Derniers sujets
» Ma chienne m'écoute de moins en moins...
par Minosh Hier à 22:27

» Les tendres caresses
par Stéphen Hier à 20:25

» Ash le chien loup
par Stéphen Hier à 20:19

» Le journal de Gaïa
par Jenska Hier à 20:18

» Présentation Kvothe et Olga
par Savana&edjy Hier à 19:06

» ECLIPSE de la Douayerie, Ma Rescapée ( Berger allemand)
par Savana&edjy Hier à 19:05

» Jamais sans mon chien!!!
par Savana&edjy Hier à 14:49

» Bearded collie
par komet Hier à 11:25

» 30 cm pour communiquer
par Lou d'Arabie Hier à 00:36

» Bulma, berger allemand du sud !
par Savana&edjy Dim 14 Oct 2018, 18:52

» mes M&M 's
par suerte Dim 14 Oct 2018, 12:01

» Orden Ogan, le nouveau petit frère d'Itsuki
par Lou d'Arabie Sam 13 Oct 2018, 13:30

Statistiques
Nous avons 26513 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Alyssab

Nos membres ont posté un total de 1444765 messages dans 58967 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Huriel
 
suerte
 
Melia85
 
Lou d'Arabie
 
MyriamG
 
Ninta
 
Stéphen
 
Minosh
 
Alou
 


Un chien parmi les poilus!

Aller en bas

Un chien parmi les poilus!

Message  Cotedazuresterel le Jeu 13 Déc 2007, 13:40

Voilà une anecdote emouvante que je voulais vous faire partager.
Mon arrière-grand-père a été mobilisé en 1914 pour la guerre 14-18, laissant seules une épouse et 2 petites filles de 6 ans et de 3 mois. Il a confié sa famille, isolée dans une ferme du Nord de la France, a son chien, un brave chien de chasse, Toby, dont j'ignore la race. Mais voilà, son maître s'éloignant pour rejoindre sa garnison, Toby l'a suivi. Mon grand-père a essayé de le chasser, de le renvoyer à la maison, mais rien n'y a fait, Toby suivait son maitre. Alors, de guerre lasse, mon grand-père a abdiqué. Toby l'a suivi durant 4 ans, dans les tranchées boueuses comme au front sans jamais être atteint par une balle et sans jamais que mon grand-père ne puisse le tenir attaché où que ce soit!
Quelques mois avant la fin de la guerre, mon grand-père a été blessé et envoyé dans un hôpital militaire. Evidemment, le chien n'a pas été admis à l'hôpital mais existait à l'époque des "marraines de guerre", des femmes, souvent âgées, veuves, qui donnaient de leur temps pour être au chevet des blessés, rediger les lettres à leur famille pour ceux qui ne le pouvaient pas, etc...Cette dame a pris Toby en pension jusqu'à ce que mon arrière grand père puisse rentrer chez lui. Pour ses faits de guerre, mon grand-père a été décoré de la croix du mérite et Toby a reçu un document officiel faisant état de son comportement courageux au front!
Mon arrière grand père racontait à sa petite fille, ma maman, que Toby l'avait réchauffé, nourri aussi en chassant des lapins, lui et ses compagnons d'infortune et avait apporté par sa gaité du reconfort à ces hommes qui servaient de chair à canon.
Toby est rentré chez lui avec son maitre, comme il en était parti et s'est éteint, tranquillement quelques années plus tard.
Ma maman, qui m'a aidé à rediger ce post, me dit que cela fait exactement aujourd'hui
61 ans que son grand-père est mort, le 13 décembre 1946, à 65 ans. Si nous étions superstitieuses, nous pourrions penser qu'il nous a soufflé de raconter cette histoire justement aujourd'hui...
Par la suite, mon arrière-grand-père a eu un autre chien, un berger allemand. C'était avant que la seconde guerre mondiale ne se déclare. C'était une chienne, achetée par sa fille cadette qui n'avait pas le temps ou l'envie de s'en occuper et qui lui avait confié. Elle s'appelait Bella. Regulièrement, Bella fuguait pour aller attendre devant l'école ma mère ou son petit frère. On était en pleine occupation allemande, à Paris. Bella faisait l'admiration des allemands qui occupaient la capitale, par son intelligence. A l'époque, le Berger Allemand était le chien de référence des soldats allemands et Paris en comptait beaucoup, arrivés avec l'ennemi. Ma grand-mère pouvait confier sans crainte ses enfants à Bella, elle se serait faite tuer pour les proteger. Aussi, alors âgés de 8 et 6 ans et demi, ma maman et son frère jouaient sans crainte au Trocadéro, sous le regard bienveillants de Bella. Pendant de longues périodes de famine, la vision de ces 2 gosses maigrichons et chetifs et de cette chienne attentive a même ému certains soldats allemands et il est arrivé que ma maman et son frère rentre à la maison, les bras chargés de pain noir allemand, d'un peu de beurre, de confiture, de chocolat, des denrées tellement rares.
Un jour, comme a son habitude, Bella a fugué...Mais elle n'est allée chercher à l'école ni ma maman, ni son frère...Mon arrière-grand-père l'a cherchée partout dans Paris, avec mon grand-père. Mais Bella avait disparu. Ils ne l'ont jamais revu...
Et dans un autre ordre d'idée et pour faire suivre l'histoire de nos générations de chien, je voudrai aussi mentionner que Oshen, mon golden retriever (en photo) fut aussi, dans son style, un chien pas commun. Lorsque mes filles étaient petites, à l'âge où l'on rampe plus que l'on ne marche, leur idée fixe était d'aller tripoter le chien, de glisser leurs petites mains dans la fourrure epaisse et de tirer. Je revois Oshen, haletant, couché au soleil sur la terrasse, regardant s'approcher ces petits d'homme à 4 pattes, dans une allure bien maladroite! Lorsque l'une d'elles arrivait à son niveau, et avant qu'elle n'atteigne la fourrure tant convoitée, oshen la clouait au sol, prisonnière d'une patte en dessous et d'une patte au dessus! On voyait alors 4 petits membres gesticuler dans tous les sens pour reprendre la position puis devant l'échec, les hurlements ne se faisaient pas attendre. Nous avons longtemps été amusés par l'attitude de notre chien, très zen, très doux pour un jeune mâle de 1 an qui avait compris que s'il voulait conserver ses poils, il fallait bloquer la petite chose que les lui arrachait. Puis lorsque mes filles ont commencé à marcher, elles se tenaient à la rembarde de la terrasse et avançaient ainsi à pas mesurés. Au bout de la rembarde, de traitres escaliers. Ils nous suffisaient alors de dire à Oshen "va chercher le bébé!" pour que notre joyeux drille se precipite sur l'une ou l'autre, l'attrappe par un bout de vêtement et nous la ramène à distance du danger.
Je me felicite d'avoir eu une telle nounou hors pair!
avatar
Cotedazuresterel
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 21
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 47
Localisation : Antibes
Mon chien : Un Golden retriever
Sport canin ou activité : Equitation/ roller avec mon chien


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  ulkette731 le Jeu 13 Déc 2007, 13:58

hello très jolie histoire dommage que vous sachiez pas ce quest devenu Bella
merci de ce beau partage
avatar
ulkette731
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 5163
Date d'inscription : 03/04/2007
Age : 48
Localisation : savoie
Mon chien : ulk et velcom berger allemand,malinois chabal du clair vaillant
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  mama1 le Jeu 13 Déc 2007, 14:49

Superbes histoires! Merci pour ce partage! Bravo
ça nous change à l'heure où on ne parle plus que d'attaques de chiens... No
avatar
mama1
Membre
Membre

Féminin Sagittaire
Messages postés : 5665
Date d'inscription : 20/11/2007
Age : 46
Localisation : en sarthe à la frontière de l'orne
Mon chien : Athos mon doudou, et les FSM Fada dite fesse d'acier et Inou le croco!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  curko le Jeu 13 Déc 2007, 15:41

Très belle histoire! Bravo
avatar
curko
Membre
Membre

Masculin Balance
Messages postés : 12209
Date d'inscription : 06/05/2007
Age : 52
Mon chien : yorkshire coupé caniche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  scoubidou le Jeu 13 Déc 2007, 16:19

jolie hommage !!! Bravo
avatar
scoubidou
Membre
Membre

Masculin Poissons
Messages postés : 1624
Date d'inscription : 24/07/2007
Age : 58
Localisation : eure et loir
Mon chien : 4 dogues du tibets et 6 chats !!
Sport canin ou activité : expositions,elevage passion


http://seng-khyi-jockang.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  Cotedazuresterel le Sam 15 Déc 2007, 13:36

Cotedazuresterel a écrit:Voilà une anecdote emouvante que je voulais vous faire partager.
Mon arrière-grand-père a été mobilisé en 1914 pour la guerre 14-18, laissant seules une épouse et 2 petites filles de 6 ans et de 3 mois. Il a confié sa famille, isolée dans une ferme du Nord de la France, a son chien, un brave chien de chasse, Toby, dont j'ignore la race. Mais voilà, son maître s'éloignant pour rejoindre sa garnison, Toby l'a suivi. Mon grand-père a essayé de le chasser, de le renvoyer à la maison, mais rien n'y a fait, Toby suivait son maitre. Alors, de guerre lasse, mon grand-père a abdiqué. Toby l'a suivi durant 4 ans, dans les tranchées boueuses comme au front sans jamais être atteint par une balle et sans jamais que mon grand-père ne puisse le tenir attaché où que ce soit!
Quelques mois avant la fin de la guerre, mon grand-père a été blessé et envoyé dans un hôpital militaire. Evidemment, le chien n'a pas été admis à l'hôpital mais existait à l'époque des "marraines de guerre", des femmes, souvent âgées, veuves, qui donnaient de leur temps pour être au chevet des blessés, rediger les lettres à leur famille pour ceux qui ne le pouvaient pas, etc...Cette dame a pris Toby en pension jusqu'à ce que mon arrière grand père puisse rentrer chez lui. Pour ses faits de guerre, mon grand-père a été décoré de la croix du mérite et Toby a reçu un document officiel faisant état de son comportement courageux au front!
Mon arrière grand père racontait à sa petite fille, ma maman, que Toby l'avait réchauffé, nourri aussi en chassant des lapins, lui et ses compagnons d'infortune et avait apporté par sa gaité du reconfort à ces hommes qui servaient de chair à canon.
Toby est rentré chez lui avec son maitre, comme il en était parti et s'est éteint, tranquillement quelques années plus tard.
Ma maman, qui m'a aidé à rediger ce post, me dit que cela fait exactement aujourd'hui
61 ans que son grand-père est mort, le 13 décembre 1946, à 65 ans. Si nous étions superstitieuses, nous pourrions penser qu'il nous a soufflé de raconter cette histoire justement aujourd'hui...
Par la suite, mon arrière-grand-père a eu un autre chien, un berger allemand. C'était avant que la seconde guerre mondiale ne se déclare. C'était une chienne, achetée par sa fille cadette qui n'avait pas le temps ou l'envie de s'en occuper et qui lui avait confié. Elle s'appelait Bella. Regulièrement, Bella fuguait pour aller attendre devant l'école ma mère ou son petit frère. On était en pleine occupation allemande, à Paris. Bella faisait l'admiration des allemands qui occupaient la capitale, par son intelligence. A l'époque, le Berger Allemand était le chien de référence des soldats allemands et Paris en comptait beaucoup, arrivés avec l'ennemi. Ma grand-mère pouvait confier sans crainte ses enfants à Bella, elle se serait faite tuer pour les proteger. Aussi, alors âgés de 8 et 6 ans et demi, ma maman et son frère jouaient sans crainte au Trocadéro, sous le regard bienveillants de Bella. Pendant de longues périodes de famine, la vision de ces 2 gosses maigrichons et chetifs et de cette chienne attentive a même ému certains soldats allemands et il est arrivé que ma maman et son frère rentre à la maison, les bras chargés de pain noir allemand, d'un peu de beurre, de confiture, de chocolat, des denrées tellement rares.
Un jour, comme a son habitude, Bella a fugué...Mais elle n'est allée chercher à l'école ni ma maman, ni son frère...Mon arrière-grand-père l'a cherchée partout dans Paris, avec mon grand-père. Mais Bella avait disparu. Ils ne l'ont jamais revu...
Et dans un autre ordre d'idée et pour faire suivre l'histoire de nos générations de chien, je voudrai aussi mentionner que Oshen, mon golden retriever (en photo) fut aussi, dans son style, un chien pas commun. Lorsque mes filles étaient petites, à l'âge où l'on rampe plus que l'on ne marche, leur idée fixe était d'aller tripoter le chien, de glisser leurs petites mains dans la fourrure epaisse et de tirer. Je revois Oshen, haletant, couché au soleil sur la terrasse, regardant s'approcher ces petits d'homme à 4 pattes, dans une allure bien maladroite! Lorsque l'une d'elles arrivait à son niveau, et avant qu'elle n'atteigne la fourrure tant convoitée, oshen la clouait au sol, prisonnière d'une patte en dessous et d'une patte au dessus! On voyait alors 4 petits membres gesticuler dans tous les sens pour reprendre la position puis devant l'échec, les hurlements ne se faisaient pas attendre. Nous avons longtemps été amusés par l'attitude de notre chien, très zen, très doux pour un jeune mâle de 1 an qui avait compris que s'il voulait conserver ses poils, il fallait bloquer la petite chose que les lui arrachait. Puis lorsque mes filles ont commencé à marcher, elles se tenaient à la rembarde de la terrasse et avançaient ainsi à pas mesurés. Au bout de la rembarde, de traitres escaliers. Ils nous suffisaient alors de dire à Oshen "va chercher le bébé!" pour que notre joyeux drille se precipite sur l'une ou l'autre, l'attrappe par un bout de vêtement et nous la ramène à distance du danger.
Je me felicite d'avoir eu une telle nounou hors pair!

Un souvenir est revenu à ma maman à propos de Bella. Cette chien a également fait l'exode avec eux. Dans une traction, en plus des bagages, il y avait: ma mère, son frère, leurs parents et les parents de ma grand-mère, Bella et.....8 chiots! Eh oui, Bella a eu ses petits en pleine exode! Maman ne se rappelle que d'un, prénommé Bello (ouh la, quelle recherche!!!) qui a été donné plus tard à un restaurateur qui était tombé sous le charme!
Maman s'est également souvenu que ses grand-parents, qui habitaient une maison sur cour dans Paris (un complexe immobilier l'a remplacé aujourd'hui), laissaient Bella sortir pour qu'elle aille faire ses besoins seule. Un jour, elle est revenue le dos brûlé et trempé! Vraissemblablement avait-elle uriné sur le perron d'un immeuble et la concierge lui avait-elle jeté une casserole d'eau bouillante sur le dos! Ahhhh, elles n'étaient pas commodes ces mégères à l'époque! Elle a été soigné, bien sur, mais a toujours conservé les cicatrices!
avatar
Cotedazuresterel
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 21
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 47
Localisation : Antibes
Mon chien : Un Golden retriever
Sport canin ou activité : Equitation/ roller avec mon chien


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  galys le Sam 15 Déc 2007, 18:36

la preuve que les chiens sont bien les meilleurs amis de l'homme ! merci pour ton histoire Good
avatar
galys
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 1868
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 58
Localisation : charentes
Mon chien : dogue allemand et petit croisé de 19 ans
Sport canin ou activité : éducation équitation


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  Invité le Sam 15 Déc 2007, 19:16

Histoire superbe !!!!! Bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  lissyfamily le Sam 15 Déc 2007, 20:06

Merci pour se partage, cette histoire est si belle Bravo Bravo
avatar
lissyfamily
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 23569
Date d'inscription : 12/08/2007
Age : 51
Mon chien : EX COUILLON FAIT MAINTENANT DANS LE LAMA
Sport canin ou activité : Le lancé de cracha ... Lollll


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  elo5307 le Sam 15 Déc 2007, 20:50

trés belle histoire
en ce moment en cour je trvaille sur les poilus cela pourait me fair un sujet interessant lors du devoir Very Happy
avatar
elo5307
Membre
Membre

Féminin Lion
Messages postés : 892
Date d'inscription : 13/07/2007
Age : 27
Localisation : manche
Mon chien : berger australien
Sport canin ou activité : cani cross


http://moibetty53.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chien parmi les poilus!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum