Derniers sujets
» Bonjour à tous et à toutes!
par Alexiel Aujourd'hui à 21:19

» vos pages face-book
par Puck2006 Aujourd'hui à 20:57

» Enzo, le plus beau des frisés
par MyriamG Aujourd'hui à 20:10

» Education participative ?
par suerte Aujourd'hui à 15:10

» Castration de notre chien, besoin de conseils
par Lou d'Arabie Aujourd'hui à 14:55

» Ma chienne m'écoute de moins en moins...
par suerte Aujourd'hui à 14:06

» Présentation
par Sajapi Aujourd'hui à 13:12

» Marsac 16(Charente)
par ancien Aujourd'hui à 12:44

» Race de chien
par Martin Vásquez Aujourd'hui à 08:58

» Avis croquettes sans sous-produits
par Puck2006 Hier à 23:30

» Chien-Aspirateur
par Puck2006 Hier à 23:17

» la publicité sur nos chiens
par Puck2006 Hier à 22:48

Statistiques
Nous avons 26519 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est CLYDE10

Nos membres ont posté un total de 1444934 messages dans 58978 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Stéphen
 
Lou d'Arabie
 
suerte
 
Minosh
 
MyriamG
 
Savana&edjy
 
ancien
 
Huriel
 
Puck2006
 
Annick841
 


Chinook

Aller en bas

Chinook

Message  serenade le Jeu 03 Mai 2007, 21:43

Chinook



Elle était blanche, noire et grise…

Je suis tombée amoureuse d’elle par l’intermédiaire d’une annonce parue dans un quotidien :

L’annonce provenait d’Italie et proclamait brutalement, dans un français approximatif, je cite: « chienne croisée berger allemand et huskie à donner, contre bons soins. Annonce valable durant 48H00. Délai passé : euthanasie ! ».

Le point d’exclamation – et le mot « euthanasie »– ont fait leur effet.

Je suis donc allée la chercher en Italie, le lendemain, sans jamais l’avoir vue ni senti son odeur, celle qui pourtant s’est avérée plus tard être ma préférée : l’odeur du Musk,,.. Chinook a toujours senti le musk, même lorsque son poil était mouillé par quelques gouttelettes de pluie…

Avec mon mari. qui décidément devait beaucoup m’aimer pour faire ce sacrifice, nous avons donc parcouru quelque 8oo kilomètres pour aller sauver la vie de ce qui allait devenir, au fur et à mesure des années à venir, et le premier amour de ma vie (dans le monde canin), et mon ange gardien.

Lorsque nous sommes parvenus à destination, nous avons été consternés par le spectacle qui s’étendait à notre vue :

Deux hommes, armés de bâtons, menaçants, face à plusieurs centaines de chiens, tous maigres, terrorisés ou agressifs.

Certains d’entre eux, attachés à un arbre, s’escrimaient à en faire le tour en creusant à l’aide de leurs pattes avant un sillon leur permettant de s’en sortir. Pour finir par se retrouver étranglés par leur collier et faire une fois de plus demi-tour , pour se retrouver à leur point de départ, ave un nouveau sillon de plus en plus profond.

L’un des hommes s’est avancé vers nous, la mine affable.

Je me suis présentée, vaguement mal à l’aise et ai expliqué qui j’étais, et pourquoi j’étais là.

Toujours armé de son bâton, qu’il s’est mis du coup à brandir, Il s’est alors dirigé vers une niche, cachée sous les arbres.

J’ai eu peur : je me suis dit soudainement : et si elle ne me plaisait pas ? Et si elle était dangereuse ?

J’avais la chair de poule et en même temps je m’en voulais : un sentiment de culpabilité vis à vis de ce chien que je ne connaissais pas et que peut-être je ne saurais pas sauver du malheur et coupable vis à vis de mon mari, que finalement j’avais entraîné dans cette aventure, voire mésaventure.

Et puis, l’homme à la mine affable a frappé avec son bâton sur la niche. Violemment.

Une chienne en est sortie, en rampant, les oreilles (qui étaient immenses) couchées en arrière, les babines retroussées sur des dents impressionnantes et le poil hérissé. Elle a commencé par avancer puis reculer, face aux coups de bâtons.

Parmi ses milliers de compagnons qui, comme elle, avaient été abandonnés et probablement maltraités, Je l’ai tout de suite reconnue : Elle était blanche, noire et grise…comme le loup que j’attendais depuis toujours.

L’homme m’a signifié que « voilà c’est votre chien ». Elle s’appelle Dora.

J’ai lancé « merci mais dorénavant, elle s’appellera Chinook ». Et sera HEUREUSE. Au revoir Monsieur.

Après, on est rentrés à la maison. Dora-Chinook se comportait comme une folle furieuse dans la voiture : elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait et surtout pas les caresses que je lui administrais, ni les mots doux qui les accompagnaient…

Arrivés à la maison, Je l’ai plongée dans une baignoire remplie de bulles, histoire de lui apprendre le bonheur. Et, accessoirement, de la débarrasser de sa crasse.

Avec ma chatte, Poutch, nous avons bien évidemment dû « compose r» Dora-Chinook ayant tendance à prendre ma Poutch pour un steack hâché ambulant.

Heureusement, à l’époque, j’habitais un duplex. C’est ainsi que la chatte résida au premier étage tandis que Chinook occupait le rez-de-chaussée.

Quant à moi j’ai développé mes muscles fessiers en passant d’un étage à l’autre pour combler de mon affection chacune de ces demoiselles, qui n’ont jamais réussi à s’entendre, en dépit de tous mes efforts et à mon grand regret.

Après lui avoir fait rencontrer le bonheur, j’ai emmené Chinook à raison de trois fois par semaine à des cours d’éducation, au cours desquels elle a prouvé et son intelligence et sa sensibilité.

C’est à partir de la quatrième leçon qu’elle est devenue ma « Nounou » préférée…

Après, on ne s’est plus quittées : genoux humain contre épaule canine et main dans la laisse, nous avons parcouru toute les deux toutes les forêts et les rivières du Jura.

Il était évident que nous nous aimions.

Parfois, alors que je lisais allongée sur le canapé, je sentais son regard sur moi. Alors, je levais les yeux pour croiser un regard dans lequel je pouvais lire un authentique message d’amour, auquel j’ai toujours répondu par un sourire un peu timide, tandis que de son côté, elle agitait sensiblement sa queue,

Elle m’a sauvé la vie une fois : j’étais tombée dans un ravin. D’abord, elle s’est couchée à mes côtés puis est partie à la recherche de secours. La chienne sauvage et hagarde que j’avais été récupérer dans une sorte d’enfer en Italie a été chercher des promeneurs sur les bords de la Versoix pour qu’ils viennent m’aider.

Ensuite, Son vétérinaire attitré a empêché la Mort de me la voler à trois reprises.

Mais il n’a rien pu faire contre le destin, qui a décidé de l’emporter à – quel âge au fait ? –

Elle s’est endormie dans mes bras.

Il m’a fallu une année pour m’en remettre.

Aujourd’hui, je ne dirais pas encore que j’ai fait le deuil de Chinook.

Mais peut-être que j’ai finalement accepté les cicatrices laissées par son départ, avec lesquelles pourtant je vis tous les jours et dont je ne pourrai jamais me défaire.

Sa photo trône toujours dans ma chambre à coucher et son regard me prouve qu’elle continue de veiller sur moi.


BB


L'histoire de l'amour de ma vie No 1
Serenade
avatar
serenade
Membre
Membre

Féminin Messages postés : 616
Date d'inscription : 03/05/2007
Localisation : Suisse
Mon chien : Buck - Berger allemand
Sport canin ou activité : marche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chinook

Message  ulkette731 le Jeu 03 Mai 2007, 21:48

quelle belle amitié pour ton chinook diparu
avatar
ulkette731
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 5163
Date d'inscription : 03/04/2007
Age : 48
Localisation : savoie
Mon chien : ulk et velcom berger allemand,malinois chabal du clair vaillant
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chinook

Message  Okapi le Jeu 03 Mai 2007, 23:06

En lisant cela j'en ai eu les larmes aux yeux. Il n'a pas un bon départ dans la vie ton chien en Italie mais il est certainement parti au paradis des animaux heureux c'est vraiment un bel hommage à ton Chinook que tu nous a décrit.
avatar
Okapi
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 391
Date d'inscription : 04/04/2007
Age : 67
Localisation : Belgique
Mon chien : Roxane Berger Allemand et Billie croisé BA avec BB Malinois
Sport canin ou activité : Obéissance et agility


Revenir en haut Aller en bas

Chinook

Message  serenade le Ven 04 Mai 2007, 00:08

Chinook n'a certes pas eu un "bon départ*.

Mais c'est grâce à son mmense volonté et sa force de vivre qu'ele m'a finalement appris à "lui réapprendre la vie, les autres et l'amour".

Elle m'a donné une sacrée leçon de vie.

Serenade
avatar
serenade
Membre
Membre

Féminin Messages postés : 616
Date d'inscription : 03/05/2007
Localisation : Suisse
Mon chien : Buck - Berger allemand
Sport canin ou activité : marche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chinook

Message  mia le Ven 04 Mai 2007, 02:41

Fleurs

c'est très beau ton histoire, ça me touche beaucoup,

et grace à toi, chinook, à eu droit à une belle vie, malgré un départ
de misère,
tu devais être son ange gardien,et elle te l'a rendue,
et elle dois encore vieller sur toi,
d'en haut, du paradis des chiens Angel

Fleurs
avatar
mia
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 145
Date d'inscription : 30/04/2007
Age : 60
Localisation : québec,canada
Mon chien : Muffin, bichon maltais
Sport canin ou activité : regarder les autres transpirer !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chinook

Message  luvic le Ven 04 Mai 2007, 07:55

bravo belle histoire, tres beau temoiniage d'amour
luvic hello

luvic
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 8875
Date d'inscription : 10/04/2007
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chinook

Message  doudoune le Ven 04 Mai 2007, 14:41

Tres beau temoignage et elle a une vie remplie damour et daffection Angel Fleurs
avatar
doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 46
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chinook

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum