Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25177 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Darras

Nos membres ont posté un total de 1406115 messages dans 56981 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Geene
 
Jackson
 
Lilie
 
Huriel
 
Dowrine
 
Savana&edjy
 
ELITEMICHEL
 
Thomas77100
 
Chabada
 
mllecaro
 

Publicités

La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  -Claire- le Mer 16 Jan 2013, 21:17

Bonsoir !
Un petit copier coller d'une discussion qui vient du topic "chien LOF et reproduction" pour pouvoir parler de la castration/stérilisation précoce et de ses effets positifs et négatifs présumés.

Faline a écrit:
Aux USA c'est hyper courant et apriori pas plus de soucis que les autres...
les tchèques et polonais le font couramment sur leur chiens de sport, et ils tournent très très bien, donc apriori pas de soucis non plus...

Mon véto le fait souvent, sur des petites races, et apriori pas de soucis.

celles que j'ai fait, pour le moment pas de soucis.

Le seul truc que je remarque c'est que les chiens ont tendance a être plus grands


la cause c'est que la croissance des os est modifiée en fait les os durant la croissance s'allongent et il y a un moment dans la croissance où ils arrêtent de s'allonger et il s'épaississent et se calcifient plus (tout comme chez l'homme) si j'ai tout pigé, les hormones de croissance et sexuelles ont un rôle dans ce tournant de la croissance osseuse.
Les cartilages sont moins solides et plus sollicités.
Chez le chien stérilisé avant 4 mois il semblerait que les os continuent à s'allonger plus longtemps (d'où la taille plus haute) mais serait moins denses et donc moins solides.
Ce premier changement aurait des conséquences pour les chiens potentiellement dysplasiques ou dysplasiques (aggravation ou apparition de la pathologie. Des études sont en cours je crois.

Chez les races géantes, il y aurait des doutes sur une possible augmentation de la fréquence des cancers des os dans le cas de chiens neutrés avant 3 mois. ( ce n'est pas encore prouvé, ni infirmé pour le moment)

Pour le comportement - mais là je suis plus sceptique - on observerait une augmentation de troubles comportementaux (phobie des bruits exacerbées, augmentation des troubles sexuels). Il y aurait plus de retards comportementaux (là c'est tout à fait possible par contre.)

Il y a eu aussi chez le chat plus de cas de chat présentant une incontinence urinaire précoce parmi ceux stérilisés avant 3 mois. Je n'ai pas d'infos pour les chiens.

Il ne faut pas oublier que les hormones sexuelles, qui ne sont plus secrétées ou en trop petite quantité, jouent un rôle très important dans la croissance physique et le développement comportemental.
Ce sont les hormones sexuelles qui déclenchent la puberté qui est un moment important du développement que ce soit chez le chien ou chez l'homme.
C'est ça qui m'a poussée à m'interroger peut être à tord, mais le fait est que, pour le moment tous ces risques ne sont pas évalués de façon fiables, les pro disent qu'il n'y en a aucun, le contre disent que c'est une catastrophe. Je pense que c'est une affaire à suivre, des études sont en cours.

Je vais vous mettre des liens ou j'ai trouvé les infos :

http://www.spitz-loup.com/problemes-canins/76-sterilisation-precoce-chien

http://www.chiens-online.com/nos-fiches-14c--sterilisation-precoce-qu-en-penser--fiche-726.html

http://www.rescue-forum.com/chiens-144/sterilisation-precoce-chez-grandes-races-non-67846/

http://www.leonberg-passion.com/Leonberger-Osteosarcome.htm




"QUELQUES RÔLES PHYSIOLOGIQUES DES HORMONES SEXUELLES

Précision: dans le texte suivant, la stérilisation chez la femelle est associée à l'ovariectomie (ablation des ovaires), et la stérilisation chez le mâle est associée à la castration (ablation des testicules). La gonadectomie consiste en l'ablation des gonades, les ovaires chez la femelle, les testicules chez le mâle.

Les hormones sexuelles sont des stéroïdes anaboliques. Elles jouent un rôle dans la croissance de plusieurs organes. Elles augmentent la synthèse des protéines musculaires. Elles jouent un rôle important dans la croissance des os longs (pattes...), et plus tard, elles inhibent la croissance linéaire de ces os (1, 50). Ce qui veut dire que dépendamment de l'âge auquel un chien est stérilisé, ses pattes seront soit plus courtes, soit plus longues qu'elles ne l'auraient été naturellement (ce qui n'implique pas nécessairement une différence marquée).

Les globules rouges matures des mammifères n'ont pas de noyau cellulaire. De ce fait, ils ne peuvent se multiplier. De plus, leur durée de vie étant courte, ils doivent être constamment renouvelés (2). Or, les hormones sexuelles jouent un rôle dans ce renouvellement, en agissant directement sur les cellules souches, et en stimulant la production de l'érythropoiétine (qui stimule également les cellules souches) (1,3)"

CONSÉQUENCES PHYSIOLOGIQUES DE LA STÉRILISATION (GONADECTOMIE)

La gonadectomie élimine et réduit la possibilité de développer certains problèmes de santé reliés au système reproducteur. La gonadectomie chez le mâle élimine les risques de cancer des testicules. Chez la chienne, généralement la stérilisation consiste en une hystéro-ovariectomie (ablation de l’utérus et des ovaires) et elle élimine de ce fait les risques de pyométrite (débalancement hormonal qui cause une infection de l'utérus qui doit être traitée extrêmement rapidement), et elle réduit les risques de cancer de la glande mammaire, à condition que la chienne soit gonadectomisée avant ses premières chaleurs de préférence, ou avant ses deuxièmes (l'ovariectomie pratiquée avant les premières chaleurs réduit les risques de cancer de la glande mammaire à 0.5% du risque des chiennes intactes, et si pratiquée après les premières chaleurs, le risque est réduit à 8% de celui des chiennes intactes. Les chiennes subissant une ovariectomie après qu'elles aient atteint la maturité ont le même risque de développer un cancer de la glande mammaire que les chiennes intactes (3)). Chez la chatte, si la gonadectomie est pratiquée avant l'âge de un an, les risques de développer un cancer de la glande mammaire (carcinome) seraient réduits de façon significative (40). Par contre, chez la chienne, dans le cas où elle est gonadectomisée avant ses premières chaleurs, elle n'a pas atteint sa maturité physique et émotionnelle.

Les chiots, comme les humains, traversent différents stades de maturation, qui sont déclenchés par la production des hormones sexuelles. Plusieurs psychologues canins croient qu'un chien privé de ses hormones sexuelles avant d'atteindre la maturité sera plus porté à avoir des problèmes comportementaux, parce qu'il n'aura jamais atteint la stabilité associée à la maturité. Nous croyons que ces chiens immatures ont un plus grand besoin de stabilité et d'être dirigés par leur famille humaine. Les propriétaires qui choisissent la gonadectomie avant la maturité de leur chien(ne) devraient en être conscients afin de prévenir les problèmes comportementaux qui peuvent être de tout ordre (problèmes de malpropreté, anxiété de séparation, agressivité etc...), par une éducation appropriée.

Une déficience en hormones produites par les testicules (testostérone) et les ovaires (oestrogène) peut induire l'incontinence urinaire (3,4,5,14,15). Ce phénomène se produit dans 20% des cas de chiennes gonadectomisées (6,52). Cet effet n'est pas bien expliqué, mais les hormones sexuelles ont probablement des effets sur le sphincter de l'urètre (14,15). Ce problème est plus fréquent chez les chiennes que chez les chiens (3), cependant, il peut ce produire chez le chien mâle également (7). Apparemment les grandes races sont plus à risque (5,7,52). Dans une étude, chez les chiennes gonadectomisées de moins de 20 kg, 9.3% ont développé de l'incontinence urinaire, tandis que chez celles de plus de 20 kg, l'incidence était de 30.9% (52). Certaines races sont reconnues pour avoir une prédisposition à l'incontinence urinaire reliée à la gonadectomie: 65% des Boxers sont affectés (5,6, 52), et les Dobermans pinschers ainsi que les Schnauzers géants ont une prédisposition plus élevée que la moyenne (5,6). Selon Blendinger C. et al. (53), l'incidence de l'incontinence urinaire reliée à la gonadectomie serait significativement supérieure chez les Schnauzers géants, les Setters irlandais, les Boxers et les Bergers anglais. Certaines races seraient moins prédisposées, dans une étude, 10.6% des Bergers allemands et 11.1% des Teckels sont devenues incontinentes (52).

Jusqu’à maintenant les études démontrent que le risque de développer de l’incontinence urinaire reliée à l'ovariectomie n’est pas différent si l’on compare les chiennes ovariectomisées en bas âge et celles ovariectomisées après avoir atteint la maturité. Cependant, une étude a démontré que les signes cliniques de l’incontinence urinaire associée à l'ovariectomie sont plus importants que chez les chiennes ovariectomisées en bas âge, comparativement à celles ayant subi la chirurgie à un âge plus avancé (35).

Une étude démontre que les chiennes ayant subi une ovariectomie ont un risque plus élevé de développer des infections urinaires, la privation des hormones sexuelles ayant un effet sur le système de défense de la vessie (13).

Howe et al., ont montré en 2001, que les maladies infectieuses étaient plus fréquentes chez les chiens gonadectomisés à un âge prépubère, que chez ceux gonadectomisés à un âge pubère (49).

Selon une étude, les chiens mâles castrés, âgés entre 8 et 12 ans, seraient plus à risque que les chiens intacts sexuellement de développer des urolithes (oxalate de calcium), ainsi que les chiens ayant un surplus de poids (36). Les urolithes sont des cristaux se formant dans la vessie et causant des troubles urinaires.

La castration ne diminue pas les risques de de développer un carcinome (cancer) de la prostate chez le chien (27). Les chiens castrés seraient en fait plus à risque de développer un cancer de la prostate que les chiens intacts (26, 54). Selon une étude, plus de 80% des chiens intacts âgés de 5 ans développent une hypertrophie bénigne de la prostate. Par contre les chiens castrés auraient un risque plus élevé que les chiens intacts de développer un cancer de la prostate (adenocarcinome) (16, 26), et ce, peu importe l'âge auquel la castration a été faite (27). De plus, dans les cas de cancer de la prostate, il y aurait une prévalence plus élevée de métastases pulmonaires chez les chiens castrés, comparativement aux chiens intacts (17).

Une étude a montré que les maladies de la prostate les plus fréquentes chez le chien étaient dans l'ordre: les infections bactériennes, les kystes, l'adenocarcinome et l'hyperplasie bénigne (18). Ce que cette étude a aussi révélé était que la maladie de la prostate la plus fréquente chez les chiens castrés était l'adenocarcinome (cancer) (18). La race la plus souvent atteinte de ce cancer était le doberman pinscher (18). Les résultats de Sorenmo et al., vont également dans le même sens que les résultats d'études épidémiologiques qui montrent que les chiens castrés ont un risque plus élevé que les chiens intacts de développer un carcinome de la prostate (44).

Une étude publiée en 2007 démontre également qu'il existe une prédisposition au cancer de la prostate reliée à la race canine, ce qui suggère une prédisposition génétique (57), et que les chiens castrés (toutes races confondues) ont un risque plus élevé que les chiens intacts de développer un cancer de la prostate (de tous types) (57).

Il semble que les chiennes ovariectomisées aient un risque plus élevé d’être affectées par l'hypothyroïdie comparativement aux chiennes intactes (3, 21, 25). Et une étude a démontré que les chiens gonadectomisés (mâles et femelles) ont un risque plus élevé de développer l'hypothyroïdie que les chiennes intactes (.

Des études montrent que les chiens (mâles et femelles) gonadectomisés sont plus à risque de subir une rupture du ligament croisé que les chiens et chiennes intacts (19, 24). Une étude faite en 2005, et regroupant 369 chiens, montre que 8% de ces patients étaient des femelles intactes, contre 43% de chiennes gonadectomisées, et 14% étaient des mâles intacts, contre 35% de chiens castrés (43). Le risque demeurant constant peu importe la race et la taille des chiens (28).

La gonadectomie peut provoquer des dermatites incluant l’alopécie légère chez le chien et le chat, mais cette condition n’est pas fréquente (3). Elle peut aussi causer une alopécie endocrine chez le chat, plus fréquente chez les mâles castrés (3).

Un des effets négatifs potentiels de l'ovariectomie chez la chienne est que les chiennes dominantes peuvent devenir plus dominantes et développer de l'agressivité suite à l'ovariectomie (9, 42, 46).

Il est également intéressant de savoir que la gonadectomie abaisse le métabolisme. C'est précisément la raison pour laquelle les animaux gonadectomisés ont une tendance à l'obésité (3). Fait intéressant, une étude a montré que les chats errants, comme les chats sédentaires, seraient à risque de prendre du poids suite à la gonadectomie. L'étude a été faite sur 14 chats, dont la condition physique a été évaluée lors de la gonadectomie, puis un an plus tard. Leur prise de poids était significative (37).

Une étude montre que les chiens gonadectomisés ont un risque 2 fois plus élevé que les chiens intacts de développer un ostéosarcome (20). D’autres chercheurs ont montré que chez le Rottweiler, le risque était plus élevé chez les chiens (mâles et femelles) gonadectomisés avant l’âge de un an, que chez les chiens intacts. En effet, le risque était influencé par l'âge auquel la gonadectomie a été pratiquée. Le risque des chiens gonadectomisés avant l'âge de un an étant de 1 sur 4 (23). Il est aussi non recommandé de faire castrer les lévriers Irlandais, à cause du risque plus élevé de développer un ostéosarcome, qui y est associé pour cette race (59).

Une étude faite en 2001 montre que les chiens mâles intacts sexuellement sont significativement moins enclins à progresser d'une altération légère des fonctions cognitives vers une altération sévère. L'étude portait sur 4 comportements. Les résultats suggèrent que la présence de testostérone en circulation chez les chiens mâles vieillissants intacts pourrait ralentir la progression de l'altération des fonctions cognitives chez les chiens démontrant déjà des signes d'altération légère (30).

L'oestrogène (hormone sécrétée par les ovaires) devrait jouer un rôle protecteur similaire chez la chienne intacte, malheureusement il n'y avait pas suffisamment de chiennes intactes disponibles pour cette étude, de façon à vérifier cette hypothèse (30).

Les données du Veterinary Medical Data Program (VMDP), contenant 1019 cas de diabète canin provenant de 14 facultés de médecine vétérinaire, ont montré un risque significatif accru de développer du diabète mellitus chez les femelles intactes et gonadectomisées, comparativement au risque des mâles intacts, et un risque significativement accru chez les mâles castrés (55).

Une étude faite en 2005 sur une cohorte de 1733 boxers, de 325 portées, étudiés de la naissance à l'âge de 10 ans, montre que le risque de mortalité des chiens gonadectomisés, mâles et femelles, est plus élevé que celui des chiens intacts (51).

Selon une étude menée en 1994, chez les chiens plus jeunes que 4 ans, les femelles intactes sont moins à risque de développer une kératose superficielle chronique que les chiens mâles castrés et intacts, ainsi que les femelles hystéro-ovariectomisées (31).

Les chiens mâles et femelles gonadectomisés ont un risque plus élevé que les mâles intacts de développer une pancréatite aiguë (32). Et ils ont aussi un risque plus élevé que les femelles intactes sexuellement (33).

Le risque de développer une pancréatite aiguë fatale serait plus élevé chez les chiens qui ont entre autres un surplus de poids, ainsi que chez les chiens atteints d'hypothyroïdie (33). Deux conditions qui peuvent être développées suite à la gonadectomie.

Une étude statistique faite entre 1982 et 1995 sur 1383 chiens atteints d'une tumeur cardiaque, montre que le risque de développer une tumeur cardiaque chez les chiennes gonadectomisées est plus de 4 fois supérieur à celui des chiennes intactes. De plus leur risque de développer un hémangiosarcome (tumeur cancéreuse) est de plus de 5 fois supérieur à celui des chiennes intactes. Le risque des chiens castrés serait légèrement plus élevé que celui des mâles intacts, qui eux ont un risque 2.4 fois plus élevé que celui des chiennes intactes. Cette étude suggère donc que la gonadectomie augmente le risques de développer une tumeur cardiaque chez les chiens mâles et femelles. Les femelles intactes ayant le risque le plus faible, et les femelles ovariectomisées étant le plus à risque (22).

Il existe des manifestations cliniques inhabituelles de l’hyperadrénocorticisme (Cushing disease) chez le chien mâle castré, incluant la prostatomégalie et l’adénome périanal (21).

L'ostéoporose chez la femme est causée par le manque d'oestrogènes suite à la ménopause (les ovaires cessant de produire cette hormone). Or, bien que la ratte soit l'animal idéal pour étudier ce phénomène et découvrir des traitements pour la femme, la chienne ovariectomisée est aussi utilisée en laboratoire (39). La chienne ovariectomisée a donc une production osseuse altérée suite à l'ovariectomie. Des études faites sur des beagles mâles ont aussi démontré une diminution de la masse osseuse (la formation osseuse étant moins importante comparativement à sa résorption) chez les chiens castrés (45).

Une étude faite sur 1 226 159 chiens vaccinés dans 360 hôpitaux vétérinaires montre que les chiens adultes de petites tailles et gonadectomisés ont un risque de 27% à 38% plus élevé que celui des chiens de même taille, intacts, de développer une allergie suite à l'administration d'un vaccin (le risque diminuant de façon inversement proportionnelle au poids) (41).

De même, une étude faite sur 496 189 chats vaccinés, dans 329 hôpitaux vétérinaires, dans le but de déterminer l'incidence ainsi que la cause d'effets secondaires reliés à la vaccination, dans les 30 jours suivants, et classifiés comme réaction non spécifique, allergique, urticaire, choc, ou anaphylaxie, a démontré que le risque était plus élevé chez les chats gonadectomisés que chez les chats intacts sexuellement. Les effets secondaires les plus souvent diagnostiqués étant une léthargie accompagnée ou non de fièvre (58).

Dans une étude faite en 2004, Spain et al. ont montré que les chiens, mâles et femelles, gonadectomisés en bas âge, sont plus sujets à développer la dysplasie de la hanche, une phobie des bruits et à exhiber plus de comportements sexuels que ceux gonadectomisés plus tard (47).

Chez le chat, l’angiosarcome de la peau et des tissus mous est plus commun chez les vieux mâles castrés. Ce cancer peut s’avérer difficile à traiter puisque des métastases, spécialement au niveau des poumons et du foie, sont communes (21).

Les chats siamois mâles castrés âgés sont prédisposés aux lipomes (qui sont des tumeurs adipeuses bénignes) (21).

Une étude a été faite dans le but de déterminer quels sont les facteurs de risques de développer certaines maladies du système urinaire chez le chat. Les résultats ont montré que les mâles castrés ont un risque accru de développer certaines maladies urinaires, sauf les infections urinaires bactériennes et l'incontinence urinaire, et que les femelles ovariectomisées ont un risque accru de développer l'urocystolithiase, des infections urinaires bactériennes et la néoplasie. L'étude montre que les femelles intactes ont un risque plus faible de développer des maladies urinaires, à l'exception des désordres neurogéniques et des blessures iatrogeniques (34).

Les chats gonadectomisés ont un risque plus élevé que les chats intacts, de développer des urolithes d'oxalates de calcium, ainsi que des struvites (magnésium ammonium phoasphate) (56).

Une étude a montré que les chats gonadectomisés (mâles et femelles), ont un risque plus élevé que les chats intacts sexuellement, de développer le syndrome urinaire félin (38).

Chez le furet, la cause hypothétique de l'hyperadrénocorticisme, une maladie très fréquente chez les furets, et affectant surtout les femelles (75% des furets affectés sont des femelles), est leur gonadectomie à un trop jeune âge.

http://best-of-irish-wolfhound.eu/bog/maladies/hormones_sexuelles.htm


Voilà de quoi réfléchir et débattre car je trouve qu'on est trop peu informés là-dessus. :/ Pour moi, il y a trop de risques présumés pour que j'accepte de le faire sur un de mes chiens. Quand on en saura plus, que tout sera moins flou, ce sera plus simple de faire son choix.




j'ai retrouvé les liens de certaines études tout est en anglais :/ désolée

www.akcchf.org/news-events/library/.../rottweilerupdate0410.pdf

Une personne qui critique une étude qui démontrait que la castration/stérilisation précoce n'avait aucun risque:
www.columbusdogconnection.com/Documents/PedRebuttal%20.pdf


Une première étude dont la conclusion a été :
"Among female dogs, early-age gonadectomy was associated with increased rate of cystitis and decreasing age at gonadectomy was associated with increased rate of urinary incontinence. Among male and female dogs with early-age gonadectomy, hip dysplasia, noise phobias, and sexual behaviors were increased, whereas obesity, separation anxiety, escaping behaviors, inappropriate elimination when frightened, and relinquishment for any reason were decreased."

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14765797?dopt=Abstract


Même étude pour les chats mais très ciblée comportement et pas très axée sur la santé de l'animal:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14765796?dopt=Abstract

Résultat : "Among male cats that underwent early-age gonadectomy (< 5.5 months of age), the occurrence of abscesses, aggression toward veterinarians, sexual behaviors, and urine spraying was decreased, whereas hiding was increased, compared with cats that underwent gonadectomy at an older age. Among male and female cats that underwent early-age gonadectomy, asthma, gingivitis, and hyperactivity were decreased, whereas shyness was increased."


Encore une mais très peu de détails en gros 91% des chercheurs ont trouvé des avantages et 84% ont trouvé au moins 1 inconvénients

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12220034?dopt=Ab

et encore un axée sur la relation stérilisation précoce et incontinence urinaire chez la chienne : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11787155?dopt=Abstract

-Claire-
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 4969
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 23
Localisation : Val d'Oise
Mon chien : Guess, berger australien

http://guesswhoiam.e-monsite.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  -Claire- le Mer 16 Jan 2013, 21:21

un bref rappel des hormones jouant un rôle dans la croissance chez le mammifère

http://www.auxologie.com/croissance/croissance_hormones.php

• L'hormone de croissance (ou GH = growth hormone)

Seule l'hormone de croissance humaine est active chez l'homme, les hormones de croissance d'origine animale n'ayant pas d'activité biologique et ne pouvant pas être utilisées pour traiter les troubles de la croissance de l'enfant (contrairement à d'autres hormones, comme l'insuline).

De plus, la synthèse de l'hormone de croissance humaine n'est possible que depuis peu de temps. Ce progrès majeur permet de traiter plus facilement et plus largement les enfants qui le nécessitent (1985) et ceci pratiquement sans aucun risque. Il n'y a en particulier, avec l'hormone de croissance actuelle synthétique, plus aucun risque de la contamination dramatique (maladie de Creutzfeldt-jakob) qu'il y avait eu avec l'hormone de croissance extractive utilisée précédemment.

La sécrétion d'hormone de croissance est sous contrôle d'une double régulation hypothalamique :
- régulation de stimulation positive par le GHRH (Growth hormone realeasing hormone),
- négative par la somotostatine.
Cette régulation permet une sécrétion très particulière, pulsatile, essentiellement nocturne pendant certaines phases du sommeil. La première bouffée qui est en principe la plus importante, survient le plus souvent de 60 à 90 minutes après l'endormissement. Cette constatation fait recommander d'administrer les traitements par l'hormone de croissance au mieux le soir au coucher, et conseiller une heure de coucher qui ne soit pas trop tardive pendant les périodes de croissance rapide, en particulier pendant la période pubertaire.

En dehors du sommeil, il n'y a pratiquement pas de sécrétion diurne, sauf pendant les efforts musculaires intenses, en cas de jeûne prolongé ou à l'occasion de stimulations médicamenteuses. Ces dernières sont utilisées en pratique pour diagnostiquer un déficit en hormone de croissance. Elles sont la plupart du temps assez pénibles pour les enfants. Leur indication est donc limitée aux enfants réellement suspects de déficit en hormone de croissance, le plus souvent après une consultation auprès d'un médecin spécialiste de la croissance.

L'hormone de croissance n'agit pas directement sur les cartilages de croissance. Elle est en fait transportée par voie sanguine, liée à la GH BP (GH binding protein) essentiellement jusqu'aux cellules du foie (hépatocytes) où elle vient se fixer sur un récepteur spécifique.
La croissance des cartilages de croissance est donc sous le contrôle d'un ensemble complexe de mécanismes dans lequel toute anomalie, qu'elle soit anatomique (anomalie de la région hypothalamo-hypophysaire congénitale ou acquise) ou génétique (anomalie des gènes qui contrôlent la synthèse des différentes hormones impliquées, de leur protéines de transport et de leurs récepteurs) vont pouvoir être à l'origine de maladies de la croissance. Néanmoins, ces maladies sont rares et n'expliquent que peu des troubles de la croissance qui peuvent être observés.


• Les hormones thyroïdiennes (T3, T4)

Elles sont synthétisées et secrétées par la thyroïde, glande située au niveau du cou, elle-même étant sous contrôle d'une hormone hypophysaire, la TSH.

Elles ont un rôle fondamental dans la croissance mais aussi dans le développement cérébral.

Il existe actuellement un dépistage néonatal systématique de l'hypothyroïdie congénitale, qui grâce à un traitement très précoce des enfants atteints, leur assure un développement normal. Cette possibilité peut être considérée comme l'un des plus ggrands progrès de l'endocrinologie pédiatrique moderne, en fonction de la gravité du nanisme par hypothyroïdie congénitale non traitée, qui a donc pratiquement complètement disparu.


• Les hormones sexuelles (testostérone, œstrogènes)

Agissant en synergie avec l'hormone de croissance, elles permettent le pic de croissance pubertaire. Ces hormones ont une double action : accélération de la vitesse de croissance mais aussi et surtout maturation des cartilages de croissance qui vont se souder, marquant ainsi la fin de la croissance.

Ce mécanisme explique qu'en cas de sécrétion trop précoce d'hormones sexuelles (puberté précoce par exemple)), il existe un risque de petite taille définitive en l'absence de traitement adapté, par soudure prématurée des cartilages de croissance.



• D'autres hormones (surrénaliennes, insuline…)

Elles ont également un rôle dans la croissance. Leur action ne sera pas évoquée ici.

-Claire-
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 4969
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 23
Localisation : Val d'Oise
Mon chien : Guess, berger australien

http://guesswhoiam.e-monsite.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  -Claire- le Mer 16 Jan 2013, 21:27

Les arguments des pro stérilisation précoce :
chez la chienne diminutiondes risques de tummeurs mammaires et inflammations et infections des organes génitaux. ça c'est prouvé

ils disent aussi que tous les problèmes incontinence urinaire, dysplasie, rupture des ligaments, .... sont dûs à l'obésité des chiens stérilisés mais tous ne deviennent pas obèses et des proprios de chien en poids de forme ont vu ce genre de problème sur leurs chiens.

D'autres avancent que les gains en terme de protection animale par réduction de la population en valent la peine.

et beaucoup disent que ses arguments ne sont pas prouvés.

Mais les leurs non plus :/ bref c'est le renard qui se mord la queue. et évidemment les études des deux "parties" sont plus ou moins biaisées et donc plus ou moins fiables.

-Claire-
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 4969
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 23
Localisation : Val d'Oise
Mon chien : Guess, berger australien

http://guesswhoiam.e-monsite.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  chloé83 le Mer 16 Jan 2013, 21:38

c'est la question que je me pose...je vais bientôt avoir ma chienne border collie lof...vais je la faire stériliser ou pas?
premier problème mon autre mâle border chaleurs à gérer (en plus ils ont des très proches parents communs )
donc je la stérilise à 6 mois? donc avant sa confirmation ? car je compte la faire confirmer, après même si la chienne présente des capacités, qu'est ce qu'elle va apporter à la race? et perso j'ai vraiment pas l'âme d'un éleveur donc stérilisation mais à quel âge d'après vous ???

chloé83
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 1696
Date d'inscription : 07/12/2008
Age : 56
Localisation : mons var 83
Mon chien : chloé, théo argos idyllle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Easy life le Mer 16 Jan 2013, 22:22

J'ai fais stérilisée Easy à 2ans et demi, elle n'a pas pris de poids, elle en a même perdu au départ mais elle fait de l'agility donc bon

Easy life
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 10470
Date d'inscription : 03/03/2011
Age : 28
Localisation : Maisontiers 79
Mon chien : Easy- Croisé BA/BBM, Casa BBMM en FA, en attente d'un petit J
Sport canin ou activité : Education, Agility, Tricks, Famille d'accueil, ballade, baignade, calin


Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Faline le Mer 16 Jan 2013, 22:31

j'ai une chienne qui fait partie d'une étude sur la stérilisation "chimique" (implant) sur les chiots de moins de 4mois.
elle a maintenant 2ans, elle est grande, plus grande que sa fraterie, par contre plus fine, ossature plus légère mais sans pb de calcification.

Pour les chiennes (je ne l'ai fait que pour des femelles) toutes stérilisée avant 4mois de façon chirurgicale, pour les 3 la même chose, plus grande, plus fine par contre je n'ai pas echo de plus de blessures ou de soucis comportementaux

Pour le reste je ne me fie qu'à ce que j'ai vu, dans mon sport, les pays de l'est castre et stérilise avant 10semaines, justement pour avoir des chiens plus grands et sveltes.
Pas de risque de blessures accru, pas plus de soucis comportementaux. par contre 0 comportement sexuel

Faline
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 8300
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28
Localisation : Charente Maritime
Mon chien : une meute d'ESD, 1 BH et 1 chinois
Sport canin ou activité : Sports de trait, Agility, Obé


http://www.chiens-de-sport.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Invité le Mer 16 Jan 2013, 23:03

J'ai du mal avec la stérilisation précoce chez les femelles.
Je me dis que si les 1ères chaleurs arrivent à tel ou tel âge ce n'est pas pour rien.
Pourquoi dans une même race, une chienne les aurait à 8/10 mois et l'autre à 15/18 mois ?
Pour moi, ça joue en effet sur le développement de la chienne et ça arrive au moment ou la chienne est plus ou moins finie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Educalins le Jeu 17 Jan 2013, 08:18

chloé83 a écrit:c'est la question que je me pose...je vais bientôt avoir ma chienne border collie lof...vais je la faire stériliser ou pas?
premier problème mon autre mâle border chaleurs à gérer (en plus ils ont des très proches parents communs )
donc je la stérilise à 6 mois? donc avant sa confirmation ? car je compte la faire confirmer, après même si la chienne présente des capacités, qu'est ce qu'elle va apporter à la race? et perso j'ai vraiment pas l'âme d'un éleveur donc stérilisation mais à quel âge d'après vous ???

Actuellement, c'est compliqué de donner des réponses sûres...
Il y a 2 écoles... Qui défendent chacune leur beurre...

Ma chienne avait eu ses chaleurs vers 8 mois.
Il me semble (y'a 10 ans donc j'ai des blancs...) que j'avais attendu les 2ème chaleurs pour la stériliser.

Bref, elle a presque 11 ans.
Aucun souci de poids ni rien.

Si tu as un mâle, perso, je conseille la stérilisation avant les 1ères chaleurs...
Les avantages sont plus intéressants que les inconvénients...

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19262
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  -Claire- le Jeu 17 Jan 2013, 08:20

easy, là c'est stérilisation précoce donc avant 4 mois. Perso j'ai rien contre la stérilisation une fois la croissance et le développement comportemental finis.
4 mois pour un chien ça correspond environ à 5 ans,imaginez un peu les conséquences d'une stérilisation chez l'homme à cet âge là. (c'est plus familier pour nous) :/
Je suis vraiment pas à l'aise avec ce type de stérilisation car je trouve ça vraiment trop tôt :/

Faline, il faudra voir aussi quand elle sera plus vieille pour les articulations car soi disant ça augmenterait les risques de mauvais vieillissement des articulations (déjà observé chez le chat en tout cas, pour les chiens encore une fois il y a trop peu de statistiques et d'études fiables).
Mais c'est intéressant de voir que ta chienne n'est pas concerné par les soucis ligamentaires, car les gens qui en parlaient avaient des races "prédisposées" j'ai lu beaucoup de cas de bouvier bernois, berger allemand, des molosses aussi, quelques rares cas de chien de berger léger type border/aussie donc peut être que la stérilisation n'a aucun rôle là dedans ou alors qu'elle aggrave juste un problème déjà présent chez l'individu.

-Claire-
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 4969
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 23
Localisation : Val d'Oise
Mon chien : Guess, berger australien

http://guesswhoiam.e-monsite.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Educalins le Jeu 17 Jan 2013, 08:26

J'y repense, la chienne de mon frère a eu une stérilisation précoce.
C'est un basset hound.

Aucun souci de santé par contre!
Elle n'a pas davantage grandit non plus Mdr (comment ça un hound ça reste bas?)

Elle est morte vers 11ans. Cancer je crois, des intestins un truc comme ça...


Ah! ET MERCI CLAIRE POUR CE SUJET INTÉRESSANT! Good

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19262
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  -Claire- le Jeu 17 Jan 2013, 08:37

de rien ! Smile

bah oui un basset hound ça reste bas, très bas Laughing

et niveau articulations elle a bien vieilli ? enfin comme un basset "normal", ou elle a eu beaucoup d'arthrose ? tu sais à quel âge exactement ?
Car selon certains chercheurs(études à faire encore une fois, car il n'y a rien de sérieux) une stérilisation à 2 mois et à 4 mois ne provoqueraient pas de façon aussi intense les différents problème, en fait plus c'est tôt, pire c'est en gros selon ces chercheurs.

Bon c'est pas un chien, mais kashmir a été stérilisée à 3 mois (soi disant ça devait réduire son agressivité lol), elle a une taille disproportionnée pour un chat de gouttière ( 50 cm de long des épaules à la base de la queue et 32 cm de queue ! Surprised ) elle a 8 ans et a commencé à développer de l'arthrose à 6 ans environ (on l'a repéré ce moment là en tout cas). Ces derniers mois elle a eu quelques soucis de fuites (appelez le plombier vous allez me dire lol). Est ce que c'est lié ? j'en sais trop rien par contre, j'ai une amie qui avait un chat de 4 ans stérilisé à 2 mois perclus d'arthrose il ne bougeait pratiquement plus sans miauler de douleur bon vu qu'il ne bougeait plus il se pissait dessus régulièrement mais du coup on sait pas si c'est de l'incontinence ou pas :/ euthanasié à 5 ans car il souffrait trop. Chez un chat de gouttière c'est tout de même relativement rare.
J'ai eu plusieurs autres cas comme ça dans mon entourage mais moins spectaculaires donc je pense que pour ce chat il y avait sûrement une prédisposition génétique ... :s

-Claire-
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 4969
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 23
Localisation : Val d'Oise
Mon chien : Guess, berger australien

http://guesswhoiam.e-monsite.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Educalins le Jeu 17 Jan 2013, 08:41

Aucune arthrose. Ça je suis sûre!

Je dirais plutôt vers 4-5 mois. Car ils voulaient avant les 1ères chaleurs.
Pas à 2 mois non!

J'ai des chats de race.
Ils sont stérilisés par l'éleveur avant la cession, donc vers 3,5mois.
Ça fait longtemps que ça se pratique et pas de souci particulier non.
Les miens sont superbes en tout cas! Le mâle est digne d'une gravure!

Kashmir devait être disproportionné de naissance Laughing

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19262
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  -Claire- le Jeu 17 Jan 2013, 08:46

elle était affamée donc minuscule et après ça a ait PLOP ! Laughing
elle a grandi d'un coup donc les soucis d'articulations peuvent venir de là aussi (comme pour moi je suis pas stérilisée Mdr ))

-Claire-
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 4969
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 23
Localisation : Val d'Oise
Mon chien : Guess, berger australien

http://guesswhoiam.e-monsite.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Educalins le Jeu 17 Jan 2013, 08:49

Quand tu nous auras tout dit! Mdr

Sinon, yavait un truc qui m'avait marqué sur cette chienne.
Elle était restée très très bébé dans sa tête. Un manque de maturité certain!

Je sais que ça peut jouer là dessus...
Mais après je ne sais pas si c'était son tempérament ou si c'était vraiment la "cause"...

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19262
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Faline le Jeu 17 Jan 2013, 12:17

ca fait 20ans que cela se fait aux USA
et au moins 10ans dans les pays de l'est et j'ai jamais remarqué de vieillissement problematique...

Faline
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 8300
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28
Localisation : Charente Maritime
Mon chien : une meute d'ESD, 1 BH et 1 chinois
Sport canin ou activité : Sports de trait, Agility, Obé


http://www.chiens-de-sport.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  suerte le Jeu 17 Jan 2013, 12:56

Faline a écrit:ca fait 20ans que cela se fait aux USA
et au moins 10ans dans les pays de l'est et j'ai jamais remarqué de vieillissement problematique...

Normal il y a 20 ans tu avais 4 ans Laughing

suerte
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 8826
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 57
Localisation : derrière mon ordi :)
Mon chien : 2 Westies et une Akita inu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Norimatys le Jeu 17 Jan 2013, 13:02

Je suis totalement contre, les hormones sexuelles ont un rôle très important à jouer dans la construction du corps de l'individu et dans sa construction comportementale, je ne vois pas comment il serait possible qu'il n'y ai pas d'impact négatif.

Personnellement, je conseille d'attendre la fin des premières chaleurs pour la chienne et 8 à 9 mois pour les mâles, les catalans stérilisés avant leur puberté et les femelles en particulier restent très bébé dans leur tête, ils ne se posent pas et ne deviennent jamais véritablement adultes et ça me pose soucis! Un chiot ça doit être chiot pendant 1 an, après c'est franchement plus drôle!

Norimatys
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 18300
Date d'inscription : 06/06/2007
Age : 42
Localisation : Chalindrey
Mon chien : les catalans: Urko, Ulkie, Tatoon, Chula, Nori, Ebony, Elwë, Ezia les copains: Tia et Disney et nos anges gadiens: Narco, Pepette et Troïka

http://www.berger-catalan.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Faline le Jeu 17 Jan 2013, 13:47

suerte a écrit:
Faline a écrit:ca fait 20ans que cela se fait aux USA
et au moins 10ans dans les pays de l'est et j'ai jamais remarqué de vieillissement problematique...

Normal il y a 20 ans tu avais 4 ans Laughing

ahahahah tu as toujours ton drôle d'humour...

Si on se base sur les études américaines, ils ont plus de recul que nous...
ca te va mieux comme ca Smile

Faline
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 8300
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28
Localisation : Charente Maritime
Mon chien : une meute d'ESD, 1 BH et 1 chinois
Sport canin ou activité : Sports de trait, Agility, Obé


http://www.chiens-de-sport.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  suerte le Jeu 17 Jan 2013, 15:19

Un ptit peu d'humour cela ne fait jamais de mal Very Happy

suerte
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 8826
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 57
Localisation : derrière mon ordi :)
Mon chien : 2 Westies et une Akita inu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Educalins le Mer 26 Nov 2014, 08:03

Un article plutôt intéressant
Source: http://www.hebraud.fr/chirurgie-et-services-en-clinique/la-stérilisation-précoce-du-chat-et-du-chien/


A la fin des années 80, aux Etats -Unis, les autorités sanitaires s'étaient mobilisées pour enrayer le fléau de la prolifération canine et féline qui sévissait dans tous le pays. Les centres d'hébergements (SPA ) américains étaient surpeuplés d'animaux abandonnés ou capturés divagants.

Pour la seule année 1990, et selon les sources, ce sont de 5,4 à 9 millions de chiens qui ont été euthanasiés dans les centres d'hébergement américains!! 5,7 à 9,5 millions de chats subissaient le même sort, cette année là aux Etats-unis.

Je vous laisse imaginer l'état psychologique des bénévoles qui travaillaient dans ces centres de protection (??) des animaux!

Mais les américains sont un peuple plutôt pragmatique: au lieu d'euthanasier tous ces animaux, ils ont considéré qu'il serait plus judicieux d'éviter leur prolifération en s'attaquant aux problèmes à la source, à savoir la capacité de reproduction des animaux domestiques.


Déjà, depuis de nombreuses années, les éleveurs stérilisaient entre 2 et 3 mois les chats et les chiens de race avant de les céder à leur futurs propriétaires. Leur motivation n'était certes pas sanitaire mais économique: ils étaient ainsi certains que les propriétaires ne pourraient pas faire reproduire les animaux de leur "marque". A ces avantages purement matérialistes on s'est aperçu que la stérilisation précoce avait en plus d'indéniables bénéfices sur la santé et le comportement des animaux ainsi stérilisés.

Cette pratique a été progressivement généralisée pour les centres d'hébergements, et tous les chatons ou tous les chiots ( mâles ou femelles) ont été stérilisés avant leur adoption vers 3 mois.

Pour l'année 2008 on estime que "seulement" 3,7 millions d'animaux ont été euthanasiés dans les centre d'hébergement sur le territoire américain. C'est encore un chiffre considérable mais bien inférieur aux 11 à 20 millions d'euthanasies en 1990!

Depuis, la stérilisation précoce des chiens et des chats est enseignée dans la plupart des universités vétérinaires américaines et dans de nombreuses écoles européennes. Paradoxalement, cette matière a beaucoup de mal a être reconnue et enseignée en France: cela fait une dizaine d'années que je la pratique régulièrement et très peu de confrères semblent intéressés par cette technique.
Peut être que les idées reçues ont la peau dure:

beaucoup de propriétaires pensent qu'il est indispensable qu'une chienne, ou une chatte, ait une portée avant d'être stérilisée, ou sinon que la stérilisation ait lieu après les premières chaleurs.

Les pratiques américaines en matière de protocole de stérilisation ont montrées, sur de très grands nombres de chiennes , qu'une chienne stérilisée avant ses premières chaleurs avait  200 fois moins de risques d'avoir, dans sa vie, des tumeurs mammaires, par rapport à une chienne non stérilisée; une chienne stérilisée après ses premières chaleurs n'avait que 12 fois moins de risques; après les 2éme chaleurs, plus que 4 fois. Après les 3éme chaleurs il n'y avait plus dedifférences significatives.

La stérilisation élimine aussi les risques de métrites (infections de l'utérus).

Pour ce qui est de la stérilisation des mâles, la castration, les réticences sont essentiellement... culturelles, surtout dans les pays latins! Castrer son chien ou son chat est déjà traumatisant pour...le maître, alors, en plus, le castrer très jeune! Pourtant castrer un chat avant 3 ou 4 mois n'a pas, comme ça a pu être avancé par certains, d'influence sur la taille de l'urêtre ou sur la fréquence des maladies urinaires du chat adulte.
L'apparition des problèmes urinaires chez le chat sont davantage corrélés à l'état d'embonpoint qu'à la stérilisation précoce.
Par contre la castration précoce abolit les phénomènes de marquage urinaire, dont les désagréments olfactifs, dus à la testotérone, n'existent pas chez les chats castrés.

Pour les chiens, la castration précoce n'a pas d'incidence médicale négative.

Elle diminue l'agressivité entre chats mâles et entre chiens mâles.

L'espérance de vie est plus grande chez les chiens ou les chats castrés avant la puberté, ceci étant lié au mode de vie, aux fugues beaucoup moins nombreuses et à l'absence des fréquentes bagarres entre mâles entiers (blessures...)

La stérilisation précoce va entrainer une incontinence urinaire de la chienne:

cette affirmation est non fondée. L'âge à la stérilisation n'a pas d'incidence sur ce phénomène qui est observé chez 5 à 20%, selon les races, des chiennes stérilisées, . La taille serait beaucoup plus significative , l'incontinence étant plus marquée chez les chiennes de plus de 20kg

Une stérilisation précoce va ralentir la croissance du chat ou du chien!

Cette affirmation est non fondée. C'est l'hormone de croissance qui est responsable de la croissance du squelette, pas les hormones sexuelles.
Les hormones sexuelles sont, au contraire, impliquées dans la fermeture des cartilages de croissance et elles contrôlent donc l'arret de la croissance des mammifères.

On a tous observé que les jeunes filles ont pratiquement leur taille adulte vers 13/14ans au moment de la puberté: le pic oestrogénique ralentit progressivement puis arrête les phénomènes de croissance. Pour les garçons , le pic de testostérone est plus tardif, et ferme la plaque de croissance plus progressivement.

Chez le chien et le chat, la stérilisation avant la fermeture de la plaque de croissance retarde cette fermeture et est associé à un allongement statistiquement significatif des os longs (fémur, tibia, humérus...). Cet allongement (très modéré) n'entraine pas de pathologie particulière.

La stérilisation précoce aggrave les problèmes d'obésité.

La proportion d'animaux obèses est plus importantes chez les animaux castrés que chez les non castrés. L'âge à la stérilisation ne semble pas intervenir.

Les chiennes stérilisées tardivement (après les deuxièmes chaleurs) semblerait avoir une tendance à l'embonpoint plus marquée: elles mangeraient entre 20 et 30% de plus et feraient moins d'exercice. Cette augmentation de prise de nourriture pourrait s'expliquer par une propriété des oestrogènes qui auraient un rôle de facteur de satiété; l'ablation des ovaires "libèrerait" leur appétit.

Néanmoins, l'obésité post-stérilisation n'est pas une fatalité. Elle peut être parfaitement contrôlée par un régime alimentaire approprié!

La stérilisation précoce provoque des problèmes de comportement.

Les étude menées Outre-Atlantique ne montrent pas que les animaux stérilisés précocément ont plus de troubles du comportement que les autres. Le taux de retour des animaux adoptés dans les centres d'hébergement n’est pas modifiée

Par contre les problèmes de malpropreté, d’agression entre chats ou entre chiens sont moindres.
La castration précoce rend les animaux plus docile, diminue le comportement agressif (sauf pour l'agressivité par peur) d'autant plus que cette castration aura été pratiquée tôt avant la période pubertaire, avant l'imprégnation hormonale du cerveau.

Certains auteurs ont indiqué une baisse de l'anxiété de séparation et de l'incontinence émotionnelle chez les chiens castrés avant 5 mois.



Pour les mâles le volume des testicules n'est pas aussi développé qu'il le sera à 6 mois, ce qui peut poser un problème d'ordre technique, seulement sur certaines races de chat à développement lent.

Généralement l'extraction des testicules se fait par une seule ouverture réduite. Chez le chaton, le temps opératoire est très court.


Avantages chirurgicaux de la stérilisation précoce

la technique chirurgicale pour la stérilisation précoce des chiens et des chats ne présente aucune difficulté. Au contraire les vétérinaires qui la pratique témoignent tous de la facilité à trouver l'utérus et les ovaires qui ont dès l'âge de 8 semaines la taille qu'ils ont à 6 mois, mais dans un environnement dépourvu de graisse.

De ce fait la chirurgie est plus rapide. En cas d'ovariectomie, l'ouverture chirurgicale est très étroite, la suture très petite. De plus, je pratique une suture intra-dermique avec du fil résorbable, non apparent (les points sont sous la peau) permettant une cicatrice très fine.

Cette technique de suture, en plus d'être très esthétique, permet une cicatrisation très rapide (surtout sur de jeunes animaux en croissance), et lorsqu'elle est complétée par l'apposition d'une très fine pellicule de colle biologique, elle permet une imperméabilisation de la plaie aux microbes extérieurs. Aucun pansement n'est nécessaire: les chatons ou les chiots des refuges peuvent être remis en liberté ou adoptés très rapidement sans qu'ils aient besoin de voir un vétérinaire pour enlever les fils chirurgicaux; il en est de même de même pour les animaux de ma clientèle qui n'ont pas besoin d'une consultation supplémentaire pour le retrait des fils.

L'aspect de ces sutures est visible sur les photographies post-opératoires d'ovariectomies (retrait des ovaires) de chienne, de chatte, et de lapine.

Pour les mâles le volume des testicules n'est pas aussi développé qu'il le sera à 6 mois, ce qui peut poser un problème d'ordre technique, seulement sur certaines races de chat à développement lent.

Généralement l'extraction des testicules se fait par une seule ouverture réduite, le temps opératoire est très court.


L'anesthésie ne pose aucun problème particulier, le temps chirurgical étant beaucoup plus court que pour la stérilisation des adultes.

Toutefois, deux particularités physiologiques des très jeunes animaux doivent être prises en considération:

Les chiots et les chatons sont sujets à l'hypoglycémie. On évitera de leur faire subir un jeûne pré-anesthésique trop long. Un délai de 4-5 heures entre le dernier repas et la chirurgie est suffisant.

Ils sont aussi très sensible à l'hypothermie et il faudra, durant l'anesthésie, veiller au maintien de la température corporelle.

En pratique, on met les femelles sur des matelas chauffants.
Les chats mâles sont anesthésiés directement au masque avec de l'isoflurane; l'intervention étant très rapide, il n'y a pas d'incidence sur la température et le réveil est pratiquement immédiat après l'arrêt de l'administration du gaz anesthésiant

En conclusion la stérilisation précoce est une chirurgie moins traumatisante avec une récupération bien meilleure pour les animaux.

Elle permet une prévention très efficace contre les tumeurs hormono-dépendantes.

Cette technique a montré son utilité et son efficacité Outre-Atlantique pour lutter contre la surpopulation animale, en évitant d'avoir systématiquement recours à l'euthanasie. Elle devrait être mise en place systématiquement dans les refuges français.

Pour les particuliers, elle permet, 15 jours après la deuxième injection de primo-vaccination, vers 3,5 mois, de stériliser avec une très grande sécurité et un bénéfice médical prouvé, leurs animaux de compagnie.

______________________________
«A vivre avec son chien, on apprend à se connaître soi-même»

Educalins
Administratrice forum
Administratrice forum

Féminin Gémeaux
Messages postés : 19262
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 42
Localisation : Suisse
Mon chien : Judy et Hyaska, BA. Tyson, bouli. June, kaninchenteckel.
Sport canin ou activité : Educatrice canine. RCI


http://www.ba-titude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Nati le Mer 26 Nov 2014, 08:48

Educalins a écrit:Pour ce qui est de la stérilisation des mâles, la castration, les réticences sont essentiellement... culturelles, surtout dans les pays latins! Castrer son chien ou son chat est déjà traumatisant pour...le maître, alors, en plus, le castrer très jeune!

C'est l'hormone de croissance qui est responsable de la croissance du squelette, pas les hormones sexuelles.
Les hormones sexuelles sont, au contraire, impliquées dans la fermeture des cartilages de croissance et elles contrôlent donc l'arret de la croissance des mammifères.

On a tous observé que les jeunes filles ont pratiquement leur taille adulte vers 13/14ans au moment de la puberté: le pic oestrogénique ralentit progressivement puis arrête les phénomènes de croissance. Pour les garçons , le pic de testostérone est plus tardif, et ferme la plaque de croissance plus progressivement.

Chez le chien et le chat, la stérilisation avant la fermeture de la plaque de croissance retarde cette fermeture et est associé à un allongement statistiquement significatif des os longs (fémur, tibia, humérus...). Cet allongement (très modéré) n'entraine pas de pathologie particulière.


Etonnant !! Mdr

Est-ce que cela rejoindrait finalement les constatations de Faline ?

Nati
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 1887
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 32
Localisation : Suisse
Mon chien : Lola - Type Chihuahua à poil long
Sport canin ou activité : Education et câlin


http://www.forum-chien.com/t42224p24-nati-lola?highlight=lola

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Dellen le Mer 26 Nov 2014, 09:24

Toutes ces études sont intéressantes, pourtant, je continue à penser que les hormones sont primordiales dans le développement physique et psychologique de tout être vivant et qu'une stérilisation trop jeune ne peut qu'entraîner une modification qui peut avoir des répercussions à plus ou moins long terme.

Quand une femme se fait enlever l'utérus, elle est complémentée toute sa vie avec des hormones, ce n'est sans doute pas pour rien....

Je suis pour la stérilisation des animaux non destinés à la repro, mais uniquement une fois leur croissance terminée. Good

Dellen
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 3370
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 46
Localisation : 54
Mon chien : Fox de l'Enfer Vert (boxer)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  -Claire- le Lun 22 Déc 2014, 13:33

je suis tombée là-dessus récemment et la discussion avait été rouverte sur le sujet alors je vous fait partager :

http://www.spitz-loup.com/problemes-canins/76-sterilisation-precoce-chien


-Claire-
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 4969
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 23
Localisation : Val d'Oise
Mon chien : Guess, berger australien

http://guesswhoiam.e-monsite.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration ou stérilisation précoce chez le chien

Message  Jody le Sam 11 Avr 2015, 17:39

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si re-ouvrir ce sujet servira à quelque chose mais bon j'essaye ! Voilà, cela fait déjà plusieurs mois que je suis à la recherche d'élevage pour chercher ma future chienne berger australien, et j'ai trouvé un élevage qui fait des chiots magnifiques : L'herbier féérique. Mais voilà, le seul "problème" c'est qu'ils vendent leur chiot aux particuliers déjà stérilisés, donc vers 10-12 semaines.... c'est mon seul doute, le berger australien étant étant sensible à la dysplasie, je ne veux pas faire de bêtises ... Alors voilà, prendre un chiot dans cet élevage or not ? This is the question ! Embarassed


PS : Pour la santé des yeux, ne pas aller voir les chiots dispo !

Jody
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 984
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 24
Localisation : Pau
Mon chien : Laïka - Berger Australien
Sport canin ou activité : Ecole du chiot


https://www.flickr.com/photos/131089573@N08/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum