Liens commerciaux
Derniers sujets
» Ma meute, baignade, balade ...
par Lilie Aujourd'hui à 19:36

» Cas critique, besoin de conseils.
par Kiros Aujourd'hui à 19:31

» Louzou, Teckel poils longs et Moka, Berger belge tervueren
par tam Aujourd'hui à 19:23

» Syska SHETLAND
par Lilie Aujourd'hui à 18:49

» Styx et sa shet
par Styx Aujourd'hui à 18:49

» clean & steam de Rowenta : vous connaissez ?
par Arya Aujourd'hui à 18:46

» Acquisition (ou reve) d'un bobox
par Thomas77100 Aujourd'hui à 18:33

» Jolan berger d'anatolie
par jolan Aujourd'hui à 18:31

» Et voici Indie, border collie
par Lilie Aujourd'hui à 18:23

» Experimentations sur des chiens la face cachée du téléthon
par Lilie Aujourd'hui à 18:16

» Balade avec chiens près de Reims
par Lucynda Aujourd'hui à 18:11

» Trafic de chiens, et animaux de rente
par Huriel Aujourd'hui à 17:47

Statistiques
Nous avons 25176 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Antho98

Nos membres ont posté un total de 1406091 messages dans 56980 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Jackson
 
Lilie
 
Geene
 
Huriel
 
ELITEMICHEL
 
Thomas77100
 
Savana&edjy
 
tam
 
Surfandko
 
Styx
 

Publicités

que pensez vous de se texte????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

que pensez vous de se texte????

Message  ulkette731 le Lun 07 Mai 2007, 14:42

L'éthique canine



par François Brooks

Drôle d’éthique que celle de la personne qui attache son chien aux barreaux de sa galerie pour se permettre de sortir le soir et d’éviter que celui-ci ne fasse des dégâts dans la maison. Pendant son absence, il condamne son chien à gémir d’ennui et ses voisins à l’endurer toute la soirée. Pourtant, cette personne croit aimer son animal familier et être un voisin acceptable alors que son comportement ne démontre que le souci d’elle-même et du mépris pour son voisin et son chien.



Drôle d’éthique que celle de la personne qui laisse son “gentil” chien sans laisse se promener à ses côtés et qui va se frotter amoureusement sur vos pantalons propres et vous renifler le sexe “sans mauvaises intentions”. N’allez surtout pas lui rappeler son devoir social de tenir son chien en laisse ; il va vous invectiver, indigné que vous ne reconnaissiez pas à son bien-aimé toutou — qu’il appelle “son bébé” — les mêmes droits que lui accordent ceux de la charte des droits et libertés de circuler où et comme bon lui semble.



Drôle d’éthique que celle d’une personne qui accompagne attentivement son chien d’un poteau à l’autre pour lui laisser le plaisir de renifler la trace des déjections laissées par ses pairs et d’y rajouter la sienne. Ce maître — on se demande qui est le maître — va curieusement devenir distrait lorsque le “vrai maître” va se mettre à déféquer sur la place publique y déposant son étron dans lequel tout un chacun va marcher, ni vu ni connu. J’ai même déjà vu un maître écraser les excréments de son chien en réponse à mon regard désapprobateur et celui d’autres passants. Voulait-il s’autopunir, nous montrer que mettre le pied dans un tas de marde “c’est pas la fin du monde” ou faire disparaître le tas en l’étalant sur le trottoir? Pour ma part, qu’ils se passent entre humains ou avec des animaux, les comportements scatophiles me répugnent.



Drôle d’éthique que celle du propriétaire d’un chien dressé à vous donner la frousse de votre vie en vous manifestant soudainement sa rage au travers de la grille de sa clôture alors que vous circulez paisiblement sur le trottoir ou dans votre cour. Ce chien enragé, sorti de nulle part, vous arracherait la peau pour peu qu’une seconde d’inattention vous mette à sa portée. Il n’en faut pas plus pour faire de vous un misanthrope du monde canin.



Drôle d’éthique que celle de la personne qui laisse son chien aboyer jour après jour à proximité des fenêtres de ses voisins en se donnant bonne conscience de penser que c’est tout de même pas de sa faute si, en ville, on permet que les maisons soient bâties si rapprochées. Ce voisin au bon cœur est répugné devant votre suggestion “inhumaine” de faire dévocaliser son chien mais il n’a plus aucun sentiment d’humanité lorsque vous lui parlez de votre sommeil et de votre tranquillité perdus à cause des aboiements et gémissements de son chien. D’un air froid, il va vous renvoyer en vous disant que si vous n’êtes pas content, vous pouvez toujours recourir à un avocat.



Oui, drôle d’éthique que celle qui vous mène à tellement aimer votre chien que vous en être amené à perdre toute votre civilité envers vos semblables. Votre toutou bien-aimé en dit beaucoup sur ce que vous êtes. C’est triste de constater avec quel manque de pudeur le meilleur ami qu’est votre chien révèle le peu que vous êtes. On disait : tel père, tel fils ; force nous est de constater qu’aujourd’hui c’est devenu : tel maître tel chien.



Certains m’ont même accusé de ne pas aimer les chiens, comme s’il était honteux de pouvoir adresser de la répugnance envers le comportement de ces petites bêtes innocentes. Comme de la personne et de son comportement, faut-il encore rappeler qu’il y a une différence entre ce que l’on fait et ce que l’on est? J’aime les chiens et tous les animaux. Mes reproches s’adressent uniquement à leurs comportements et à ceux de leurs maîtres qui croient que l’amour qu’ils ont pour leur chien les dispense de rester civils. Le maître ne doit-il pas être responsable de ce que son chien fait? C’est dommage, ils devront se contenter de l’amour de leur chien puisqu’ils n’arrivent pas à gagner celui de leurs concitoyens. L’adage dit : « Qui n’aime pas les bêtes n’aime pas les hommes ». Moi je dis : « Qui ne peut être aimé des hommes, peut toujours se contenter de l’amour de son chien ».



J’aime les chiens mais mon amour n’est pas inconditionnel. Mon amour a de la valeur, c’est pourquoi je ne l’adresse pas gratuitement. J’ai beaucoup d’admiration pour les chiens dressés qui rendent de nombreux services à leurs maîtres et à la société. Je pense aux chiens guides pour aveugles, aux chiens pisteurs pour les policiers, aux chiens de chasse pour les chasseurs, aux chiens qui gardent les troupeaux, au chien affectueux pour l’enfant ou le vieillard, au chien gardien en qui on peut avoir confiance etc. Mais, tout comme je suis peu enclin à aimer les enfants qui manquent d’éducation et ne savent pas se conduire correctement en société, je ne saurais aimer les chiens et encore moins les maîtres qui négligent leurs devoirs de citoyens et qui laissent leurs chiens faire toutes ces choses qui susciteraient l’horreur si elles étaient faites par un être humain. Arrêtez-vous un instant à imaginer ce qui se passerait si, comme on le voit faire couramment par de nombreux chiens, quelqu’un se mettait à chier sur le trottoir devant tout le monde et partait ensuite en laissant son tas sur place comme si de rien n’était? Comment réagirait-on si j’allais me coller sur les belles femmes qui passent sur le trottoir et renifler leur entrejambe? Que ferait-on si un passant s’arrêtait ici et là pour pisser sur tout ce qui tient lieu de poteau? Comment se fait-il que notre société réagisse si peu à la vue de ces gestes qui sont devenus courants de la part de tant de chiens? Si notre société a construit un réseau d’égout et des installations sanitaires dans chaque maison, comment se fait-il que, lorsqu’il s’agit des chiens, que nous acceptions des conditions sanitaires semblables à celles qui étaient courantes en Europe au Moyen Âge? Devra-t-on instituer le dressage obligatoire et le suivi de chaque chien (et de chaque maître)? Comment se fait-il que la ville de Montréal n’ait qu’un seul inspecteur dans sa brigade canine pour tout son territoire?



Nous ne faisons plus d’enfants, nous faisons des chiens. Nous les aimons tellement qu’il n’est pas rare qu’on les désigne comme notre “bébé”, notre “fille” ou notre “ti-gars” ; on leur donne même notre nom de famille. Si nous acceptons d’élever nos chiens de telle sorte qu’ils jouissent de certains privilèges familiaux, avec leur nombre croissant, ne devrons-nous pas obliger les “pères” et les “mères” à les élever (je ne peux plus dire “les dresser”) de telle sorte qu’ils se conforment à un comportement social acceptable? N’est-il pas temps de parler d’éthique canine?

ulkette731
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 5163
Date d'inscription : 03/04/2007
Age : 46
Localisation : savoie
Mon chien : ulk et velcom berger allemand,malinois chabal du clair vaillant
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de se texte????

Message  luvic le Lun 07 Mai 2007, 15:09

j'aime mon chien, et je ferai n'importe quoi pour lui, il a sa place dans notre famille, celle du chien !!!
il ne sera jamais mon enfant, ni meme mon cheri, et je ne me sents pas le droit de l'imposer aux autres.
l'article 1 des droits de l'homme dit: " tout homme né libre et egaux", ma liberté est celle de partager ma vie avec mon chien, celle de mon voisin est de ne pas avoir envis de supporter mon chien !!
on impose pas sa passion aux autres.
j'esprime juste mon oppignon, ca n'engage que moi.
luvic hello

luvic
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 8875
Date d'inscription : 10/04/2007
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de se texte????

Message  doudoune le Sam 12 Mai 2007, 04:44

Je suis du meme avis que toi Luvic et rien a ajouter mais javoue que ma chienne je lapelle " mon bébé" car je nai quelle dans ma vie et je la chouchoutte malgré tout mais chacun sa place

doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 44
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de se texte????

Message  ChanurAkita le Sam 12 Mai 2007, 20:40

Il est clair en lisant ce texte que le gars qui l'a écrit ne connait pas non plus le comportement canin.
(et puis ce gars manque surtout de tolérance envers ses propres semblables!)
Texte interessant pour un psychologue tiens! hahaha

Mes chiens sont ma famille, même si je ramasse leur crotte, même si ils n'aboient pas près d'une grille etc....

ChanurAkita
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 124
Date d'inscription : 24/04/2007
Age : 39
Localisation : Bretagne proche Rennes (35)
Mon chien : 11 Akita Inu + 2 Shikoku Ken
Sport canin ou activité : Elevage pro Akita Inu + Shikoku Ken, Passion Chiens Japonais, Agility


http://www.chanur-akita.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de se texte????

Message  Okapi le Dim 13 Mai 2007, 14:53

C'est un peu le 2 extrêmes qu'il raconte dans ce texte ou c'est fait exprès pour montrer des exemples. Moi j'aime mes chiens, je n'ai pas d'enfants à la maison donc ils sont gatés mais restent à leurs place de chiens. Personnes ne sait avoir de chiens parfaits, il m'est arrivé aussi sans le vouloir ou par distraction que mes chiens renifle le pantalon de quelqu'un, ils étaient pourtant en laisse, c'était moi qui avait la tête en l'air, heureusement j'ai toujours eu à faire a des gens polis et oui ça existe...et on s'est toujours arranger raisonnablement.

Okapi
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 391
Date d'inscription : 04/04/2007
Age : 65
Localisation : Belgique
Mon chien : Roxane Berger Allemand et Billie croisé BA avec BB Malinois
Sport canin ou activité : Obéissance et agility


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum