Liens commerciaux
Derniers sujets
» Kira une suisse en Normandie !
par Jackson Aujourd'hui à 13:41

» croquette platinum
par Educalins Aujourd'hui à 13:38

» Des enfants et des chiens...
par Dowrine Aujourd'hui à 13:37

» Soan a tout jamais
par mystica Aujourd'hui à 13:22

» chihuahua bêtises
par Manouche Aujourd'hui à 13:07

» problème marche en laisse
par Jackson Aujourd'hui à 12:56

» chiens mâles non castrés
par suerte Aujourd'hui à 12:40

» Janeiro du Clos de la Chevardière, le grisou
par The_Nomad Aujourd'hui à 12:11

» Salutations au membres du Forum !
par Jackson Aujourd'hui à 11:08

» Le chiot craintif
par leturlupin Aujourd'hui à 09:47

» Nana la whip.
par Lou d'Arabie Aujourd'hui à 09:02

» Ma meute, baignade, balade ...
par tam Aujourd'hui à 08:59

Statistiques
Nous avons 25192 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Carn

Nos membres ont posté un total de 1406698 messages dans 57011 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Dowrine
 
Chabada
 
Gibelotte
 
Educalins
 
Geene
 
tam
 

Publicités

Le métier de comportementaliste

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  invité le Mar 02 Aoû 2011, 13:08

Sanchica a écrit:On peut dire la même chose de gens qui se disent éducateur parce qu'ils ont "éduquer" leur clebs et les kikipilou de la famille et ont juste passer une certificat de capacité... Ils n'ont pourtant jamais mis les pieds en clun, n'ont même surement jamais eu dans les mains un chien avec de vrais problèmes.
Ou encore de ceux qui font la formation par correspondance sans bouger de chez eux voir même sans avoir de chien eux même...

Mais bizarrement on ne leur saute pas autant dessus parce que le nom Educateur déranger moins que le non comportementaliste...

euhhh je crois que tu mélanges tout!!!
si c'est par la CNEA,c'est sur présentation du club
Si c'est CUN,il faut avoir eu un brevet avec un chien et aussi pardon présenté par un club...

et c'est le 1er échelon...entraineur de club.

Le certif de capacité c'est élevage ou mordant!!!

invité
Membre
Membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 14031
Date d'inscription : 30/07/2008
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Invité le Mar 02 Aoû 2011, 13:14

Ok pour le certificat, mais je reste sur mes positions pour le reste...
Le mot comportementaliste dérange...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  invité le Mar 02 Aoû 2011, 13:16

Sanchica a écrit:Ok pour le certificat, mais je reste sur mes positions pour le reste...
Le mot comportementaliste dérange...

Non si cette personne voit le couple maîtres/chien cela ne me dérange pas!!
Le reste oui cela me dérange hello

invité
Membre
Membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 14031
Date d'inscription : 30/07/2008
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  AudreyDob le Mar 02 Aoû 2011, 13:19

Idem le mot comportementaliste ne me dérange pas......

AudreyDob
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 4926
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 37
Localisation : Au pied des volcans d'Auvergne
Mon chien : 2 Dobermanns, 1 Boxer, 1 Chihuahua, 5 chats (2 gouttières, 2 exos, 1 persan)
Sport canin ou activité : Elevage, expos, canapé


http://www.foreverstar.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  cyno24 le Mar 02 Aoû 2011, 13:24

En plus, c'est un débat qui oppose l'"associatif" et le "privé", c'est vrai que pour les moniteurs, éducateurs, HA ou entraîneurs bénévoles que nous sommes, il peut y avoir un sentiment d'injustice de se voir remettre en question par une profession qui est mal connue?!.....et dont les limites ne sont pas définies.

cyno24
Membre
Membre

Masculin Vierge
Messages postés : 3033
Date d'inscription : 16/01/2008
Age : 58
Localisation : dordogne
Mon chien : 2 Bergers Allemands
Sport canin ou activité : Moniteur et conducteur Pistage Français, R.U, Campagne, membre de l'IRO


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Carine le Mar 02 Aoû 2011, 13:29

AudreyDob a écrit:Franchement ? Je pense que le mec qui se pointe ici en s'appelant "tartanpion-éducateur", que le mec a fait une formation par correspondance et n'a jamais vu un chien de sa vie... Il sera reçu pareil !!!

Je pense aussi....

Mais l'éducateur canin n'a souvent pas grande prétention par rapport au comportementaliste un peu décrit par lui même, par sa profession, comme "the" spécialiste contrairement à l'éducateur canin et autres dont il se permet de créer une définition (c'est assez spécial de créer et "imposer" une définition d'un autre métier que le sien!), définition de plus très réductrice.

J'ai l'impression que c'est pour celà qu'ils sont un peu plus attendus au tournant que les éducateurs... De même que l'éducateur peut montrer des choses, des résultats, des avant/après, tandis que le comportementaliste aura plus de mal à montrer son travail puisque son travail consiste en un entretient.

Alors il est plus difficile de cerner leur travail, leur efficacité (dont je ne doute pas, même si je pense dur comme fer que la systémique est un très bon outil parmis d'autres mais en tant que seul outil limite bien les choses).

Carine
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 1046
Date d'inscription : 04/02/2009
Age : 35
Localisation : Bretagne, 35
Mon chien : Oxo, Bull terrier - Pépite, Amstaff - Chiva, Elta et Guapa Epagneuls Bretons
Sport canin ou activité : Education du chien de compagnie


http://www.educationduchiendecompagnie.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  invité le Mar 02 Aoû 2011, 13:33

cyno24 a écrit:En plus, c'est un débat qui oppose l'"associatif" et le "privé", c'est vrai que pour les moniteurs, éducateurs, HA ou entraîneurs bénévoles que nous sommes, il peut y avoir un sentiment d'injustice de se voir remettre en question par une profession qui est mal connue?!.....et dont les limites ne sont pas définies.

Les HAs remis en cause par des comportementalistes...je vois pas le rapport!!
Perso par contre si j'avais pu (dans mon ancien club) ne pas donner les cours d'éduc...cela aurait été avec plaisir...c'est pas ma tasse de thé ,mais il faut bien rendre service.

invité
Membre
Membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 14031
Date d'inscription : 30/07/2008
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  cyno24 le Mar 02 Aoû 2011, 13:38

à cause de "l'utilisation du bâton qui est générateur de stress"...... No

cyno24
Membre
Membre

Masculin Vierge
Messages postés : 3033
Date d'inscription : 16/01/2008
Age : 58
Localisation : dordogne
Mon chien : 2 Bergers Allemands
Sport canin ou activité : Moniteur et conducteur Pistage Français, R.U, Campagne, membre de l'IRO


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Invité le Mar 02 Aoû 2011, 13:38

Quelqu'un débarque sur le forum ou ailleurs avec 10 ans de métiers exerçant la profession d'éducateur, un autre a 20 ans de métier exerçant la profession de comportementaliste.
Tous les 2 voies les chiens, bossent différemment mais dans le respect du chien et ont d'aussi bon résultat l'un que l'autre sur un même problème dans un laps de temps quasi identique.
Et bien, de ce que je peux lire, constater, le comportementaliste va devoir faire ses preuves 100 fois plus que l'éducateur.
Pourquoi ? Parce que sa profession n'est pas reconnu par beaucoup et décrié fortement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  noris1 le Mar 02 Aoû 2011, 13:41

cyno24 a écrit:à cause de "l'utilisation du bâton qui est générateur de stress"...... No

je comprends pas ce que tu veux dire ??

noris1
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 1152
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Carine le Mar 02 Aoû 2011, 13:44

Ca n'est pas vrai partout Sanchica : c'est vrai ici car il y a une forte population de personnes pratiquant des sports canins donc convaincues par l'éducation sans sentir le besoin, l'utilité d'une autre profession.

Sur d'autres forums moins axés sports canins et plus chien de compagnie seulement, un comportementaliste aura je pense beaucoup plus de facilité à s'intégrer.

Carine
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 1046
Date d'inscription : 04/02/2009
Age : 35
Localisation : Bretagne, 35
Mon chien : Oxo, Bull terrier - Pépite, Amstaff - Chiva, Elta et Guapa Epagneuls Bretons
Sport canin ou activité : Education du chien de compagnie


http://www.educationduchiendecompagnie.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  cyno24 le Mar 02 Aoû 2011, 13:46

noris a écrit:
cyno24 a écrit:à cause de "l'utilisation du bâton qui est générateur de stress"...... No

je comprends pas ce que tu veux dire ??

pour les comportementalistes, l'utilisation des bâtons ou fouets est générateur de stress pour le chien et participe à sa déstabilisation et à développer une agressivité gratuite...

cyno24
Membre
Membre

Masculin Vierge
Messages postés : 3033
Date d'inscription : 16/01/2008
Age : 58
Localisation : dordogne
Mon chien : 2 Bergers Allemands
Sport canin ou activité : Moniteur et conducteur Pistage Français, R.U, Campagne, membre de l'IRO


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Invité le Mar 02 Aoû 2011, 13:47

Carine a écrit:Ca n'est pas vrai partout Sanchica : c'est vrai ici car il y a une forte population de personnes pratiquant des sports canins donc convaincues par l'éducation sans sentir le besoin, l'utilité d'une autre profession.

Sur d'autres forums moins axés sports canins et plus chien de compagnie seulement, un comportementaliste aura je pense beaucoup plus de facilité à s'intégrer.
Oui, je ne parle que des forums/gens que je "connais" Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Anatole Comportementalist le Mar 02 Aoû 2011, 13:50

cyno24 a écrit:en fait, ce qui me gêne le plus dans le métier de comportementaliste, c'est que Mr CHANTON, outre le fait qu'il ait un parcours universitaire impressionnant, ne justifie d'aucune expérience pratique en tant que telle et en plus, il s'est installé en position de quasi monopole au niveau des formations...
Ca c'est juste un mensonge. Il a pratiqué pendant plus de quinze ans le dressage (individuel ou en recevant des groupes) et la pension de chiens. Il s'est occupé de plus d'un millier de chiens au cours de sa carrière. Merci donc de ne pas énoncer de telles choses sous forme de vérité, cela s'appelle de la diffamation.

Quand au monopole au niveau des formation je ne saisi pas. Il propose UNE formation, toujours en petit comité (moins de 15 personnes), il y en BEAUCOUP d'autres en France, plus ou moins sérieuses, qui forment plus de comportementalistes. En quoi est-ce un monopole ?

Pour faire un choix je recommande la sélection faite par le CAD. http://www.comportementaliste-associationcad.org/les-formations-de-comportementalistes.html


Anatole Comportementalist
Membre
Membre

Masculin Poissons
Messages postés : 224
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 37
Localisation : Bayonne
Mon chien : Kadoc
Sport canin ou activité : Comportementaliste canin


http://www.comprendrevotrechien.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  noris1 le Mar 02 Aoû 2011, 13:50

cyno24 a écrit:
noris a écrit:
cyno24 a écrit:à cause de "l'utilisation du bâton qui est générateur de stress"...... No

je comprends pas ce que tu veux dire ??

pour les comportementalistes, l'utilisation des bâtons ou fouets est générateur de stress pour le chien et participe à sa déstabilisation et à développer une agressivité gratuite...

ouais ... encore une belle preuve d'incompétence ... No

noris1
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 1152
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Nelly le Mar 02 Aoû 2011, 14:04

Carine a écrit:Ca n'est pas vrai partout Sanchica : c'est vrai ici car il y a une forte population de personnes pratiquant des sports canins donc convaincues par l'éducation sans sentir le besoin, l'utilité d'une autre profession.

Sur d'autres forums moins axés sports canins et plus chien de compagnie seulement, un comportementaliste aura je pense beaucoup plus de facilité à s'intégrer.
enfin, c'est parce que lorsqu'il y a beaucoup d'utilisateurs, qui ont quelques années d'expérience, qui savent ce qu'est un chien, qui savent comment manipuler un chien et donc qui se rendent comptent des incompétences et/ou des aberrations SUR le chien qui sont énoncés comme vérité

Nelly
Membre
Membre

Féminin Sagittaire
Messages postés : 14939
Date d'inscription : 16/01/2009
Age : 60
Localisation : St. Martin de Seignanx(64/40)
Mon chien : Thor, Astell, Beltza, Che ki, Ezti, Elite, Gaste, Gaxuxa ... que des B.A.
Sport canin ou activité : éleveur, exposant, conducteur en ring, monitrice de club


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Anatole Comportementalist le Mar 02 Aoû 2011, 14:14

cyno24 a écrit:En plus, c'est un débat qui oppose l'"associatif" et le "privé", c'est vrai que pour les moniteurs, éducateurs, HA ou entraîneurs bénévoles que nous sommes, il peut y avoir un sentiment d'injustice de se voir remettre en question par une profession qui est mal connue?!.....et dont les limites ne sont pas définies.
Ce sentiment d'injustice je peux parfaitement le comprendre. De même que je peux comprendre la peur du manque à gagner des vétérinaires et éducateurs (non bénévoles). Mais est-ce une raison pour réfuter en bloc l'utilité d'une profession qui n'a après tout pour but que d'aider les chien et les Hommes à mieux vivre en harmonie ?

Et quand bien même cela ne servirait à rien, est-ce que cela fait du mal à quelqu'un ? Pourquoi s'y opposer ? Je trouve moins dangereux de laisser quelqu'un participer à un entretien que de laisser par exemple un éducateur soumettre un chien par la force puis de laisser la famille en subir les conséquences (et je ne dis pas que c'est ainsi que procèdent les éducateurs mais ça existe, personne ne dira le contraire).

Personnellement j'apprécie d'entendre les opinions de tous, surtout venant des milieux d'éleveurs, éducateurs et amateurs de sports canins (tous très bien représentés ici) car ce sont des milieux que je connais peu. Cela me permet de mieux comprendre les points de vue de chacun, d'effacer certains à priori que je pouvais avoir et de mieux appréhender la place de la profession de comportementaliste dans le petit monde des professionnels du chien.







Anatole Comportementalist
Membre
Membre

Masculin Poissons
Messages postés : 224
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 37
Localisation : Bayonne
Mon chien : Kadoc
Sport canin ou activité : Comportementaliste canin


http://www.comprendrevotrechien.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Anatole Comportementalist le Mar 02 Aoû 2011, 14:21

Et je ne prends pas en compte les réactions belliqueuses et autres sarcasmes idiots qui n'ont d'autre effet que d'étaler en public la bêtise de leurs auteurs. Moron

Anatole Comportementalist
Membre
Membre

Masculin Poissons
Messages postés : 224
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 37
Localisation : Bayonne
Mon chien : Kadoc
Sport canin ou activité : Comportementaliste canin


http://www.comprendrevotrechien.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  AudreyDob le Mar 02 Aoû 2011, 14:40

Je pense aussi que le problème est que chacun avec "un peu" d'expérience canine se pense un peu comportementaliste, càd apte à comprendre très vite ce qui cloche chez un chien et pourquoi...

AudreyDob
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 4926
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 37
Localisation : Au pied des volcans d'Auvergne
Mon chien : 2 Dobermanns, 1 Boxer, 1 Chihuahua, 5 chats (2 gouttières, 2 exos, 1 persan)
Sport canin ou activité : Elevage, expos, canapé


http://www.foreverstar.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  invité le Mar 02 Aoû 2011, 15:00

AudreyDob a écrit:Je pense aussi que le problème est que chacun avec "un peu" d'expérience canine se pense un peu comportementaliste, càd apte à comprendre très vite ce qui cloche chez un chien et pourquoi...

+1
voir même sans expérience... ou donne des conseils en éduc aussi...

invité
Membre
Membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 14031
Date d'inscription : 30/07/2008
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  meland2 le Mar 02 Aoû 2011, 15:12

Tu n'as pas tord Audrey. Ca explique aussi certaines difficultés à accepter et faire accepter la profession.

Même pour un propriétaire, il faut parfois avoir du courage pour dire qu'on est prêt à débourser pour le bien-être du chien ou de la relation quand on s'entend dire qu'on ferait mieux de le finir d'un coup de fusil, parce que c'est vrai, quoi, qu'est-ce qu'on s'emmerde avec ça, c'est qu'un chien! Pourtant c'est une démarche honorable et logique quand on aime les animaux dans notre société actuelle...

meland2
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 3166
Date d'inscription : 21/09/2010
Age : 38
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Isatis le Mar 02 Aoû 2011, 18:36

cyno24 a écrit:
pour les comportementalistes, l'utilisation des bâtons ou fouets est générateur de stress pour le chien et participe à sa déstabilisation et à développer une agressivité gratuite...

As-tu des preuves et des noms à proposer ? parce que "les comportementalistes", c'est vague !

Regarde les chiens dressés face à un HA ! Chez eux les mots stress et agressivité n'ont aucun sens et j'imagine assez mal ce type de chien stressé ou agressif, c'est certain !
Mais dans le cas d' un chien de famille, c'est peut-être différent parce que les chiens de ring sont bien dans leur tête, ce qui n'est pas toujours le cas des chiens de famille !

Et dans quel cas le bâton [je dirais plutôt les lamelles de bois] est-il utilisé ? dans les rings ! Il ne doit pas y en avoir beaucoup dans les chaumières à mon avis !

Décidément, Anatole a bien du mal à nous faire part de son métier. Pourtant, j'imagine que beaucoup d'entre nous aimeraient en savoir plus. Pour ma part, même si je n'ai pas de question précise à poser, ça m'intéresserait d'avoir de la part d'Anatole quelques cas concrets d'amélioration du comportement rencontré lors de ses missions.

Loin de moi l'idée de remettre en cause les aptitudes des uns et des autres, ni le nombre de leurs années de pratique, mais je trouve quand même dommage qu'au nom de ces aptitudes et de ces années de pratique, on ne laisse pas sa chance à une profession, même si cette profession est loin d'être récente dans certains pays. Mais comme d'habitude, par définition, nous autres Français aimons beaucoup être pour les contre et contre les pour ...




Isatis
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 1558
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 67
Localisation : Seine-et-Marne
Mon chien : 2 Collies poil court et 3 Cavalier King Charles [CKC pour les non-avertis]

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  cahuete le Mar 02 Aoû 2011, 19:10

Anatole Comportementalist a écrit:
cahuete a écrit:
Nelly a écrit:n'oublie pas que ce métier, qui n'en est pas un pour l'instant, qui joue sur le flou juridique, n'est que en surci tant que les vétos ne se facheront pas .......
+1
Je dirais même qu'à terme, il devrait disparaitre pour laisser uniquement le titre de comportementaliste aux vétérinaires.
Justement, les vétérinaires ont tenté de confisquer le terme comportementaliste et le résultat du procès, rendu cette année, leur a donné tord.

cahuete a écrit:Vu le prix que beaucoup de "comportementalistes" proposent, autant aller directement voir un vétérinaire comportementaliste, pour ce même prix, mais avec un avis médical en plus de ça.
Il faut savoir qu'une visite (car il ne s'agit pas d'un entretien) chez un vétérinaire comportementaliste dure en 15 et 30min. Ramené au taux horaire le tarif d'un entretien de deux heures serait alors sans comparaison avec celui de la plupart des comportementalistes. C'est pourquoi ils ne font pas d'entretiens, pas assez rentables pour eux, ils n'ont pas le temps de consacrer 3h à 4h à chacun de leurs clients.
Et c'est aussi pour ça qu'il n'est pas possible pour l'instant en France de vivre de son activité de comportementaliste.

Il est primordial de s'assurer de la bonne santé de son chien, mais si le problème n'est pas physiologique le vétérinaire ne pourra pas faire grand chose pour vous. Sinon au pire prescrire des anxiolytiques ou des psychotropes qui ne feront que masquer le problème en abrutissant le chien.

Sauf erreur un vétérinaire reçoit durant ses années d'études une dizaine d'heures de formation sur le comportement animal. Je vous laisse vous faire un avis sur ce qu'on peut apprendre sérieusement en 10h. Et les vétérinaires se décernent le titre de comportementaliste entre eux: il suffit de faire un stage de quelques jours chez un confrère disposant de ce titre pour devenir soit même vétérinaire comportementaliste...

Pour conclure sur ce point: mon propre vétérinaire, pourtant diplômé en éthologie - donc spécialiste du comportement animal - n'accorde que peu de considération à ce terme de vétérinaire-comportementaliste et il me renvoie ses clients lorsqu'il s'agit d'un problème relevant d'un comportementaliste.


Bon j'avais écrit une super réponse argumentée avant que tout ne s'efface Sad

Bref, je vais la faire rapide. Il ne faut pas confondre le vétérinaire comportementaliste, qui a reçu une formation de 5 semaines en comportement chiens/chats pur d'un vétérinaire éthologie qui, en plus de son diplôme de vétérinaire, a poursuivi une thèse universitaire en 3 ans.

A savoir aussi, le vétérinaire comportementaliste a une formation de 5 semaines en comportement pur, soit. Mais ce que tu ignore peut être, c'est que les cours d'éthologie, y'en a tout au long du cursus.

Alors oui, un mec qui fait 7 ans minimum d'études, qui manipule des animaux depuis toutes ces années et qui se spécialise, c'est un peu normal qu'il ne passe que 5 semaines pour avoir sa spécialisation de "comportementaliste" (qui ne se déroule pas chez les copains-véto mais dans une ENV), sachant que pendant toutes ces années, il a du évaluer le comportement des animaux dont il a charge. Pareil, y'a aussi une formation continue qu'il doit effectuer tout au long de sa vie. De même, faut arrêter de penser qu'un vétérinaire ne réfléchis pas et qu'il ira de suite donner des médicaments... En deçà des problèmes comportementaux, il peut y avoir des pathologies, donc c'est aussi important de vérifier cet aspect avant tout. Quand je vois qu'on forme des "comportementalistes" en 3 mois, qui souvent ne connaissent pas l'animal à la base, bah ça me fait doucement rire. Quand je vois aussi ce que déballent certains comportementalistes, j'ai même envie de pleurer.

Alors oui, peut être qu'ils ont une place dans le milieu du chien, ce que je ne nie pas. Mais y'a aussi (et surtout) pas mal d'abus.

cahuete
Membre
Membre

Féminin Scorpion
Messages postés : 645
Date d'inscription : 01/12/2007
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le métier de comportementaliste

Message  Nelly le Mar 02 Aoû 2011, 20:41

cahuete a écrit:
Anatole Comportementalist a écrit:
cahuete a écrit:
Nelly a écrit:n'oublie pas que ce métier, qui n'en est pas un pour l'instant, qui joue sur le flou juridique, n'est que en surci tant que les vétos ne se facheront pas .......
+1
Je dirais même qu'à terme, il devrait disparaitre pour laisser uniquement le titre de comportementaliste aux vétérinaires.
Justement, les vétérinaires ont tenté de confisquer le terme comportementaliste et le résultat du procès, rendu cette année, leur a donné tord.

cahuete a écrit:Vu le prix que beaucoup de "comportementalistes" proposent, autant aller directement voir un vétérinaire comportementaliste, pour ce même prix, mais avec un avis médical en plus de ça.
Il faut savoir qu'une visite (car il ne s'agit pas d'un entretien) chez un vétérinaire comportementaliste dure en 15 et 30min. Ramené au taux horaire le tarif d'un entretien de deux heures serait alors sans comparaison avec celui de la plupart des comportementalistes. C'est pourquoi ils ne font pas d'entretiens, pas assez rentables pour eux, ils n'ont pas le temps de consacrer 3h à 4h à chacun de leurs clients.
Et c'est aussi pour ça qu'il n'est pas possible pour l'instant en France de vivre de son activité de comportementaliste.

Il est primordial de s'assurer de la bonne santé de son chien, mais si le problème n'est pas physiologique le vétérinaire ne pourra pas faire grand chose pour vous. Sinon au pire prescrire des anxiolytiques ou des psychotropes qui ne feront que masquer le problème en abrutissant le chien.

Sauf erreur un vétérinaire reçoit durant ses années d'études une dizaine d'heures de formation sur le comportement animal. Je vous laisse vous faire un avis sur ce qu'on peut apprendre sérieusement en 10h. Et les vétérinaires se décernent le titre de comportementaliste entre eux: il suffit de faire un stage de quelques jours chez un confrère disposant de ce titre pour devenir soit même vétérinaire comportementaliste...

Pour conclure sur ce point: mon propre vétérinaire, pourtant diplômé en éthologie - donc spécialiste du comportement animal - n'accorde que peu de considération à ce terme de vétérinaire-comportementaliste et il me renvoie ses clients lorsqu'il s'agit d'un problème relevant d'un comportementaliste.


Bon j'avais écrit une super réponse argumentée avant que tout ne s'efface Sad

Bref, je vais la faire rapide. Il ne faut pas confondre le vétérinaire comportementaliste, qui a reçu une formation de 5 semaines en comportement chiens/chats pur d'un vétérinaire éthologie qui, en plus de son diplôme de vétérinaire, a poursuivi une thèse universitaire en 3 ans.

A savoir aussi, le vétérinaire comportementaliste a une formation de 5 semaines en comportement pur, soit. Mais ce que tu ignore peut être, c'est que les cours d'éthologie, y'en a tout au long du cursus.

Alors oui, un mec qui fait 7 ans minimum d'études, qui manipule des animaux depuis toutes ces années et qui se spécialise, c'est un peu normal qu'il ne passe que 5 semaines pour avoir sa spécialisation de "comportementaliste" (qui ne se déroule pas chez les copains-véto mais dans une ENV), sachant que pendant toutes ces années, il a du évaluer le comportement des animaux dont il a charge. Pareil, y'a aussi une formation continue qu'il doit effectuer tout au long de sa vie. De même, faut arrêter de penser qu'un vétérinaire ne réfléchis pas et qu'il ira de suite donner des médicaments... En deçà des problèmes comportementaux, il peut y avoir des pathologies, donc c'est aussi important de vérifier cet aspect avant tout. Quand je vois qu'on forme des "comportementalistes" en 3 mois, qui souvent ne connaissent pas l'animal à la base, bah ça me fait doucement rire. Quand je vois aussi ce que déballent certains comportementalistes, j'ai même envie de pleurer.

Alors oui, peut être qu'ils ont une place dans le milieu du chien, ce que je ne nie pas. Mais y'a aussi (et surtout) pas mal d'abus.
+1 Bravo
Wink dit le mot : Arnaque

Nelly
Membre
Membre

Féminin Sagittaire
Messages postés : 14939
Date d'inscription : 16/01/2009
Age : 60
Localisation : St. Martin de Seignanx(64/40)
Mon chien : Thor, Astell, Beltza, Che ki, Ezti, Elite, Gaste, Gaxuxa ... que des B.A.
Sport canin ou activité : éleveur, exposant, conducteur en ring, monitrice de club


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum