Liens commerciaux
Derniers sujets
» Louzou, Teckel poils longs et Moka, Berger belge tervueren
par tam Aujourd'hui à 18:42

» Ma meute, baignade, balade ...
par tam Aujourd'hui à 18:41

» Jamais sans mon chien!!!
par mllecaro Aujourd'hui à 18:40

» Crapule 01.12.2016
par Ordana Aujourd'hui à 18:05

» Equipement pour balade de nuit
par SarahBH Aujourd'hui à 15:09

» Experimentations sur des chiens la face cachée du téléthon
par suerte Aujourd'hui à 14:32

» Kira une suisse en Normandie !
par Dowrine Aujourd'hui à 11:57

» AVIS MAXIMA GF JUNIOR
par Yayane Aujourd'hui à 10:58

» Cas critique, besoin de conseils.
par Kiros Aujourd'hui à 10:27

» Acquisition (ou reve) d'un bobox
par Thomas77100 Aujourd'hui à 10:02

» Syska SHETLAND
par ELITEMICHEL Aujourd'hui à 08:25

» June In Shade of Pure (kaninchen teckel)
par Educalins Hier à 21:18

Statistiques
Nous avons 25132 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est alija

Nos membres ont posté un total de 1405897 messages dans 56968 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
suerte
 
Peluche
 
tam
 
Savana&edjy
 
Jackson
 
Educalins
 
Chabada
 
ELITEMICHEL
 
Thomas77100
 
Gibelotte
 

Publicités

Lettre à Mme Tara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre à Mme Tara

Message  serenade le Jeu 03 Mai 2007, 21:33

LETTRE A MME TARA



Quand tu es née, tu pesais à peine quelque centaines de grammes et ma main tout entière t’entourait déjà de tout mon amour.

Avant de t’emmener définitivement dans la maison qui deviendrait tienne, je suis venue te voir plusieurs fois :

Peu après ta naissance, sous « la couveuse », dans laquelle vous ne formiez toi et tes frères qu’une seule masse de poils, d’yeux, de truffes, de pattes et de petites queues de rats entremêlés ; tu faisais tâche, dans ce tableau : la seule rouquine, la seule femelle au milieu de ses sept frères blancs comme neige.

A un mois et demi, tu te démarquais déjà de ta « meute » : tandis que tes frères se regroupaient, toi, tu cheminais – tant bien que mal - de ton côté, déjà très indépendante.

A deux mois et demi, il m’a semblé que déjà tu me reconnaissais : tu es restée dans mes bras un peu plus longtemps que d’habitude, tandis que je commençais à faire connaissance avec ton odeur.

Enfin, je suis venue te chercher. Je me rappelle que l’éleveuse nous avait recommandé de fermer la portière de la voiture très délicatement, pour ne pas te heurter. Tu as fait le voyage dans mes bras, tentant parfois de t’en échapper : tu ne savais pas ce qui t’arrivait et paniquais un peu.

Vick – mâlinois de 4 ans – était assis à l’arrière et déjà te surveillait attentivement. Par la suite, il t’a protégée et t’a appris à connaître le Jura et les bords du lac, dans lequel nous avons souvent nagé ensemble.

Accessoirement, il t’a aussi appris à déchirer mes foulards (sur lesquels vous vous acharniez) et à cacher mes chaussettes ou la pantoufle de mon ami dans le fond du jardin.

Tu t’es allègrement fait les dents sur mes mains. Pendant une certaine période, j’ai renoncé aux ongles longs ainsi qu’au vernis sensé les embellir.

Un soir, on a constaté que le lit avait « été fait par tes soins » : exit le couvre-lit, les coussins, les draps : juste un matelas présentant in immense trou, que tu avais creusé et dans lequel tu t’étais lovée. On a choisi de te prendre avec nous pour aller acheter un nouveau matelas.

Après, tu es tombée amoureuse du compost, pourtant bien caché à l’autre bout du terrain : tu adorais t’y vautrer, au milieu des restes de patates, tomates et autres légumes.

On a commencé à « travailler » ensemble l’obéissance, avec un monsieur très intelligent. Tout s’est bien passé, sauf que tu étais la seule qui « n’obéissait justement pas aux ordres ». Curieusement, lorsqu’on était seules les deux, il n’y avait pas de problèmes. Il faut croire que tu étais comme moi : réfractaire au « groupe ».

D’ailleurs, après, on a décidé de bosser seules, toutes les deux, avec « nos propres mots » et « notre connivence » et tout s’est bien passé.

Les choses de la vie ont fait que nous nous sommes séparés et moi de mon ami et toi de Vick.

Nous avons donc continué de cheminer ensemble, toi et moi et nous deux.

Main dans la laisse.

Au fil des années, on a vécu plein de choses : tu m’as aidée dans certains combats, rien que par ta présence et ton écoute.

Quant à moi, tu étais la prunelle de mes yeux et tous les choix que j’ai fait allaient dans le sens de ton bien-être. A certains moments, j’aurais pu me laisser aller : grâce à toi, j’ai chaque fois rebondi.

Je t’ai souvent caché mes problèmes ou mes chagrins mais tu les a toujours sentis et su les atténuer, voire, me les faire oublier.

Grâce à toi, j’ai commencé à développer mon goût pour l’écriture : tu es devenue mon sujet préféré. Au travers des petites histoires que je narrais, tu as fait rire beaucoup de gens et a rendu le sourire à certains d’entre eux qui l’avaient perdu.

Pendant tout notre parcours, j’appréhendais la fin, que je savais inéluctable.

Il m’arrivait parfois d’y penser, au milieu de la nuit ; alors je touchais le bois de mon lit en priant Dieu : « Pas maintenant, s’il vous plaît, ce n’est pas le moment » tout en sachant pertinemment que le moment viendrait et que même Monsieur Dieu ne pourrait l’en empêcher.

Au début de l’été dernier, tu as commencé à me faire comprendre que cet instant commençait à montrer le bout de son doigt. Par certains signes de fatigue, de lassitude, une petite attaque cérébrale.

Je crois que tu sentais la peur qui m’habitait de te perdre. Alors tu t’es accrochée et tu m’as encore laissé le temps de partager avec toi un dernier très bel été : on ne s’est pas quittées d’une semelle.

Et puis tu m’as lancé ce fameux regard – le même que celui que Chinook m’avait lancé à l’époque, peu avant de partir - : « s’il te plaît, laisse-moi m’en aller. Délivre-moi »..

Alors j’ai accepté d’entendre ton dernier soupir que tu as laissé échapper dans mes bras, tout en espérant que de ton côté tu as entendu mes dernières paroles d’amour.

Il y a énormément de personnes qui t’ont aimée, petite Madame Tara.

Dans le quartier, tu étais devenue « la mascotte » : la petite rouquine qui se dandine en remuant la queue, toujours contente, qu’il fasse beau, froid ou chaud, qu’il neige ou qu’il pleuve.

Petite Madame Tara qui disait bonjour à tout le monde, sans distinction d’âge, de sexe ou de race.

Que parfois j’appelais affectueusement ma « vilaine petite chose admirablement belle ».

Où que tu sois à présent, j’espère que tu es heureuse.

Je nous ne nous oublierai jamais, toi et moi et nous deux…

Bouboulina.


Amitiés à tous les amoureux des Goldens.
Serenade

serenade
Membre
Membre

Féminin Messages postés : 616
Date d'inscription : 03/05/2007
Localisation : Suisse
Mon chien : Buck - Berger allemand
Sport canin ou activité : marche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à Mme Tara

Message  ulkette731 le Jeu 03 Mai 2007, 21:43

Bravo Good encore un très jolie texte merci de la partager avec nous

ulkette731
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 5163
Date d'inscription : 03/04/2007
Age : 46
Localisation : savoie
Mon chien : ulk et velcom berger allemand,malinois chabal du clair vaillant
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Lettre à Mme Tara

Message  serenade le Jeu 03 Mai 2007, 21:51

Merci Ulkette

Je suis sûre que tu comprends.

Serenade hello

serenade
Membre
Membre

Féminin Messages postés : 616
Date d'inscription : 03/05/2007
Localisation : Suisse
Mon chien : Buck - Berger allemand
Sport canin ou activité : marche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à Mme Tara

Message  Okapi le Jeu 03 Mai 2007, 23:18

Par tes écrits on sent vraiment tout l'amour que tu a donnés à tes chiens, c'est très beau.

Okapi
Membre
Membre

Féminin Verseau
Messages postés : 391
Date d'inscription : 04/04/2007
Age : 65
Localisation : Belgique
Mon chien : Roxane Berger Allemand et Billie croisé BA avec BB Malinois
Sport canin ou activité : Obéissance et agility


Revenir en haut Aller en bas

lettre é Mme Tara

Message  serenade le Ven 04 Mai 2007, 00:14

Merci Okapi

Tu sais je les aimerais jusqu'au bout, c'est tout.

Comme j'aime écrire, j'ai décidé de leur rendre hommage à ma façon, la seule que je connaisse : raconter leur histoire, leur vécu. J'ai chaque fois l'impression que je les ramène à la vie, quelque part.

JC'est ainsi que Loulou-Lili-Buck a déjà son petit "book" si je puis dire. C'est ma fçon à moi de le rendre éternel.

Serenade

serenade
Membre
Membre

Féminin Messages postés : 616
Date d'inscription : 03/05/2007
Localisation : Suisse
Mon chien : Buck - Berger allemand
Sport canin ou activité : marche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à Mme Tara

Message  luvic le Ven 04 Mai 2007, 09:24

encore une fois c'est une tres belle histoire d'amour, on sents tellement l'amour que tu donne a tes chiens.
luvic hello

luvic
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 8875
Date d'inscription : 10/04/2007
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à Mme Tara

Message  doudoune le Ven 04 Mai 2007, 14:49

comme dis Luvic, on ressent bien lamour envers tes animaux hello

doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 44
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Lettre à Mme Tara

Message  serenade le Dim 06 Mai 2007, 22:00

Merci pour vos réponses, cela m'a beaucoup touchée :

Jusqu'ici, "on" avait tendance à me dire que j"exagéreais" avec mes animaux.

Alors, ça fait du bien à entendre...

hello Smile

Serenade

serenade
Membre
Membre

Féminin Messages postés : 616
Date d'inscription : 03/05/2007
Localisation : Suisse
Mon chien : Buck - Berger allemand
Sport canin ou activité : marche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à Mme Tara

Message  Invité le Dim 06 Mai 2007, 22:30

On n'exagère jamais trop pour nos animaux, ils nous donnent tellement...
Ils sont toujours là pour le meilleur, comme pour le pire, c'est une bouffée d'oxygène permanente et une fidélité sans faille.
Bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à Mme Tara

Message  doudoune le Lun 07 Mai 2007, 04:59

"Les chiens ne nous abandonnent que pour mourrir, mais ils nous laissent leur merveilleux souvenir pour éclairer le reste de notre chemin"
(Anna et Laurent RaczCaroff)

doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 44
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum