Liens commerciaux
Derniers sujets
» Ma meute, baignade, balade ...
par mllecaro Aujourd'hui à 18:35

» Louzou, Teckel poils longs et Moka, Berger belge tervueren
par mllecaro Aujourd'hui à 18:34

» Crapule 01.12.2016
par Ordana Aujourd'hui à 18:05

» Jamais sans mon chien!!!
par Ordana Aujourd'hui à 16:56

» Equipement pour balade de nuit
par SarahBH Aujourd'hui à 15:09

» Experimentations sur des chiens la face cachée du téléthon
par suerte Aujourd'hui à 14:32

» Kira une suisse en Normandie !
par Dowrine Aujourd'hui à 11:57

» AVIS MAXIMA GF JUNIOR
par Yayane Aujourd'hui à 10:58

» Cas critique, besoin de conseils.
par Kiros Aujourd'hui à 10:27

» Acquisition (ou reve) d'un bobox
par Thomas77100 Aujourd'hui à 10:02

» Syska SHETLAND
par ELITEMICHEL Aujourd'hui à 08:25

» June In Shade of Pure (kaninchen teckel)
par Educalins Hier à 21:18

Statistiques
Nous avons 25132 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est alija

Nos membres ont posté un total de 1405894 messages dans 56968 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
suerte
 
Peluche
 
tam
 
Savana&edjy
 
Jackson
 
Educalins
 
Chabada
 
ELITEMICHEL
 
Thomas77100
 
Gibelotte
 

Publicités

La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Kass le Lun 15 Oct 2012, 13:25

Rhhhooooo !!!! Vla Stocky qui nous fait du " Canimorphisme " maintenant. Mdr Mdr Mdr

Kass
Membre
Membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 3045
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 50
Localisation : PARIS - VOSGES - AQUITAINE
Mon chien : J'ai pas de chien, mais un maitre
Sport canin ou activité : A yé, j'ai commencé à entrainer mon maitre: Obeissance, pistage et mordant...


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  scot25110 le Lun 15 Oct 2012, 13:58

En postant ce sujet, loin de moi l'idée de critiquer la manière dont nous appelons nos animaux de compagnie, le problème n'est pas là, chacun fait bien comme il lui plaît. A la maison, la chatte s'appelle Poupée mais n'en n'est pas une, c'est une chatte, traitée comme telle, avec tout l'amour qu'elle mérite!
Ce qui me choque, ce sont effectivement les terminologies humaines utilisées dans certaines annonces y compris par des professionnels, ou du moins des individus qui se réclament comme tels.
Le manteau est un faux problème, certaines races peuvent en avoir objectivement besoin, promener en laisse un Whippet pour -15C sans protection peut être considéré comme une forme de maltraitance.
Nous les hommes demeuront très longtemps de grands adolescents adeptes du "concours de quequette" pour un peu tout, alors il ne faut pas s'étonner que beaucoup fassent un blocage au sujet de la castration de leur chien!! A mon sens, la castration ne devrait être effectivement pratiquée que pour des raisons médicales ou comportementales. Pour ce qui est de la stérilisation, tout le monde n'a pas vocation (et heureusement) à faire porter sa chienne, dès lors qu'une stérilisation effectuée au bon moment prolonge l'espérance de vie d'une chienne non destinée à la reproduction, où est le problème ? Je me souviens avoir parcouru les rues de Lisbonne avec ma chienne en chaleurs il y a une quinzaine d'année, cela demeure un grand souvenir. J'ai terminé la journée avec plus une sangle sur mon sac à dos que j'avais utilisées pour attacher des mâles à des poteaux en me disant qu'ils seraient bien vite détachés....!!
L'éclairage de Kass est très intéressant et probablement très juste: l'humain a toujours eu besoin de se rassurer, un lien peut peut-être être fait avec le phénomène de déchristianisation de nos sociètés occidentales ?
Pour finir, oui nos chiens sont pour beaucoup devenus des animaux de compagnie, des membres à part entière de la famille, propriétaire d'un Boxer, j'en sais quelque chose. Mais comme cela a été dit, il doit rester un membre de la famille "meute" à sa place de chien. C'est la meilleure garantie de son épanouissement psychique et d'une cohabitation synonyme de bonheur pour tout le monde au quotidien.

scot25110
Membre
Membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 93
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 41
Localisation : Baume-les-Dames (Doubs 25)
Mon chien : Ischka (Deerhound) Gino (Boxer)
Sport canin ou activité : câlins & balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Ambre222 le Lun 15 Oct 2012, 14:18

Comme la relevé Stocky (il me semble), pour ce qui est des annonces, je pense que c'est surtout pour jouer sur le côté affectif et donc améliorer la vente.

"2 femelles et 1 mâle âgé de 2 mois à vendre..." et nettement moins vendeur que "2 petites filles et un petit gars, âgés de 2 mois, attendent impatiemment leur nouvelle maman".
Je vois plus ça comme du marketing en fait.

Ambre222
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 203
Date d'inscription : 31/05/2012
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  adramalech le Lun 15 Oct 2012, 14:25

"leur nouvelle maman" c'est quand même un très bon exemple ! ça m'horripile, s'appeler "la maman de son chien"... C'est peut être un animal de compagnie, mais ça devient aussi rapidement un animal adulte, et pour moi, s'occuper d'un chien n'a rien à voir avec materner un enfant. Et un chien n'a pas la place, ou ne devrait pas l'avoir, d'un enfant.

Si dire "leur nouvelle maman" est vendeur, séduit les clients, c'est bien qu'on se complaît à faire accéder l'animal au rang d'enfant qui ne grandira jamais, et qu'on instaure une relation à mon sens malsaine, de parentalité, entre soi et son animal. C'est que c'est dans l'air du temps.

Personnellement une telle formulation me ferait fuir à toutes jambes.

adramalech
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 6017
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Yvelines (78)
Mon chien : Jack, croisé Setter irlandais / Asticot
Sport canin ou activité : Education, balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  CherryLou le Lun 15 Oct 2012, 14:30

Il m'arrive de faire de l'anthro.. Mais cela ne veut pas dire que je ne sais pas différencier l'homme de l'animal. Je trouve que c'est un droit de vouloir employer certains mots pour exprimer nos forts sentiments envers les animaux qu'on aiment. Que cela à déplaisent à certains, ce n'est pas mon problème.

Après, certaines personnes vont loin dans l'anthro, cela étonne, voir choc, pour ma part, je m'en fou un peu. ^^


CherryLou
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 3630
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 24
Localisation : Lorraine.
Mon chien : 1 York (Caïd 8ans) + 1 Husky (Ghost 5ans).
Sport canin ou activité : CaniRandonnée -- Divers Tours.


https://www.youtube.com/user/DawnSala/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Ambre222 le Lun 15 Oct 2012, 14:32

adramalech a écrit:"leur nouvelle maman" c'est quand même un très bon exemple ! ça m'horripile, s'appeler "la maman de son chien"... C'est peut être un animal de compagnie, mais ça devient aussi rapidement un animal adulte, et pour moi, s'occuper d'un chien n'a rien à voir avec materner un enfant. Et un chien n'a pas la place, ou ne devrait pas l'avoir, d'un enfant.

Si dire "leur nouvelle maman" est vendeur, séduit les clients, c'est bien qu'on se complaît à faire accéder l'animal au rang d'enfant qui ne grandira jamais, et qu'on instaure une relation à mon sens malsaine, de parentalité, entre soi et son animal. C'est que c'est dans l'air du temps.

Personnellement une telle formulation me ferait fuir à toutes jambes.


Et oui mais cela donne tout de suite mais indirectement, l'impression d'être face à un petit être orphelin, qui a besoin d'être adopté au plus vite pour ne plus se sentir seul. C'est jouer sur la corde sensible et sa fonctionne avec la majorité.


Ambre222
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 203
Date d'inscription : 31/05/2012
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Invité le Lun 15 Oct 2012, 15:13

Mdr First c'est le Bibi'Lou à sa mère (donc moi).
Mes chiens sont les "namours à leur mère".
Et alors ? Il est ou le problème ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  scot25110 le Lun 15 Oct 2012, 15:23

Il n'y a pas de problème...

Le problème, ce sont les gens qui habitent chez leur chien... affraid Bad

scot25110
Membre
Membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 93
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 41
Localisation : Baume-les-Dames (Doubs 25)
Mon chien : Ischka (Deerhound) Gino (Boxer)
Sport canin ou activité : câlins & balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  fab le Lun 15 Oct 2012, 15:27

Ben moi si je dois choisir un chiot, je fuis les annonces du genre "une fifille et p'tit gars attendent leur nouvelle manman", pour préférer des annonces, "un mâle et une femelle disponibles", car ça fait bien plus sérieux....

fab
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 6127
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 37
Mon chien : Des Spitz allemands
Sport canin ou activité : expos canines, obéissance, agility


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  CherryLou le Lun 15 Oct 2012, 15:30

Haha ! Moi ce qui m’énerve, c'est plutôt cette remarque du le chat est ton maitre et pas l'inverse, il va voir mon chat si c'est pas moi le maitre Laughing

Mon jeune york pour ma mère c'est, tenez vous bien.. Mon petit canard Jesus. Alors là, je suis comme vous.. ^^
Sinon, moi mes animaux sont tous des bibous.

CherryLou
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 3630
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 24
Localisation : Lorraine.
Mon chien : 1 York (Caïd 8ans) + 1 Husky (Ghost 5ans).
Sport canin ou activité : CaniRandonnée -- Divers Tours.


https://www.youtube.com/user/DawnSala/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Invité le Lun 15 Oct 2012, 15:30

fab a écrit:J'élève une race "poupée". Vous ne vous imaginez pas ce que je peux voir comme relation homme/chien avec le spitz. C'est aussi pour ça que je réagis souvent un peu vite quand je lis certains postes à ce sujet. Mais une bonne majorité des proprios de loulous ont choisi ce chien pour le coté poussette/coiffure/sac à main/popo dans une caisse. Le chien n'est plus un chien, c'est une poupée/enfant. Faire une activité avec ? Mais vous vivez sur quelle planète ? Moi déjà, je fais de l'obé, je passe pour une tarée.. Un spitz en obé.... Le pauvre ! Au bout du compte, ce sont les gens qui ont ces "peluches" et qui s'en occupent en leur donnant l'éducation dont un chien a besoin qui passent pour des êtres anormaux.
Oui, j'imagine que ça concerne surtout certaines races bien précises et/ou à la mode.

Le pompon doit revenir au Chihuahua :o)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Invité le Lun 15 Oct 2012, 15:32

Mais il y a forcément une raison à la base pour en arriver la...
Donc avant de dire que c'est nase, il faut chercher à comprendre pourquoi...
Ma belle mère (décédée), au cause de sa maladie n'a pas pu avoir d'enfant. Sa chienne était sa fille, une partie d'elle.
Elle était pomponnée tout les jours (brossage, nettoyage des moustaches après le repas, nettoyage des yeux).
Ma belle mère n'en était pour autant quelqu'un de tordue/déséquilibrée... Elle a fait un transfert certes.

Quand Féria est décédée en début d'année, mon monde s'est écroulé, j'ai perdu une partie de moi... J'ai perdu ma fille...
Je n'ai pas honte de le dire et je ne me sens pas pour autant tordue...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  fab le Lun 15 Oct 2012, 15:38

Oui Elo mais ça, c'est plus l'importance que les animaux prennent dans nos coeurs... Je ne sais pas si on peut parler d'antropotruc, il s'agit simplement .... d'Amour, et je ne pense pas qu'il soit antropotruc d'aimer aussi fort un animal tant que ça ne nous empêche pas de vivre normalement avec nos semblables.

fab
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 6127
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 37
Mon chien : Des Spitz allemands
Sport canin ou activité : expos canines, obéissance, agility


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  TinyUltra67100 le Lun 15 Oct 2012, 15:39

Donner des surnoms affectueux à son loulou c'est normal c'est affectueux.
Aujourd'hui malgré le boom des réseaux sociaux beaucoup de gens de tout âge se sentent tout de même seuls. Certains ont perdus foi en l'être humain, d'autres à causes de problèmes familiaux, le célibat, la timidité enfin que sais-je. Donc ils se tournent vers leur(s) chien(s) pour les liens affectifs qu'ils n'ont pas.
J'ai beau avoir des amis, sortir assez souvent, ça ne change rien au fait qu'une fois chez moi parfois je me sente bien seule, je suis loin de ma famille ce qui a ses avantages & inconvénients, Sans aller jusqu'en dans un anthropomorphisme je sais que mon futur poilu sera très important pour moi, mais je le laisserais vivre sa vie de chien donc ça sera club canin, balades, il aura son coin à lui dans le salon mais ça s'arrête là.

Les dérives du chien qui a sa chambre, poussette, garde-robe. à qui on parle comme à un petit enfant et qui est couché sur le testament en partage avec les enfants c'est beaucoup trop selon moi.


TinyUltra67100
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 414
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 27
Localisation : Nissa

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  fab le Lun 15 Oct 2012, 15:42

Ca dépend, prévoir une somme d'argent par testament pour le chien, peut permettre à celui qui va en avoir la charge de subvenir à ses besoins et donc d'accepter plus facilement de s'en occuper. C'est parfois le moyen de lui éviter l'abandon ou l'euthanasie.

fab
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 6127
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 37
Mon chien : Des Spitz allemands
Sport canin ou activité : expos canines, obéissance, agility


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Invité le Lun 15 Oct 2012, 15:45

Quand j'avais mon chien et que je n'étais pas séparé il m'arrivait souvent de déclarer 3 enfants (mes 2 filles + le chien) sur des papiers administratifs Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Bloodye le Lun 15 Oct 2012, 15:46

fab a écrit:Ca dépend, prévoir une somme d'argent par testament pour le chien, peut permettre à celui qui va en avoir la charge de subvenir à ses besoins et donc d'accepter plus facilement de s'en occuper. C'est parfois le moyen de lui éviter l'abandon ou l'euthanasie.

+1 Good
Tout a fait d'acord !! Je me suis souvent posé la question de ce qu'adviendrais de mes chiens s'il m'arrivé quelques choses ...

Bloodye
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 1006
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 27
Localisation : Pas-de-Calais
Mon chien : Berger Allemand

http://des-fideles-de-dagda.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  TinyUltra67100 le Lun 15 Oct 2012, 15:48

Au temps pour moi je n'avais pas vu cet aspect.

TinyUltra67100
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 414
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 27
Localisation : Nissa

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Invité le Lun 15 Oct 2012, 15:50

Elo & ses cabots a écrit:Mais il y a forcément une raison à la base pour en arriver la...
Donc avant de dire que c'est nase, il faut chercher à comprendre pourquoi...
Ma belle mère (décédée), au cause de sa maladie n'a pas pu avoir d'enfant. Sa chienne était sa fille, une partie d'elle.
Elle était pomponnée tout les jours (brossage, nettoyage des moustaches après le repas, nettoyage des yeux).
Ma belle mère n'en était pour autant quelqu'un de tordue/déséquilibrée... Elle a fait un transfert certes.


.

Tiens tu me rappelles des propos de ma fille infirmière depuis mi-juillet Mdr
Bon ses diagnostiques sont durs comme toute jeune infirmière, je rigole (en douce bien sur) une amie qui avait des soucis aux poumons = cancer mort dans les 6 mois Mdr

Je donne l'exemple pour le contexte .......

Je prends un 3ème chien ..................... C'est pour avoir 3 enfants Laughing

Mais ya comme un raté, j'ai 2 mâles et une femelle Suspect Mdr

Mais j'avoue que celle là de la part de ma fille ........... je l'attendais, je l'avais même dite à son parrain Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Invité le Lun 15 Oct 2012, 15:51

fab a écrit:Ca dépend, prévoir une somme d'argent par testament pour le chien, peut permettre à celui qui va en avoir la charge de subvenir à ses besoins et donc d'accepter plus facilement de s'en occuper. C'est parfois le moyen de lui éviter l'abandon ou l'euthanasie.

Ça j'y pense .....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Invité le Lun 15 Oct 2012, 15:51

fab a écrit:Ben moi si je dois choisir un chiot, je fuis les annonces du genre "une fifille et p'tit gars attendent leur nouvelle manman", pour préférer des annonces, "un mâle et une femelle disponibles", car ça fait bien plus sérieux....

Normal ........ toi tu es une "pro" ..... Very Happy

Perso , elles me font surtout rire ces annonces ..... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  scot25110 le Lun 15 Oct 2012, 15:59

Pour faire suite au propos de Bobbyx, je crains que la dérive dont nous parlons ne se limite pas aux races de chien de petite taille, certaines annonces concernant le Dobermann par exemple sont totalement attérantes à ce niveau-là...

scot25110
Membre
Membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 93
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 41
Localisation : Baume-les-Dames (Doubs 25)
Mon chien : Ischka (Deerhound) Gino (Boxer)
Sport canin ou activité : câlins & balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Bloodye le Lun 15 Oct 2012, 16:01

Tu as des exemples ?

Bloodye
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 1006
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 27
Localisation : Pas-de-Calais
Mon chien : Berger Allemand

http://des-fideles-de-dagda.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dérive anthropomorphique de la relation homme/chien en France

Message  Anay le Lun 15 Oct 2012, 16:03

Sujet très intéressant.

D'accord avec Stocky, des gens ayant un minimum de connaissances en chien va fuir ce genre d'annonce qui font vraiment "On a mis Koko sur Mirza et ils ont eu de zolis bébés qui attendent un nouveau papa et une nouvelle maman." --'

Aussi, mes chiennes ont un tas de surnom, Zelda c'est ma poupée d'amour, je lui fait des câlins comme j'en ferai à un humain, mais à côté de ça, elle a une vraie vie de chien et je n'ai pas l'impression d'être tordue non plus.

je ne pense pas qu'il soit antropotruc d'aimer aussi fort un animal tant que ça ne nous empêche pas de vivre normalement avec nos semblables.

Là je suis totalement d'accord avec toi.
Pour moi, c'est là le danger de anthropomorphisme.
Les gens (peut importe la raison, l'isolement, la précarité, la folie même etc.) qui ne voient qu'à travers leur chien et qui désociabilisent complètement à en oublier qu'il y a d'autres humains autour d'eux.

Je connaissais une famille qui possédaient deux lévriers, un afghan et un deyrhound si mes souvenirs sont bons. Et bien les chiens étaient plus importants que les enfants, les enfants ne pouvaient pas s'assoir sur le canapé parce que les chiens y étaient, les chiens avaient le droit à un steack, les enfants du jambon, etc.

Margzai pourra parler du cas de sa grand-mère qui a vécu la même chose (en tant qu'enfant).
Ca, je trouve ça terrible.

Anay
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 4123
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 26
Localisation : Saint-Malo
Mon chien : Ébène, Zelda, Zaaï, Gin & Ironhide

http://bhpl.forumactif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum