Liens commerciaux
Derniers sujets
» collier vibrant pour chien vieillissant ?
par ptikuik Aujourd'hui à 22:47

» Croisé Rott et catégorie ?
par lumaziis Aujourd'hui à 21:43

» Carlin : Journal de ma Billie ♡
par Zeilles Aujourd'hui à 20:44

» chiens mâles non castrés
par Loub' Aujourd'hui à 20:16

» Et si je vous présentais Misha...
par liwana Aujourd'hui à 20:06

» Lumaziis, heureuse maman de deux chiens
par lumaziis Aujourd'hui à 19:34

» Janeiro du Clos de la Chevardière, le grisou
par liwana Aujourd'hui à 19:29

» Des enfants et des chiens...
par simunora Aujourd'hui à 19:23

» Janeze, nouvelle venue avec bientôt trois animaux
par janeze Aujourd'hui à 19:10

» Arrow le petit loup
par jenn-yf Aujourd'hui à 18:35

» Jamais sans mon chien!!!
par Huriel Aujourd'hui à 18:35

» chihuahua bêtises
par Manouche Aujourd'hui à 18:13

Statistiques
Nous avons 25197 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est lumaziis

Nos membres ont posté un total de 1406763 messages dans 57019 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Dowrine
 
Chabada
 
Educalins
 
Gibelotte
 
Geene
 
tam
 

Publicités

Les chroniques de Senos Goba.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les chroniques de Senos Goba.

Message  Clyde TriCanauos le Ven 16 Sep 2011, 16:12


ll est venu le 21 Septembre 2010. Cela fera bientôt un an que ma vie s'est transformée.
Cet après midi là, mon ancien maître avait ouvert la porte de ma baraque. Il n'était pas seul, car un autre bipède l'accompagnait. J'étais sortie timidement, c'était un bel après midi d'automne, le soleil était chaud et c'était bon de prendre l'air.
Cet inconnu s'était accroupi vers moi et bien qu'il ne me connaisse pas, il m'avait appelée... (Par mon ancien nom de ferme, "Belle" ). Je n'étais pas très franche en ce temps là, (je suis toujours un peu timide aujourd’hui), mais il souriait et parlait gentiment. Je m'étais donc approchée en rampant un peu, les oreilles en arrière. Il m'avait tendu la main. J'avais levé la tête pour le laisser me flatter le cou. Je m'en souviens comme si c'était hier. Il m'avait tendu un petit objet dur et luisant qui ressemblait à un "nonosse". Je n'en avais jamais vu des comme çà, auparavant. Soupçonneuse, je l'avais reniflé. mais sans le prendre. Je ne suis pas une fille facile! Mais il l'avait cassé entre ses doigts et une odeur délicieuse m'avait alors traversé le museau. Je l'avais donc accepté et mangé. C'était mon premier biscuit... Je m'en souviens, c'est comme si c'était hier...

Avec ce bipède et mon ancien maître, nous avons fait le tour de la ferme. Je suis allée voir la volaille comme à mon habitude. J'ai couru à bout de souffle! Il faut dire que j'adore courir comme une folle et sentir le vent sur mon museau, l'herbe tendre sous mes pattes, les douces odeurs de la ferme...
L'ancien maitre m'a rappelé, c'était rapide et je n'avais pas envie de rentrer déjà au chenil. C'était un si bel après midi d'automne et il y avait ce gentil type aux biscuits. Je ne voulais pas que ça se termine si vite.
Mais il insistait et moi je suis obéissante, alors... J'ai fini par obéir... Je n'en avais pas envie....
Étrangement, ce n'est pas l'ancien maitre qui m'a dirigée. Mais le bipède aux biscuits, il a sorti de sa poche un collier vert et une laisse rouge. ( Esthétiquement, c'était de très mauvais goût.) Il me les a passé. Ça m'a étonné...
Tous les trois, nous sommes rentrés dans la maison de l'ancien maitre. C'était rare que je sois autorisée à entrer là. Du coup,j'étais un peu inquiète... Je n'ai pas lâché d'un pas, le "bipède aux biscuits".
Pendant qu'ils discutaient et riaient ensembles, je me suis posée à ses pieds. C'était un après midi assez extraordinaire ... Bien différent de mes autres jours.
On est resté longtemps dans la maison, et je suis restée très sage prés de mon nouvel ami.
Bien sur, ce qui devait arriver , arriva et il s'est levé... Un instant j'ai cru que cette belle journée était finie et que j'allais retourner à la baraque. Mais il me tenait toujours en laisse et ne semblait pas vouloir me lâcher. Il a quitté la maison et je l'ai suivie! J'ai retenu mon souffle, m'attendant à ce qu'on me ramène au chenil, mais non...
Nous avons quitté la ferme et sommes allés sur la route. Il m'a amené vers une automobile et en a ouvert la porte. Un instant j'ai eu peur... Il m'a donc aidé à monter, la voiture a démarré et nous sommes partis, pour toujours.
Je n'ai pas regardé en arrière...

Aujourd'hui, c'est un an qui s'est écoulé. Clyde est mon nouveau maître et je sais désormais qu'il le sera pour toute la vie. Une seule année s'est écoulée et pourtant nous avons tant partagé tous ensemble, que j'ai l'impression que mon ancienne vie remonte à mille ans.
Il est loin le temps des soirées solitaires dans ma petite baraque. Désormais, je vis à "Senos Goba", avec le maitre, E'Clyde et Einstein. J'ai repris mon nom de naissance et je m'appelle à nouveau, Benca! Plus encore, qu'un affixe. J'ai désormais un nom de famille. "Tri Canauos", je suis Benca Tri Canauos! De la meute de Senos Goba. Ces petites fantaisies plaisent à mon maitre et moi aussi, car j'aime l'idée d'appartenir à une famille, j'aime ce nom!
Un an a passé. Je suis une petite chienne heureuse. J'ai l'atavisme des chiens de berger. Mais j'adore prendre le soleil! La preuve.



Votre amie à quatre pattes, Benca.

Clyde TriCanauos
membre (dernier avertissement)
membre (dernier avertissement)

Masculin Vierge
Messages postés : 184
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Guest le Ven 16 Sep 2011, 16:36

Tres jolie histoire Good Bravo

Guest
-----
-----

Féminin Taureau
Messages postés : 15826
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  eliot29 le Ven 16 Sep 2011, 16:42

Un seul mot...Magnifique ! Et Bravo Bravo

eliot29
Membre
Membre

Masculin Vierge
Messages postés : 13
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  adramalech le Ven 16 Sep 2011, 16:57

j'adore ! bravo pour ce joli texte et longue vie à cette belle louloutte et à ses compagnons !

adramalech
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 6017
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Yvelines (78)
Mon chien : Jack, croisé Setter irlandais / Asticot
Sport canin ou activité : Education, balades


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  pearl le Ven 16 Sep 2011, 17:03

très jolie histoire, a la lire j'en avais des frissons, , comme le dit eliot29, c'est MAGNIFIQUE Good

pearl
Membre
Membre

Féminin Messages postés : 1151
Date d'inscription : 13/08/2011
Localisation : haute normandie
Mon chien : cocker anglais: gipsy du lac d'Episy, et un charpla (toujours dans mon coeur
Sport canin ou activité : des jeux,des bisous,des calins....


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Gustave le Ven 16 Sep 2011, 17:21

Elle est belle ton histoire Benca.
Tu m'as toute remuée. Heart2

Gustave
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 6201
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 45
Localisation : Québec
Mon chien : Gustave-Border Collie
Sport canin ou activité : Agilité, freesbee, marche, vélo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Maïa le Ven 16 Sep 2011, 18:01

Bonjour :
Fée et Maïa adorent la très belle histoire de Benca et merci pour la vidéo. Heart

Maïa
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 7850
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 67
Localisation : Auvergne/Rhône-Alpes/Languedoc
Mon chien : Fée Mélusine Boston Terrier LOF
Sport canin ou activité : Ballades, en vue expos


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  JAVAFOLIE le Ven 16 Sep 2011, 18:19

Superbe histoire Benca tu as trouvé une chouette famille Good
et tu a l'air d'apprécier le transat Laughing
bonne longue route avec des compagnons à 4 et 2 pattes

JAVAFOLIE
Membre
Membre

Féminin Sagittaire
Messages postés : 9666
Date d'inscription : 17/10/2008
Age : 49
Localisation : MORNAS - Vaucluse
Mon chien : Folie : croisée épagneul tricolore et Guinness : Border Collie tricolore
Sport canin ou activité : grandes balades,calins,course à pied,RU


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Clyde TriCanauos le Ven 16 Sep 2011, 18:49


Dans notre meute je suis, il est vrai, un peu le rebelle, le "mauvais garçon". D'abord, je suis très indépendant. Contrairement à E'Clyde, moi je n'ai pas besoin d'attirer toujours l'attention du bipède et de surveiller s'il me regarde ou pas. Moi, je pourrais vivre seul si je voulais! Je pourrais vivre ma vie le long de la route et faire des rencontres sur le chemin. Un peu comme London, ce chien qui racontait ses aventures, il y a longtemps à la télé. "Le vagabond", qu'on l'appelait!





Il était chouette ce chien. Moi je crois que j'aurais pu vivre comme lui. Mais si je partais, ça ferait trop de peine à mon maitre. C'est pour çà que , je reste...
Je suis aussi très grognon. Ça c'est plus fort que moi, j'ai beau me faire violence, rien n'y fait. Même lorsque je suis heureux, je suis toujours un peu grognon... En vrai, je sais pas trop pourquoi... Quoique, en fait, je sais quand même un peu ... "C'est de la faute d'E'CLyde!" Il est tellement pot de colle et emmerdant!
Mais j'ai beau être un rebelle et un grognon. Comme les autres chiens, j'adore les caresses. C'est vrai que j'ai toujours un peu de mal à les demander. Je trouve çà un peu nigaud que de demander à se faire câliner. C'est pas très rebelle comme attitude que de montrer qu'on a un cœur tendre. Je me dis que peut être Ben et Clyde vont se moquer. Mais parfois, c'est plus fort que moi. Alors pour peu que Benca soit au jardin et que Clyde soit occupé à cacher ses jouets. Moi, je m'assois aux pieds du maitre et tout doucement, je pose mes deux pattes sur sa jambe. Normalement, il est pas trop permis de faire çà. Mais le bipède, m'a toujours laissé faire. Il faut dire que j'y mets les formes contrairement à Clyde qui lui saute sur les gens comme un fou furieux!
C'est à ces moments là que je me sens souvent un peu nigaud... Je sens monter en moi comme de la timidité. Je tourne la tête... Mes oreilles se couchent toutes seules, sans que je n'y puisse rien.
C'est le temps des caresses et surtout c'est le temps des grattouilles!
J'aime les caresses comme tous les chiens, mais je ne résiste pas aux grattouilles sur les pattes. Vous connaissez pas çà? C'est tout bête. Le maitre du bout de son ongle gratte tout doucement entre les doigts de mes pattes. gratte, gratte, gratte...C'est un délice! Je pourrais rester des heures comme çà, tête tournée, oreilles couchées et langue pendante... Mais bon, E'Clyde n'est jamais loin et c'est un jaloux! ...
Vous comprenez maintenant pourquoi je suis souvent Grognon?
Grognon... C'est vrai que je le suis... Mais j'ai aussi un cœur qui bat... Pour notre jolie princesse Benca...






PS: J'ai cru entendre qu E'Clyde viendrait se présenter à vous plus tard... (Notre patron ne bosse pas ces jours ci).
Ne prenez pas pour argent comptant ce que pourrait vous dire cette grosse loutre! Il minaude sans cesse! C'est moi qui dit ce qu'est la vérité de notre quotidien à Senos Goba!

Votre ami à quatre pattes, Einstein.


Clyde TriCanauos
membre (dernier avertissement)
membre (dernier avertissement)

Masculin Vierge
Messages postés : 184
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Oriane le Ven 16 Sep 2011, 18:53

oh... encore....

Oriane
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 6364
Date d'inscription : 05/03/2008
Age : 53
Localisation : Viroflay (78)
Mon chien : Mes shih tzu: Udjy, Bao, Rixie, Sayaka, Sateeen, Hailey, petite morue et Tamera mon exotic shorthair
Sport canin ou activité : Exposition canine


http://daikyorisay.chiens-de-france.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Gustave le Ven 16 Sep 2011, 19:02

Oriane a écrit:oh... encore....

Je plussoie +++ moi aussi j'en veux encore.

Gustave
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 6201
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 45
Localisation : Québec
Mon chien : Gustave-Border Collie
Sport canin ou activité : Agilité, freesbee, marche, vélo


Revenir en haut Aller en bas

E'Clyde TriCanauos

Message  Clyde TriCanauos le Sam 17 Sep 2011, 13:24



Je m'appelle E'Clyde, mais ce "E apostrophe", C'est juste une astuce pour mon maitre afin de respecter cet usage bizarre qui veut que les chiens de race aient chaque année, un nom qui commence par une même lettre... C'est plutôt rigolo et ça donnerait presque l'impression que je suis né dans un château Écossais. Je ne suis pas chien de race et je ne suis pas né dans un château. Je suis juste un garçon de ferme, un type border et je suis né dans une toute petite bergerie dans laquelle il y avait cinq chiens et soixante dix moutons.
Il parait que je ressemble beaucoup à mon père Marquis, qui était comme moi, un border très costaud. Le seul de la meute du berger à tenir tête à un énorme bouc belliqueux!
Ma mère Heidi, était une jolie border merle, de bonne naissance avec des souches de beauté Belge. Elle était douce. C'est peut être pour çà que je suis moi même un peu tendre.
Je suis né il y a très longtemps, c'était au printemps 2009, d'une belle portée nombreuse. La plupart de mes frères et sœurs ressemblaient à maman, ils étaient merles aux yeux bleus. C'est peut être pour çà qu'ils ont de suite été adoptés par les nombreux bipèdes qui étaient venus nous voir. Les Border merles plaisent beaucoup m'a t'on dit. Moi, ma robe est classique, je suis un bête border tricolore. J'étais donc le dernier sans famille...

Puis il y a eu ce matin d'été, où Clyde, mon maitre est venu. Il avait lu la petite annonce sur internet qu'un ami du berger avait mis pour lui avec une photo de border qui n'était même pas moi!
Nous étions encore petits et les bipèdes nous impressionnaient un peu. Le berger m'a pris et je ne vous raconte pas la surprise lorsque qu'il m'a mis dans les bras de cet humain inconnu que je n'avais jamais reniflé. Par terre, mes frères
et sœurs ne mouflaient pas. Tous retenaient leur souffle et un peu pétochards qu'ils étaient, ils sont restés dans leurs coins...
En ce temps là, je puais un peu! Un mélange de bergerie et de chenil. Mais le maitre Clyde s'en foutait. Il m'a gratté le ventre, le dos et les oreilles et de suite, je l'ai aimé!
Il m'a reposé par terre avec la petite meute et j'ai fais comprendre à ma fratrie que cet humain là était plutôt sympa! Du coup, on lui est tous tombé dessus! Il en a eu des ventres à gratter!
Il est parti. Il nous a laissé un coussin et le berger m'a dit que j'avais trouvé moi aussi un foyer.
Des jours ont passé encore et est arrivé le 12 Aout. C'était le matin et nous étions là, tous encore dans la maison du berger a boire du lait de brebis, lorsque Clyde est revenu me chercher. La vie est bizarre parfois, car si j'avais été le dernier à être adopté, j'étais le premier à quitter l'endroit où j'étais né. Le coussin venait avec nous et si j'avais un peu le cœur gros de quitter ma famille, j’emmenais avec moi l'odeur de ma meute. C'est ce jour qu'à finalement débuté ma vie.
Je m'appelle E'Clyde TriCanauos et je suis le premier de la tribu de "Senos Goba". Le maitre dit souvent que sans moi, ni Einstein, ni Benca ne seraient jamais venus. J'avoue que ça me flatte un peu et comme en plus ça agace un peu Einstein, c'est très bien!






Votre ami à quatre pattes, Clyde.


Dernière édition par Clyde TriCanauos le Sam 17 Sep 2011, 13:30, édité 1 fois

Clyde TriCanauos
membre (dernier avertissement)
membre (dernier avertissement)

Masculin Vierge
Messages postés : 184
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Gustave le Sam 17 Sep 2011, 13:30

Bienvenue à toi mon beau E'clyde. Heart (Moi je préfère les plus foncés....)

Gustave
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 6201
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 45
Localisation : Québec
Mon chien : Gustave-Border Collie
Sport canin ou activité : Agilité, freesbee, marche, vélo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Maïa le Sam 17 Sep 2011, 13:59

Coucou :
Fée et Maïa disent Merci Merci de nous présenter Benca, Einstein et E'Clyde. Kado
Fleurs Pleins de calins pour elle et eux.

Maïa
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 7850
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 67
Localisation : Auvergne/Rhône-Alpes/Languedoc
Mon chien : Fée Mélusine Boston Terrier LOF
Sport canin ou activité : Ballades, en vue expos


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Clyde TriCanauos le Sam 17 Sep 2011, 17:00

Bonjour, c'est encore Einstein...

Je reviens vers vous, parce que cette petite fouine d'E'Clyde se moque de moi en disant que je n'ai rien compris au sujet et qu'il fallait commencer par me présenter par le début... Moi, je pense juste, qu'il est mieux de dire ce qu'on est, plutôt que ce qu'on a été.
Peut être que cette petite loutre grassouillette pense que j'ai oublié et bien il se trompe! Je me souviens très bien moi aussi de mon arrivée à Senos goba! Si vous avez un peu de temps, je vais vous raconter.

Si E'Clyde est né dans une bergerie, moi je suis né à la ferme et mes parents travaillaient sur un troupeau de vaches féroces! Ce qui vous en conviendrez et bien plus impressionnant que de joli moutons blancs! je suis moi aussi un garçon de ferme tricolore. J'ai un masque plus noir que celui d'E'Clyde et un regard plus sombre. ce qui fait que parfois, les bipèdes ont un peu peur de moi. C'est d'autant plus bête que moi, j'aime les humains! Mais je sens parfois chez eux comme de la retenue.
Mon destin ne devait pas être de suivre le chemin de ma famille et de travailler à la ferme, car j'ai été adopté par une famille avec de petits enfants qui vivaient dans un pavillon. Je suis arrivé chez eux l'été 2009 et ça été un chouette été pour moi en leur compagnie.
Mais même les plus beaux étés ont une fin et l'automne est venu. Mes maitres sont retournés travailler et les enfants sont allés à l'école. J'ai alors connu la solitude. Pour passer le temps et je l'avoue leur montrer que je n'étais pas trop d'accord, j'ai fait quelques bêtises et une ou deux grosses conneries dans la maison. Le résultat, c'est que j'ai été condamné à passer mes journées au garage... J’espérais autre chose que çà.
J'attendais donc la journée durant le retour de mes maitres et le soir, il y avait une petite ballade et la sortie dans le jardin, histoire de s'aérer un peu. Pour moi, c'était trop peu. J'avais besoin d'aventure et d'espace, car voyez vous, je suis un aventurier. Il y avait la barrière, pas bien haute qui me faisait de l’œil, derrière c'était les grands espaces de la ville et la liberté. Faut me comprendre, je suis un Border! Les grands espaces, la liberté battent dans mon cœur.
Plusieurs fois, j'ai fugué. mais j'ai toujours été repris car je me baladais pas très loin. Mais ce soir là, j'étais décidé. Je passerais la barrière et j'allais courir droit devant moi longtemps, très longtemps sans m’arrêter...
C'était la fin d'après midi d'une froide journée de janvier, lorsque l'ancien maitre m'a ouvert la porte pour aller faire mes petites affaires. J'ai foncé droit devant. la clôture était là devant moi, je suis passé par dessus et j'ai filé. J'entendais le maitre m'appeler. Il était en colère d'abord, puis j'ai entendu de l'inquiétude dans sa voix. Ca m'a fait de la peine et j'ai été à deux doigts de revenir. Mais l'appel de l'aventure était trop fort. Je ne l'ai plus écouté.
J'ai passé une soirée extraordinaire. j'habitais alors près d'une zone industrielles avec de grands parkings déserts et de vaste étendues d'herbe où pullulaient des lapins! Je les ai poursuivi des heures! au point d'être complétement épuisé. La nuit était tombée depuis longtemps et il neigeait. J'avoue qu'a ce moment j'ai regretté la chaleur de la maison et je me suis dit qu'il serait peut être temps de rentrer même si j'allais surement me faire engueuler...
Seulement, je ne savais plus où était la maison. J'ai donc suivi les lumières et je suis rentré dans la ville. L'aventure n'était plus aussi gaie, je l'avoue. J'avais déjà vu des voitures, mais celles que je croisais avaient des yeux de feu. Elles étaient très agressives et plusieurs fois, elles m'ont foncé dessus! J'ai commencé à avoir un peu peur et comme en plus j'avais un peu froid, je me suis rapproché des immeubles. C'est là, que j'ai croisé un type bizarre qui titubait.Il était pas méchant ce gars malgré tout, puisque c'est lui qui m'a ramené au "Cabaret" où travaille la nuit, maitre Clyde, ( il est danseur mondain, mon patron!).
C'est à ce drôle de type finalement, que je dois notre rencontre.Je lui en suis reconnaissant.
J'ai eu un certain succès avec les danseuses et les danseurs du cabaret. Moins avec le directeur qui ne voulait visiblement pas d'un chien dans ses coulisses... Il a donc demandé à Clyde de m'embarquer et d'aller me mettre à "laespéa". Je connaissais ce mot, "laespéa", c'est un pavillon avec des barreaux et sans herbe. Où on enferme les chiens méchants. Mon ancien maitre m'en avait plusieurs fois menacé... Ça se présentait mal pour moi.
Ça donc été ma première rencontre avec maitre Clyde. Il portait son "habit de lumière". Il m'a passé une corde autour du cou et m'a fait monter dans une voiture et on est parti pour "laespéa".
Mon aventure terminait mal. Mais il était pas question pour moi de chouiner comme un chiot. Me suis contenté de regarder Clyde droit dans les yeux tout le long du trajet. La neige avait cessé et il gelait à pierre fendre. Laespéa était fermée car c'était la nuit. Mais je sentais bien l'odeur des chiens stressés et malheureux. Mon cœur s'est serré lorsque j'ai vu la grosse cage des urgences de nuit. Je crois bien que celui de Clyde s'est serré aussi car il m'a dit: "Non, petit border, tu ne dormiras pas là cette nuit" Il a piqué une poignée de croquettes et nous sommes revenus au cabaret. Là, j'ai mangé un peu, le sandwich de Clyde plutôt que les croquettes volées qui n'étaient vraiment pas bonnes. Tous le monde était content que je sois de retour, même le directeur . J'ai donc attendu la fin de la nuit dans les coulisses et au petit matin, je suis de nouveau parti en voiture avec Clyde. Cette fois ci pas vers "laespéa". Nous avons quitté la ville et roulé longtemps dans la campagne. J'étais tellement excité que je n'ai même pas été malade!
Je suis arrivé à Senos Goba au petit matin du 05 janvier 2010. il était dans les six heures. Clyde a ouvert la porte et je l'ai suivi timidement. C'est là qu'une tornade tricolore nous a sauté dessus en jappant . je venais de rencontrer E'Clyde! Il a été tout aussi étonné que moi et un instant, j'ai cru qu'il allait s'évanouir, tant il était surpris! (E'Clyde est un petit coeur, faut le savoir). Mais il s'est repris et on a fait connaissance. C'était chouette même s'il était collant, car j'avais pas vu de chiens depuis longtemps.
Senos Goba était pas aussi joli que le pavillon des anciens maitres. ici tout était vieux. Au sol il y avait de la tomette froide sous les pattes. D'ailleurs, il faisait pas très chaud ici! Mais je m'y suis senti bien.
Maitre Clyde a sorti une couverture qu'il a posé près d'un radiateur. il m'a dit que c'était ma place. Il est allé se coucher, me laissant là avec E'Clyde. Lui venait de se réveiller. Il était donc en forme et m'expliquait la maison, la cours, le jardin, les balades à la plage. Moi je n'avais pas dormi de la nuit et j'étais épuisé. Tout se bousculait dans ma tête. Je suis tombé comme une masse et j'ai dormi sur ma couverture.
A Senos goba, nous avons des horaires un peu particulier. Coucher six heures du matin et lever vers midi. J'étais un peu décalé et vous comprendrez que je me suis laissé un peu allé ici et là sur les tomettes. Mais Maitre Clyde n'a rien dit.
E'Clyde m'avait prévenu qu'a son réveil, il ouvrait la porte donnant sur la cour et qu'on avait alors le droit de courir et de faire les fous. J'étais dubitatif, je sais qu'une cours c'est plus petit qu'un jardin et un jardin, c'est déjà pas suffisant pour moi... Je vous raconte pas ma surprise lorsque la porte s'est ouverte. Ici la cour est énorme! Bien plus grande que mon ancien jardin! Si ça c'était qu'une cours, le jardin dont m'avait parlé E'Clyde durant la nuit, devait être un pré! C'était le cas, mais pour accéder à ce jardin là, il fallait passer aussi une barrière... Elle n'était pas très haute. Derrière le jardin, il y avait les bois et la liberté. Je me suis approché... J'ai reniflé le bon air de la campagne et je me suis rendu compte que je n'avais pas envie de m’enfuir.
Dans l'après midi, nous sommes allé voir le docteur des chiens. Il m'a trouvé en forme, bien qu'un peu maigrichon. Allez savoir comment mais cette dame que je n'avais jamais vu de ma vie, connaissait mon nom !!! Einstein! Oui, je m'appelais bien Einstein! C'est fou çà, comment a t'elle su? A partir de ce moment Maitre Clyde ne m'a plus jamais appelé "petit Border". il connaissait lui aussi mon nom.
On est rentré à la maison et maitre Clyde a appelé mon ancien maitre, (j'ai reconnu sa voix dans le combiné). Je me demande bien comment il a pu avoir son numéro de téléphone car moi, je ne lui ai pas donné. Ils ont discuté un moment de moi et j'ai cru comprendre que peut être, j'allais rester ici.... J'ai croisé mes doigts de pattes.
Le soir est venu, Maitre Clyde est parti travailler et je suis resté avec E'Clyde. Au petit matin il est revenu et il avait avec lui mon panier et le sac de croquette de mon ancienne vie. Il avait aussi mes papiers d'identité et mon carnet de vaccination. Il m'a dit que désormais ma vie serait ici à Senos Goba. J'étais heureux.

Nous sommes le 17 septembre et ici au pôle nord, c'est déjà un peu l'hiver. Dehors, il pleut des cordes et nous sommes tous les quatre, à l’abri dans le salon. L'été nous quitte et bientôt viendra l'hiver. ce sera le troisième ici pour moi.
Le temps passe vite, surtout les belles journées d'été. Mais je m'en fiche. Chaque jour est unique et j'aime autant la froideur de l'hiver, car j'ai un "chez moi". Chaque jour qui passe, je vais jeter un oeil de l'autre côté de la barrière. Il y a maintenant des oies et des poules qui s'occupent de tondre le pré. De temps en temps on y monte avec le maitre pour jouer avec la volaille. Mais plus jamais, je n'ai eu l'envie de fuguer. Si je voulais, je pourrais! Mais ça rendrait triste mon maitre. Ca rendrait sans doute aussi triste Benca et E'Clyde. Du coup, je ne le fais pas.

Mais si je voulais, je pourrais...

Votre ami à quatre pattes, Einstein.

Clyde TriCanauos
membre (dernier avertissement)
membre (dernier avertissement)

Masculin Vierge
Messages postés : 184
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Phaïlin le Sam 17 Sep 2011, 19:11

Très jolies présentations et émouvantes aussi !
Je souhaite bcp de bonheur à ces trois petits chiens courageux !
et encore

Phaïlin
Membre
Membre

Féminin Balance
Messages postés : 287
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 31
Mon chien : Baccara:dogue allemand/ Gram'dor: whippet
Sport canin ou activité : balades, baignades, jeux et calins


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Maïa le Sam 17 Sep 2011, 19:34

Bonsoir :
merci de nous avoir fait partager les vies d'avant de Benca, E'Clyde et Einstein : de beaux et bons moments. Heart

Maïa
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 7850
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 67
Localisation : Auvergne/Rhône-Alpes/Languedoc
Mon chien : Fée Mélusine Boston Terrier LOF
Sport canin ou activité : Ballades, en vue expos


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Gustave le Sam 17 Sep 2011, 20:07

Belle histoire Einstein!
Mais vous 3 vous êtes de vraies pies... Smile faut que je me prévois des pauses pour vous lire...mais ne vous arrêtez pas, c'est très agréable de vous lire.

Gustave
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 6201
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 45
Localisation : Québec
Mon chien : Gustave-Border Collie
Sport canin ou activité : Agilité, freesbee, marche, vélo


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Clyde TriCanauos le Mar 27 Sep 2011, 17:44

La nui dernière, Maitre Clyde n'est pas allé travaillé. Nous en étions ravis! Mais il n'était pas d'humeur à jouer avec nous. Il était morose, Il avait, nous a t'il dit cassé le moteur de la voiture...
Je ne sais trop, ce que veut dire d'avoir "cassé le moteur de la voiture". Mais cela m'inquiète un peu, car le maitre en est tout chamboulé. Je crois que c'est grave quand même.

E'Clyde et Einstein font en sorte de se faire oublier. Même si c'est difficile pour E'Clyde. Il résiste à l'envie d'aller poser un de ses jouets sur les genoux du maître... Mais ce ne serait pas une bonne idée.

La nuit est claire. Moi , par la fenêtre du salon ,je regarde le ciel et ce soir, c'est nouvelle lune. Je me prends à rêver.
Maitre Clyde nous a expliquer que les astronautes américains de 1969 ne savaient rien. Qu'il fallait se fier aux écrits du baron de Münchausen ou de Michel Ardan. Eux, connaissaient les Sélénites, les habitants de la lune!
Ca semble si loin et si proche à la fois. Moi je me pose une question. La bas, sur la lune. Au pays des Sélénites, existe t'il aussi des chiens, comme nous? Des Border de lune qui troupeauteraient des moutons de l'espace au milieu de la mer du nectar ou de l'océan des tempêtes?



Mais tout cela est si loin et même si nous prenions la route dès demain, jamais nous n'y parviendrons durant nos vies. Je ne rencontrerais jamais un chien Sélénite, ça me rend triste, un peu ...
Mais Maitre Clyde sourit. Le temps de vous livrer mes états d'âme, il a oublié, un peu ses soucis.
La nuit est douce. Les soucis s'envoleront, j'en suis sure.

Ben.

Clyde TriCanauos
membre (dernier avertissement)
membre (dernier avertissement)

Masculin Vierge
Messages postés : 184
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Senos Goba.

Message  Gustave le Mar 27 Sep 2011, 18:03

Benca tu es très....nostalgique aujourd'hui.
et oui, les soucis s'envoleront.

Gustave
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 6201
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 45
Localisation : Québec
Mon chien : Gustave-Border Collie
Sport canin ou activité : Agilité, freesbee, marche, vélo


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum