ces traitements reste à confirmer.

doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 44
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la carnitine?

Message  URZ26 le Jeu 20 Mar 2008, 08:31

Bon résumé, merci.... hello

URZ26
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 4305
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 54
Localisation : DROME
Mon chien : URZYE, ses filles DJUNA et DIPSYE
Sport canin ou activité : équitation - promenade - ball-trap


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum