Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25186 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est manu&help

Nos membres ont posté un total de 1406412 messages dans 56992 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Chabada
 
Dowrine
 
Geene
 
Daerka11
 
Lilie
 
Educalins
 

Publicités

"L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  Cactus1 le Ven 15 Oct 2010, 13:31

Je me doute que chaque cas est plus ou moins unique car l'autisme est quelque chose à la base de complexe (je n'utilise certainement pas les bons mots mais je ne connais pas trop ).

Mais si tu veux cette conférence avait un aspect très scientifique et je suis plus à la recherche d'expérience concrète pour me faire ma propre idée et savoir si je suis prête ou pas à intervenir avec mes chiens avec ce public (je ne sais pas si je suis claire Boutons )

Je veux bien connaitre ton expérience Criss et si tu as des références à me communiquer, cela m'intéresse aussi

Cactus1
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 2285
Date d'inscription : 19/10/2008
Age : 39
Localisation : Toulouse
Mon chien : Cactus, Ficus et Cash

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  criss le Ven 15 Oct 2010, 14:04

Tu es chien visiteur je crois ?

Je te conseille déjà d'aller dans des centres où tu verras une 20 ou 30 de jeunes autistes et ou handicapés mentaux . Tu vas déjà te rendre compte si le contact avec eux te rebute, t'interresse ou te plait . Ca fait peur la première fois il n'y a pas de honte à l'avouer .
Ensuite si ça te plait , tu pourras proposer a des petits groupes d'amener ton chien pour au départ le faire toucher , le brosser , le ballader en laisse . Il ne faut pas attendre plus mais c'est déjà beaucoup .

Ca me gêne un peu de raconter ma vie mais c'est pour la bonne cause .
J'ai eu mon fils lorsque j'avais 20 ans . Nous avions deux caniches .
Diagnostic très tardif puisque nous avons mis le mot autisme sur son comportement à l'age de 9 ans (non merci les médecins!) , nous savions dès le départ que notre fils avant un handicap mental lié à l'accouchement .
Baptiste était un enfant hyper actif, ne dormant jamais, se mettant continuellement en danger , ayant marché à 4 ans .
C'est tout à fait par hasard que j'ai remarqué qu'en présence Vicky ma caniche il se calmait, restait de longs moments couché sur elle à ne pas bouger . La chienne était d'une patience d'ange et recherchait son contact . Nous devions d'ailleurs parfois intervenir car Baptiste risquait de faire mal en serrant trop fort pour faire des calins .
Ne pouvant plus travailler à l'extérieur j'ai monté mon projet de devenir éleveuse et nous avons acheté notre première léonberg . Pareil avec cette chienne c'était merveilleux , tout en douceur , patience et surveillance .
Le contact continuait avec Vicky la caniche . La léonberg est devenue vieille et nous en avons pris une 2 , ce fut la catastrophe . La chienne agressait notre garçon .
Pendant toute cette période Baptiste s'interressait aux chiens, passait des heures collé contre le parc à chiot à se faire tirer les cheveux, se faire mordiller les doigts .
Puis Vicky a vieilli , elle nous a quitté . Baptiste avait 13 ans . Je n'arrive pas à me souvenir si ce moment correspond à son refus du contact avec les chiens . Toujours est il qu'il a souffert le manque de sa chienne , j'en suis convaincue .

Actuellement Baptiste ne veut pas voir les chiens, refuse le contact , il accepte de tenir la laisse mais c'est tout et pourtant mon Eyden, la BA , n'attend que cela .

Donc effectivement la question du décès du chien accompagnateur se pose , mais avec le temps je sais que j'aurais du plus travailler cela avec lui . (encore non merci aux professionnels qui ne m'ont pas aidés ) et j'aurais pu atténuer ce choc .

Je reste actuellement convaincue que la présence d'un chien,bien choisi, bien éducqué est positif pour toute la famille .

Je ne sais pas si des psy se sont penchés sur la question en France, je vais contacter une association qui s'apelle LUCIOLE et qui fait beaucoup de choses interressantes .

criss
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 11214
Date d'inscription : 31/07/2008
Age : 49
Localisation : prox lyon
Mon chien : CKC , phalène, léonberg , matin pyrénnées, BA
Sport canin ou activité : Elevage Cavalier King Charles et phalène


http://www.charmesantan.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  Cactus1 le Ven 15 Oct 2010, 15:10

merci pour ton témoignage Heart

J'ai hier, après la conférence, rencontré une psychiatre qui a écrit un mémoire sur le chien et l'enfant autiste (en gros). Dès que je l'ai récupéré, je te le ferai parvenir, si tu le désire.

je n'avais pas réfléchi avant de te lire, qu'il serait en effet bien que je fasse d'abord la démarche seule, sans les chiens j'entends, dans un centre.
Avec surtout en tête que sans formation, cela me soit refusé

Cactus1
Membre
Membre

Féminin Cancer
Messages postés : 2285
Date d'inscription : 19/10/2008
Age : 39
Localisation : Toulouse
Mon chien : Cactus, Ficus et Cash

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  Invité le Ven 15 Oct 2010, 15:32

Merci beaucoup pour ton témoignage Criss.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  predelaubois le Ven 15 Oct 2010, 15:46

Bien interessant ce sujet !

predelaubois
Membre
Membre

Féminin Capricorne
Messages postés : 416
Date d'inscription : 04/09/2008
Age : 64
Localisation : Pays de Loire
Mon chien : Star du Pré de L'Aubois lice recommandée Berger belge groenendael, les autres Candy Black du Pré L'Aubois et Vigor de Condivicnum mon étalon recommandé
Sport canin ou activité : Obéissance classe 2 . Agility 2ème degré Passion élevage de bergers belges groenendaels.Sélection beauté.caractère.


http://www.chiens-de-france.com/site_eleveur/index.php?ID_ELEVEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  ouala le Ven 15 Oct 2010, 17:19

criss a écrit:Tu es chien visiteur je crois ?

Je te conseille déjà d'aller dans des centres où tu verras une 20 ou 30 de jeunes autistes et ou handicapés mentaux . Tu vas déjà te rendre compte si le contact avec eux te rebute, t'interresse ou te plait . Ca fait peur la première fois il n'y a pas de honte à l'avouer .
Ensuite si ça te plait , tu pourras proposer a des petits groupes d'amener ton chien pour au départ le faire toucher , le brosser , le ballader en laisse . Il ne faut pas attendre plus mais c'est déjà beaucoup .

Ca me gêne un peu de raconter ma vie mais c'est pour la bonne cause .
J'ai eu mon fils lorsque j'avais 20 ans . Nous avions deux caniches .
Diagnostic très tardif puisque nous avons mis le mot autisme sur son comportement à l'age de 9 ans (non merci les médecins!) , nous savions dès le départ que notre fils avant un handicap mental lié à l'accouchement .
Baptiste était un enfant hyper actif, ne dormant jamais, se mettant continuellement en danger , ayant marché à 4 ans .
C'est tout à fait par hasard que j'ai remarqué qu'en présence Vicky ma caniche il se calmait, restait de longs moments couché sur elle à ne pas bouger . La chienne était d'une patience d'ange et recherchait son contact . Nous devions d'ailleurs parfois intervenir car Baptiste risquait de faire mal en serrant trop fort pour faire des calins .
Ne pouvant plus travailler à l'extérieur j'ai monté mon projet de devenir éleveuse et nous avons acheté notre première léonberg . Pareil avec cette chienne c'était merveilleux , tout en douceur , patience et surveillance .
Le contact continuait avec Vicky la caniche . La léonberg est devenue vieille et nous en avons pris une 2 , ce fut la catastrophe . La chienne agressait notre garçon .
Pendant toute cette période Baptiste s'interressait aux chiens, passait des heures collé contre le parc à chiot à se faire tirer les cheveux, se faire mordiller les doigts .
Puis Vicky a vieilli , elle nous a quitté . Baptiste avait 13 ans . Je n'arrive pas à me souvenir si ce moment correspond à son refus du contact avec les chiens . Toujours est il qu'il a souffert le manque de sa chienne , j'en suis convaincue .

Actuellement Baptiste ne veut pas voir les chiens, refuse le contact , il accepte de tenir la laisse mais c'est tout et pourtant mon Eyden, la BA , n'attend que cela .

Donc effectivement la question du décès du chien accompagnateur se pose , mais avec le temps je sais que j'aurais du plus travailler cela avec lui . (encore non merci aux professionnels qui ne m'ont pas aidés ) et j'aurais pu atténuer ce choc .

Je reste actuellement convaincue que la présence d'un chien,bien choisi, bien éducqué est positif pour toute la famille .

Je ne sais pas si des psy se sont penchés sur la question en France, je vais contacter une association qui s'apelle LUCIOLE et qui fait beaucoup de choses interressantes .


merci et bravo pour ton témoignage !!
je conseils également à toutes les personnes souhaitant aidé en tant que couple chien visiteurs, de se rendre d'abord sans le chien.
Je ne reviens pas dessus, criss à très bien expliqué pourquoi. Détail qui me semble quand même primordial, et pourtant, bizarement, ce n'est pas comme çà que çà se passe.


ouala
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 983
Date d'inscription : 27/09/2008
Age : 32
Localisation : 66
Mon chien : Des rigolos !
Sport canin ou activité : Cynologiste


http://www.eurekanine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  ouala le Jeu 21 Oct 2010, 10:40

http://relationenfantanimal.blogspot.com/search/label/Doctorat

http://www.mediation-animale.org/l%E2%80%99enfant-autiste-peut-il-recuperer-des-fonctions-cognitives-et-sociales-par-le-lien-a-l%E2%80%99animal/

ouala
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 983
Date d'inscription : 27/09/2008
Age : 32
Localisation : 66
Mon chien : Des rigolos !
Sport canin ou activité : Cynologiste


http://www.eurekanine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  criss le Jeu 21 Oct 2010, 11:12

Merci beaucoup pour ces infos , je vais lire tout ça tranquillement .

criss
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 11214
Date d'inscription : 31/07/2008
Age : 49
Localisation : prox lyon
Mon chien : CKC , phalène, léonberg , matin pyrénnées, BA
Sport canin ou activité : Elevage Cavalier King Charles et phalène


http://www.charmesantan.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  ouala le Ven 22 Oct 2010, 08:53

encore un : http://wamiz.com/chiens/actu/le-chien-reduirait-le-stress-des-enfants-autistes-0956.html

ouala
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 983
Date d'inscription : 27/09/2008
Age : 32
Localisation : 66
Mon chien : Des rigolos !
Sport canin ou activité : Cynologiste


http://www.eurekanine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  criss le Ven 22 Oct 2010, 10:23

Merci Oulala . C'est très interressant tout ça Good

criss
Membre
Membre

Féminin Bélier
Messages postés : 11214
Date d'inscription : 31/07/2008
Age : 49
Localisation : prox lyon
Mon chien : CKC , phalène, léonberg , matin pyrénnées, BA
Sport canin ou activité : Elevage Cavalier King Charles et phalène


http://www.charmesantan.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'impact de l'intégration d'un chien d'assistance sur l'enfant autist

Message  ouala le Ven 22 Oct 2010, 11:19

Je souligne que dans le dernier lien proposé, l'auteur remarque que les chiens dont ont parle sont des chiens sélectionné pour.

Et c'est tout ce qui fait la différence.

Entre un chien sélectionné pour qui reculera devant une crise de la personne autiste, ou un chien de maison, qui reculera (ou pas) devant cette même crise.
Dans le premier cas, le chien sélectionné recul par apprentissage,
il recul mais émotionellement, cette situation n'est pas stressante pour lui car depuis sa naissance, ce chien aura été sélectionné, préparé, travaillé dans ce sens.
Contrairement au chien de famille, qui va reculer (ou pas), aussi par apprentissage, mais pas le même, celui qui le pousse naturellement à mettre une distance apaisante entre lui et un source anxiogène.
Et c'est bien là toute la différence entre un chien que je qualifirai de travail, car s'en est un.
Et un chien de famille, où le risque de morsure est inévitablement plus élevé. (je ne suis pas en train de dire que les chiens non formé à être auprès de personnes autistes mordront un autistes un jours !!!)

ouala
Membre
Membre

Féminin Taureau
Messages postés : 983
Date d'inscription : 27/09/2008
Age : 32
Localisation : 66
Mon chien : Des rigolos !
Sport canin ou activité : Cynologiste


http://www.eurekanine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum