Liens commerciaux
Derniers sujets
» Jolan berger d'anatolie
par jolan Aujourd'hui à 20:47

» Jamais sans mon chien!!!
par Huriel Aujourd'hui à 20:16

» Louzou, Teckel poils longs et Moka, Berger belge tervueren
par Huriel Aujourd'hui à 20:12

» Ma meute, baignade, balade ...
par tam Aujourd'hui à 18:41

» Crapule 01.12.2016
par Ordana Aujourd'hui à 18:05

» Equipement pour balade de nuit
par SarahBH Aujourd'hui à 15:09

» Experimentations sur des chiens la face cachée du téléthon
par suerte Aujourd'hui à 14:32

» Kira une suisse en Normandie !
par Dowrine Aujourd'hui à 11:57

» AVIS MAXIMA GF JUNIOR
par Yayane Aujourd'hui à 10:58

» Cas critique, besoin de conseils.
par Kiros Aujourd'hui à 10:27

» Acquisition (ou reve) d'un bobox
par Thomas77100 Aujourd'hui à 10:02

» Syska SHETLAND
par ELITEMICHEL Aujourd'hui à 08:25

Statistiques
Nous avons 25132 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est alija

Nos membres ont posté un total de 1405903 messages dans 56968 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
suerte
 
Peluche
 
tam
 
Savana&edjy
 
Jackson
 
Chabada
 
Educalins
 
ELITEMICHEL
 
Thomas77100
 
Gibelotte
 

Publicités

DENTS CASSEES ET INFECTIONS DENTAIRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DENTS CASSEES ET INFECTIONS DENTAIRES

Message  doudoune le Lun 11 Fév 2008, 20:03

Les fractures dentaires sont fréquentes chez le chien et particulièrement génantes chez les animaux de concours. Ces fractures nécessitent d'être traitées spécifiquement.
ANATOMIE DE LA DENT

La dent est un organe qui comprend une enveloppe externe dure composée d'une partie visible dans la bouche, la couronne dentaire, et d'une partie implantée dans l'os des mâchoires, la ou les racines dentaires. La limite entre la couronne et la ou les racines s'appelle le collet de la dent. Le nombre de racines varie selon les dents. La dent est attachée à l'os par un ligament qui s'insère d'un côté sur la racine, et de l'autre sur la paroi interne de l'alvéole dentaire. La couronne dentaire est recouverte d'émail, tissu le plus dur de l'organisme car très minéralisé. L'essentiel en volume de la dent (couronne et racine(s)) est composé de dentine, tissu moins minéralisé que l'émail. Il existe à l'intérieur dans la dent un tissu particulier, la pulpe dentaire (communément appelée "le nerf"), qui permet sa vie. Cette pulpe, véritable tissu nourricier, est composée de vaisseaux sanguins et lymphatiques, de nerfs et de nombreuses cellules. Elle est contenue dans la cavité pulpaire. Des cellules particulières, les odontoblastes, sécrètent la dentine. Si la formation de l'émail s'arréte vers l'âge d'environ 4 mois, la formation de la dentine, elle, continue tout au long de la vie de l'animal tant que la pulpe dentaire reste "en vie". Cette formation continue de dentine est responsable de l'épaississement de la paroi de la racine et du rétrécissement du canal pulpaire qui accompagnent le vieillissement
LE PROBLEME
Les fractures dentaires sont fréquentes.
Des études ont montré qu'environ un quart des chiens et des chats présentaient au moins une dent cassée (Golden et al. 1982, Crossley 1991). Ces fractures sont cependant le souvent négligées car elles sont peu visibles (les dents sont cachées derrière les babines) et elles semblent, à tort, bien tolérées car bien évidement le chien ou le chat ne peuvent se plaindre à leur maître.
Les dents sont le plus souvent cassées au cours de jeu, de mastication d'objets durs (os, cailloux; barreau métallique ...) ou de bagarre. La couronne de la dent est plus ou moins réduite et, dans certains cas, la fracture se prolonge jusqu'à la racine.
Sévérité de la fracture
Parfois, seule la couche superficielle de la dent, l'émail, est atteinte. Le plus souvent une bonne partie de la couronne dentaire est manquante, le canal pulpaire est ouvert et la pulpe dentaire ("nerf") est exposée. Lorsque la fracture est récente, on aperçoit le saignement qui provient du centre de la dent (Photo 1). Plus tard, on ne voit plus qu'un bourgeon charnu rosé. Lorsque la fracture est ancienne, on peut n'apercevoir qu'un point brûn ou noirâtre au centre de la dent cassée (Photo 2). La partie cassée peut être uniquement au-dessus de la gencive ou s'étendre plus ou moins profondément sous la gencive jusqu'à la racine (Photo 1).
Les canines, les incisives et les carnassières sont les dents les plus fréquemment touchées.

Photo 1 : Canine supérieure cassée. Une hémorragie accompagne la fracture récente. On remarque que la fracture est sévère et qu'elle s'étend largement sous la gencive.

Photo 2 : Canine supérieure cassée. Lors de fracture ancienne, toute la pulpe ("le nerf") est nécrosée et l'on aperçoit au centre de la dent un petit point noir qui est l'entrée du canal infecté.
Evolution de la dent cassée
La pulpe dentaire vit normalement abritée et protégée à l'intérieur de la dent. Dès que la pulpe dentaire est exposée, les bactéries, qui se trouvent en très grand nombre dans la cavité buccale, entrent automatiquement dans le canal pulpaire et provoquent une infection. Une dent cassée est une dent infectée L'infection attaque petit à petit toute la pulpe dentaire et provoque une nécrose. L'infection passe également à travers l'extrémité de la racine, là où entrent les vaisseaux sanguins et les nerfs, et se propage a l'extérieur de la racine dans l'os des mâchoires. Il se forme alors un "abcès dentaire" (Fig. 2).

FIGURE 2 : SCHÉMA DU DEROULEMENT DE L'INFECTION DENTAIRE
La dent cassée est infectée par les bactéries qui vivent dans la cavité buccale. Cette infection se propage dans tout le canal dentaire et, à son extrémité, se propage à l'extérieur dans l'os des mâchoires. Un abcès dentaire se forme. Cet abcès peut gonfler énormément et percer en formant une fistule qui débouche soit dans la bouche (1), soit à l'extérieur au niveau de la peau (2).
Conséquences de l'infection dentaire
L'infection dentaire détruit l'os des mâchoires qui entoure la dent et peut détruire petit à petit la racine de la dent. Il peut se former à n'importe quel moment une grosseur autour de la dent mettant en évidence l'abcès dentaire ; du pus peut s'écouler par un petit orifice (fistule dentaire) (Photo 3). L'infection dentaire peut se propager ailleurs, particulièrement chez les animaux âgés ou en mauvaise santé. Localement, les abcès des dents du haut (maxillaire) peuvent se propager dans le nez (cavités nasales). L'infection peut également se propager plus loin et toucher le coeur, le rein, le foie, les articulations Comme chez l'homme, les infections dentaires sont destructrices et douloureuses. Malheureusement, l'animal ne pouvant se plaindre directement, le degré de douleur qu'un chien peut endurer avant de le montrer est grand et les dents cassées sont souvent négligées. La douleur existe bien avant que le chien ou la chat arrête de manger, se plaigne, devienne hargneux ou change de comportement. Si nous même en arrivions à présenter ou ressentir ces signes, nous aurions atteint un degré très important de douleur. Il en est de même pour les animaux.

Photo 3 : Abcès dentaire ayant fistulisé à l'extérieur, au niveau de la peau sous l'oeil.
QUE FAIRE?
Traiter l'infection
Toute dent cassée doit être traitée. Deux types de traitement permettent d'éliminer l'infection dentaire. L'extraction de la dent permet, en éliminant toute la dent, d'éliminer à fortiori l'infection qui est à l'intérieur. Fort heureusement, on peut le plus souvent traiter la dent tout en la conservant. Il suffit d'éliminer l'infection là où elle se trouve, c'est-à-dire à l'intérieur du canal dentaire. Ce type de traitement s'appelle un traitement canalaire ou plus communément "une dévitalisation".
On utilise des instruments dentaires particuliers appelés "tire-nerfs", "limes", "broches" ou "racleurs" pour éliminer le contenu infecté du canal dentaire (Photo. 4). Après avoir parfaitement nettoyé et irrigué le canal dentaire avec une solution antiseptique, le canal est bouché avec une pâte dentaire et des cônes de matériau caoutchouteux, la gutta-percha, qui sont condensés à l'intérieur. Cette phase qui s' appelle l'obturation du canal permet d'isoler hermétiquement l'intérieur de la dent de la cavité buccale d'une part et de l'os infecté des mâchoires d'autre part. Des radiographies dentaires sont prises pour évaluer la qualité du traitement (Photo.5). Puis la couronne dentaire fracturée est également bouchée pour parfaire l'étanchéité.

Photo 4 : Traitement d'un abcés de la carnassière supérieure. Qn remarque une petite fistule au dessus de la dent. Le traitement canalaire ("dévitalisation") s'effectue avec des instruments dentaires particuliers.

Photo 5 : Radiographie d'une canine inférieure dévitalisée. Le matériau permettant l'obturation du canal est visible sur la radioqraphie ce qui permet d'évaluer la qualité du traitement. On remarque des petits tenons (micro-vis) placés sur la couronne pour retenir la résine qui bouche l'orifice cassé de la dent.
Protéger la dent cassée
La partie visible de la dent (la couronne) est exposée aux bactéries de la cavité buccale et également aux forces masticatoires et aux chocs. Il faut donc une obturation solide de la couronne. Selon les cas, on utilise de l'amalgame dentaire (le célèbre "plombage") (Photo. 6) ou une résine synthétique (résine composite) (Photo. 7). Chez les chiens de travail et de sport ou chez les chiens de concours, il peut être nécessaire de protéger la dent fracturée au maximum ou de redonner à la dent un aspect le plus normal possible. Une dent fracturée reste plus fragile. Le meilleur moyen d'éviter un délabrement futur de la dent est de la protéger en plaçant une couronne prothétique. Pour les chiens de travail et de sport, cette couronne pour être la plus résistante sera en métal (Photo.8). Pour les chiens pour lesquels l'esthétique prime une couronne métallique recouverte de céramique (ou porcelaine) sera utilisée (Photo. 9). La céramique est choisie pour refléter la couleur naturelle des dents, elle est cependant trop fragile pour un chien de travail. Dans certains cas, il est également possible de restaurer le contour de la dent à l'aide de matériaux synthétiques directement collés sur la couronne. On peut également augmenter l'ancrage du matériau avec de micro-vis (tenons) en titane (Photo.5). Ce type de restauration est néanmoins moins solide qu'une couronne prothétique.

CONCLUSION :

Les fractures des dents sont trop souvent négligées. Attendre que l'animal présente des signes mettant en évidence l'abcès dentaire (gonflement, fistule, changement de comportement, difficultés pour manger...), c'est attendre trop longtemps et inutilement. Pendant ce temps, l'animal souffre et l'infection dentaire risque de s'étendre et de provoquer des complications cardiaques, rénales ou immunologiques. Les dents cassées peuvent la plupart du temps être traitées et conservées à la fois. Que demander de mieux!

Photo 6 : Obturation superficielle de la dent avec de l'amalgame ("plombage dentaire").

Photo 7 : Obturation superficielle de la canine supérieure (dent de la photo 1) avec une résine composite.

Photo 8 : Couronne métallique pour protéger la canine inférieure cassée.

Photo 9 : Couronne céramique pour protéger et redonner un aspect normal à la canine intérieure cassée.

doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 44
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum