Derniers sujets
» anthropomorphisme , vos avis ?
par suerte Sam 24 Nov 2018, 10:46

» bétises de vos chiens ,
par Lou d'Arabie Ven 23 Nov 2018, 23:57

» Hécatombe d'une partie de chasse!
par Lou d'Arabie Ven 23 Nov 2018, 23:52

» Amateur de Patou
par Manouche Ven 23 Nov 2018, 23:23

» les grimaceries de vos chiens
par amiedesbêtes Ven 23 Nov 2018, 20:30

» problème plaie chirurgicale
par Manouche Ven 23 Nov 2018, 17:56

» dur dur d"etre un chien
par essenssis Ven 23 Nov 2018, 13:45

» Les gilets jaunes
par Puck2006 Jeu 22 Nov 2018, 21:58

» Ash le chien loup
par Puck2006 Jeu 22 Nov 2018, 21:44

» Présentation.
par ancien Jeu 22 Nov 2018, 21:14

» Garde chiot.
par CherryLou Jeu 22 Nov 2018, 16:23

» dominant et dominé
par Enitit Jeu 22 Nov 2018, 14:59

Statistiques
Nous avons 26541 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Loutarie

Nos membres ont posté un total de 1445879 messages dans 59019 sujets



Les posteurs les plus actifs de la semaine


dialogues de chien au-delà du miroir

Aller en bas

dialogues de chien au-delà du miroir

Message  serenade le Mer 01 Aoû 2007, 18:53

Dialogues de l’autre côté du miroir



Tara Salut toi, je m’appelle Tara. Je suis une Golden et suis partie le 1er octobre 2006.


Chinook Bonjour, je suis Chinook et je vis ici depuis 1992. Tu viens de chez Boule ?

Tara Oui. Justement, c’est pour cette raison que je me suis mise en contact avec toi. Il semble que tu as vécu quelques années avec elle, n’est-ce-pas ?

Chinook Oui, tout à fait. En fait, elle est venue me chercher dans une sorte de refuge absolument infect : la nourriture était dégueu.. et je ne te parle pas des gardiens : de véritables monstres avec lesquels il était impossible de dialoguer : ils sont tout bêtement dénués de sensibilité : ils n’arrêtaient pas de me battre.. Je commençais à franchement devenir folle et agressive, dans ce milieu….
Et puis un jour, la Boule est arrivée. Elle m’a regardée. Moi aussi et pour une fois, j’ai ressenti quelque chose d’autre , de nouveau.

Elle m’a prise dans sa voiture, on a parcouru pas mal de kilomètres et pour finir, on s’est arrêtées chez ce que j’ai compris être sa tanière. Elle m’a jetée dans une baignoire remplie d’eau tout en me grattant vigoureusement de tous les côtés. Je lui ai montré mon sourire, pour l’inciter à cesser immédiatement cette activité que je trouvais impropre à ma pudeur naturelle, mais elle n’en a eu cure et a continué de plus belle.

Mais je dois dire qu’au final, je me suis sentie mieux. C’est vrai que je j’étais assez regardable, propre…. Et puis, finalement, cette Boule n’est pas trop mal : elle m’a fait un menu spécial : riz, viande, carottes et salade verte. Elle me fatiguait un peut lors de la préparation de mon menu : elle ne pouvait s’empêcher de me raconter sa journée. Alors, je faisais semblant de l’écouter. Pour lui faire plaisir. Et ensuite, je me régalais de ma gamelle.

Tara Moi, c’est différent, la Boule m’a « achetée » alors que j’étais encore dans le ventre de ma mère.

Mais dès ma naissance, elle est venue me voir régulièrement. Au début, je la trouvais un peu envahissante : elle arrêtait pas de me donner des becs partout : AHHH, ce que ça a pu m’agacer !!!!

Et puis, je me suis rendue compte qu’au fil de mon petit parcours de chiot, elle était très attentive et m’a sortie quand même de pas mal de mauvaises situations. Notament le jour où j’ai failli périr étouffée dans le compost, au fond du jardin. C’est vrai que j’ai toujours été accro à la nourriture. La Boule a passé nos treize années de vie commune à m’aider à combattre mon vice, tant bien que mal.

Chinook Alors, tu vois, moi je n’ai jamais eu ce problème. De mon vivant, je n’ai jamais touché à une quelconque récompense qui ne provenait pas de notre Boule. Je me suis toujours méfiée. Mais je crois que vous, les Golden, n’êtes pas suffisamment attentifs à ce problème. Imagine : t’aurais pu être empoisonnée, sans l’attention de notre Boule… T’as quand même eu de la chance de tomber sur elle….

Tara Oui, je le sais bien. Mais bon, c’était tellement tentant, tu sais, ces petites crottes de chats,,,,,à portée de la gueule, quasiment amenées sur un plateau, si je puis dire.

Oui, je sais bien que ça a foutu en l’air plusieurs nuits de notre Boule, parce qu’après, évidemment, j’avais la ch… pendant toute la nuit, mais bon… Après tout, j’estime lui avoir apporté beaucoup, au plan affectif, ce qui n’est pas négligeable !!

Chinook Ecoute, moi je pense que cette Boule était quand même pas mal. Moi, une fois, je lui ai sauvé la vie. Par exemple, un jour elle est tombée dans un ravin et s’est foulé la cheville. Je suis allée chercher du secours. J’ai rencontré des promeneurs, à qui j’ai dit – par le biais de mes aboiements – qu’une Boule était en danger dans un ravin. Ils m’ont suivie, et lorsqu’ils ont aperçu la Boule échevelée au fond du ravin, la cheville tordue, ont appelé leurs copains ambulanciers.

Et bien le lendemain, la Boule m’a gâté toute la journée, même si sa cheville était enflée, voire défigurée. Avec les humains. T’a toujours un retour…..

Tara C’est sûr que c’était une bonne Boule, mais franchement parfois envahissante. Tu vois, moi je pouvais pas dormir tranquillement. Il fallait toujours qu’elle me saute dessus pour me donner des becs. A la longue, ça lasse.

Ah, et puis, elle me demandait chaque soir de monter sur son lit. Alors je m’y hissais, en me disant : « bon, 5 minutes et après je me tire sur le balcon, le temps qu’elle s’endorme…. ».


Buck Bonjour, je suis nouveau sur ce site : j’ai entendu que vous parliez de la Boule, alors j’ai eu envie de vous rejoindre.

Oui, contrairement à vous deux, je suis encore du monde des vivants et vis actuellement avec votre Boule. Moi, je j’ai appelée « Deux Billes »..A cause de ses gros yeux.

Ecoutez : c’est vrai que c’est une emmerdeuse au niveau des câlins, mais n’empêche, c’est une bonne deux-billes.

En ce moment, elle a décidé de prendre en main ma petite maladie qui s’appelle le syndrome vestibulaire.

Alors, elle m’a emmené au Tierspital à Berne, avec sa copine Brigitte qui depuis vient tous les soirs pour me fixer un appareil sur la noneille gauche, sensé m’aider dans ma guérison. Mince, vous savez, on ne rencontre tout de même pas chaque jour une deux billes au bord de l’affolement prête à vous sauver ainsi la vie.

Tara Oui, je sais bien. Moi aussi, quand j’étais petite, elle m’a soignée. J’avais attrapé une sorte de virus dans un chenil où Boule (cette traîtresse) m’avait laissée pendant deux semaines pendant qu’elle allait draguer les lions et les éléphants d’Afrique…

Elle l’a bien payé, son petit safari, ça je peux vous le dire : je lui en fait voire de toutes les couleurs, à son retour : elle m’a retrouvée pleine de toutes les infections que la Terre engendre…


Chinook Tara, je trouve que tu exagères : la Boule nous aimait beaucoup, tu sais, et toi quand tu es partie, j’ai appris qu’elle a passé une semaine entière sans manger, prostrée sur « votre » canapé.


Buck Je le confirme : c’est d’ailleurs comme cela que j’ait fait sa connaissance. Elle était complètement perdue, désemparée..Heureusement, j’étais là, présent, prêt à lui tendre ma patte.

Tara Vous savez, j’ai fait pourtant tout ce que j’ai pu, avant de partir : je savais qu’elle appréhendait mon départ.- Alors, je me suis accrochée. Mais il y a eu un moment où j’étais trop fatiguée.

Buck Je pense que cela, elle le sait et vois-tu, elle ne cesse de parler de toi depuis ton départ. Elle ne t’en veux absolument pas. Elle se demande juste où tu es et si tu es heureuse.

Tara Oh, avec Chinook, on a fait connaissance. Les débuts furent difficiles : Chinook a tendance à être dominante. Par contre, quand on s’est rendu compte qu’on avait toutes les deux partagé la vie de la Boule, alors, on s’est très bien entendues et on a eu beaucoup de choses à se dire.

Buck Tu m’étonnes. C’est vrai qu’on pourrait quasiment écrire un bouquin, avec la Deux Billes.

Chinook Je vous avertis : j’ai beaucoup d’affection pour la Boule et je ne tolérerai aucune description de sa personne destinée à nuire à sa personnalité ou à sa réputation.

Tara Chinook !! Loin de moi cette idée : même si la Boule m’a parfois agacée, jamais je ne penserais à lui faire du mal !!!

Buck Moi, de toutes façons, je vis présentement avec elle. Elle me soigne et remplit ma gamelle. Alors, évidemment, je n’ai aucun intérêt à la discréditer.
avatar
serenade
Membre
Membre

Féminin Messages postés : 616
Date d'inscription : 03/05/2007
Localisation : Suisse
Mon chien : Buck - Berger allemand
Sport canin ou activité : marche


Revenir en haut Aller en bas

Re: dialogues de chien au-delà du miroir

Message  ulkette731 le Mer 01 Aoû 2007, 20:39

hello Good merci toujours aussi touchant tes témoignages Bravo
avatar
ulkette731
Membre
Membre

Féminin Gémeaux
Messages postés : 5163
Date d'inscription : 03/04/2007
Age : 48
Localisation : savoie
Mon chien : ulk et velcom berger allemand,malinois chabal du clair vaillant
Sport canin ou activité : ring


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum