Liens commerciaux
Statistiques
Nous avons 25186 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est manu&help

Nos membres ont posté un total de 1406410 messages dans 56992 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine
Savana&edjy
 
Jackson
 
suerte
 
Enitit
 
Chabada
 
Dowrine
 
Geene
 
Daerka11
 
Lilie
 
Educalins
 

Publicités

Myasthenie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Myasthenie

Message  Chris501 le Mar 03 Aoû 2010, 17:16


Bonjour,

je souhaiterai savoir si des personnes sur ce forum ont ou ont eu un chien ayant une myasthénie? A priori, c est ce qu' a ma rott de 9 ans. Elle debute un traitement demain en espérant qu elle puisse marcher à nouveau correctement, pour avoir un confort de vie correct.
Pour ceux qui connaissent, je souhaitai savoir si l evolution est rapide ou non? Mon véto a dit " c'est un diagnostic plutôt moyen", j ai compris que ca peut toucher tous les muscles... et je sais qu il faut que je profite d 'elle à fond . J'ai trés peur de l'évolution que peut avoir cette maladie , je ne sais pas à quoi m'attendre, alors à part trouver des gens qui connaissent ce problème et l'ont vécu avec leurs animaux....

merci par avance de vos réponses Smile


Chris501
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 6
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Myasthenie

Message  doudoune le Mar 03 Aoû 2010, 18:09

qu'est-ce que la myasthénie ?



La myasthénie est une maladie neuromusculaire chronique liée à un défaut de transmission entre le nerf et le muscle. Du grec : mus, muscle ; a, privatif ; sthenos, force, elle se caractérise par une faiblesse ou une fatigabilité musculaire d'intensité et de durée variables pouvant toucher n'importe quel muscle. Cette maladie évolue par poussées de gravité variable, aboutissant à un handicap extrêmement variable selon les individus.

La myasthénie est une maladie auto-immune : suite à un dérèglement du système immunitaire (de défense), le malade myasthénique fabrique des anticorps contre certains constituants de lui-même.

La myasthénie est relativement rare : l'incidence est de 2 à 5 nouveaux cas par an et par million de personnes. La prévalence est de 5 sur 100 000 personnes environ, soit 3 à 4000 myasthéniques en France. Elle atteint les deux sexes et peut débuter à n'importe quel âge. On retrouve une notion de myasthénie familiale dans moins de 5 % des cas.



COMMENT SE MANIFESTE-T-ELLE ?



La myasthénie débute le plus souvent entre 20 et 40 ans chez la femme, ou après 40 ans chez l'homme. Le début de la maladie est insidieux. Les premiers symptômes peuvent survenir après un choc émotionnel, une infection, une intervention chirurgicale ou l'administration d'une substance bloquant la conduction neuromusculaire. Dans la moitié des cas, les premiers signes sont oculaires, avec une diplopie (vue double) ou un ptosis (chute de la paupière). Dans les autres cas, le début est marqué par une difficulté de phonation, de mastication ou par une faiblesse des muscles des membres.

Dans la myasthénie, la faiblesse musculaire augmente à l'effort et peut aboutir à une paralysie partielle du muscle concerné. Le repos améliore la force musculaire. Cependant, dans les formes graves de la maladie, la force musculaire est diminuée en permanence et ne s'améliore pas, même après un repos prolongé.



QUELLE EN EST LA CAUSE ?



Elle reste inconnue, mais on connaît de mieux en mieux le mécanisme des dysfonctionnements en cause.



C'est au niveau de la jonction neuromusculaire ou plaque motrice que le nerf transmet au muscle l'excitation nerveuse qui déclenche la contraction musculaire. Cette transmission neuro-musculaire se fait grâce à un " messager "Erreur! Source du renvoi introuvable. chimique (neurotramsmetteur ou neuromédiateur): l'acétylcholine. L'arrivée de l'influx nerveux à la terminaison du nerf libère l'acétylcholine au niveau de la jonction neuromusculaire. La capture de l'acétylcholine par les récepteurs spécifiques situés sur la membrane musculaire déclenche le signal de la contraction musculaire. L'acétylcholine est ensuite détruite par des enzymes. les cholinestérases. Puis le système est prêt à recevoir le signal suivant.



La myasthénie est une maladie auto-immune: certains globules blancs, les lymphocytes, fabriquent, chez le malade myasthénique, des anticorps contre ses propres récepteurs de l'acétylcholine: ceux-ci sont détruits, l'influx nerveux n'est plus transmis, la contraction musculaire ne se fait plus correctement. Ces anticorps pathologiques ou auto-anticorps sont connus et on peut les doser dans la plupart des cas. Cependant, certains sujets myasthéniques sont séronégatifs: on ne détecte pas chez eux les anticorps pathologiques. Chez ces sujets-là, on cherche encore à identifier les facteurs responsables de la maladie.

C'est essentiellement dans le thymus (glande située en haut du thorax) que les lymphocytes apprennent à tolérer les constituants de l'organisme (constituants du soi), c'est-à-dire à ne pas les considérer comme des corps étrangers. Les anomalies du thymus fréquemment observées ainsi que l'effet bénéfique de l'ablation du thymus (thymectomie) sur l'évolution de la maladie confirment l'importance du rôle du thymus dans la maladie.

Les causes du dérèglement du système immunitaire dans la myasthénie restent une énigme. La présence simultanée de plusieurs gènes semble favoriser l'apparition de la myasthénie: on parle d'un terrain génétique de prédisposition. Cependant, il reste clair que la myasthénie est une maladie multifactorielle: aux facteurs génétiques de prédisposition se combinent des facteurs environnementaux, tels qu'un stress, un choc émotionnel, une grossesse, qui favorisent l'apparition de la maladie. La myasthénie n'est pas une maladie liée à un défaut génétique unique.





COMMENT éVOLUE-T-ELLE ?



L'évolution est très variable. Les premiers signes peuvent rester isolés, notamment les signes oculaires. Dans certains cas, la maladie s'aggrave par poussées et s'enrichit de nouveaux symptômes aboutissant en général, en 12 à 24 mois, à une faiblesse généralisée. Dans d'autres cas, l'évolution est entrecoupée de rémissions plus ou moins complètes et de durée très variable, imprévisible, pouvant aller de quelques mois à quelques années. La gravité de la maladie dépend de la topographie et de l'intensité de la faiblesse musculaire. Les formes les plus graves sont celles où il existe une atteinte des muscles de la déglutition et/ou des muscles de la respiration, nécessitant parfois des séjours en réanimation avec assistance respiratoire temporaire ou permanente.



QUELS TRAITEMENTS ET PRISE EN CHARGE PEUT-ON PROPOSER ?



La prise en charge est constituée essentiellement par un traitement médicamenteux et une surveillance en milieu spécialisé, afin de permettre au malade myasthénique la vie la plus normale possible en dehors des poussées, avec respect de l'intégration socio-professionnelle. Les traitements actuels (représentés essentiellement par les anticholinestérasiques) sont de mieux en mieux contrôlés et les protocoles thérapeutiques mieux définis et adaptés à chaque patient. On dispose maintenant d'un nouveau traitement des troubles graves qui résultent de l'aggravation brutale de la maladie : ce sont des perfusions intra-veineuses d'immunoglobulines, qui semblent représenter une bonne alternative aux échanges plasmatiques. Même si certains patients présentent une forme grave et invalidante, la thymectomie (ablation du thymus), les traitements immunosuppresseurs et les échanges plasmatiques ont permis d'améliorer le pronostic des formes sévères.



VIVRE AVEC LA MYASTHéNIE



Chez près de la moitié des patients, on observe des troubles de l'humeur en rapport avec la présence de cette maladie chronique invalidante mais non apparente : le malade a donc du mal à faire valoir l'authenticité de sa maladie, à la faire reconnaître et à être reconnu en tant que tel. Le retentissement socio-professionnel de la maladie est variable selon les personnes : il est nécessaire d'informer ces patients sur l'existence des prestations sociales, des aménagements professionnels dont ils peuvent bénéficier et qu'ils ne savent ou n'osent demander en raison du caractère inapparent de la maladie.

doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 44
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

merci

Message  Chris501 le Mar 03 Aoû 2010, 19:18

merci pour ces informations, c est vrai que j avais recherché surtout chez le chien et trouver peu de choses. Ca me donne une idée un peu plus précise de la maladie. C est deja rare chez les hommes alors chez les chiens... ce qui me fait peur , ce sont les troubles de la déglutition. elle a bcp regurgiter et vomit de bile ces derniers temps et le veto nous a dit que cela était lié, elle est donc deja touchée à ce niveau là , ce qui nest pas tres rassurant.

Merci encore

Chris501
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 6
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Myasthenie

Message  doudoune le Mar 03 Aoû 2010, 21:40

tiens nous au courant , je ne connais pas du tout...

doudoune
Membre
Membre

Féminin Poissons
Messages postés : 15460
Date d'inscription : 17/04/2007
Age : 44
Localisation : dordogne
Mon chien : ma labrador que j'aime
Sport canin ou activité : faire des calins toujours des calins


http://pitchounette1372.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Myasthenie

Message  Chris501 le Jeu 05 Aoû 2010, 07:11

La memere repond bien au mestinon son médoc, bon c est que le 2 eme jour ... Mais ca fait du bien de la voir marcher correctement , de faire une balade normale (pas trop longue), de ne pas la soutenir dans les escaliers car 2 etages a descendre et monter c etait difficile pour elle dont les pattes arrieres lahaient au milieu des marches et dur pour nous et notre dos ...
Donc on va profiter de ce répis où elle peut de nouveau profiter de la vie et nous profiter d elle Smile
On essaie de trouver des astuces pour qu elle regurgite moins souvent, car elle doit avoir un megaoesophage lié à la myasthenie meme si le veto ne nous l a pas clairement dit : la faire manger assise, couchage incliné... voilà pour les nouvelles. j'espère que vos bebetes se portent bien.

A bientot

Chris501
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 6
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Myasthenie

Message  Guest le Jeu 05 Aoû 2010, 07:33

Et bien je viens de découvrir une nouvelle pathologie.
Et je ne sais que te dire à part vous souhaiter bon courage .
Pour évité le reflux ,as-tu essayé de lui donner sa ration en petite quantité et tres souvent .
Ce n'est qu'une idée, bien sûre .

Guest
-----
-----

Féminin Taureau
Messages postés : 15826
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Myasthenie

Message  Chris501 le Jeu 05 Aoû 2010, 16:57

Bjr
,
Non j ai pas encore essayé de lui donner en petites quantités mais j y pense. Là elle commence seulement à manger et boire assise. Selon les résultats sur quelques jours, je vais adapter. Là elle a deux gamelles par jour, donc peut être que je vais fractionner en 3 ou 4 dans les jours qui viennent.

Merci pour ton msg, toutes les idées sont les bienvenues !

Chris501
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 6
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Myasthenie

Message  Guest le Jeu 05 Aoû 2010, 17:06

Je pensais plutôt à 6/8 repas, mais voie avec 4 si ça passe .

Guest
-----
-----

Féminin Taureau
Messages postés : 15826
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Myasthenie

Message  specimen57 le Jeu 05 Aoû 2010, 17:16

Le chien de mon cheri, un amstaff male de 6 ans est atteint de Myasthenie grave .

On a decouvert ça il y a un peu plus d'un mois.

Pour nous ça a ete dur car ça ne s'est pas presenter sous forme de faiblesse du chien... mais d'abord par un chien qui regurgitait sans arret...

Nous avons donc ete chez le veterinaire qui lui a trouvé un mega oesophage ce qui expliquait c regurgitations.
En attendant Spike faiblissé a force de ne rien garder, son oesophage est vraiment enorme.
Le veto lui a fait faire une prise de sang envoyé au E.U et cest là que le verdict est tombé : myasthenie grave.
Pendant ce temps, Spike telleemnt faible a force de tout regurgité à perdu presque 8 kilos passant de 30 à 23kilos environ, il est cadaverique, il a passé une semaine chez le veto sous perf, on a cru le perdre mais non il se bats.

Entre temps j'ai aussi trouvé un super forum (je te donne le lien en mp si tu veux) sur le mega oesophage et ses causes ou ils nous on conseiller de nourrir Spike à la vertical pour qu'il ne regurgite plus.
Methode qui fonctionne assez bien meme si Spike continue de regurgiter assez souvent.

Bref pour faire court, cela fait donc plus d'un mois que le diagnostic est tombé; Spike est pire que maigre, il a 5 repas par jour a base de croquettes humidifiées et broyées, il garde assez bien la journée mais regurgite 4/5 fois par nuit.

Il est aussi sous mestinon et prinperant. Il est assez faible de part sa perte de poids mais sinon on a remarqué sa myasthenie qu'a cause de son mega oesophage.

Voilà j'espere que mon temoiniage t'aidera un peu, je ne peux que te conseiller d'aller sur le forum du megaoesaphage qui est genial et ou les gens sont de tres bon conseil.

Caresse a ta louloute

specimen57
Membre
Membre

Féminin Vierge
Messages postés : 941
Date d'inscription : 18/05/2010
Age : 31
Localisation : Metz
Mon chien : Coffee et Honey (amstaff)
Sport canin ou activité : expo canines et balades


http://www.alittlemarket.com/animaux/collier_pour_chien_personna

Revenir en haut Aller en bas

Re: Myasthenie

Message  specimen57 le Jeu 05 Aoû 2010, 17:17

Ah j'oubliais : Spike mange vertical : Les 2 pattes avant sur le muret du jardin, il a tres bien compris au bout d'une semaine qu'il n'avait a mangé et a boire que comme ça

specimen57
Membre
Membre

Féminin Vierge
Messages postés : 941
Date d'inscription : 18/05/2010
Age : 31
Localisation : Metz
Mon chien : Coffee et Honey (amstaff)
Sport canin ou activité : expo canines et balades


http://www.alittlemarket.com/animaux/collier_pour_chien_personna

Revenir en haut Aller en bas

Re: Myasthenie

Message  Chris501 le Ven 06 Aoû 2010, 07:15

En fait, Isis a fait un coup de chaleur il y a 4 semaines, et ca pouvait engendrer une faiblesse. Elle a fait une decompensation cardiaque. C est là qu on commencé les regurgitations et elle avait juste des tremblements aux pattes et de temps en temps, elle faiblissait. Ensuite pdt deux semaines elle marchait normal mais tjrs les regurgitations. Et un soir, elle s est mise a "boiter" et a ne plus pouvoir marcher longtemps. Voilà cmt ca a commencer! Pourant le coup de chaleur n a pas provoquer la myasthenie, ca serait meme plutot le contraire selon notre veto.
J ai été sur le forum megaoesophage et oui, supers conseils. On va tenter la construction d un lit oblique pour limiter les regurgitations la nuit. car c est surtout la nuit qu elle regurgite , presque pas la journée.
elle fait environ 3 repas par jour pr l instant. les croquettes humidifiées ne lui plaisent pas pr le moment, elle les boude. Je vais tenter de melanger à qlq chose. Je la laisse assise après le repas ou l envoie sur son coussin surélevé mais , elle avait l habitude de s étaler par terre après manger, bref toutes ses habitudes doivent changer, la pov memere...
Face à cette tete de mule, il va falloir du courage!
Bonne journée Smile

Chris501
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Capricorne
Messages postés : 6
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum