Liens commerciaux
Derniers sujets
» Nazca, Husky croisée australien
par Minosh Hier à 23:43

» Participation à une étude scientifique
par Helianthus Hier à 15:06

» Le journal de Newton
par Melia85 Hier à 13:10

» Mozart et Danseur
par Savana&edjy Hier à 10:25

» Moïra le petit kangourou
par Savana&edjy Hier à 10:13

» Présentation Nazca
par Savana&edjy Hier à 10:10

» Jigel-Kaiser, ma belle Leonberg
par falbala Hier à 06:53

» Impact du chien sur la santé humaine
par Manouche Hier à 01:33

» Mon mâle n’arrête pas de chevaucher
par leturlupin Jeu 18 Jan 2018, 18:36

» Brevets Ring - Sport Canin 14 - juin 2017
par martyniere Mer 17 Jan 2018, 23:35

» Éduquer un chiot hyperactif
par valentine Mer 17 Jan 2018, 14:04

» Irwaz'h notre miss pur batard
par Savana&edjy Mer 17 Jan 2018, 11:55

Statistiques
Nous avons 26249 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Nazca27

Nos membres ont posté un total de 1439604 messages dans 58579 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Manouche
 
Enitit
 
Savana&edjy
 
Minosh
 
valentine
 
Melany22
 
leturlupin
 
Gylou15
 
Educalins
 
Nazca27
 

Publicités

Rhume de chien?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rhume de chien?

Message  doudoune le Mar 18 Mar 2008, 16:10

Les chiens peuvent développer des problèmes respiratoires qui imitent les rhumes d’humains. La cause du rhume humain, le rhinovirus humain, n’est pas considérée comme transmissible aux chiens, mais les animaux sont susceptibles à d’autres virus du groupe Picornavirus auquel appartient le rhinovirus. Mentionnons les Calicivirus qui affectent les chats et le virus de la fièvre aphteuse qui touche les animaux à onglons, comme les moutons, les chèvres, le bétail et les porcs.

Des infections, des allergies et d’autres affections (p. ex., corps étrangers, irritants, cancer) peuvent provoquer des maladies du voies nasales, du pharynx, du larynx, de la trachée et des poumons des chiens. La rhinite (cavité nasale), la sinusite (cavités des sinus de la tête), la laryngite (larynx), l’amygdalite, la trachéite (trachée), la bronchite (voies respiratoires) et la pneumonie peuvent être présents seuls ou conjointement.

Nous qualifions une maladie de rhinosinusite lorsque l’affection respiratoire se trouve principalement au niveau des voies respiratoires supérieures, soit dans les cavités du nez et des sinus. La trachéobronchite est le terme employé lorsque l’infection se loge dans les voies respiratoires inférieures, dans la trachée et les poumons.

Les agents infectieux peuvent inclure l’Adénovirus, le Parainfluenza, le Réoviridae ou le virus de l’herpès canin. Des agents bactériens incluent couramment Bordetella, Staphylococcus, Streptococcus et E. Coli. Des infections fongiques et les parasites peuvent aussi être en cause. Des vaccins préventifs sont disponibles pour certains de ces agents bactériens et viraux.
En 2005, une nouvelle variante du virus de la grippe équine a émergé aux États-Unis, provoquant la maladie chez les chiens, mais elle n’est pas encore répandue. Cette variante pourrait devenir une autre cause de maladie respiratoire chez les chiens. Consultez notre article sur la grippe canine pour en savoir plus long sur cette nouvelle maladie émergente.

Les affections respiratoires peuvent être chroniques (à long terme) ou aiguës (à court terme). Parfois, une combinaison des facteurs causaux peut entraîner des symptômes. Par exemple, les chiens atteints d’affections respiratoires réactionnelles chroniques (allergiques) sont plus susceptibles aux infections. Plusieurs agents peuvent aussi être présents. Souvent, un virus déclenche la maladie et, une fois que les défenses du patient sont affaiblies, les bactéries peuvent s’établir et compliquer l’état du patient. Certaines de ces affections peuvent être graves et progressives, particulièrement si elles ne font pas l’objet d’une intervention.

Votre vétérinaire peut vous conseiller sur les traitements qui aident à contrôler ou à éliminer ces signes anormaux. Si une infection bactérienne est confirmée, le vétérinaire pourra prescrire un antibiotique. Parfois, des broncho-dilatateurs ou antihistaminiques sont prescrits. On peut aussi recommander des soins infirmiers, comme l’exposition à de l’air chaud et humidifié. Les soins suggérés dépendront entièrement du diagnostic posé pour un patient particulier. Une fois que le vétérinaire a effectué un examen médical professionnel, il est possible que certains tests de diagnostic, comme une culture pour déceler des agents infectieux, la numération globulaire ou des radiographies, soient aussi suggérés.
avatar
doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 45
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum